Japon : plusieurs structures englouties au large

Japon : plusieurs structures englouties au large de l'archipel nippon

Japon pyramide mini

Un complément à ces articles traitant déjà du Japon ou de sujets proches :

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/une-ancienne-civilisation-megalithique-a-aussi-laisse-des-traces-au-japon.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/l-empire-de-mu-identifie.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/les-anciennes-cites-englouties-modifient-l-histoire-humaine.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/pages/cites-englouties-donnees-compilees.html

Nous avions déjà, depuis quelques années maintenant (découverte en 1987), la connaissance d'une structure étrange engloutie au large des îles Ryukyu, à Yonaguni, la toute dernière île japonaise au sud, avant Taïwan. Une structure explorée à de maintes reprises par l'université de Ryukyu et le professeur Kimura principalement. Plusieurs "érudits" ont tenté de minimiser la découverte et de l'assimiler à quelque chose de naturel (mais il est vrai que le grès a tendance à se fracturer en lignes très droites et à s'éroder facilement) mais la persévérance et le nombre croissant de convaincus à fini par payer et il a enfin été trouvé des traces humaines au fond de l'eau, avec des inscriptions gravées, et même un parterre ou un chemin avec un dessin donc les premières images ont été révélées depuis...

Mais il y a en plus maintenant d'autres découvertes, et non plus au niveau des îles les plus au sud de l'archipel japonais, mais au large des côtes de la grande île principale nippone de Honshu elle-même. Et l'enquête des japonais met en lumière un mystère lié à 11 tablettes dispersées dans plusieurs musées de l'île d'Okinawa... mais qui se rapportent toutes au même endroit, qui y est d'ailleurs dessiné : une ou plusieurs structures en forme très claire de pyramide ou de ziggourat ! Et des écritures qui se rapprochent aussi étrangement de caractères écrits par les anciens peuples de l'Hindus et de Sumer... tout ceci nous amène donc à nous questionner sur les affirmations du professeur Kimura, qui affirme que la civilisation de Mu et cette légende d'un continent englouti dans le Pacifique dont a parlé le chercheur Churchward il y a bien longtemps était bien réelle... mais qu'elle était située tout autour d'Okinawa et jusqu'à Honshu, avant son engloutissement lié au volcanisme local et à la fin de l'ère glaciaire...

Cette histoire de tablettes recouvertes de caractères et de dessins, et même de tatouages encore portés par les vieilles femmes de la région, qui continuent une antique tradition sans trop plus connaître sa signification a déjà fait l'objet d'un reportage dont vous avez un extrait ci-dessous, mais de nouvelles découvertes et images ont été diffusées au Japon, j'espère en avoir une traduction suite à une demande auprès d'un chercheur local. En attendant, voici les documentaires en japonais, quelques photos et les premières interprétations en attendant mieux...

Et avec pour commencer un rappel sur la structure de Yonaguni et quelques documentaires vidéos :

Yonaguni roc1

Cette roche gravée a été trouvée à Yonaguni. Les colorations logicielles font apparaître d'autres signes encore.

C'est donc principalement autour de l'île Honshu pour commencer, que ces découvertes ont eu lieu. Je commence par la région de Wakayama (ancienne province de Kii), où la découvertes de ruines sous-marines pourraient correspondre selon certains spécialistes à la légende de l'île-démon de Momotaro. Il s'agit d'une légende persistante parlant d'une île-fantôme en forme de dragon, qui apparaîtrait parfois au large de la grande île et qui attirerait les marins, les faisant disparaître... En fait, une grande structure semblable à celle de Yonaguni y serait présente, à environ 200 mètres de la côte. On parle d'une grande salle rectangulaire et d'un long couloir y menant, ainsi que des gravures, inscriptions, sculptures...

japon pyramide12L'endroit marqué ici dans le viseur en forme de croix est juste en face de Wakayama, la capitale de la région portant le même nom. C'est ici qu'une grande structure a été repérée par les membres d'une équipe de plongeurs professionnels locaux.

japon pyramide13

Voici l'une des photos présentée par l'équipe en question.

japon pyramide14

Il y a entre autres une assez grande structure en forme de pyramide lisse. La roche est érodée mais semble nettement avoir été traitée par la main humaine. La pyramide ne semble pas très haute mais sa base invisible est dans la vase et enserrée par des terrasses de blocs de pierre.

japon pyramide15Les angles de la pyramide sont parfaitement rectilignes.

japon pyramide16

Cela ressemble beaucoup a une sorte d'ancien revêtement lisse artificiel dont certaines parties ont disparu à cause de la durée passée dans l'eau.

japon pyramide17

Plus bas sur le fond, il y a des restes de terrasses et d'énormes blocs lisses et taillés, avec de nombreux angles droits. 

japon pyramide18

Ici, de grands blocs forment des murs qui descendent en V pour former une sorte de couloir menant à une grande salle parfaitement rectangulaire. Le couloir a 1 mètre de largeur et deux mètres de hauteur d'après le schéma explicatif.

Okinawa japon pyramide19

Voilà un schéma global des structures avec les dimensions prises par les plongeurs. Tout est bien trop régulier pour être naturel.

japon pyramide20

Sur certains gros blocs, il y a des restes de gravures ou sculptures érodées : peut-être ce qui ressemble à un œil ici et là ?

Okinawa japon pyramide21

Honshu-japon pyramide10

Ici nous sommes toujours sur l'île de Honshu mais du côté de la province d'Aomori.

Honshu - Aomori-japon pyramide11

Plusieurs structures très étranges et probablement artificielles ont été repérées récemment par des plongeurs. On note que cet endroit, entre deux îles du Japon, était à l'air libre il y a environ -13.000 à -12.000 ans. On sait que la région était déjà habitée puisque des haches et des pierres polies datées de -40.000 à - 30.000 ans ont été trouvées dans la région de Miyagi et que des artefacts Jomon datés de -16.000 ans aussi. On sait que les Jomon sont bien installés et très répandus dans tout le japon vers -12.000 ans, date à laquelle les glaces et les terres qui reliaient les îles  entre elles mais aussi au continent asiatiques fondent et sont englouties par la fonte de la fin de la glaciation.

Voici le reportage d'où sont tirées ces photos :

japon pyramide

Ici, nous sommes à Okinawa, région au nord-ouest de l'île, en regardant vers le continent donc. Un endroit à 200 mètres de la côte et qui était probablement encore à l'air libre il y a environ 12.000 ans.

Okinawa japon pyramide1

Voici une reconstitution de ce que les plongeurs ont vu et filmé : une pyramide à degrés ou un ziggourat...

Okinawa japon pyramide3

Les images ne sont pas d'une très bonne qualité mais on voit bien des alignements de rocs réguliers formant des degrés sur ce monticule...

Okinawa japon pyramide4

Cette pyramide découverte ressemble parfaitement à ce dessin visible sur cette roche gravée, appelée "la Pierre de rosette d'Okinawa". Car il semble qu'il y ait deux sortes d'écritures sur cette très vieille pierre antique, dont l'une s'apparente au sanscrit ancien hindoux apparemment, et l'autre à une proto-écriture ancienne de Mésopotamie !

Okinawa japon pyramide5

En fait, nous suivons l'enquête des chercheurs dans plusieurs musées d'Okinawa, et ils découvrent qu'il existe au moins 11 tablettes différentes, éparpillées dans toute l'île... qui proviennent probablement d'un même lieu car certaines tablettes se complètent, ont les mêmes signes et montrent la même chose... la première question est : qui a donc fait en sorte de disperser ce message antique, qui a probablement été trouvé dans un seul endroit à l'origine ? Et pourquoi ?

Okinawa japon pyramide6

Un gros plan de l'une des principales pierres gravées

Okinawa tablette

On peut comparer aisément cette écriture visible sur ces tablettes (à gauche) et une tablette d'origine... sumérienne (à droite et dessous) ! Une origine commune ? On sait que les Sumériens sont apparus subitement en Mésopotamie, possèdant déjà des connaissances élevées... étaient-ils des survivants de l'engloutissement de la région autour d'Okinawa, du Mu de Churchward, vers 13.000 à 12.000 avant JC ?

Okinawa japon pyramide7

Une autre pierre montrant la même structure.

Okinawa japon pyramide9

Celle-ci montre indéniablement un bateau à voile antique possédant un gouvernail. La ligne de signes en-dessous serait une explication d'un mécanisme selon le professeur Kimura qui en parle...

Okinawa japon pyramide8

Voici les endroits où se trouvent les 11 tablettes citées dans ce reportage que vous trouvez ci-dessous :

Un autre mystère existe du côté d'Okinawa, c'est la persistance des apparitions d'OVNI : il ne s'est jamais passé une seule année à priori sans que des Objets Volants Non Identifiés n'aient été signalés dans le ciel de cette île... et n'oublions pas que les japonais ont une très grande habitude de voir des lanternes asiatiques, et que lorsqu'ils signalent quelque chose d'anormal dans le ciel, c'est pris au sérieux en général par les autorités... En voici un exemple récent, en 2014 :

Il y aura probablement des mises à jour de cet article avec des corrections possibles de mauvaises traductions éventuelles. N'hésitez pas à signaler toute erreur ou omission selon votre connaissance du sujet...

Yves Herbo, Sciences, F, Histoires, 31-03-2015

Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire ufo ovni échange séisme volcanisme livre auteur écrivain lire video mystère gratuit paranormal

Commentaires (2)

yvesh

Merci pour vos encouragements ! Je continuerai tant que je pourrai mais je craints fort que le manque de moyens et de réels soutiens ne fasse que ce site disparaisse un jour ou l'autre comme tant d'autres...

JD56
  • 2. JD56 | 31/03/2015

Cela fait quelques années maintenant que je suis votre site, je voulais vous féliciter pour la qualité constante de votre travail. continuer à nous informer comme vous le faites! :)

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau