Pourquoi ce site ?

Pourquoi ce site ?

Pourquoi ce site ?

Plusieurs amis et relations m’ont incité à faire connaître au reste du monde (à ceux qui le veulent et le peuvent surtout, soyons réaliste!) ma façon de voir le monde et ma propre expérience, à l’aide de mes facilités en écriture, de mes recherches et lectures nombreuses (et contradictoires) en matière d’Histoire ancienne, de Sciences diverses (mais complémentaires selon ma façon de penser) telles que l’archéologie, la paléontologie, l’astronomie et l’astrophysique, la tectonique et volcanisme, l’écologie, la génétique, l’informatique et la robotique, la Hi-Tech et recherche spatiale... ma curiosité naturelle m’ont aussi amené à lire, rencontrer à une certaine période des gens, et vérifier certains témoignages concernant ce qu’on appelle toujours les phénomènes paranormaux, malgré des découvertes scientifiques concluantes concernant une partie croissante de ces phénomènes et sur l’ufologie, un thème qui a une bien plus grande importance dans l’Histoire des civilisations humaines qu’on ne le pense généralement. Comme tout être humain, j’ai des passions moins larges et plus "matérialiste" (qui sont parfois d’ailleurs en contradictions avec mes sentiments profonds concernant la société de consommation) telles que mon intérêt pour les films et séries télévisées (voir mes articles et news sur SerieViewer.com ou surhttp://www.serieviewer.com/forum/index.phphttp://herboyves.blogspot.com/ ou les jeux vidéos, la musique aussi (un peu de grattages de guitares et de percussions, de MAO aussi), les démos et graphismes informatiques aussi.

Mais je me suis toujours considéré comme un "observateur" de la société humaine, plutôt discret et n’échangeant mes idées et avis qu’avec des cercles restreints proches. J’ai écris plusieurs articles, commentaires argumentés ou non sur plusieurs forums et sites spécialisés dans les domaines cités plus hauts, sous pseudos en général. (entre autres sur News Of Tomorrow qui a eu malheureusement des problèmes d’hébergeur à cause de son succès, mais qui revient). La pression de certains amis et, comment dire, l’air du temps, me font penser que le moment est peut-être venu de sortir de l’observation certes instructive et posée, réfléchie, mais qui atteint ses limites quand l’objet observé, envers lequel on a obligatoirement tissé des liens au fil du temps, se dérègle et devient un danger pour lui-même (et l’observateur). Alors je ne dis pas que mon intervention (qu’elle quelle soit !) changera quoique ce soit, je dis que ce sont de multiples interventions comme la mienne et celles de milliers d’êtres humains dans le monde qui, comme moi, sont en train d’écrire sur leurs blogs ou autres, vont le faire, qu’il y a URGENCE pour l’humanité à modifier certains de ses comportements, y compris dans sa façon de penser vis-à-vis de la société de consommation instaurée sur la planète par une succession de manipulations organisées dans le temps par certaines castes politico-financièro-mafieuses qui ont mené le monde là où il est : une technologie évolutive aux mains de la décadence, de la division des êtres humains en tribus-états à peine plus évoluées mentalement que la Rome Antique... En fait, je ne suis pas très tendre envers l’Humanité, dont je fais partie avec plus souvent de honte que de fierté...

Au fil de ce blog, j’ai l’intention de créer un personnage fictif, qui sera peut-être un observateur alien, qui émet des rapports argumentés et peut-être de nouveaux éléments, des éléments peu connus, sur certains sujets concernant l’Humanité sa civilisation et son histoire, des événements récents ou passés.

Voici aussi une présentation un peu plus complète sur mes occupations :

Né à Valenciennes (Nord, France) en été, issu d’une famille minière (mon grand-père est mort assis, avant la 50aine, atteint par la silicose, mon père y a passé une bonne partie de sa jeunesse…). Un peu ballotté entre l’Artois (vers Béthune) où la famille s’installe en partie, et Paris, où mes parents sont attirés par l’offre d’emplois, je passe une première partie de ma vie près de mes oncle et tante et de ma grand-mère, veuve de mon grand-père décédé bien avant la retraite. Quand mes parents peuvent s’installer plus largement à Paris même (après quelques temps vers La Ferté Alais), j’atterri dans le 15° arrondissement dans un petit appartement en haut d’un immeuble de 7 étages. Je dois avoir 7 ans. Quartier Balard très ouvrier à l’époque, encerclé par les usines Citroën, le Cimetière de Grenelle en face de ma fenêtre de chambre, l’école à 3 rues de là. A 9 ans je vis les événements de mai 1968 du haut du balcon, les ouvriers des usines mettent le feu a des mannequins à l’effigie deDeGaulle ou de leurs patrons, des « jaunes » sont chahutés… ambiance barbecue, Rolling Stones (Jumpin’ Jack Flash venait de sortir) et lacrymos plus tard, quand les CRS, peu enthousiastes, interviennent...

The Rolling Stones-1968

(les "jaunes" étant les briseurs de grèves de l’époque, préférant s’agenouiller devant la hiérarchie protégeant les intérêts des actionnaires et des anti-progrès sociaux).

Mais tout a commencé concrètement (question écriture) pour moi en primaire 1970/71 : notre instituteur avait décidé de nous faire écrire un roman entrecoupé de dessins illustrant l’histoire. Il avait proposé une première étude de textes proposés par la classe. Enthousiaste, j’avais écrit la moitié d’un livre (100 pages demi-format) à moi tout seul en quelques jours, mais l’instituteur (bien dans son rôle j’avoue), insistait sur le travail en équipe, et nous devions choisir le thème en commun... Mais la plupart de mes idées ont été retenues, et le clou fut l’impression papier en 100 exemplaires, la mise en couleur des dessins, surtout un reportage de la TV sur notre classe, pour un petit documentaire sur la 3ème chaîne régionale. J’ai retrouvé ce petit livre polycopié récemment, ainsi que les essais, nouvelles et romans que j’ai écrit par la suite, malgré une jeunesse très mouvementée, des fugues, un séjour injuste de quelques mois en cellule, la découverte du monde en stop et sans argent, puis une vie rangée « classique », la tête dans le guidon pendant des années à bosser, sans pouvoir regarder autour de soi et préoccupé à boucler les fins de mois entre une femme en difficulté professionnelle et une petite fille adorable et exigeante, pendant laquelle j’ai assisté a des « relations » professionnelles pas très ragoûtantes parfois et les différentes expériences, heureuses et tristes, dans un grand groupe Hi-Tech et d’armement pendant vingt ans… de quoi écrire une vraie autobiographie un jour, qui sait ?

La relecture et réécriture de certains passages, la mise à jour scientifique et historique de ces romans, ainsi que mon intérêt toujours présent pour la Science-Fiction, laHi-Tech, mais aussi pour l’Archéologie et les mystères de nos origines,  la Science en général et le futur, mais aussi m’ont redonné l’envie de partager mes idées et mon imaginaire, et je me suis remis à l’écriture depuis. J’ai préféré également garder une certaine « innocence » (certains diraient « naïveté ») au niveau du texte et de l’ambiance, de façon à ce (je pense !) qu’il puisse être lu par toutes les générations, y compris par des jeunes n’aimant pas trop lire, comme c’est malheureusement de plus en plus le cas, et surtout respecter mon oeuvre originale, qui a plu déjà à l’époque à quelques "fans"…

Efforts et motivations récompensées par l’acceptation de deux de ces romans par des comités de lecteurs, le premier "Je n’étais qu’un Androïde" étant publié d'abord par les Editions Baudelaire, et il était trouvable par les principaux réseaux de distribution (et encore sur AMAZON mais pas sur papier pour l'instant  : Ecrits.

Yves Herbo (c)   Google

 

Commentaires (1)

labeste
  • 1. labeste | 22/07/2016

Bonjour

Je ne laisse pour ainsi dire jamais de message. Pourquoi, parce-que je préfère regarder tout ça de loin. je ne suis pas un expert.

Votre présentation, et votre site m'oblige à vous dire quelques mots.
Je n'est pas votre qualité d'écriture ni un bon niveau d’orthographe. Cependant j’espère que vous prendrais plaisir à le lire.

Je suis un curieux de tout, notamment d'archéologie. je partage presque tout vos centres d’intérêt

Je suis contre les dogmes et la censure des découvertes qui modifient notre vison de l'histoire.

Je fait parti des gens qui crois plus facilement en des aliens quant dieu.

Je vous laisse imaginer mon plaisir en tombant sur votre site.

surtout ... continuez !

une petite mise à jour graphique peu être sinon ne changez rien !

et si un jour vous avez besoin d'aide dans la mesure du possible je vous aiderais

biee à vous

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau