Sciences

Articles traitant de recherches ou de découvertes scientifiques, ainsi que de théories, études ou témoignages

Révélation de 25 nouveaux parchemins de la Mer Morte

Révélation de 25 nouveaux parchemins de la Mer Morte

Dead sea scrolls mini

 

Plus de 25 nouveaux fragments "Dead Sea Scroll" inédits (Parchemins de la Mer Morte), datant de 2000 ans et contenant du texte de la Bible hébraïque, ont été révélés et traduits, leur contenu étant détaillé dans deux nouveaux livres.

Les différents fragments des rouleaux de parchemins contiennent des parties des livres de la Genèse, de l'Exode, Lévitique, Deutéronome, Samuel, Ruth, Kings, Micah, Néhémie, Jérémie, Joel, Josué, Juges, Proverbes, Nombres, Psaumes, Ezéchiel et Jonas. Les grottes de Qumran - où les parchemins de la Mer Morte ont été découverts - n'avaient encore donné aucun fragments du Livre de Néhémie; si ce fragment nouvellement révélé est authentifié, il serait le premier.

Les chercheurs ont exprimé des préoccupations que certains des fragments pourraient être des faux.

Dead sea scrolls 4

Ces 25 fragments nouvellement publiés ne sont que la pointe de l'iceberg. Un scientifique a dit que près de 70 fragments nouvellement découverts sont apparus sur le marché des antiquités depuis 2002. En outre, le ministre en charge de l'Autorité des Antiquités d'Israël (IAA), ainsi qu'un certain nombre de chercheurs, estiment qu'il existe des rouleaux non découverts qui sont trouvés par des pillards, dans des grottes du désert de Judée. L'AAI parraine une nouvelle série de recherches scientifiques et des fouilles, pour trouver ces parchemins avant que les pilleurs ne le fassent...

Les manuscrits de la mer Morte originaux ont été découverts entre 1947 et 1956 dans une série de 11 grottes du site archéologique de Qumrân, dans le désert de Judée, près de la Mer Morte. A cette époque, les archéologues et les Bédouins locaux ont découverts des milliers de fragments de près de 900 manuscrits. Certains des Bédouins ont vendu leurs parchemins à Bethléem à un marchand d'antiquités nommé Khalil Shahin Iskander, qui était connu sous le nom de "Kando." Shahin est mort en 1993 et ​​son fils William Kando dirige maintenant son entreprise et ses affaires.

De nombreux chercheurs pensent que les manuscrits de la Mer Morte ont été cachés dans les grottes de Qumran autour de 70 après J.-C., au cours d'une révolte juive contre l'Empire Romain. Ils peuvent avoir été écrits par une secte juive connue sous le nom des Esséniens (entre 200 Avant JC et 70 après donc).

Qumran et ses grottes sont situées en Cisjordanie, un territoire de la Jordanie capturé par Israël lors de la guerre des Six Jours en 1967. La Jordanie a parfois affirmé que la mer Morte lui appartenait.

Qumran

Bien que le terme Manuscrits de la Mer Morte se réfère généralement aux rouleaux trouvés à Qumran, il y a eu des parchemins trouvés dans des grottes dans d'autres sites, dans le désert de Judée, qui sont considérés comme étant de la Mer Morte.

Les 25 fragments de rouleaux récemment publiés ont été achetés par deux collecteurs séparés. Entre 2009 et 2014, Steve Green, le propriétaire de Hobby Lobby, une chaîne d'arts et de magasins d'artisanat, a acheté 13 des fragments, dont il a fait don, avec des milliers d'autres artefacts, au Musée de la Bible. Green contribue à financer la construction du musée, qui ouvrira ses portes à Washington, à l'automne prochain.

Une équipe de chercheurs a publié les détails de ces fragments donnés dans le livre "Dead Sea Scrolls Fragments in the Museum Collection" (Brill, 2016).

La provenance de ce lot de rouleaux n'est pas certaine. " Certains de ces fragments doivent provenir de Qumran, probablement la Grotte 4, tandis que les autres proviennent peut-être d'autres sites dans le désert de Judée ", a écrit Emanuel Tov, professeur à l'Université hébraïque de Jérusalem, dans le volume du livre. " Malheureusement, on sait peu sur la provenance de ces fragments, car la plupart des vendeurs ne fournissent pas ces informations au moment de la vente."

Le marchand d'antiquités William Kando dit également qu'il ne sait pas d'où les fragments donnés proviennent. Les scientifiques mènent des tests sur les fragments donnés, pour aider à déterminer si, le cas échéant, ils sont faux, a déclaré Michael Holmes, directeur général du Musée de l'Initiative Scholars Bible, dans un communiqué. Les résultats seront combinés avec une analyse de l'écriture pour aider à déterminer quelles sont les chances des différents fragments d'être faux. " Les résultats seront intégrés dans nos futures expositions du musée, invitant les visiteurs à comprendre et à s'engager dans les questions impliquées dans l'évaluation de l'authenticité ", a déclaré Holmes.

Martin Schøyen, un collectionneur de la Norvège, est propriétaire de l'autre lot de manuscrits de la Mer Morte qui a été récemment révélé. Les textes de ces fragments sont détaillés dans le livre "Gleanings from the Caves: Dead Sea Scrolls and Artefacts from The Schøyen Collection" (Bloomsbury, 2016).  Egalement détaillés dans le livre sont d'autres artefacts liés aux rouleaux, y compris une enveloppe de lin dans lequel l'un des manuscrits de la Mer Morte a été trouvé.

Schøyen, qui a une vaste collection d'antiquités, a commencé à recueillir des manuscrits bibliques en 1986. " Le défi ultime était devenu d'acquérir un fragment de la mer Morte avec un texte biblique," a écrit Schøyen dans le livre. " Ce fut pour moi une " Mission Impossible ".

Sa détermination a payé puisque, peu à peu, il a été en mesure de traquer des fragments de parchemins, qui ont été mis en vente par un certain nombre de sources. Il en a acheté plusieurs à partir d'une collection d'une famille qui est maintenant à Zurich (le nom n'a pas été publié) et plusieurs autres à partir de descendants de touristes ou de collectionneurs qui avaient acheté des rouleaux de la boutique de Shahin à Bethléem dans les années 1950. Il a également acheté quelques fragments qui étaient autrefois la propriété de deux savants qui avaient travaillé dans les grottes de Qumran comme étudiants en 1948 (les élèves ont obtenu des fragments comme cadeaux d'un évêque qui soutenait le travail).

" La quête qui avait commencé comme une « Mission Impossible » en 1986, a progressivement fini par devenir une collection de [environ] 115 fragments provenant d'environ 27 différents rouleaux ", a déclaré Schøyen. Il a ajouté que certains des fragments de sa collection proviennent des grottes 1, 4 et 11 à Qumran, alors que certains proviennent d'autres grottes dans le désert de Judée.

Néhémie

Un point culminant de la nouvelle publication de la collection du Musée de la Bible est un fragment du Livre de Néhémie (Néhémie 2: 13-16).

Le fragment parle d'un homme nommé Néhémie, qui a vécu pendant le cinquième siècle av. JC, à un moment après que Jérusalem ait été détruite par les Babyloniens en 586 av. J.-C. L'empire perse avait repris le territoire de Babylone et les Juifs, qui avait été forcé de quitter Israël par les Babyloniens, avaient été autorisés à rentrer chez eux.

Le fragment enregistre la visite de Néhémie à Jérusalem en ruines, trouvant que ses portes avaient été " consumées par le feu ". Selon le texte du fragment, il inspecte les restes des murs avant de commencer à travailler pour les reconstruire.

Les chercheurs ont noté dans les études précédentes que les archéologues n'avaient trouvé aucune copie du livre de Néhémie dans les grottes de Qumran. Comment ce fragment est parvenu en Amérique est inconnu, et les chercheurs disent qu'ils ne peuvent pas être sûr qu'il est de Qumran.

" Il est supposé provenir de la grotte 4 [à Qumran], mais dans l'analyse finale, il faut dire que la provenance du fragment reste inconnue ", écrit Martin G. Abegg Jr., professeur à l'Université Trinity Western, qui a dirigé l'équipe qui a analysé le fragment, dans le livre "Dead Sea Scrolls Fragments in the Museum Collection ".

Lévitique

Dead sea scrolls 1

This scroll fragment preserves parts of the Book of Leviticus, in which God promises to reward the people of Israel if they observe the Sabbath and obey the 10 commandments.

Credit: copyright The Schøyen Collection, Oslo and London, MS 4611

Un autre point culminant de la collection Schøyen est une partie de fragment contenant du Livre du Lévitique. Dans le texte de fragment, Dieu promet que si le sabbat est observé et les Dix Commandements sont appliqués, le peuple d'Israël sera récompensé.

" Si vous marchez selon mes lois, et gardez mes commandements et les mettez en oeuvre, alors je vais accorder vos pluies en leur saison, de sorte que la terre donnera ses produits, et les arbres des champs leurs fruits ", partie du fragment lue (traduction par Torleif Elgvin).

" Je vais accorder la paix dans le pays, et vous dormirez tranquille non troublé par personne, et je vais exterminer les bêtes vicieuses de la terre, et aucune  épée ne traversera votre terre ", continue le fragment. " Je vous regarderai avec faveur, et vous rendrai fertile et vous vous multiplierez ".

Schøyen a publié une note de William Kando disant que le fragment du parchemin du Lévitique a autrefois appartenu à son père, qui l'a obtenu de bédouins en 1952 ou 1953 et il a été vendu, ainsi que d'autres fragments, à un client à Zurich en 1956.

Sources : Owen Jarus, Live Science Contributor, Traduction française Yves Herbo, Original article on Live Science

 

Autres articles sur le sujet : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/manuscrits-de-la-mer-morte-le-livre-des-geants.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/une-bible-millenaire-redecouverte-a-ankara.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/decouverte-du-plus-ancien-texte-de-st-marc-connu-a-ce-jour.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/la-tablette-joas-du-temple-de-salomon-est-reconnue-vraie.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/prehistoire-antiquite/architecture-fantastique-dans-le-livre-des-rois.html

 

Yves Herbo, Sciences et Fictions et Histoireshttp://herboyves.blogspot.com/, 25-10-2016

OVNIs : les premiers enlèvements modernes -3

OVNIs : les premiers enlèvements modernes - 3

 

Andreasson09

 

Suite de la partie 1 : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-les-premiers-enlevements-modernes-1.html

et de la partie 2 : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-les-premiers-enlevements-modernes-2.html

 

Betty Andreasson-Luca, née en 1937.

C'est six années après l'aventure des Hills, que la famille de Betty Andreasson et surtout elle, allait vivre une très étrange histoire, faisant peut-être appel à ce qu'on appellerait peut-être au 21ème siècle, selon certaines hypothèses de physiciens très sérieux, un monde parallèle qui partagerait certaines frontières avec le notre...

Betty3

En 1967, Betty a 30 ans pile

Ce soir du 27 janvier 1967, Betty (qui a donc 30 ans) se trouvait dans sa maison de South Ashburnham, dans le Massachusetts, avec ses sept enfants, ainsi que ses parents. Son mari était à l'hôpital depuis plus d'un mois, victime d'un accident de voiture dont il se remettait lentement.

Elle est dans la cuisine en train de faire les premiers préparatifs pour le repas du soir, alors que ses parents et ses enfants sont à côté dans la salle de séjour. La porte de la cuisine donne sur la cour d'un côté et il n'y a pas de séparation avec la salle de séjour. Vers 18 h 30, les lumières de la maison s'éteignirent après avoir clignoté un moment. Peu après, une lumière rosé se dessina derrière la fenêtre de la cuisine. Alors que Betty va dans le salon pour calmer les enfants effrayés, le père de Betty va voir de quoi il retourne à la fenêtre de la cuisine et aperçoit cinq étranges créatures en train de sautiller dans la cour, qu'il qualifia de « monstres de Halloween » (mais nous sommes en janvier).

Betty envoya tout son petit monde dans la salle de séjour et resta seule dans la cuisine pour préparer le repas. Du coup, elle fut la seule à voir quatre créatures entrer dans sa maison, en traversant la porte fermée de sa cuisine : elles se déplaçaient «par mouvements saccadés, en laissant une image vaporeuse derrière elles».

Les choses deviennent alors confuses, tant pour Betty que pour sa famille, et ce n'est que bien plus tard que certaines explications et détails verront le jour, suite à des séances d'hypnose. En effet, bien qu'ils sachent que quelque chose d'étrange et d'inexplicable s'est bien passé ce soir-là, leur mémoire est confuse et personne n'ose aller plus loin dans des tentatives d'explications alors vaines...

Tout ce que l'on sait, c'est que tous les membres de la famille, à part Betty, tombent dès l'irruption des êtres dans la maison, dans une sorte de stase, de catatonie, un état de paralysie totale. Voyant que la mère est fortement inquiète pour ses enfants et parents, les êtres sortent la petite fille de 11 ans, Becky, de son état de paralysie. Cette dernière rassure sa mère calmement et lui dit que tout va bien, de ne pas s'affoler... et est immédiatement replongée dans son état de paralysie...

Aussitôt la peur de Betty se transforme en paix et amitié pour les êtres, ce qui dénote probablement une forte influence psychologique. Ce qui semble être le leader de l'équipe établi une communication télépathique avec Betty. Il a environ cinq pieds de haut (1m52) alors que ses quatre compagnons n'en ont qu'environ 4 (1m22). Tous avaient de grandes têtes en forme de poire, de larges et étirés yeux félins, et des oreilles et un nez insignifiants. Leurs bouches étaient des fentes immobiles qui rappelaient à Betty des lignes de cicatrices. Chacun portait un uniforme-combinaison moulant bleu orné d'une ceinture du type "Sam Browne" (large ceinture). Un insigne en forme d'oiseau était apposé sur leurs manches. Leurs mains avaient trois doigts. (Plus tard, dans le vaisseau, elles étaient gantées.) Ils portaient comme des bottes sur leurs pieds. Ils flottaient plutôt que marchaient.

La suite a été décrite huit ans plus tard, sous hypnose... Il faut tout d'abord savoir que Betty était une bonne chrétienne et lisait souvent la Bible : il y a évidemment une certaine influence sur son comportement et déductions. Donc Betty comprit que, puisque ses visiteurs avaient traversé une porte fermée, ils devaient certainement être des anges. Toutefois, ils ne ressemblaient pas à des anges traditionnels, ni à des humains du reste : ils avaient de grosses têtes ovales, des visages mongoloïdes avec des yeux bridés et trois doigts à chaque main... Malgré leur aspect, leurs expressions bienveillantes la rassuraient et elle n'était plus effrayée. Quand les lumières se sont rallumées dans la maison, Betty, se souvenant du précepte biblique commandant de faire bon accueil aux anges de passage, leur demanda s'ils avaient faim ; comme ils semblaient avoir acquiescé, elle leur prépara rapidement quelque chose à manger. Mais il y eut sans doute un malentendu, car les créatures refusèrent les petits plats qu'elle leur avait apportés.

Betty engagea alors la conversation avec le chef des créatures, un dénommé Quazgaa. La question de savoir ce qu'ils faisaient là entraîna le dialogue suivant :
- Nous sommes venus apporter notre soutien. Tu nous aideras ?
- Comment puis-je me rendre utile ? demanda Betty.
- Tu es prête à nous suivre ?
- Êtes-vous des envoyés de Dieu ? Vous n'arrêtez pas de dire que vous êtes venus sauver le monde. Pourquoi ?
- Parce que le monde est en train d'essayer de s'autodétruire.
- Comment puis-je aider le monde ?

Les visiteurs ne cessèrent de demander à Betty de les suivre, jusqu'à ce que, finalement, elle accepte. Les visiteurs la firent flotter à travers la porte de la cuisine jusqu'à leur vaisseau spatial, garé au-dehors. Cet engin, posé sur une colline qui descendait du côté de la cour arrière de la maison, était en forme de soucoupe et d'un diamètre estimé plus tard par Betty à 40 feets (12 mètres, 36 m. de circonférence donc) et d'une hauteur de 7 à 8 mètres environ (24 feets).

Betty6

schéma de la soucoupe

A priori, cet engin les emmènent rapidement à bord d'un vaisseau-mère beaucoup plus grand. À bord, elle fut soumise à un examen médical plutôt douloureux. Entre autres, ils lui ôtèrent un objet du nez, et en introduisirent un autre dans son nombrilAprès l'examen, Betty fut conduite (dans le vaisseau-mère probablement) à un « lieu haut placé » comportant des tunnels et d'immenses salles où elle eut une sorte d'expérience mystique. Puis elle fut reconduite chez elle aux alentours de 22h40, plus de 4h après être partie donc, par deux des petits êtres.  À la maison, elle a trouvé sa famille encore dans un état d'animation suspendue. Un être était resté pour veiller sur eux pendant son absence. Ensuite, les êtres ont mis la famille - toujours sous un certain type de contrôle de l'esprit - au lit, et puis sont partis. 

Plusieurs fois, les êtres avaient dit à Betty que "certaines choses avaient été enfermées dans son esprit". Ils ont fait en sorte que cela soit oublié, ainsi que son expérience OVNI, jusqu'à un certain temps fixé. Elle ne se souvenait consciemment que d'une fraction de l'étrange rencontre; la coupure de courant, la lumière colorée clignotant à travers la fenêtre, et les êtres entrant dans la maison

C'est en effet plus tard qu'elle donnerait les détails, et seulement sous hypnose. Six à sept ans se sont écoulés avant que Betty Andreasson fasse un courrier au magazine The Enquirer : il s'agit d'un article de Van Daniken parlant des "chariots de feu" des temps anciens et de leurs visites, y voyant un rapport avec leur aventure, elle décrit celle-ci en réponse à la demande du magazine de dire ce que le public pensait de cet article. Mais le courrier de Betty est si étrange que son histoire est refusée par le magazine, et lui est retourné avec une mention en rouge "UFO !". Et c'est deux ans plus tard (1975) que son attention est attirée par un article dans le journal local qui parle d'OVNIs et de demande de témoignages et, se souvenant de la mention UFO de The Enquirer, décide d'y répondre. Il s'agit bien alors d'un article du chercheur et astronome réputé Dr. J. Allen Hynek​, qui s'intéresse déjà au phénomène OVNI, qui demande au public de témoigner sur ses propres expériences (et il travaille à l'époque comme conseiller de l'armée de l'air (project blue book)...). 

Ce ne fut finalement qu'en janvier 1977 qu'elle eut un entretien avec l'enquêteur Raymond Fowler (ancien directeur des enquêtes du MUFON (Mutual UFO Network), le principal organisme d’enquêtes américain). Celui-ci recommanda par la suite des séances d'hypnose qui rafraîchiraient la mémoire de Betty, ce qu'elle acceptera. Elle eut donc à s'expliquer devant un groupe d’enquêteurs, qui consistait en un ingénieur en électronique, un ingénieur en aéronautique, un spécialiste des télécommunications, un physicien solaire et un enquêteur ufologue, et ils eurent recours à un hypnotiseur professionnel et à un docteur médical spécialisé en psychiatrie.

Le cas de l’enlèvement de Betty  par des extraterrestres était très étrange et contenait beaucoup plus d’informations que les cas moyens. Pendant douze mois, Betty a été impliquée dans une analyse de la personnalité, des tests polygraphiques, un examen psychiatrique, deux tests devant un détecteur de mensonges et quatorze séances d’hypnose régressive. Les résultats de cette analyse ont été présentés dans trois rapports de 528 pages en tout et l'ufologue en a sorti par la suite 5 livres. L’examen en substance indiquait que Betty et sa fille étaient des individus sains d’esprit, croyant  en leur expérience telle que présentées.

Cet article est bien sûr un résumé de cette histoire qui fait tout de même cinq volumes, analyse comprise, par Raymond Fowler. Cette histoire met aussi l'accent, entre autres, sur l'aspect religieux de l'expérience. Betty, fervente chrétienne, a interprété les créatures comme étant de nature religieuse ou angéliqueLe sujet des ovnis était en grande partie inconnu pour elleSon éducation avait été limitée à dix ans de scolarité, ses intérêts fondamentaux incluaient la famille, l'église, et des activités communautaires. Ce n'est que beaucoup plus tard qu'elle a pensé que son expérience était une rencontre possible avec des OVNIS et leurs occupants. La phrase « Suis-moi », qui revient dans son récit, rappelle les exhortations du Christ à ses disciples. Raymond Fowler, qui s'était lui-même converti au christianisme en 1952, demanda à Betty sous hypnose :
- Ont-ils quoi que ce soit à voir avec la seconde venue du Christ ?
- Oui, assurément.
- Quand aura-t-elle lieu ?
- Ce n'est pas à eux de vous le dire.
- Le savent-ils ?
- Ils savent que le Maître s'y apprête et que le moment est proche.

L'hypnose a également révélé nombre d'épisodes antérieurs, dont un premier contact qui s'est produit à l'âge de 7 ans  (en 1944 donc) : une « piqûre » qui pourrait bien avoir été l'implantation d'un senseur entre ses deux yeux - peut-être celui qui lui fut retiré par le nez lors de son expérience de 1967. Elle entendit aussi une voix lui dire : « Ils me surveillent, mais je m'en sors bien », voix qui l'avertit qu'ils reviendraient au bout de cinq ans.

Effectivement, elle eut une autre rencontre à l'âge de 12 ans (1949), avec une créature sortie d'un trou dans la terre, alors qu'elle se promenait dans les bois. La créature ressemblait à celles de son expérience de 1967. De nouveau, elle entendit des voix parlant de son cas, et notamment la phrase : « Elle en a encore pour un an. »

Un an plus tard (1950), pour ses 13 ans donc (et une possible puberté), les créatures étaient de retour et, cette fois, elles l'emmenèrent avec elles (dans un lieu qu'elle reconnut plus tard comme étant le « lieu haut placé » de 1967) et lui firent passer un examen médical. Elle eut d'autres contacts à 18 ans (1955), puis à 24 ans (1961), ce qui confortait Raymond Fowler dans son opinion «qu'une race ou plusieurs races d'extraterrestres manifestent un intérêt à long terme pour certains membres de notre espèce, pour des raisons qui nous sont inconnues». Il apparaît en outre que le calendrier des visites a été établi de façon à surveiller le développement sexuel de Betty, puisque les visites se passent pendant son enfance, au moment de la puberté, durant son adolescence et peu après son premier accouchement.

Les connotations sexuelles vont même plus loin, notamment dans le détail de son abduction de 1967. Le psychanalyste Ernest Taves interprète le sondage de son nombril comme un exemple de « déplacement » de son vagin. Taves, qui regrette d'ailleurs que l'enquêteur Raymond Fowler se soit cantonné aux aspects ufologiques du récit de Betty, pose lui-même la question :

Quelle est l'explication la plus simple, la plus raisonnable et la plus rationnelle de cette étrange aventure ? (mais la rationalité n'est-elle pas seulement liée au désir de l'Homme de trouver sa place dans un univers qu'il ne comprend pas et voudrait absolument expliquer, quitte à inventer des explications "raisonnables" absolument ? )
1. Betty fut menée à bord d'un vaisseau interplanétaire par des extraterrestres qui visitent la Terre depuis des temps immémoriaux mais n'ont pas réussi (ou désiré !) à établir de communications sensées avec les hommes (qui sont peut-être trop primitifs et... insensés pour vouloir communiquer avec, comme si l'homme voulait absolument communiquer sensément avec ce qu'il considère lui-même comme des animaux...).
2. Betty s'est rappelée ou a revécu, sous hypnose, un rêve ou un fantasme qui a un sens et une utilité pour elle en termes de vécu et de besoins émotionnels. (ceci oublie volontairement les autres témoins... et aussi les multiples exemples historiques (et bibliques, boudhistes, etc... : cette phrase n'est pas aussi "rationnelle" qu'elle paraît).

Pour le psychanalyste Taves, la réponse est évidente (mais peu crédible historiquement et en fonction des autres exemples existant dans l'Histoire (des Saints... des divinisés (asiatiques par exemples)... et d'autres abductés !). Pour l'ufologue Fowler, qui a transcrit toutes les séances d'hypnose et qui a eu la révélation que lui aussi était sans doute un « abducté », c'est une réponse contraire qui s'impose : « Les témoins pensent que ça s'est passé ainsi. Et donc, au bout du compte, moi aussi. »

Pour citer l'ufologue Gildas Bourdais au sujet de cette affaire : " Les « voyages » de Betty Andreasson-Luca font davantage penser à des visions initiatiques, et même mystiques, qu’à de véritables enlèvements par des extraterrestres. Elles comportent des prédictions apocalyptiques, rappelant les visions des prophètes et annonçant qu’une grande partie de l’humanité périra bientôt, mais qu’un petit nombre sera sauvé ! Mais on y trouve aussi cet aspect non moins troublant des manipulations génétiques, sur lesquelles Budd Hopkins et David Jacobs ont mis l’accent à partir des années 80. »

 

Le 18 juin 1977, sous hypnose, Betty Andreasson déclare que le chef des Gris l’informa télépathiquement que les extraterrestres avaient besoin de nourriture pour leurs esprits et que son nom était Quazgaa. Elle lui donna un exemplaire de la Bible et en retour il lui offrit un livre bleu peu épais. Les extraterrestres lui demandèrent de les suivre afin de pouvoir aider le monde. Betty accepte à contrecoeur et est conduite dehors jusqu’à un engin en forme de soucoupe.

A son bord, elle subit un douloureux examen médical : une longue aiguille lui fut enfoncée dans le nombril et une sonde, dans le nez. On l’assit ensuite sur une chaise et on lui fixa des tuyaux sur la bouche et le nez. Une cloche étanche et transparente la recouvrit, ainsi que la chaise. Du fluide gris se mit à remplir ce « récipient » et Betty ressentit une agréable sensation de pulsation. Puis le fluide fut évacué et 2 extraterrestres menèrent Betty en bas d’un sombre tunnel qui débouchait hors de l’engin, dans un paysage dénué de vie où tout, même l’atmosphère, était de couleur rouge (on retrouve un peu ici la description de "Mars" (ou d'une "Mars" d'un univers parallèle ?) du 1er enlèvement cité dans cette série d'articles).

Marchant entre les constructions carrées, elle fut alarmée de voir des créatures semblables à des lémuriens, sans têtes mais avec des yeux pédonculés, les escalader. Le groupe traversa une membrane circulaire et pénétra dans une nouvelle ambiance, cette fois imprégnée de vert. Au bout d’un sentier apparut une pyramide et un déploiement de cristaux en suspension dans l’air, dégageant une intense lumière. Mais, un oiseau, haut de 4,5 mètres en obstruait le chemin. Il irradia une très forte chaleur puis se transforma en brasier. De ses cendres sortit en rampant une larve bien grasse. Betty entendit alors une voix puissante (qu’elle pensa venir de Dieu) lui dire qu’elle avait été choisie pour une mission, dont les détails lui seraient fournis ultérieurement. Le groupe retourna ensuite à l’engin, retraversant les royaumes colorés, Betty fut à nouveau mise sous cloche et, pour finir, se vit reconduite hors de l’ovni dans la cour derrière sa maison. Quazgaa lui dit que des secrets avaient été enfermés dans son esprit. Il faisait encore nuit ; dans la maison, la famille était toujours comme paralysée. Les êtres les menèrent jusqu’à leurs lits puis s’en allèrent. La rencontre est estimée avoir duré 3 h et 40 mn, après leur départ de la maison...

Dans son premier ouvrage sur le cas Betty Andreasson paru en 1979 : Andreasson Affair, l’ufologue Raymond E. Fowler met en évidence la capacité des créatures de pouvoir contrôler leurs victimes, mais également leur entourage. D’autres caractéristiques des Aliens paraissant tout à fait improbables à l’époque, telles leur capacité de pénétrer dans une pièce fermée par des murs et d’en ressortir de la même manière, avec leurs victimes, sont également dévoilées.

Theaa

Les séances d'hypnose vont donc révéler que Betty a été enlevée à de nombreuses reprises, dès sa plus tendre enfance. Et elles vont aussi révéler qu'elle a rencontré un "être de lumière" nommé "The One", "l'Un"). Un être donc décrit par de nombreuses personnes victimes de ce qu'on a appelé des NDE : des états de mort clinique dont les gens sont revenus.

Voici les transcriptions exactes d'une régression hypnotique, lorsque Betty a régressé dans son enfance pour revivre l'une de ses premières expériences d'enlèvement et sa rencontre avec le One.

Les paroles de Betty sont en bleu. Les paroles de l'hypnothérapeute sont en noir.

" Nous arrivons à cette paroi de verre et une grande, grande, grande, grande, grande porte. Elle est fait de verre. 

- A-t-elle des charnières? 
Nonelle est si grande et elle est - je ne peux pas expliquer. Elle est porte après porte après porte après porte. Il (l'être, son leader) s'est arrêté là et me dit d'arrêter. Je me suis juste arrêté là. Il dit: "Maintenantvous entrerez par la porte pour voir l'Un." Et il dit: "Ne crains rien."

[Ensuite Betty semblait vivre une expérience de sortie hors du corps !]

Et je suis debout et je sors de moi-même ! Il y a deux moi ! Il y a deux moi là-bas ! 

Vous vous cherchez vous-même ? 
Euh, hein. 

D'accord. Voyez-vous encore le One ? 
Le One ? Non. 

D'accord, allez-y. 
Je vais à la porte, et la petite personne dit: " Maintenantvous entrerez par la Grande Porte et verrez la gloire de Celui ". Et je suis debout face à face avec cette porte. 

[Betty se tenait maintenant devant la porte étrange. Encore une fois elle a décrit son apparence et son expérience hors du corps.]

Il y a une grande porte là-bas, et elle est grande, mais elle est étrange. Elle est comme plus profonde et plus profonde et plus profonde. Et c'est clair, très lumineux. Et je dois me tenir devant la porte. Mais, avant cela, je suis sortie de moi-même. Je me tenais juste là-bas, et je me tenais ici. Il y avait deux moi, mais un là-bas était raide. 

Avez-vous essayé de parler à votre autre vous-même ? 
Cela ne marchera pas, parce que je suis ici, et qu'on est là-bas. 

Elle ressemble exactement à vous ? Est-ce qu'elle fait des mouvements pour vous montrer qu'elle est vivante, comme la respiration, mouvoir ses bras ? 
Non. 

Voulez-vous dire qu'elle ressemble à un mannequin de musée de cire ou quelque chose ? 
Non, elle me ressemble. 

Très bien, continuez. 
On m'a dit de venir. Je suis allé dans la porte, et elle est très lumineuse. Je ne peux pas vous emmener plus loin. 

Pourquoi ? 
Parce que. 

Que voulez-vous dire, parce que? 
Je ne peux pas vous emmener passer cette porte. 

D'accord, je vais vous dire quoi. Vous passez par cette porte seule, alors pendant quelques minutes, d'accord ?

[Maintes et maintes fois, l'hypnotiseur a essayé de différentes manières d'induire Betty pour qu'elle lui dise ce qui était derrière la porte - En vain]

Parfois, peut-être, si vous changez d'avis, voudrez-vous me le dire ? 
Je ne peux pas changer mon esprit. Il est réglé. 

Qu'est-ce qui vous arriverait si vous me le disiez ? 
Je ne peux pas vous dire. Je suis désolée. 

D'accord, nous allons procéder avec la première chose que vous pouvez me dire. C'est suffisant ? 
Oh !

[Le visage de Betty rayonne de joie]

Qu'est ce qui se passe maintenant ? 
Je sortais de la porte, et c'était merveilleux ! 

Est-ce que l'on dirait quelque chose d'excitant ? 
Je ne peux pas vous dire. Je suis désolée. 

Diriez-vous que le One était Dieu ? 
Savez-vous vraiment ce que Dieu est ? 

Je ne sais pas. J'espérais que vous l'aviez vu et donc pourriez me dire. 
Je ne peux pas vous dire à ce sujet. 

D'accord, nous allons continuer. Qu'est ce qu'il se passe maintenant ? Vous venez de sortir de la salle, et vous sentez bien. 
Je sors de la porte, et il y a un homme aux cheveux blancs debout et il a une longue chemise de nuit.

[La session suivante a eu lieu le 15 mai 1980. Déterminé à savoir ce qui se trouvait derrière la Grande Porte, l'hypnotiseur a à nouveau emmené Betty régresser dans le temps à l'endroit où elle se tenait devant elle.]

Où êtes-vous ? 
Je suis devant cette énorme grande grande porte. Elle est en verre. Des couches et des couches de verre. 

Que faites-vous debout devant ? 
Verre. 

Permettez-moi de vous poser maintenant: Vous allez voir l'Un, non ? 
Ouais. 

Pourquoi allez-vous voir le Un ? 
Parce qu'il est temps pour moi, ils ont dit, pour moi de rentrer à la maison pour voir le One. 

Très bien, en d'autres termes, cela implique que le Un est une personne que vous avez vu avant ? 
Je ne me souviens pas. 

D'accord. Savez-vous pourquoi il est temps de voir le One ? Pourquoi n'avez-vous pas posé de questions ? 
Ils n'ont pas été là très souvent. Ces petites gens n'ont pas été là beaucoup pour que je puisse demander. 

Ouais, mais ils vous demandent de faire beaucoup de choses, dirons-nous. 
Je sais. Mais, je suis chez eux. Je ne peux rien faire.

D'accord. Dans un instant, vous allez voir l'Un, vrai ? Nous ne voulons pas perdre l'expérience. Nous voulons tirer le meilleur parti de celle-ci. Donc, quand vous voyez l'Un, je veux que vous vous demandiez: " Que vais-je sortir de ceci ? Pourquoi suis-je ici ? Et, qu'est-ce que cela signifie pour moi plus tard dans ma vie ? " C'est comme toute grande expérience qu'une personne est autorisée à avoir. D'accord ? Je veux que vous progressez à l'endroit où la porte est ouverte et que vous voyez l'Un. 
Oh !

[A ce moment-là, un sourire indescriptible est venu sur le visage de Betty. Le seul adjectif que les enquêteurs pourraient penser pour le décrire est extatique. Cette expression de bonheur pur et sans restriction est restée sur le visage de Betty pendant que l'hypnotiseur a continué à l'interroger.]

Tu as l'air heureuse. Pourquoi es-tu si contente ? 
C'est juste - ah, j'ai juste... je ne peux pas vous dire à ce sujet.

D'accord. Je sais que vous ne pouvez pas me dire, mais je veux que vous fassiez quelque chose. Je veux que vous vous demandez pourquoi il vous est montré ce qui vous est montré. En d'autres termes, on ne vous a pas donné ce voyage juste pour un tour gratuit, pour ainsi dire. Ils veulent que vous voyez ce que vous voyez. Cela a-t-il du sens ? 
Oui. 
D'accord. Maintenant que vous êtes là, demandez-vous: " Que vais-je sortir de ceci ? Pourquoi suis-je ici ? Que dois-je penser de ça après que je parte d'ici ? " 
Oh, peu importe ce que je reçois de lui. 
Que voulez-vous dire ? 
C'est - les mots ne peuvent expliquer. C'est merveilleux. C'est pour tout le monde. Je ne peux juste pas vous dire ça. 
Vous ne pouvez pas ? Ok, pourquoi ne pouvez-vous pas ? 
Pour une chose. C'est trop écrasant et c'est - c'est indescriptible. Je ne peux pas vous dire. En outrec'est tout simplement impossible pour moi de vous dire. 
D'accord. Êtes-vous capable, en regardant autour de vous, de vous le dire à vous-même ? 
Je le vois. 
Vrai. Ce que vous pouvez voir, vous en avez une bonne vision même si vous ne comprenez pas. 
Je comprends bien. Je suis désolée. Je suis vraiment désolée. Je voudrais partager avec vous. 
Vous a-t-on dit de ne pas le partager avec moi ? 
C'est comme si même si je pouvais parler, je ne serais pas en mesure d'en parler. Je ne peux pas. Je suis désolée. 
Vous a-t-il été spécifiquement dit de ne pas en parler ? 
En partie, oui. 
Comment était-ce exprimé pour vous ? 
Je ne peux pas vous dire ces choses. Je suis désolée. 
D'accord. Peut-on laisser les êtres parler à travers vous ? Supposons que vous venez de vous détendre, et je vais mettre ma main sur votre épaule et à chaque numéro vous aller plus loin et plus profond. Quand j'arrive à trois, vous serez tout simplement détendue et permettrez aux êtres de parler à travers vous. Un... deux... trois.

[Betty a commencé à parler dans une langue étrangère.]

Ok, Betty, pouvez-vous m'expliquer pour que je puisse comprendre ce que vous venez de dire ?

[Betty commence à pleurer]

Père aime le monde si tellement. 
Oui ? 
Et tellement le rejettent. 
Uh huh, d'accord. Vous avez dit beaucoup de mots. Pouvez-vous expliquer plus de ce que vous avez dit ? 
Ils seront ressentis par ceux qui croient et ont foi. Ils sentiront l'amour rayonnant d'eux. 
Okay, où es-tu maintenant? 
Je suis là où il y a la lumière. 
Et que voyez-vous ? 
Je ne peux pas vous dire ceci. 
Okay, c'est d'accord. Laissez moi vous demander. Ressentez-vous beaucoup d'amour, le même amour, ou tout autre degré d'amour maintenant, que ce que vous aviez avant ? 
C'est un plus grand amour. 
D'accord. Quand vais-je comprendre tous les mots que l'on dit à travers vous ? 
Lorsque vous permettrez à l'Esprit à venir en vous et que vous serez remplis de cet amour. 
Comprenez-vous tous les mots que vous avez dit ? 
Je les comprends, mais ils ne veulent pas sortir. 
Ok, je vais essayer de comprendre. Je ne cherche pas à vous demander de divulguer quoi que soit, d'accord ? Vous les comprenez, mais vous ne pouvez pas les exprimer ? 
Ils sont dans mon cœur. 
Plus comme un sentiment qu'un concept ?
Ils sont dans mon cœur, dans mon esprit, dans mon corps. 
D' accord, pourriez-vous expliquer cela à vos enfants ? 
Quels enfants ?

[ Au cours de cette session hypnotique, Betty a régressé dans une expérience d'enfance, alors qu'elle était célibataire sans enfant.]

Si vous avez des enfants un jour. Les mots que vous avez parlé, alors qu'ils avaient un message d'amour en eux, sont-ils aussi un avertissement ? 
Oui. Ceux qui ne possèdent pas l'amour n'ont rien. L'amour est la réponse.

[Encore une fois, l'hypnotiseur n'a pas réussi à obtenir les renseignements qu'il cherchait sur ce que Betty avait éprouvé  alors qu'elle était derrière la Grande Porte. Avec une patience infinie, il a essayé à nouveau encore.]

D'accord. Vous avez vu le One. Vous sentez-vous différente en quoi que ce soit maintenant, que vous ne l'étiez avant ? 
Tout est si merveilleux ! 
Est-ce qu'il y a quelqu'un qui ne vous plaît pas ? 
Non. 
Il y a des gens, dirons-nous, qui ne sont pas aussi bien que d'autres personnes, non ? 
Non, tout le monde est gentil. Ils sont tout simplement en train de grandir, voilà tout. Si les uns ne comprennent pas les autres, ils sont juste en train de grandir, voilà tout. 
D'accord, détendez-vous. Vous avez été voir l'Un et maintenant tout est un peu plus agréable, non ? 
Je comprends que tout est un. 
Que voulez-vous dire ? 
Tout se tient. Tout est un. C'est beau ! Peu importe ce que c'est !

[Cette expérience de Betty avec le One se termine ici.]

Lire la suite

Gizeh : cavités et couloirs cachés dans la Grande Pyramide

Gizeh : cavités et couloirs cachés dans la Grande Pyramide

Scanpyramids1

L'équipe de ScanPyramids au travail (HIP)

J'en ai déjà parlé à l'occasion des articles consacrés aux recherches dans le tombeau de Toutankhamon et sur d'autres pyramides (Dhachour), mais un nouveau rapport de l'organisme et projet "ScanPyramids" vient d'être publié, avec des premiers résultats surprenants. La nouvelle a été officiellement relayée par les autorités égyptiennes, qui, prudemment, attendent d'autres résultats affinés.

Ce nouveau rapport pourrait peut-être, d'une certaine façon, confirmer les hypothèses de l'architecte français Jean-Pierre Houdin sur la présence (d'après une campagne de microgravimétrie faite en 1986 et 1987 (une méthode qui permet de mesurer la densité des matériaux à l’intérieur d’une structure) d'une anomalie en sous-densité en forme de spirale sur toute la hauteur de l’édifice. Les mesures de l'époque avaient aussi montré de façon certaine que les 50 mètres supérieurs de la pyramide étaient peu denses, de même que certaines arêtes, à intervalles réguliers.

En effet, ce rapport daté du 13-10-2016 annonce la découverte de deux cavités cachées dans la pyramide. «L'équipe de ScanPyramids peut confirmer la présence d'une cavité inconnue sur l'arête Nord-Est de la pyramide, à une hauteur d'environ 105 mètres du sol et la présence d'une cavité cachée derrière la face Nord, qui laisse deviner un ou plusieurs couloirs superposés qui s'enfoncent dans le coeur de la Grande Pyramide», précise le communiqué. «La forme précise, la taille et la position exacte de cette structure doivent encore être affinées».

Scanpyramids2

L'équipe de ScanPyramids au travail (HIP)

Un autre communiqué du Ministère des Antiquités égyptien confirme la découverte de deux cavités inconnues mais précise que «d'autres tests seront effectués pour définir la fonction, la nature et la taille de ces anomalies»...

On peut déjà rappeler que les premiers rapports (le Project Scanpyramids a commencé en octobre 2015, a recours à plusieurs technologies mêlant «la thermographie infrarouge, la radiographie par muons et la reconstruction en 3D»), à l'issu des premiers tests sur 4 pyramides égyptiennes  (deux pyramides du site de Dahchour (la rhomboïdale et la pyramide rouge), et deux autres du site de Gizeh (Khéops et Képhren)), avaient permis de «noter quantité d'anomalies thermiques sur tous les monuments observés (...) mais l'une d'elles est particulièrement impressionnante. Elle se situe sur la face Est de la pyramide de Khéops (ou attribuée à Khéops grâce à la découverte d'un cartouche avec son nom - ce qui n'est pas une preuve ultime, on a des preuves de réutilisations de pyramides et tombeaux, d'effacements d'anciens pharaons par d'autres, etc...), au niveau du sol», selon un communiqué de presse de la mission (11-2015).

Quelques blocs de pierres présentent jusqu'à six degrés d'écart avec les blocs voisins. Cela se traduit sur les images de la caméra thermique par l'apparition de couleurs chaudes, alors que le reste du monument funéraire est balayé de teintes froides allant du bleu au magenta. Les raisons de l'anomalie thermique demeurent encore inconnues, mais cette dernière pourrait indiquer l'existence d'une chambre secrète. On parlait donc alors de la face Est et au niveau du sol ou proche... Et on nous parle maintenant de deux anomalies, probables cavités et voir couloirs, sur l'arrête Nord-est à une hauteur de 105 mètres, et derrière la face Nord sans autre précision... 

Le projet ScanPyramids et l'Institut français HIP, d'après Hany Helal, professeur à la Faculté des Ingénieurs du Caire, " Ce sont sans doute parmi les meilleures au monde, chacune dans sa spécialité. Les Japonais sont aujourd’hui les plus performants dans la technologie des muons. L’université Laval, et le Français Jean-Claude Barré, d’excellents connaisseurs de l’infrarouge… Nous allons faire de l'acquisition de données 3D des différents sites sur lesquels nous travaillerons, du laser… Assembler plusieurs techniques est essentiel dans ce type d’entreprise, chacune validera l’autre. Le groupe avec lequel, personnellement, je travaille, a toujours favorisé l’interdisciplinarité. Notre domaine d’origine est la mécanique des roches. Mais nous œuvrons avec des physiciens, des biologistes, des spécialistes des sciences de la terre ".

Voici 3 vidéos (en VO) montrant des images bien sûr des travaux effectués, mais aussi expliquant certains résultats obtenus :
 

 

 

D'autres publications suivront ces découvertes récentes de cavités et/ou de possibles utilisations de "béton artificiel antique" plus léger dans la construction de certaines pyramides (une autre hypothèse pour expliquer leur construction et aussi, pourquoi pas, ces anomalies thermiques et de densité)

Sources : Project ScanPyramids

http://www.scanpyramids.org/assets/components/pyramids/pdfs/About_ScanPyramids-fr.pdf

http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/archeologie/egypte-hany-helal-scan-pyramids-regroupe-les-techniques-les-plus-innovantes_103838

http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/archeologie/egypte-entretien-avec-mehdi-tayoubi-coordinateur-de-la-mission-scan-pyramids_104136

http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/archeologie/egypte-la-grande-pyramide-de-kheops_393/les-pyramides-du-plateau-de-gizeh_1

et autres articles liés : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/une-quatrieme-chambre-secrete-sous-la-pyramide-de-kheops.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/pages/l-egypte-et-ses-mysteres.html

 

Yves Herbo, Sciences et Fictions et Histoireshttp://herboyves.blogspot.com/, 16-10-2016