Un poisson fossile découvert en Chine serait l'ancêtre de l'homme

Un poisson fossile découvert en Chine serait l'ancêtre de l'homme

dessinpoisson-fossile.jpg

Suivant la logique évolutionniste voulant que tout être vivant actuellement sur la Terre provient des océans et donc d'un intermédiaire aquatique vertébré, le requin vient d'être éliminé totalement par la découverte d'un fossile de poisson vertébré très ancien...plus de 400 millions d'années. Cette découverte bouleverse toutes les idées préconçues, selon un paléontologue du Muséum d'histoire naturelle de Paris. :

poissonvershomme.jpg

" Un petit poisson préhistorique remet en cause toute l'évolution des vertébrés, humains compris. Selon ce fossile découvert en Chine, l'ancêtre de l'homme et de toutes les créatures dotées d'un squelette osseux ne serait donc pas une sorte de requin primitif, mais plutôt d'un poisson plus modeste. Ce poisson fossile est doté de vertèbres et d'un squelette. Les scientifiques ont pourtant longtemps pensé que les vertébrés étaient issus de poissons cartilagineux similaires aux raies et aux requins et qu'ils ont dû évoluer pour se créer de toutes pièces un squelette et une mâchoire articulée. "

" "Cette découverte étonnante porte un sérieux coup à de vieilles idées sur l'évolution des vertébrés", résume Brian Choo, de l'Institut de Paléontologie des Vertébrés de Pékin, qui publie sa découverte dans la revue Nature. Cette découverte bouleverse toutes les idées préconçues, selon un paléontologue du Muséum d'histoire naturelle de Paris. "

Effectivement, ce poisson de plus de 400 millions d'années possédait déjà une machoire... moderne, en contradiction avec tous les concepts de l'évolution !

(DAVID LEFORT et MATHIEU DREUJOU - FRANCE 2)

Yves Herbo-SFH-09-2013

Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire mystère

Commentaires (8)

yvesh

Oui mais attention tout de même : beaucoup de scientifiques sont aussi religieux ! même Einstein était croyant et on peut même dire qu'il pensait que la physique prouvait en soi l'existence de Dieu... : http://www1.alliancefr.com/est-ce-que-dieu-a-cree-le-mal-einstein-quand-la-physique-prouve-l-existence-de-dieu-news0,15,8725.html

jean marc vallee
  • 2. jean marc vallee | 05/12/2013

Hi faut arrêter de râler pis laisser la science nous éclairer une fois pour toutes sur nos origines pis faire taire les religion avec leur lavage de cerveau et emprise sur des milliards de pauvre gent dans le monde depuis des milliers d'années merci les scientifiques.....!

yvesh

Le requin a effectivement été vu comme un "ancêtre" de l'homme par plusieurs paléontologues et on s'en moque un peu d'ailleurs ! ce que vous dites n'est pas de la science mais juste l'expression de votre jugement de non-valeur sur cette découverte. Vous jouez sur les mots et on s'en fout aussi : votre définition de la science n'est peut-être pas la même puisque lui c'est un paléontologue... vous semblez râler parce que des journalistes interview des scientifiques et que ceux-ci s'expriment sur ce qu'ils pensent... comme si vos propres pensées étaient de toute façon plus importantes et que votre "science" est plus avancée que la leur, que vous savez, vous... vous semblez aussi affirmer avec sûreté que, de toute façon, les uns et les autres visent le sensationnel (jugement facile et arbitraire, voir dictatorial) en comparant une personne avec un pays - vous devriez avoir honte d'avoir tout simplement de telles pensées qui démontrent votre propre esprit un peu tordu, excusez-moi...
Sinon, n'étant pas pas moi-même "évolutionniste" ou "créationniste", je serai plutôt d'accord sur le fait que cela ne change pas grand chose pour les 300 derniers millions d'années comme vous dites, mais le fossile en question date de 400 millions d'années à priori. Toutes les données citées dans cet article sont bien issues de scientifiques ou de magazines spécialisés en sciences... En tout cas, merci de confirmer certaines choses... et aussi avec vos arguments et pensées que, décidément, ce n'est vraiment pas de la part des scientifiques de tous poils qu'il faut s'attendre à ce que l'Humanité soit d'accord sur quoi que ce soit... à part des illusions figées quelques temps avant d'être brisées : voilà une autre définition de la science que je faits !

J.Ph. ROSELLO
  • 4. J.Ph. ROSELLO | 22/10/2013

Le Requin n'a jamais été vu comme un ancêtre de l'homme et l'ADN n'a aucun rapport mais j'y reviendrai. Les courts extraits citant ce spécialiste ne sont pas de la science mais juste l'expression de son jugement de valeur sur sa découverte. C'est un bouleversement pour le spécialiste mais absolument pas pour l'histoire de l'homme : on fait "juste" remonter les Poissons osseux à plus loin dans le temps mais eux-mêmes ne sont pas tombés du ciel et leur ancêtre est forcément un Poisson cartilagineux, inconnu, tout simplement parce que le cartilage précède l'os, ce que l'on retrouve en embryologie et dans le cartilage de conjugaison de tout Vertébré en croissance. Le cartilage se décompose vite, il ne laisse pas de fossile, il peut juste persister des empreintes mais elles sont fragiles et souvent altérées par le métamorphisme après des centaines de millions d'années. D'ailleurs pour le Requin ce sont les dents qui restent... Dire que l'on descendrait d'un cousin du Requin revient exactement au même : un ancêtre cartilagineux inconnu a donné d'autres cartilagineux dont les Requins et les premiers Poissons osseux parmi lesquels celui-ci à été découvert, et qui n'est d'ailleurs pas forcément vraiment un ancêtre mais lui aussi un cousin de notre ancêtre. Certains ont donnés d'autres osseux dont descendent les Poissons osseux actuels mais d'autres osseux ont donné successivement nos Amphibiens, Reptiles, Mammifères, Primates, Hominidés, puis Homo sapiens : rien de changé pour l'essentiel, je le maintiens, en tout cas pour les 300 derniers millions d'années ! C'est juste une belle découverte. Mais on a déjà depuis longtemps une idée de ce qui a précédé car il existe toujours des poissons plus primitifs que ces poissons-là, par exemple l'Amphoxius de nos côtes. Justement, son ADN mitochondrial actuel est très proche de celui des vertébrés les plus primitifs (http://en.wikipedia.org/wiki/Branchiostoma_lanceolatum) donc jusque-là, l'ADN confirme plutôt les choses.
La découverte d'ADN néandertalien chez les Humains modernes non africains est, en comparaison de ce poisson, une découverte largement plus importante pour notre histoire, et avec bien plus de conséquences, simple bon sens.

Quel article est signé par un scientifique ? Celui de votre lien traite, lui, d'un aspect de la recherche française à travers son exclusion du projet de recherche sur le décodage de l'ADN non-codant. Vous semblez parler de ça juste pour dire que l'on risque avoir des surprises (?) vis-à-vis des ancêtres de l'Homme mais j'ai vraiment du mal à vous suivre. Si cet ADN est non-codant, ça veut dire ce que ça veut dire, les mots ont un sens... Il y est dit qu'il varie peu donc, en plus, il s'agit d'un très mauvais traceur pour l'évolution : c'est plutôt mal barré. L'article dit : "Il a des fonctions biochimiques" : très très vague... Je connais un peu, je devine qu'il s'agit de modifications chimiques à leur niveau qui modifie l'environnement du reste de l'ADN, son pH par exemple. L'ADN peut alors changer de forme spatiale, éloigner ou rapprocher les zones codantes... C'est en effet une manière de modifier l'expression du génome, mais je ne vois toujours pas le rapport (?). J'imagine que c'est intéressant pour booster l'évolution en faisant varier les effets d'une mutation, par exemple, mais l'information essentielle vient de celle-ci, pas de l'ADN non codant... Vous dites : "on parle surtout de probabilité", de manière un peu désinvolte, mais c'est un métier, ce n'est pas de l'approximatif... Quand une même mutation est présente chez deux brins d'ADN la proba que ce soit un hasard est très faible mais les travaux portent sur un grand nombre de points et les probas se multiplient entre elles, bref le risque d'erreur devient infinitésimal.
Quand aux citations du Dct Brian Choo, "de l'Institut de Paléontologie des Vertébrés de Pékin", qu'elle vise le sensationnel n'a rien d'extraordinaire : il suffit de connaître un peu la politique de son pays. "Les Chinois" pensaient être une race à part (cf. Homme de Pékin) mais, manque de bol, l'ADN les trahit : nous descendons bien des mêmes bonhommes qui ont quitté l'Afrique il n'y a pas si longtemps. Donc si la Chine, grâce à ce fossile, pouvait être à l'origine de l'humanité, pourquoi pas...

yvesh

Pas très exact ce que vous dites, et on préfère tout de même à priori écouter ce que dit le spécialiste en question... on pensait presque à coup sûr que le requin (ou un cousin) faisait bien partie des ancêtres de l'homme... mais cette découverte prouve qu'il n'y a plus besoin du requin... et que les ancêtres de l'homme ne sont plus les mêmes, effectivement. Et on parle surtout de probabilité, puisqu'on n'a pas vraiment décodé la totalité de l'ADN humain ou de son génome puisque nous sommes seulement en train de commencer à comprendre que toute la grosse partie que nous appelions "déchets" ou "poubelle" n'est pas ce qu'elle semble être... http://www.lemonde.fr/sciences/article/2012/09/06/vers-la-fin-de-l-adn-poubelle_1756718_1650684.html... si vous lisez cet article du monde, vous verrez que cet article "à sensation" comme vous dites (il en faut peu pour avoir des sensations pour certains apparemment !) est bien écrit par un scientifique, comme beaucoup d'ailleurs, seule façon d'attirer un peu l'attention (et l'argent) dans ce monde de fous/paysans/incultes/geeks boutonneux... après tout, il faut bien tenter d'éduquer aussi les gens qui ne lisent QUE des articles à sensations... pas de discriminations voyons...

J.Ph. ROSELLO
  • 6. J.Ph. ROSELLO | 12/10/2013

Cette découverte, d'après les éléments présentés, ne prouve qu'une chose : que l’ossification du squelette est plus ancienne qu'on le croyait, voilà tout, mais c'est déjà pas mal ! Les ancêtres de l'Homme restent les mêmes : primates hominidés, mammifères anciens, reptiliens, amphibiens qui font la transition avec le milieu aquatique (pas forcément l'océan d'ailleurs, il peut s'agir d'eau douce...), poissons osseux... qui viennent sans doute toujours de poissons cartilagineux mais plus anciens qu'attendus !
L'ADN des êtres vivants actuels permet très bien de retracer l'évolution. La "réparation" expérimentale de l'ADN a d'ailleurs permis de faire ressurgir des caractères anciens, comme des dents chez les oiseaux...
Il est donc complètement stupide de dire que cela "remet en cause toute l'évolution des vertébrés, humains compris".
Il n'est pas davantage prouvé que ce poisson soit l'ancêtre des vertébrés. Ce fossile montre juste que les vertébrés existaient déjà il y a 400 millions d'années, c'est tout. Cette espèce a été précédée par d'autres, inconnues, qui pouvaient très bien avoir déjà des vertèbres et avoir eu des descendants. C'est comme lorsque l'on dit que l'homme descend DU singe : c'est faux, il descend DE singes, inconnus au sens strict, disparus, mais dont on trouve des cousins plus ou moins proches et qui permettent d'évaluer l'évolution à l'époque. Pour donner une image : si on découvrait le squelette d'un enfant qui représenterait une étape parfaite dans l'évolution, cela permettrait de situer le stade atteint chez des hominidés à la date déterminée mais il n'est évidemment l'ancêtre de personne puisque il est mort enfant...
PS : ras-le-bol de ces articles à sensation, complètement déformants...

philippe
  • 7. philippe | 05/10/2013

"ce poisson de plus de 400 millions d'années possédait déjà une mâchoire... moderne, en contradiction avec tous les concepts de l'évolution "

Allez ... encore un effort ...
L’évolutionnisme est un concept qui n'a pas fait ses preuves : les fameux chainons manquants n'ont pas été retrouvés et de toute façon ils auraient été victimes ... de la loi de la sélection naturelle qui ne garderait que les plus performants .

Au contraire cette mâchoire apporte de l'eau au moulin de "l'irréductible complexité"

http://rationalwiki.org/wiki/Irreducible_complexity

GAGGIANO
  • 8. GAGGIANO | 28/09/2013

bonjour a tous , vous savez la logique est que si on a pas d 'autres preuves ca ne prouve rien ...pour ma part je ne suis pas du tout croyant en toutes sortes de choses sur terre , mais une chose est tres possible c' est que avant nous !!! il y a eu d' autres creations faites par d' autres etres ...nous on est une creation parmi tant d' autres .. ca a marche mais il y a eu des rates de creations ... regardez vos livres et lisez entre les lignes . merci a vous ...

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau