Yucatan : une rivière sous-marine cachée au fond du cénote Angelina

Yucatan : une rivière sous-marine cachée au fond du cénote Angelina

riviere-sousmarine-cenote-angelina-yucatan0.jpg

Dans la mémoire humaine, le Yucatan est assez facilement identifiable comme endroit géographique , historique et même préhistorique et cosmologique : l'empreinte des Mayas liée subtilement récemment avec la fameuse météorite qui aurait déclenché ou accéléré l'extinction des dinosaures. Pareillement, les cénotes du Yutacan sont liés a ces événements géologiques et historiques, puisque les cénotes en question auraient été créés précisément par la chute de la grosse météorite dont on a découvert les traces au large de la péninsule mexicaine, et les Mayas s'en sont servis comme des puits de rituels, y jetant des offrandes et sacrifices. En grande partie composée de calcaires et de sables, cette dernière a vu des pans entiers de sa matière se dissoudre (à cause des vibrations et séismes) ou s'enfoncer dans les fissures crées par l'impact (qui a exacerbé également le volcanisme et la tectonique des plaques déjà importants au Mexique). Les fortes pluies accentuent également le phénomène d'érosion du calcaire et il n'est pas rare de voir des dolines ou des cénotes se créer au Mexique, tant en pleine jungle qu'en pleine ville !

riviere-sousmarine-cenote-angelina-yucatan1.jpg

Les cénotes sont des trous d'effondrement en parti rempli par de l'eau douce, notamment si le sol effondré était au-dessus d'une rivière souterraine ou d'une nappe phréatique. Mais selon leur configuration géologique et ancienneté, profondeur, de l'eau de mer peut former la couche la plus profonde. Il y a aussi des trous d'effondrement qui se retrouvent entièrement submergé par les eaux de mer et ils sont surnommés 'trous bleus"...

riviere-sousmarine-cenote-angelina-yucatan2.jpg

Mais le fond du cénote Angelina au Yucatan a quelque chose en plus encore par rapport à d'autres : il y a bien une différence de densité entre deux couches d'eaux, mais cette différence entre l'eau douce, l'eau de mer salée et des infiltrations hydrothermales profondes déclenche une réaction chimique qui forme une rivière composée d'une couche d’environ 3 mètres d’eau saturée en hydrogène sulfuré située à  28-31m de profondeur, et qui longe réellement des rives. Un spectacle étonnant car tout corps plongé dans cette couche opaque disparaît littéralement et la présence physique de la rivière donne l'impression d'être à l'extérieur, à l'air libre... alors que nous sommes à une trentaine de mètres de profondeur dans une sorte d'énorme puits circulaire de trente mètre de diamètre rempli d'eau... photos et vidéo étonnantes donc, avec ce fond et ces paysages où la vie pullule (des poissons d'aquarium magnifique y vivent parfois) au milieu de vestiges d'arbres engloutis depuis on ne sait combien de temps et d'une eau qui donne l'illusion d'un brouillard et de fantômes permanents... on se demande presque parfois si un monstre préhistorique ne va pas surgir de cette rivière au fond insondable et emporter l'un des plongeurs...

riviere-sousmarine-cenote-angelina-yucatan3.jpg

riviere-sousmarine-cenote-angelina-yucatan4.jpg

riviere-sousmarine-cenote-angelina-yucatan5.jpg

Dans la péninsule du Yucatan au Mexique, le photographe Anatoly Beloshchin immortalise une rivière sous-marine cachée au fond du cenote Angelita

http://www.humanosphere.info/2013/07/incroyable-ils-ont-decouvert-une-riviere-dans-leau/ + http://www.blog.francis-leguen.com/angelita/

Yves Herbo-SFH-08-2013

Yves Herbo sur Google+

séisme volcanisme prehistoire archéologie environnement

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau