Sciences

Articles traitant de recherches ou de découvertes scientifiques, ainsi que de théories, études ou témoignages

La théorie de Darwin non confirmée

La théorie de Darwin non confirmée, voir infirmée une nouvelle fois

Deux mammifères très spécialisés vivaient il y a 165 millions d'années

Mammifere dinosaure minideux petits mammifères très spécialisés il y a 165 millions d'années... Crédits : April I. Neander/University of Chicago

Comme la plupart des théories issues du 19ème siècle, celle de Darwin sur l'évolution est très incomplète ou ne couvre qu'une partie de la réalité historique. Que disait cette théorie, qui n'est d'ailleurs toujours qu'une théorie non confirmée et même infirmée sur certains points ? : " Toutes les espèces vivantes aujourd’hui sont issues d’une seule et même forme de vie à travers un processus de « branchement » (comme un arbre généalogique) appelé « Spéciation ». Il se produit une évolution. Cette évolution est très lente et requiert plusieurs milliers, voire millions d’années. C’est ce que ce chercheur a appelé la « sélection naturelle », mécanisme principal de l’évolution des espèces (sélection de survie et sélection sexuelle). Mais Charles Darwin lui-même disait : " Je suis tout à fait conscient qu'il y a des impasses dans mes spéculations et j'espère que la science, à l'avenir, confirmera mes dits ". Mieux, dans son autre livre question importance, « L'Homme et son ascendance », Darwin lui-même ne parle plus trop de " survie du plus apte " mais parle beaucoup plus de " aide réciproque ", d'amour et affection mutuelle, car il a compris que l'aptitude à survivre suivant son milieu, son environnement, ne peut suffire dans la réalité... et la meilleure preuve, qui contredit en partie sa théorie, est bien l'existence de fragiles et petits mammifères très évolués... pendant le règne des puissants et féroces dinosaures...

On remarquera que les partisans "arc-boutés" de la théorie de Darwin n'en parlent pas trop et que les manuels scolaires ne sont pas remis en  cause... pourtant, les découvertes se multiplient et ces deux dernières, toutes récentes, enfoncent un peu plus le clou :

Fossile mammifere

Crédit : Qing-Jin Meng (Museum d'Histoire Naturelle de Pékin)

Deux fossiles de mammifères très évolués viennent d'être découverts et datés. Et ils infirment en partie cette théorie affirmant qu'une sélection naturelle, issue d'une seule et même forme de vie sortie des océans explique l'évolution et diversification de cette unique forme de vie (que l'on a d'ailleurs jamais trouvé jusqu'à présent) en de multiples espèces non compatibles d'ailleurs entre elles. Ces fossiles de deux mammifères différents ont été datés de 160 millions d'années. Ce n'est pas nouveau en soit car on savait déjà que les dinosaures étaient apparus il y a 230 millions d'années et que seulement 20 millions d'années après, les premiers mammifères apparaissaient à leur tour. Ce qu'il y a de nouveau, c'est que ces deux fossiles de mammifères de 160 millions d'années prouvent qu'ils s'étaient déjà admirablement et incroyablement déjà très bien adaptés à leur environnement et s'était même spécialisés fortement, contredisant une évolution-spécialisation lente darwinienne

Car cette découverte de deux fossiles de docodontes (des petits mammifères ressemblant assez bien à des musaraignes, se nourrissant principalement d'insectes et de feuillages), qui vivaient donc il y a entre 165 et 160 millions d'années, prouvent qu'une fois apparus, les mammifères se sont très rapidement adaptés et diversifiés... et qu'ils ont vécu au voisinage des gros dinosaures, carnivores ou non, jusqu'à la grande extinction du crétacé, il y a environ 65 millions d'années, au cours de laquelle la grande majorité des dinosaures ont disparu de la surface de notre planète.

Mammifere dinosaure 0

Crédits : April I. Neander/University of Chicago

Cette découverte est assez extraordinaire car l'un de ces deux fossiles est bel et bien le plus vieux mammifère arboricole (il vivait bien dans les arbres et s'y déplaçait) connu à ce jour et a été baptisé le Agilodocodon scansorius. Selon le paléontologue chinois Qing-Jin Meng (Museum d'Histoire Naturelle de Pékin), co-auteur de la découverte, cet animal se nourrissait peut-être de la sève des arbres, qu'il obtenait grâce à sa dentition très spécialisée.

Egalement déjà très spécialisé et évolué, le deuxième fossile est celui d'un des premiers mammifères fouisseurs connus (du genre taupe, castor ou fourmilier, avec terrier !) et a été nommé Docofossor brachydactylus. Possédant des pattes courtes en forme de "pelleteuses", il pouvait creuser son terrier et chercher des insectes...

Ces travaux ont été publiés le 13 février 2015 dans deux articles de la revue Science, sous les titres "Evolutionary development in basal mammaliaforms as revealed by a docodontan" et "An arboreal docodont from the Jurassic and mammaliaform ecological diversification".

On note également que des premières traces de vie ont été détectées bien plus tôt que ce que l'on envisageait il y a encore récemment... les manuels disant que la vie est apparue il y a environ 500 millions d'années sont faux : la vie a existé et semble avoir fait une grosse tentative (loupée à priori sauf découverte future contradictoire) il y a au moins 2 milliards d'années...

Yves Herbo, Sciences, F, Histoires, 14-02-2015

Légendes des Indes : Adityas, Daityas et les Danavas, les agresseurs de l'espace -2

Légendes des Indes : Adityas, Daityas et les Danavas, les agresseurs de l'espace -2

Mah4

Fragment de la Mahabharata

Voici la 1ère partie : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/prehistoire-antiquite/legendes-des-indes-adityas-daityas-et-les-danavas-les-agresseurs-de-l-espace.html

La colonisation de la Terre par les agresseurs de l'espace (un extrait de la "Mahabharata")

Dans le fragment présenté ci-dessus, il est raconté cinq événements majeurs de l'histoire de la Terre. Le premier - une guerre de nombreuses (plusieurs milliers) années entre les anciens dirigeants du monde et le souverain suprême. Le second - la destruction d'une grande partie de la population de la Terre. Le troisième - la renaissance de "l'humanité" rénovée qui vivait en harmonie avec la nature, observait les lois et les principes divins, et "appréciait la longévité". Sur la Terre, ainsi que "il y a des millions d'années" (selon les traductions russes du texte), le "Golden Age" a été créé à nouveau. Le quatrième - l'invasion des agresseurs de l'espace sur la Terre (selon les traductions russes du texte) - les Daityas et Danavas qui "avaient conquis toute (la) terre entourée par l'océan". Le cinquième - la conclusion d'une alliance militaire stratégique entre les anciens habitants de la Terre - le "Peuple-Dragon" et, probablement, avec des êtres aux bras multiples, les "habitants du ciel" - les Adityas, Gandharvas et Apsaras.

Le premier événement a eu lieu à la fin de l'Eocène et a commencé avec le débarquement massif sur Terre du Peuple-Dragon, ayant un mode de vie semi-aquatique, des amphibiens (Nivatakavachs, Annedots, Gungung, Shennong, Enki, Osiris, Isida, etc...). Très probablement, ils avaient conclu une alliance stratégique militaire avec leurs premiers colons du Peuple-Dragon, qui ont vécu sur notre planète dès le Mésozoïque, et avec eux avaient commencé la guerre contre les habitants de l'Hyperborée (Svarga, Jambudvipa) - les Adityas, Gandharvas, Apsaras et d'autres peuples. À la suite de cette guerre, le monde (de la surface) avait été détruit, et environ 2/3 s'étaient cachés sous l'eau.

Le deuxième événement en découle dans la première moitié de l'Oligocène, quand la terre était vide et sans vie, et la vie a prospéré principalement dans les océans et les mers.

Le troisième événement était dans la seconde moitié de l'Oligocène lorsque le "Golden Age" a repris sur Terre. Si on suit la mythologie des Indiens Hopi, une race aux bras multiples et de nombreuses têtes, insectiforme, raisonnable, a prospéré sur notre planète dans ces temps et qui, apparemment, étaient la nouvelle population de la Terre, qui vivait en harmonie avec la Nature.

Rudra shiva

Rudra-Shiva - insectiforme au multiples bras

Le quatrième événement s'est produit vers la fin de l'Oligocène. Et, enfin, le cinquième - à la fin de l'Oligocène ou au début du Miocène.

Le fragment présenté ci-dessous est le complément parfait à l'épisode de "Brûler les serpents". Il en découle que le roi était un Janamejaya Daitya ou un Danava (comme Ra et Horus dans la mythologie égyptienne), et il a conclu une alliance avec le Peuple-Dragon, les Adityas étaient en position de subordonnés des Daityas. Sinon, il est difficile d'expliquer pourquoi le roi Janamejaya et ses «sages» voulaient sacrifier le leader des Adityas, Indra. Il est également possible de conclure que, après la catastrophe de l'Eocène-Oligocène, les Adityas, Gandharvas et Apsaras (au moins, leur plus grande partie) s'étaient échappés de la Terre et étaient revenus sur elle seulement à la fin de l'Oligocène ou au début du Miocène, pour accomplir le désir des habitants indigènes de la planète (l'humanité renouvelée).

Mah4 2

Héros de la "Mahabharata" - (le fragment du premier livre de la "Mahabharata", appelé "Adi Parva" ou "Début")

"Janamejaya dit, " O Brahmana, ceux que tu as nommés et ceux que tu n'as pas nommés, je tiens à en entendre parler en détail, comme aussi d'autres rois par milliers. Et, ô toi grand bonheur, il te revient de me dire pleinement la raison pour laquelle ces Maharathas, semblables aux êtres célestes eux-mêmes, sont nés sur la Terre ».

" Vaisampayana dit:« Il a été entendu par nous, ô roi, que ce que tu me demandes est un mystère, même pour les dieux. Je vais, cependant, t'en parler, après avoir salué bien bas (celui qui s'est créé lui-même). Le fils de Jamadagni (Parasurama), après avoir vingt et une fois rendu la terre dépourvue des Kshatriyas, dirigeai tout au mieux, des montagnes Mahendra et il a commencé ses pénitences ascétiques. Et à l'époque où la Terre était privée des Kshatriyas (YH : les "Dieux-mâles"), les dames Kshatriya, désireuses de progénitures, ont pris l'habitude de venir, O monarque, vers les Brahmanes et les Brahmanes aux vœux rigides avaient une liaison avec elles pendant la saison féminine seulement, mais jamais, ô roi, convoitaient en hors de saison (YH : l'humanité de l'époque avait une saison pour se reproduire, les "femelles-déesses" n'étant fécondables qu'une saison par an, comme les animaux au printemps de nos jours). Et les dames Kshatriya ont conçus par milliers de tels liens avec les Brahmanes. Puis, ô roi, sont nés de nombreux Kshatriyas ayant plus d'énergie, des garçons et des filles, de sorte que la race Kshatriya pourrait prospérer. Et est donc née la race Kshatriya, des dames Kshatriya avec et par les pénitences ascétiques des Brahmanes. Et la nouvelle génération, bénie avec de longues vies, a commencé à s'épanouir dans la vertu. Et il y avait donc les quatre ordres, ayant rétablis des Brahmanes à leur tête. Et chaque homme à cette époque alla vers sa femme au cours de sa saison et il n'y a jamais eu de convoitise à l'extérieur de la saison. Et, ô taureau de la race Bharata, de la même manière, d'autres créatures aussi, même celles qui sont nées dans la course des oiseaux, allèrent auprès de leurs épouses pendant une seule saison. Et, ô protecteur de la Terre, des centaines de milliers de créatures sont nées, et toutes étaient vertueuses et ont commencé à se multiplier dans la vertu, toutes étant sans chagrin ni maladie. Et, ô toi puissant comme l'éléphant, cette large terre ayant l'océan pour ses limites, avec ses montagnes et ses forêts et ses villes, a été une fois de plus régie par les Kshatriyas. Et quand la terre a commencé à être de nouveau régie vertueusement par les Kshatriyas, les autres ordres ayant des Brahmanes à leur tête ont été remplis par une grande joie. Et les rois donnant jusqu'à tous les vices nés de la luxure et la colère et l'attribution juste des punitions à ceux qui les méritaient protégeaient la terre. Et Il eut une centaine de sacrifices, possédait également mille yeux, voyant que les monarques Kshatriya étaient exclus de manière vertueuse, faisait tomber des douches vivifiantes à des moments et endroits appropriés et bénissait toutes les créatures. Puis, ô roi, personne n'est mort dans des années immatures (pas de morts d'enfants), et personne ne connaissait une femme avant d'atteindre l'âge. Et c'est ainsi, ô taureau de la race Bharata, que la Terre, sur les côtes mêmes de l'océan, s'est remplie de gens qui allaient tous à long terme. Les Kshatriyas ont effectué de grands sacrifices en accordant beaucoup de richesses. Et les Brahmanes ont également étudié tous les Védas avec leurs branches et les Upanishads. Et, ô roi, aucun Brahmane dans ces jours n'a jamais vendu les Védas (n'a enseigné contre de l'argent) ou n'a jamais lu à haute voix les Védas, en présence d'un Sudra. Le Vaisyas, avec l'aide des taureaux, a fait que la terre a été labourée. Et ils n'ont jamais attelé les bovins eux-mêmes. Et ils ont nourri avec soin tous les bovins qui étaient maigres. Et les hommes ne trayaient pas les vaches aussi longtemps que les veaux buvaient le lait de leur mère (sans avoir pris de l'herbe ou tout autre aliment). Et aucun marchand en ces jours n'a jamais vendu ses articles avec de fausses échelles (des prix trompeurs). Et, ô tigre parmi les hommes, toutes les personnes, tenant à la manière dans la vertu, a tout fait avec les yeux fixés sur la vertu. Et, ô roi, tous les ordres étaient conscients de leurs propres devoirs respectifs. Ainsi, ô tigre parmi les hommes, la vertu dans ces jours n'a jamais subi aucune diminution. Et, ô taureau de la race Bharata, les vaches et les femmes ont donné naissance à leur progéniture au bon moment. Et les arbres portaient des fleurs et des fruits dûment selon les saisons. Et c'est ainsi, ô roi, que l'âge de Krita était alors dûment défini, toute la terre était remplie de nombreuses créatures.

Rudra shiva1

Rudra-Shiva - insectiforme au multiples bras

" Et, ô taureau de la race Bharata, puisque tel était l'état béni du monde terrestre, les Asuras, ô Seigneur des hommes, ont commencé à naître dans les lignes royales. Et les fils de Diti (Daityas) étant battus à plusieurs reprises dans la guerre par les fils d'Aditi (célestes) et privés aussi de la souveraineté et du ciel, ont commencé à s'incarner sur la Terre. (les traductions russes, dans différentes variantes, disent que les Daityas et les Danavas ont été défaits par les Adityas pendant leur naissance sur d'autres planètes et puis ils filaient sur la Terre par le Cosmos). Et, ô roi, les Asuras possédaient de grandes puissances, et désireux de la souveraineté, ont commencé à naître sur la Terre parmi les diverses créatures, comme des génisses, des chevaux, des ânes, des chameaux, des buffles, entre autres créatures telles que les Rakshasas et d'autres, et parmi les éléphants et les cerfs. Et, ô protecteur de la terre, en raison de ceux déjà nés et de ceux qui étaient à naître, la Terre est devenue incapable de subvenir à ses besoins. Et parmi les fils de Diti et de Danu, rejetés du ciel, certains sont nés sur la terre comme des rois de grande fierté et d'insolence. Doués d'une grande énergie, ils ont couvert la terre de différentes formes. Capables d'opprimer tous les ennemis, ils ont rempli la terre, ayant l'océan pour seules limites. Et par leur force, ils ont commencé à opprimer les Brahmanes et les Kshatriyas et les Vaisyas et Sudras et toutes les autres créatures aussi. Effroyables et tuant toutes les créatures, ils traversèrent la terre, ô roi, en bandes de centaines et de milliers. Dépourvu de la vérité et de la vertu, fiers de leur force, et ivre du (vin de) l'insolence, ils ont même insulté les grands Rishis dans leurs ermitages.

" Et la Terre, ainsi opprimée par les puissants Asuras doués d'une grande force et d'énergie et qui possédaient des moyens abondants, a commencé à penser en attendant Brahman. La Force unie des créatures (comme Sesha, la Tortue, et l'énorme Eléphant) et de nombreux Seshas aussi, est devenue capable de supporter la terre avec ses montagnes, accablée comme elle était avec le poids des Danavas (des géants pour mémoire - comme des dinosaures ?). Et puis, ô roi, la Terre, opprimée par le poids (gravité ?) et souffrant de la peur, a demandé la protection du Grandseigneur de toutes les créatures. Et elle vit le Brahman divin - le Créateur des mondes qui ne connaît aucune détérioration - entouré par les dieux, les Brahmanas et les grands Rishis, par excès de bonne fortune, et adoré par les ravis Gandharvas et Apsaras, toujours engagés au service des Célestes. Et la Terre, désireuse de protection, puis représentant tout pour Lui, en présence, O Bharata, de tous les Régents des mondes. Mais, ô roi, l'objectif de la Terre avait été connu à l'avance par l'Omniscient, l'auto-créé et Seigneur Suprême. Et, O Bharata, Créateur comme Il est de l'univers, pourquoi ne sais-Il pas pleinement ce qui est dans l'esprit de ses créatures, y compris les dieux eux-mêmes et les Asuras ? O roi, le Seigneur de la Terre, le Créateur de toutes les créatures, appelé aussi Isa, Sambhu, Prajapati, puis parla d'elle. Et Brahman dit, " O Porteuse de la richesse, pour l'accomplissement de l'objectif pour lequel tu m'as approché, je vais amener tous les habitants dans les cieux." - (ici on voit pour la première fois la planète Terre comme une créature pensante - comme Gaia, demandant de l'aide).

Ramayana

Une image illustrant un autre texte antique, le Ramayana

Vaisampayana a continué,  " Ayant dit ceci à la Terre, O roi, le Brahman divin fit ses adieux. Et le Créateur ordonna alors à tous les dieux en disant : " Pour faciliter la Terre de son fardeau, Allez, et ayez vos naissances en fonction à vos parties respectives et cherchez-vous des conflits (avec les Asuras déjà nés là-bas). Et le Créateur de tout, rassemblant aussi toutes les tribus des Gandharvas et des Apsaras, leur parla en ces mots d'une portée profonde, " Allez et naissez parmi les hommes en fonction de vos parties respectives dans les formes que vous aimez ".

" Et tous les dieux avec Indra, en entendant ces paroles du Seigneur des Célestes - mots qui étaient vrais, souhaitables dans les circonstances, et lourds, avec profits, les ont acceptés. Et ils ont tous résolu de descendre sur terre, dans leurs parties respectives, puis sont allés vers Narayana, le meurtrier de tous les ennemis, à Vaikunth - celui qui a le disque et la masse dans ses mains, qui est vêtu de pourpre, qui est de grande splendeur, qui a les lotus sur son nombril, qui est le tueur des ennemis des dieux, qui a les yeux regardant vers le bas, sur sa large poitrine (dans l'attitude du yoga), qui est le seigneur du Prajapati lui-même, le souverain de tous les dieux, de force puissante, qui a les marques du tourbillon de bon augure sur sa poitrine, qui est le moteur des facultés de tout le monde et qui est adoré par tous les dieux. A Lui, Indra la plus exaltée des personnes, s'est adressée, en disant: " Soyez incarné" et Hari a répondu, - "Laisse-Le Etre".

Narayana

Narayana, le dieu-géant, porteur du disque et de la massue, réincarné

" Vaisampayana dit : " Alors Indra avait une consultation avec Narayana à propos de la descente de ce dernier sur la terre, du ciel, avec tous les dieux selon leurs parties respectives. Et, après avoir commandé à tous les habitants du ciel, Indra revint de la demeure de Narayana. Et les habitants du ciel sont devenus progressivement incarnés sur Terre pour la destruction des Asuras et pour le bien-être des trois mondes. Et puis, ô tigre parmi les rois, les célestes avaient leurs naissances, selon leur guise, dans les races des Brahmarshis et les sages royaux. Et ils ont tué les Danavas, les Rakshasas, les Gandharvas et les serpents, d'autres mangeurs d'hommes, et de nombreuses autres créatures. Et, ô taureau Bharata, les Danavas, les Rakshasas et les Gandharvas et les serpents, ne pouvaient pas tuer les êtres célestes incarnés même dans leur enfance, ils étaient trop forts. "

Source : D'après les livres et site en russe et anglais de A. Koltypin  http://earthbeforeflood.com/home.html

Yves Herbo : Dans ces très anciens fragments de textes antiques, nous avons donc de larges références aux notions de réincarnations diverses d'êtres (considérés comme des dieux ou non) sur la Terre, mais aussi d'autres planètes, ainsi que des notions d'un créateur universel organisant ces réincarnations via son propre "territoire", les "cieux". Nous avons aussi très tôt la notion d'une Terre pensante, qui a un objectif conscient et qui demande de l'aide. Nous assistons à la description d'un monde à la fois physique, mais aussi psychique, métaphysique donc, ou multi-dimensionnel selon les approches et mots (sciences) employés. Un monde organisé qui est régi donc tant les m(ondes) des "vivants" que celui des "morts" (mais ce ne sont aussi que des mots), que celui des éléments (les quatre éléments primordiaux connus sur Terre, terre, eau, feu et air) que celui des astres (le microcosme comme le macrocosme...). C'est aussi de nombreuses batailles et conflits destructeurs (pourtant pas si importants que ça pour le Créateur de Tout, puisque rien n'est jamais perdu et que tout est prévu !) qui amènent à une réorganisation des choses... essentiellement parce que la Terre a un objectif a accomplir... et que le Créateur l'a bien fait comprendre à ceux qu'il fallait à l'époque... C'est un texte à méditer et qui devrait en faire méditer plus d'un... surtout à l'heure où certains physiciens commencent à parler d'univers-hologramme, de synchronicités, de symétries dimensionnelles... et que certains commencent à prouver... que notre monde réel n'est pas si réel que nous le montrent nos yeux limités et trompeurs...

Autres articles liés : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/rakhigarhi-l-enorme-ville-de-la-civilisation-de-l-hindus-se-devoile.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/la-mysterieuse-civilisation-de-l-indus.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/apres-le-royaume-d-aratta-c-est-la-civilisation-de-l-indus-qui-devance-sumer.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-chercheurs-japonais-aident-a-demeler-les-mysteres-de-la-civilisation-de-l-indus.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/decouverte-d-une-ville-antique-entiere-en-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/l-etonnant-pilier-en-fer-de-delhi-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/sciences/inde-legendes-et-pluies-extra-terrestres.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-outils-du-microlithique-dates-de-10000-ans-trouves-en-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/la-culture-vedique-de-l-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/decouverte-d-une-cite-entierement-incendiee-sous-une-autre-en-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/inde-la-cite-engloutie-de-dwarka-remet-l-histoire-en-question.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/inde-decouverte-de-nouvelles-peintures-etranges-du-neolithique.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/ovni-ufo/un-journaliste-autrichien-affirme-qu-un-antique-vimana-a-ete-trouve-en-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/sciences/les-cites-englouties-de-khambhat-et-dwarka.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/etude-sur-le-roc-du-lion-de-sigiriya-au-sri-lanka-partie-4.html (et voir les 3 autres parties)

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-sarcophages-baignoires-de-sainte-sophie-identiques-a-ceux-du-sri-lanka.html

Yves Herbo Traductions, Sciences, F, Histoires, 13-02-2015

Légendes des Indes : Adityas, Daityas et les Danavas, les agresseurs de l'espace -1

Légendes des Indes : Adityas, Daityas et les Danavas, les agresseurs de l'espace -1

Les Dieux Blancs et les Démons Noirs, les Ancêtres de l'Humanité

Tailand versiondemons

En Tailande, une version des Daytyas et des Davanas

2ème partie : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/prehistoire-antiquite/legendes-des-indes-adityas-daityas-et-les-danavas-les-agresseurs-de-l-espace-2.html

Adityas, Daityas et les Danavas - Les dieux blancs et les démons noirs, fils des déesses Adity, Dity et Danu

Selon les livres de référence et les dictionnaires encyclopédiques, les Adityas - les dieux célestes, descendent de la déesse de la lumière, de la justice et de la charité Adity. Les Daityas et Danavasles démons, sont nés des soeurs d'Adity- Dity et Danu. Ils ne diffèrent guère l'un de l'autre sur leur apparence et leurs capacités (ils étaient différents seulement dans leur rapport à l'harmonie et à l'ordre divin), donc je les présente ensemble.

Aditjas

des Adityas

En dépit de la constante mention des Adityas, Daityas et Danavas dans l'ancienne littérature Indienne, le Veda, les puranas et épopées contiennent très peu de descriptions de leur apparence. Cependant, dans la plupart des cas (à l'exception du «Rig Veda») il est implicite qu'ils étaient semblables aux gens du peuple.

Daityas ln984716

des Daityas et Davanas en Inde

Je vais donner un extrait de la "Bhagavata Purana":

"Le champ de bataille [entre les Adityas et les Daityas ou leurs descendants] a été littéralement recouvert par les têtes des héros coupées. Leurs yeux restaient ouverts, et leurs lèvres, mordues dans une rafale de rage. Tout autour, des boucles d'oreilles et des casques ont été dispersés. Ici et là, des bras taillés serraient des armes diverses, les jambes et les hanches ressemblant à des troncs d'éléphants ont été dispersés. Autour des jambes coupées, des hanches et des cous des guerriers et de leurs drapeaux déchirés, des arcs brisés, des armes brisées et des vêtements ont été dispersés. "

Adityas, Daityas et Danavas - des géants ayant l'apparence humaine

Aditjas daytjas

L'impression est semblable (apparemment) à une description d'un événement faiseur de légendes ne pouvant aiguiller notre attention sur rien (après tout, ils mettent en vedette de simples gens - peut-être, mais cependant pas tout à fait habituels), à part que les énormes jambes et hanches des victimes devrait signifier qu'il y avait devant nous pas simplement des gens - mais des géants. Mais l'épopée parle directement de ce sujet à plusieurs reprises. Donc, les Adityas, Daityas et Danavas plus probablement, étaient proches de nous en apparence externe, mais en étant différents des hommes modernes de par une constitution de géant. Littéralement toutes les légendes indiennes parlent à propos d'une constitution forte et d'une force puissante des dieux ou demi-dieux et des démons. Ils racontent aussi que leurs enfants - les héros des premières générations - différaient par une énorme croissance et une force inhabituelle.

Adityas et Daityas - les beaux dieux blancs aux cheveux clairs et les démons.

Danugaddess 2

Les déesses ressemblent par certains côtés aux déesse grecques ou romaines (Cérès, Démeter par exemple)

Le "Mahabharata" raconte que les Daityas et Danavas étaient très beaux, leurs visages - "parfaits comme la lune", et leurs femmes - parfaitement formées avec une taille fine. Les Femmes Adityas avaient aussi des "dents d'une blancheur éblouissante et une apparence indescriptiblement parfaite", et les hommes étaient des dieux blancs ou des demi-dieux avec une luminosité et les cheveux brun clair (chatains). Le chef des Adityas Indra avait de larges pommettes, les cheveux rouge clair, des moustaches et une barbe.

Danugaddess 1

Les images, les bas-reliefs et des statues séparées des Adityas, Daityas et Danavas, qui ont été créés à l'époque du christianisme, existent comme pour confirmer la suggestion faite ci-dessus, en ajoutant aux dieux ou demi-dieux et aux démons de tels détails, comme une chevelure bouclée, les moustaches et la barbe qui les fait ressembler à des héros Celtics et aux mythes scandinaves (les statues, les bas-reliefs et des images de Indra, Vishvakarma, Mitra, Varuna, Surya, Maya Danava, Hiranyakashipu, etc.), et après l'échange d'un cheveu jaune clair et or par le noir, qui les rendent similaires avec des persans ou des indiens (les images de Surya, Hiranyaksha, Hiranyakashipu, Prahlada, etc.).

Danava-Kalakaeyas à la peau noire

Le fils de Daitya ou Danava Vadzhranga, Taraka qui avait l'autre nom de Kalanbha, est généralement décrit par sa peau noire. Il est très possible que les descendants de Danava Vaishvanara, les Kalakaeyas, dont le nom peut être traduit du sanscrit comme «noir» ou "noir-bleu foncé", ces gens avaient la peau noire également.

Daytja

Les Daityas et Danavas vivaient plus de 100.000 années. Les Adityas étaient immortels

Les Daityas et Danavas n'étaient pas immortels, mais leur vie, en comparaison avec la vie humaine, était prolongée sur une durée inhabituellement longue (100.000 années). Selon le "Bhagavata Purana", la grossesse de Dity a duré environ cent ans, et elle (ainsi que la grossesse de tous les autres Daityas et Danavas) avait été complètement privée des douleurs de l'enfantement. Si on la compare à une durée de grossesse d'une femme moderne, il est clair que les Daityas et Danavas pourraient vivre 5 000 à 10 000 ans !

Les Daityas et Danavas avaient une, parfois deux, plus rarement trois et assez rarement quatre ou plusieurs autres enfant. Ainsi, le taux de natalité pour eux était approximativement le même que celui des gens modernes.

Selon le "Matsya Purana", la grossesse de Varanga, la mère de Daitya ou Danava Taraka, s'est prolongée sur mille années. Par conséquent, les Daityas ou Danavas pourraient donc vivre même dix fois plus - 50 000 à 100 000 ans.

Cette possibilité semble être confirmée par le fragment suivant de la "Vishny Purana" dans lequel le chef des Daityas, Hiranyakashipu parle à son fils Prahlada :
" Moi, à toi, suis-je stupide ? J'ai adoré 60 000 ans, presque toute la vie, je suis âgé de plus de 100 000 ans. Vous pensez que je n'ai fait que ça toute ma vie, que faucher du foin ? "

Indra

Indra

En dépit d'une si grande longévité, les Daitya et Danavas n'étaient pas heureux avec ça et ont essayé d'atteindre l'immortalité. Certains de leurs dirigeants (les frères Hiranyaksha et Hiranyakashipu, etc.) avaient reçu la bénédiction du dieu principal Brahma selon laquelle " pas un seul être vivant à partir des 8 400 000 formes de vie dans cet espace-réalité... ni dans l'eau, ni sur terre, ni dans l'air, ne pouvait pas les tuer... ni dans un élément, ni par n'importe quelle arme, ni en un jour, ni lors d'une soirée ". C'est qu'ils sont devenus pratiquement immortels.

Les Adityas, ont pris possession d'une boisson de l'immortalité - Amrita, selon l'ancienne épopée indienne, a vécu presque perpétuellement (car le Veda et l'épopée parlent en permanence que tout dans l'univers n'est pas perpétuel - même la vie du Créateur du Tout Réel, Brahma, a une durée de 311 040 000 000 000 années «humaines»)...

Les Capacités surhumaines des Daityas et Danavas

Outre la longévité inhabituelle des Daityas et des Danavas, ils possédaient de nombreuses capacités "surhumaines". Toutes les légendes indiennes disent qu'ils étaient sages, astucieux et connaissaient les secrets de la magie - la maya, qui pourrait prendre diverses apparences et formes - que pour être «peuple», cela se produisait " dans des apparitions effrayantes d'éléphants enragés, et aussi des lions et des tigres " (voir comme Rakshasas) et de devenir invisible (ressembler aux Nagas). Leurs descendants possédaient l'art magique aussi.

Le fils de l'artiste habile et architecte Maya Danava, Bala, était possédé par 96 types de forces mystiquesLe souverain des Daityas, Hiranyakashipa, grâce au don de devenir invisible à tous les êtres, avait saisi le trône d'Indra et avait apporté une dévastation aux droits de propriété des dieux. Grâce à ses capacités mystiques (siddhs, siddhies), il aurait pu détruire tout l'Univers. Le prêtre principal et gourou des Daityas, Ushanas, en couple avec sa bien-aimée Dzhanti, sont restés invisibles aux yeux extérieurs pendant cent ans...

Hiranjakashipa

Hiranjakashipa

Les Daityas et Danavas ont utilisé la magie dans les batailles

Les légendes indiennes sont pleines de mentions que les Daityas et Danavas ont utilisé la magie lors des batailles. Je vais vous donner deux exemples à cet égard des «Mahabharata» et du "Bhagavata Purana":

" Dans cette bataille, les démons [Daityas et Danavas] ont été battus et, pour échapper à la mort, ils ont profité de la magie et avec son aide, avaient assassiné un grand nombre de soldats pendant la lutte contre l'armée des demi-dieux [Fdityas]. Les Demi-Dieux, sans y voir une autre évasion, s'étaient abandonnés eux-mêmes au Souverain Dieu Vishnu qui, venant, a contrecarré à nouveau les illusions créées par les tours des démons ". " Puis dans le ciel, il y avait des nuages terribles poussés par les vents violents. Des coups de tonnerre claquaient, une douche de charbons ardents chauffés était versée vers le bas sur la terre. Le gigantesque incendie organisé par Daitya Maharadzha Bali, a incinéré les troupes des demi-dieux. Ce feu assisté par des rafales frénétiques, était aussi horrible que Samvartaka, les feux qui sont l'origine du cycle de destruction de l'Univers. Partout sur la mer il y avait des tourbillons et des vagues gigantesques, formés par des rafales furieuses, et à la face de tous, le déluge a commencé. Quand les démons invisibles possédant l'art de la fabrication des mirages illusoires, ont transformé le champ de bataille dans un tel chaos fantastique, les demi-dieux sont devenus découragés ".

La vie quotidienne des Daityas et Danavas

Le "Vishnu Purana" raconte que les enfants des Daityas et Danavas étaient formés dans quelque chose de semblables aux écoles. Le "Mahabharata" raconte qu'il y avait des gens scientifiques (des tsars de terre Abhiru), des poètes (Daityas Vaishvanara) et des nobles tsars (des tsars de terre Brihat, Ashoka, Samudrasena) parmi les Daityas et les Danavas, qui parlaient de la prospérité et du bien-être universel.

Cependant, il y a une toute autre information dans ce poème. Par exemple, les fils de Dity, les frères Hiranyakashipu et Hiranyaksha, après avoir fait pratiqué une grande austérité et des mortifications par eux-mêmes, d'une durée de cent ou de mille ans, étaient rentrés dans la ville des Daityas et s'étaient livrés à toutes les jouissances terrestres, les festins et les plaisirs. Leurs sujets (le peuple et des croyants), décident de suivre un tel exemple, et bientôt tout le pays était plongé dans la pourriture, la tristesse et la dévastation. Ces événements se sont-ils produits dans différents endroits simultanément ou se sont-ils produits durant des millénaires ?, c'est possible de le deviner seulement.

Deli column

Des géants sur la colonne de Deli

Les capacités surhumaines des Adityas

Est-ce que les Adityas avaient tous des capacités dénommées " surhumaines " ? Il n'y a pas d'indications directes sur ce point dans l'épopée et les puranas indiennes. En dépit de cela, certains détails réductibles permettent de considérer que les Adityas avaient le don du "loup-garou", ils pouvaient se transformer en divers animaux (par exemple, une fois avoir pris possession de l'autorité (la puissance, la loi) dans le monde entier, les Daityas et Danavas leur avait permis de marcher sur la surface de la Terre que dans l'apparence de singes), devenir invisibles et parfaitement posséder la maya (capacités de créer des illusions). Bien que les légendes ne les comptent pas parmi les magiciens ou les sorciers, il est possible de l'expliquer par la volonté des décideurs des légendes de les assimiler aux dieux ou demi-dieux "blancs nettoyeurs", pour leurs attacher des traits humains et les opposer à tout ce qui, depuis des temps immémoriaux, a été considéré comme "noir" et démoniaque.

Maya danava

Maya danava

Les véhicules volants des Daityas et des Danavas

L'une des principales caractéristiques des Adityas, Daityas et Danavas, qui les distinguent de la majorité des autres habitants de la Terre - à la fois précédents, et tous les suivants, a été la maîtrise de l'espace ouvert et l'utilisation de stations spatiales orbitales et de véhicules volants. Il y avait beaucoup de ces stations et de véhicules, et ils ont exécuté des fonctions très différentes - de voyages intergalactiques aux vols dans l'atmosphère terrestre. Les légendes indiennes nous ont informées des noms de deux des créateurs connus des stations spatiales orbitales. L'artiste habile et architecte des Danavas (sous d'autres versions, des Daityas), Maya Danava et l'architecte des dieux (devas, Adityas) Vishvakarma étaient parmi eux. Maya Danava a été connu comme le acharya (l'enseignant) de tous les mayavi, qui était capable d'appeler les forces magiques. La principale création de Maya Danava était les villes ordinaires et les villes volantes.

L'histoire de l'Inde ancienne enregistrée dans le "Mahabharata", le "Ramayana", les Veda, les Puranas, a légué des données incroyables sur les villes volantes, les vols de véhicules (chars) et des données terribles sur des armes d'une puissance destructrice, qui ont été utilisés par les anciens habitants de la terre. Les anciens textes indiens sont pleins de références sur la façon dont les dieux et les gens se sont battus dans le ciel, en utilisant des vimanas et des agnihotras, avec des armes encore plus terribles et meurtrières que dans notre temps...

13

L'Histoire de l'Inde antique recèle de nombreux mystères. Voici des traces étroitement entrelacées et les échos d'une connaissance très ancienne qui, selon des concepts qui prévalent seulement actuellement, n'ont tout simplement pas pu être connus de la population des époques précédentes. Particulièrement remarquables et terribles à la fois sont les informations sur des machines volantes et leurs possibilités de puissance destructrice grâce à des armes. Beaucoup de sources écrites anciennes indiennes racontent des choses à leur sujet, l'époque de leurs dates d'écriture étant à partir, au moins, du III millénaire avant JC jusqu'au XIe siècle avant JC. Les spécialistes - indologistes n'ont aucun doute que la plupart de ces textes sont les originaux, ou des listes des originaux, et que parmi eux, imposants, la majorité attend toujours la traduction de l'ancienne langue sanskrite.

Les anciens chroniqueurs ont énoncé les événements, par la suite modifiés et souvent déformés par de nombreuses générations de narrateurs. Les grains de vérité dans les mythes existants sont si étroitement enveloppés dans des caractéristiques étrangères qu'il est parfois difficile de distinguer le fait initial. Toutefois, selon de nombreux experts indologistes, les textes sanskrits cachent sous des couches millénaires de "Fantastique", les informations sur la connaissance qui a été inhérente au peuple dans les temps anciens.

Partie 1. véhicules volants - vimanas et agnihotras

10 1

Les mentions de machines volantes sont contenues dans plus de 20 anciens textes indiens. Les plus anciens de ces textes - les Védas, sont compilés, selon la plupart des scientifiques indologistes, au plus tard vers l'an 2500 av. JC (l'Orientaliste allemand G. Jacobi les dates de l'année 4500 avant JC, et le chercheur indien V.Tilak de l'année 6000 avant JC.). Dans les 150 versets de la "Rig Veda», «Yajurveda", "Atharva Veda", des véhicules volants sont décrits. L'un de ces " chars d'air, volant sans un cheval," a été construit par le maître divin Ribhus. "... Plus rapide que les pensées se déplaçait le char, comme un oiseau dans le ciel, s'élevant au soleil et à la lune et tombant sur la terre avec un grand fracas ...". Le Chariot a été gouverné par trois pilotes, il était en mesure de prendre à bord 7-8 passagers, pouvait atterrir sur le sol et sur l'eau... "

Les descriptions du vol des véhicules (vimanas, agnihotras), des villes célestes, des chars de l'air et des voyages sur eux, sont contenues dans le Veda, "Mahabharata", "Ramayana", "Bhagavata-Purana", "Shiva Purana", "Samarangana Sutradhara" et d'autres textes indiens. Les anciens indiens parlent des vols (de) "Vimanika Shastra".

Partie 2. nucléaire, laser et autres superarmes

Beaucoup de textes indiens anciens parlent de l'utilisation des véhicules volants à des fins militaires. Peut-être que es plus significatifs à cet égard sont le "Mahabharata", "Ramayana", "Bhagavata Purana" et "Skanda Purana". La lecture de ces manuscrits anciens créés vers le III-II millénaire avant JC. - jusqu'au Xème siècle plonge le lecteur involontairement dans un monde de guerres féroces que les dieux, les humains et une variété de créatures mythiques - des Nagas, Rakshasas, Rudras, Yakshas, Daityas, Danavas, Gandharvas - en d'autres mots, pas les gens du peuple - ont conduit les uns contre les autres. Le plus intéressant, c'est qu'ils ne se sont pas battus avec des épées et des arcs et des flèches, mais ont utilisé des armes redoutables de par leur pouvoir destructeur et les conséquences qui ont secoué le monde entier, ont détruit des villes entières et créé de grandes zones inhabitables pendant une longue période...

Il y a la description de l'énergie nucléaire, du laser, de la météo, et d'autres superarmes géomagnétiques (un brahmaastra, une tête de Brahma, un bâton d'Indra, une fléchette d'Indra, etc.) et les conséquences de leur utilisation dans le "Mahabharata", "Ramayana", "Bhagavata-Purana", "Skanda Purana" et d'autres anciens textes indiens. La destruction des villes volantes de Saubha et Hiranyapura. Des combats aériens de Rama et Ravana. La comparaison des brahmaastras avec des armes nucléaires. Une frappe nucléaire à Mohejo-Daro !?

Partie 3. Vaisseaux spatiaux et vols vers d'autres planètes

Les anciens textes indiens sont pleins de mentions des mondes lointains, des étoiles, des planètes, en traversant l'immensité des univers des villes volantes, des chars célestes et des voitures, surmontant de grandes distances avec la vitesse de la pensée. La moitié de la race humaine est issue des extraterrestres - les Adityas, Gandharvas, et d'autres qui dans la tradition indienne sont appelés des dieux et demi-dieux, et les Daityas et Danavas qui ont été liés à des démons. En apparence ils n'étaient pas très différents des gens, cependant, ils semblent avoir été plus grands.

11

Les Légendes indiennes sont pleines de mentions que des villes célestes et des chars volants ont été utilisés comme des véhicules volants autour de la Terre, dans le système solaire et vers d'autres Galaxies. Une vitesse spéciale a été caractérisée par les Chevaux de Gandharvas, qui pouvaient se déplacer vers d'autres parties de l'Univers presque instantanément. Les chevaux de Gandharvas se déplaçaient le long des Routes de Siddhas qui reliaient différents points Galactiques...

D'après les livres et site en russe et anglais de A. Koltypin http://earthbeforeflood.com/home.html

Autres articles liés : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/rakhigarhi-l-enorme-ville-de-la-civilisation-de-l-hindus-se-devoile.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/la-mysterieuse-civilisation-de-l-indus.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/apres-le-royaume-d-aratta-c-est-la-civilisation-de-l-indus-qui-devance-sumer.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-chercheurs-japonais-aident-a-demeler-les-mysteres-de-la-civilisation-de-l-indus.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/decouverte-d-une-ville-antique-entiere-en-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/l-etonnant-pilier-en-fer-de-delhi-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/sciences/inde-legendes-et-pluies-extra-terrestres.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-outils-du-microlithique-dates-de-10000-ans-trouves-en-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/la-culture-vedique-de-l-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/decouverte-d-une-cite-entierement-incendiee-sous-une-autre-en-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/inde-la-cite-engloutie-de-dwarka-remet-l-histoire-en-question.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/inde-decouverte-de-nouvelles-peintures-etranges-du-neolithique.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/ovni-ufo/un-journaliste-autrichien-affirme-qu-un-antique-vimana-a-ete-trouve-en-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/sciences/les-cites-englouties-de-khambhat-et-dwarka.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/etude-sur-le-roc-du-lion-de-sigiriya-au-sri-lanka-partie-4.html (et voir les 3 autres parties)

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-sarcophages-baignoires-de-sainte-sophie-identiques-a-ceux-du-sri-lanka.html

Yves Herbo Traductions, Sciences, F, Histoires, 12-02-2015