Avis de tempête probable sur la France

Avis de tempête probable sur la France - MAJ 23-9-2012

120919-nadine-sattraj-possible.jpg

L'automne arrive assez brusquement avec son temps souvent perturbé, et cette année il semble que nous soyons gâtés dès le début. La tempête tropicale Nadine, restes du cyclone, tourne et hésite depuis plusieurs jours entre les Canaries et les Açores et perturbe déjà la météo de l'Europe de l'ouest. A partir du dimanche 23 septembre, elle va créer une profonde dépression alimentée en air tropical très chaud sur le proche Atlantique et créer un appel d'air chaud sur toute la France. Le phénomène est facile à comprendre si vous imaginez de grandes roues dans le ciel qui tournent sur elles-mêmes : les roues tournant sur leur gauche sont toutes des dépressions-cyclones (dans l'hémisphère nord) alors que celles tournant sur leur droite sont les anti-dépressions-cyclones. L'air se situant à droite des roues tournant vers leur gauche remonte donc du sud et c'est l'inverse du côté gauche de la roue, l'air descend. Et c'est l'inverse total pour un anti-cyclone : belle mécanique céleste qui permet la circulation naturelle de l'atmosphère et magnifique à voir de l'espace. L'air chaud d'Afrique du Nord situé à droite de la forte dépression va donc remonter dimanche et amener des températures supérieures à 25-27 jusqu'au nord de la France, la Belgique et pays limitrophes. Ce coup de chaud risque de se transformer en tempête de vent localement dès le soir, avant l'apparition rapide d'orages et de pluies fortes. Le creux créé par cette première dépression pourrait laisser le champs libre aux débris de Nadine pour passer sur la France si celle-ci s'est rapprochée du Portugal comme certains scénarios le calculent, une période de très mauvais temps, tempétueux, d'abord chaud et lourd puis frais et très humide pourrait s'installer un bon moment... En tout cas, les différents modèles pour trouver la trajectoire de cette tempête atypique n'ont pas encore trouvé la solution à coup sûr :

at201214-ensmodel.gif

Le 20-9-2012 : Une alerte Météo a été lancée pour la tempête tropicale Nadine : elle concerne les îles Flores, Pico, Faial, Sao Jorge, Graciosa, Terceira, Sao Miguel et Santa Maria aux Açores. La tempête tropicale Nadine se dirige en destination de ces îles vers l’est sud-est à une vitesse de 17km/h.

Elle a cependant perdu de son intensité ces derniers jours, mais l’on note tout de même des vents de 85 Km/h en son sein, avec des rafales parfois plus violentes. Les vents nés de la tempête s’étendent jusqu’à 445 km autour de celle-ci selon le centre de veille sur les Ouragans de Miami.

D’importantes vagues sont attendues aux Açores ces prochains jours. Cas rare pour une tempête tropicale, elle pourrait s’approcher des côtes portugaises d’ici quelques jours si elle poursuit son chemin dans la même direction. Il est très rare que des ouragans arrivent jusqu'en Europe. En 2005, Vince avait toutefois touché l'Andalousie en tant que tempête tropicale, provoquant de très violents orages.

Ces prochaines semaines, la configuration synoptique reste propice à de nouveaux développements cycloniques au large des Açores, cette situation sera à surveiller jusqu'au mois de Novembre.

Pendant ce temps, le record de sécheresse de 1956 a été battu aux Etats-Unis, la superficie de terre atteinte dépasse les 64% de tout le territoire américain, et ça continue... de fortes inquiétudes du côté de l'alimentaire (blé, maïs), on ne compte plus les incendies. Et il y a toujours la sécheresse dans le sud-ouest de la France également depuis l'été, en particulier le Pays Basque où il n'a pratiquement pas plu depuis le début de l'été. A la station Météo France de Biarritz, on a relevé 16 mm en juillet, 25 mm en août et 10 mm sur la première quinzaine de septembre. A titre de comparaison, les normales sont respectivement de 69 mm en juillet, 98 mm en août et 120 mm en septembre...

En Midi-Pyrénées, le Gers est le département le plus touché par le déficit pluviométrique. Entre septembre 2011 et août 2012, le déficit annuel moyen jongle ainsi entre 30 à 40 % sur l'ensemble du territoire, soit l'équivalent de 300 mm de pluie. Et les prévisions des prochains jours ne laissent pas présager de nouvelles précipitations. Comme depuis de nombreuses semaines, les restrictions restent donc de mise dans le département.

Un peu partout, il s'est quasiment arrêté de pleuvoir à la mi-juillet après un début d'été convenablement arrosé. Ce constat est valable à Bordeaux, à Agen et à Mont-de-Marsan, où le cumul équivaut à moins de la moitié des pluies normales. A la station de Bordeaux-Mérignac, il est tombé 19 mm d'eau en août quand la normale est de 56 mm, et 2 mm sur la première quinzaine de septembre alors que la normale mensuelle est de 84 mm.

Sources : Sud-Ouest, France 3, http://www.catnat.net, http://www.meteo-paris.com, http://www.businesstravel.fr/13106-meteo-la-tempete-nadine-s-approche-des-acores.html

Update 23-09-2012 : Les restes de Nadine sont visibles, c'est la boule bleue sous les Açores en bas à gauche, on voit une autre dépression très pluvieuse en train d'atteindre la Bretagne et l'Angleterre, une autre attend plus au nord sur l'Islande alors que l'anticyclone sur la Scandinavie assèche l'Est et tente de contrer le tout, la chaleur remonte provisoirement du sud... :

SFH 09-2012

Yves Herbo sur Google+

environnement économie climat météo

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau