OVNIs et MHD : Retour sur le Colloque de Prague juin 2012

OVNIs et MHD : Retour sur le Colloque de Prague juin 2012

colloque-prague0.jpg

25th Symposium on Plasma Physics and Technology à Prague.

Cet évènement, organisé par la Czech Technical University (Faculty of Electrical Engineering, Department of Physics) et l‘Institute of Plasma Physics AS CR, v.v.i., a eu lieu du 18 au 21 Juin 2012. Nous étions invité pour présenter nos travaux en MHD réalisé au sein du Lambda Laboratory, et échanger avec d’autres chercheurs issus de laboratoires étrangers.

prague-mhd-ufo-science1-250x150.jpgUn programme varié, où étaient présentés différents domaines d’application des plasmas : simulation, plasmas froids, dépôts et traitements de surface….

Le mercredi 20 juin, en fin d’après-midi, Jean-Pierre Petit a présenté de nouveaux résultats expérimentaux sur l’annihilation de l’instabilité de Vélikhov, réalisés dans le garage de Jean-Christophe Doré à Rochefort, dans le cadre de la session « Fundamental plasmas physics ». Un auditoire attentif, qui a clos cette présentation par des applaudissements. Une vidéo de cette présentation est en cours de montage, et sera disponible prochainement.

prague-mhd-ufo-science3-250x150.png

Valentin Smirnov, directeur du département fusion à l’Institut Kurtchatov des Hautes Températures de Moscou, devait à cette occasion nous parler du projet russe Baïkal, une Z-machine capable de développer de 40 à 60 millions d’ampères en 150 nanosecondes. Mais il se décommanda au dernier moment, comme le fit l’Américain Zytgar en Corée en 2010.

Nous regretterons cette annulation de dernière minute, étant donné les questions techniques que nous souhaitions lui poser concernant les échanges de l’an passé, au Colloque Dense Z-pinches de Biarritz.

Voir ici les documents et photos liés à cet articles : http://www.ufo-science.com/wpf/?p=4655

aérodynes MHD discoïdaux à courants spiraux

disc4-300x177.jpg

Il est légitime de se demander comment une machine discoïdale, aux apparences totalement anti-aérodynamiques, pourrait se déplacer à des vitesses élevées, de l’ordre de plusieurs Mach, son vecteur vitesse étant dirigé selon son axe. Dans une mécanique des fluides conventionnelle, on comprend que les gaz seraient dans l’obligation de contourner brutalement un tel engin à sa périphérie équatoriale.

Pour palier à ce problème, il est donc nécessaire que le gaz obéisse au doigt et à l’œil aux injonctions des forces électromagnétiques. En agissant sur la couche gazeuse située immédiatement au contact de la paroi (la « couche limite »), on obtient une efficacité aérodynamique maximale.

Le concept des aérodynes MHD discoïdaux a été présenté en 1975 par Jean-Pierre PETIT, à travers deux publications dans les Compte rendu de l’Académie des Sciences de Paris.

disc7-300x190.jpg

Lire la suite ici : http://www.ufo-science.com/wpf/?page_id=4740

Documents et présentations MHD : http://www.ufo-science.com/wpf/?page_id=219

Relayé par Yves Herbo SFH 07-2012

Yves Herbo sur Google+

alien ufo ovni MHD mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau