Légendes des Indes : Adityas, Daityas et les Danavas, les agresseurs de l'espace -1

Légendes des Indes : Adityas, Daityas et les Danavas, les agresseurs de l'espace -1

Les Dieux Blancs et les Démons Noirs, les Ancêtres de l'Humanité

Tailand versiondemons

En Tailande, une version des Daytyas et des Davanas

2ème partie : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/prehistoire-antiquite/legendes-des-indes-adityas-daityas-et-les-danavas-les-agresseurs-de-l-espace-2.html

Adityas, Daityas et les Danavas - Les dieux blancs et les démons noirs, fils des déesses Adity, Dity et Danu

Selon les livres de référence et les dictionnaires encyclopédiques, les Adityas - les dieux célestes, descendent de la déesse de la lumière, de la justice et de la charité Adity. Les Daityas et Danavasles démons, sont nés des soeurs d'Adity- Dity et Danu. Ils ne diffèrent guère l'un de l'autre sur leur apparence et leurs capacités (ils étaient différents seulement dans leur rapport à l'harmonie et à l'ordre divin), donc je les présente ensemble.

Aditjas

des Adityas

En dépit de la constante mention des Adityas, Daityas et Danavas dans l'ancienne littérature Indienne, le Veda, les puranas et épopées contiennent très peu de descriptions de leur apparence. Cependant, dans la plupart des cas (à l'exception du «Rig Veda») il est implicite qu'ils étaient semblables aux gens du peuple.

Daityas ln984716

des Daityas et Davanas en Inde

Je vais donner un extrait de la "Bhagavata Purana":

"Le champ de bataille [entre les Adityas et les Daityas ou leurs descendants] a été littéralement recouvert par les têtes des héros coupées. Leurs yeux restaient ouverts, et leurs lèvres, mordues dans une rafale de rage. Tout autour, des boucles d'oreilles et des casques ont été dispersés. Ici et là, des bras taillés serraient des armes diverses, les jambes et les hanches ressemblant à des troncs d'éléphants ont été dispersés. Autour des jambes coupées, des hanches et des cous des guerriers et de leurs drapeaux déchirés, des arcs brisés, des armes brisées et des vêtements ont été dispersés. "

Adityas, Daityas et Danavas - des géants ayant l'apparence humaine

Aditjas daytjas

L'impression est semblable (apparemment) à une description d'un événement faiseur de légendes ne pouvant aiguiller notre attention sur rien (après tout, ils mettent en vedette de simples gens - peut-être, mais cependant pas tout à fait habituels), à part que les énormes jambes et hanches des victimes devrait signifier qu'il y avait devant nous pas simplement des gens - mais des géants. Mais l'épopée parle directement de ce sujet à plusieurs reprises. Donc, les Adityas, Daityas et Danavas plus probablement, étaient proches de nous en apparence externe, mais en étant différents des hommes modernes de par une constitution de géant. Littéralement toutes les légendes indiennes parlent à propos d'une constitution forte et d'une force puissante des dieux ou demi-dieux et des démons. Ils racontent aussi que leurs enfants - les héros des premières générations - différaient par une énorme croissance et une force inhabituelle.

Adityas et Daityas - les beaux dieux blancs aux cheveux clairs et les démons.

Danugaddess 2

Les déesses ressemblent par certains côtés aux déesse grecques ou romaines (Cérès, Démeter par exemple)

Le "Mahabharata" raconte que les Daityas et Danavas étaient très beaux, leurs visages - "parfaits comme la lune", et leurs femmes - parfaitement formées avec une taille fine. Les Femmes Adityas avaient aussi des "dents d'une blancheur éblouissante et une apparence indescriptiblement parfaite", et les hommes étaient des dieux blancs ou des demi-dieux avec une luminosité et les cheveux brun clair (chatains). Le chef des Adityas Indra avait de larges pommettes, les cheveux rouge clair, des moustaches et une barbe.

Danugaddess 1

Les images, les bas-reliefs et des statues séparées des Adityas, Daityas et Danavas, qui ont été créés à l'époque du christianisme, existent comme pour confirmer la suggestion faite ci-dessus, en ajoutant aux dieux ou demi-dieux et aux démons de tels détails, comme une chevelure bouclée, les moustaches et la barbe qui les fait ressembler à des héros Celtics et aux mythes scandinaves (les statues, les bas-reliefs et des images de Indra, Vishvakarma, Mitra, Varuna, Surya, Maya Danava, Hiranyakashipu, etc.), et après l'échange d'un cheveu jaune clair et or par le noir, qui les rendent similaires avec des persans ou des indiens (les images de Surya, Hiranyaksha, Hiranyakashipu, Prahlada, etc.).

Danava-Kalakaeyas à la peau noire

Le fils de Daitya ou Danava Vadzhranga, Taraka qui avait l'autre nom de Kalanbha, est généralement décrit par sa peau noire. Il est très possible que les descendants de Danava Vaishvanara, les Kalakaeyas, dont le nom peut être traduit du sanscrit comme «noir» ou "noir-bleu foncé", ces gens avaient la peau noire également.

Daytja

Les Daityas et Danavas vivaient plus de 100.000 années. Les Adityas étaient immortels

Les Daityas et Danavas n'étaient pas immortels, mais leur vie, en comparaison avec la vie humaine, était prolongée sur une durée inhabituellement longue (100.000 années). Selon le "Bhagavata Purana", la grossesse de Dity a duré environ cent ans, et elle (ainsi que la grossesse de tous les autres Daityas et Danavas) avait été complètement privée des douleurs de l'enfantement. Si on la compare à une durée de grossesse d'une femme moderne, il est clair que les Daityas et Danavas pourraient vivre 5 000 à 10 000 ans !

Les Daityas et Danavas avaient une, parfois deux, plus rarement trois et assez rarement quatre ou plusieurs autres enfant. Ainsi, le taux de natalité pour eux était approximativement le même que celui des gens modernes.

Selon le "Matsya Purana", la grossesse de Varanga, la mère de Daitya ou Danava Taraka, s'est prolongée sur mille années. Par conséquent, les Daityas ou Danavas pourraient donc vivre même dix fois plus - 50 000 à 100 000 ans.

Cette possibilité semble être confirmée par le fragment suivant de la "Vishny Purana" dans lequel le chef des Daityas, Hiranyakashipu parle à son fils Prahlada :
" Moi, à toi, suis-je stupide ? J'ai adoré 60 000 ans, presque toute la vie, je suis âgé de plus de 100 000 ans. Vous pensez que je n'ai fait que ça toute ma vie, que faucher du foin ? "

Indra

Indra

En dépit d'une si grande longévité, les Daitya et Danavas n'étaient pas heureux avec ça et ont essayé d'atteindre l'immortalité. Certains de leurs dirigeants (les frères Hiranyaksha et Hiranyakashipu, etc.) avaient reçu la bénédiction du dieu principal Brahma selon laquelle " pas un seul être vivant à partir des 8 400 000 formes de vie dans cet espace-réalité... ni dans l'eau, ni sur terre, ni dans l'air, ne pouvait pas les tuer... ni dans un élément, ni par n'importe quelle arme, ni en un jour, ni lors d'une soirée ". C'est qu'ils sont devenus pratiquement immortels.

Les Adityas, ont pris possession d'une boisson de l'immortalité - Amrita, selon l'ancienne épopée indienne, a vécu presque perpétuellement (car le Veda et l'épopée parlent en permanence que tout dans l'univers n'est pas perpétuel - même la vie du Créateur du Tout Réel, Brahma, a une durée de 311 040 000 000 000 années «humaines»)...

Les Capacités surhumaines des Daityas et Danavas

Outre la longévité inhabituelle des Daityas et des Danavas, ils possédaient de nombreuses capacités "surhumaines". Toutes les légendes indiennes disent qu'ils étaient sages, astucieux et connaissaient les secrets de la magie - la maya, qui pourrait prendre diverses apparences et formes - que pour être «peuple», cela se produisait " dans des apparitions effrayantes d'éléphants enragés, et aussi des lions et des tigres " (voir comme Rakshasas) et de devenir invisible (ressembler aux Nagas). Leurs descendants possédaient l'art magique aussi.

Le fils de l'artiste habile et architecte Maya Danava, Bala, était possédé par 96 types de forces mystiquesLe souverain des Daityas, Hiranyakashipa, grâce au don de devenir invisible à tous les êtres, avait saisi le trône d'Indra et avait apporté une dévastation aux droits de propriété des dieux. Grâce à ses capacités mystiques (siddhs, siddhies), il aurait pu détruire tout l'Univers. Le prêtre principal et gourou des Daityas, Ushanas, en couple avec sa bien-aimée Dzhanti, sont restés invisibles aux yeux extérieurs pendant cent ans...

Hiranjakashipa

Hiranjakashipa

Les Daityas et Danavas ont utilisé la magie dans les batailles

Les légendes indiennes sont pleines de mentions que les Daityas et Danavas ont utilisé la magie lors des batailles. Je vais vous donner deux exemples à cet égard des «Mahabharata» et du "Bhagavata Purana":

" Dans cette bataille, les démons [Daityas et Danavas] ont été battus et, pour échapper à la mort, ils ont profité de la magie et avec son aide, avaient assassiné un grand nombre de soldats pendant la lutte contre l'armée des demi-dieux [Fdityas]. Les Demi-Dieux, sans y voir une autre évasion, s'étaient abandonnés eux-mêmes au Souverain Dieu Vishnu qui, venant, a contrecarré à nouveau les illusions créées par les tours des démons ". " Puis dans le ciel, il y avait des nuages terribles poussés par les vents violents. Des coups de tonnerre claquaient, une douche de charbons ardents chauffés était versée vers le bas sur la terre. Le gigantesque incendie organisé par Daitya Maharadzha Bali, a incinéré les troupes des demi-dieux. Ce feu assisté par des rafales frénétiques, était aussi horrible que Samvartaka, les feux qui sont l'origine du cycle de destruction de l'Univers. Partout sur la mer il y avait des tourbillons et des vagues gigantesques, formés par des rafales furieuses, et à la face de tous, le déluge a commencé. Quand les démons invisibles possédant l'art de la fabrication des mirages illusoires, ont transformé le champ de bataille dans un tel chaos fantastique, les demi-dieux sont devenus découragés ".

La vie quotidienne des Daityas et Danavas

Le "Vishnu Purana" raconte que les enfants des Daityas et Danavas étaient formés dans quelque chose de semblables aux écoles. Le "Mahabharata" raconte qu'il y avait des gens scientifiques (des tsars de terre Abhiru), des poètes (Daityas Vaishvanara) et des nobles tsars (des tsars de terre Brihat, Ashoka, Samudrasena) parmi les Daityas et les Danavas, qui parlaient de la prospérité et du bien-être universel.

Cependant, il y a une toute autre information dans ce poème. Par exemple, les fils de Dity, les frères Hiranyakashipu et Hiranyaksha, après avoir fait pratiqué une grande austérité et des mortifications par eux-mêmes, d'une durée de cent ou de mille ans, étaient rentrés dans la ville des Daityas et s'étaient livrés à toutes les jouissances terrestres, les festins et les plaisirs. Leurs sujets (le peuple et des croyants), décident de suivre un tel exemple, et bientôt tout le pays était plongé dans la pourriture, la tristesse et la dévastation. Ces événements se sont-ils produits dans différents endroits simultanément ou se sont-ils produits durant des millénaires ?, c'est possible de le deviner seulement.

Deli column

Des géants sur la colonne de Deli

Les capacités surhumaines des Adityas

Est-ce que les Adityas avaient tous des capacités dénommées " surhumaines " ? Il n'y a pas d'indications directes sur ce point dans l'épopée et les puranas indiennes. En dépit de cela, certains détails réductibles permettent de considérer que les Adityas avaient le don du "loup-garou", ils pouvaient se transformer en divers animaux (par exemple, une fois avoir pris possession de l'autorité (la puissance, la loi) dans le monde entier, les Daityas et Danavas leur avait permis de marcher sur la surface de la Terre que dans l'apparence de singes), devenir invisibles et parfaitement posséder la maya (capacités de créer des illusions). Bien que les légendes ne les comptent pas parmi les magiciens ou les sorciers, il est possible de l'expliquer par la volonté des décideurs des légendes de les assimiler aux dieux ou demi-dieux "blancs nettoyeurs", pour leurs attacher des traits humains et les opposer à tout ce qui, depuis des temps immémoriaux, a été considéré comme "noir" et démoniaque.

Maya danava

Maya danava

Les véhicules volants des Daityas et des Danavas

L'une des principales caractéristiques des Adityas, Daityas et Danavas, qui les distinguent de la majorité des autres habitants de la Terre - à la fois précédents, et tous les suivants, a été la maîtrise de l'espace ouvert et l'utilisation de stations spatiales orbitales et de véhicules volants. Il y avait beaucoup de ces stations et de véhicules, et ils ont exécuté des fonctions très différentes - de voyages intergalactiques aux vols dans l'atmosphère terrestre. Les légendes indiennes nous ont informées des noms de deux des créateurs connus des stations spatiales orbitales. L'artiste habile et architecte des Danavas (sous d'autres versions, des Daityas), Maya Danava et l'architecte des dieux (devas, Adityas) Vishvakarma étaient parmi eux. Maya Danava a été connu comme le acharya (l'enseignant) de tous les mayavi, qui était capable d'appeler les forces magiques. La principale création de Maya Danava était les villes ordinaires et les villes volantes.

L'histoire de l'Inde ancienne enregistrée dans le "Mahabharata", le "Ramayana", les Veda, les Puranas, a légué des données incroyables sur les villes volantes, les vols de véhicules (chars) et des données terribles sur des armes d'une puissance destructrice, qui ont été utilisés par les anciens habitants de la terre. Les anciens textes indiens sont pleins de références sur la façon dont les dieux et les gens se sont battus dans le ciel, en utilisant des vimanas et des agnihotras, avec des armes encore plus terribles et meurtrières que dans notre temps...

13

L'Histoire de l'Inde antique recèle de nombreux mystères. Voici des traces étroitement entrelacées et les échos d'une connaissance très ancienne qui, selon des concepts qui prévalent seulement actuellement, n'ont tout simplement pas pu être connus de la population des époques précédentes. Particulièrement remarquables et terribles à la fois sont les informations sur des machines volantes et leurs possibilités de puissance destructrice grâce à des armes. Beaucoup de sources écrites anciennes indiennes racontent des choses à leur sujet, l'époque de leurs dates d'écriture étant à partir, au moins, du III millénaire avant JC jusqu'au XIe siècle avant JC. Les spécialistes - indologistes n'ont aucun doute que la plupart de ces textes sont les originaux, ou des listes des originaux, et que parmi eux, imposants, la majorité attend toujours la traduction de l'ancienne langue sanskrite.

Les anciens chroniqueurs ont énoncé les événements, par la suite modifiés et souvent déformés par de nombreuses générations de narrateurs. Les grains de vérité dans les mythes existants sont si étroitement enveloppés dans des caractéristiques étrangères qu'il est parfois difficile de distinguer le fait initial. Toutefois, selon de nombreux experts indologistes, les textes sanskrits cachent sous des couches millénaires de "Fantastique", les informations sur la connaissance qui a été inhérente au peuple dans les temps anciens.

Partie 1. véhicules volants - vimanas et agnihotras

10 1

Les mentions de machines volantes sont contenues dans plus de 20 anciens textes indiens. Les plus anciens de ces textes - les Védas, sont compilés, selon la plupart des scientifiques indologistes, au plus tard vers l'an 2500 av. JC (l'Orientaliste allemand G. Jacobi les dates de l'année 4500 avant JC, et le chercheur indien V.Tilak de l'année 6000 avant JC.). Dans les 150 versets de la "Rig Veda», «Yajurveda", "Atharva Veda", des véhicules volants sont décrits. L'un de ces " chars d'air, volant sans un cheval," a été construit par le maître divin Ribhus. "... Plus rapide que les pensées se déplaçait le char, comme un oiseau dans le ciel, s'élevant au soleil et à la lune et tombant sur la terre avec un grand fracas ...". Le Chariot a été gouverné par trois pilotes, il était en mesure de prendre à bord 7-8 passagers, pouvait atterrir sur le sol et sur l'eau... "

Les descriptions du vol des véhicules (vimanas, agnihotras), des villes célestes, des chars de l'air et des voyages sur eux, sont contenues dans le Veda, "Mahabharata", "Ramayana", "Bhagavata-Purana", "Shiva Purana", "Samarangana Sutradhara" et d'autres textes indiens. Les anciens indiens parlent des vols (de) "Vimanika Shastra".

Partie 2. nucléaire, laser et autres superarmes

Beaucoup de textes indiens anciens parlent de l'utilisation des véhicules volants à des fins militaires. Peut-être que es plus significatifs à cet égard sont le "Mahabharata", "Ramayana", "Bhagavata Purana" et "Skanda Purana". La lecture de ces manuscrits anciens créés vers le III-II millénaire avant JC. - jusqu'au Xème siècle plonge le lecteur involontairement dans un monde de guerres féroces que les dieux, les humains et une variété de créatures mythiques - des Nagas, Rakshasas, Rudras, Yakshas, Daityas, Danavas, Gandharvas - en d'autres mots, pas les gens du peuple - ont conduit les uns contre les autres. Le plus intéressant, c'est qu'ils ne se sont pas battus avec des épées et des arcs et des flèches, mais ont utilisé des armes redoutables de par leur pouvoir destructeur et les conséquences qui ont secoué le monde entier, ont détruit des villes entières et créé de grandes zones inhabitables pendant une longue période...

Il y a la description de l'énergie nucléaire, du laser, de la météo, et d'autres superarmes géomagnétiques (un brahmaastra, une tête de Brahma, un bâton d'Indra, une fléchette d'Indra, etc.) et les conséquences de leur utilisation dans le "Mahabharata", "Ramayana", "Bhagavata-Purana", "Skanda Purana" et d'autres anciens textes indiens. La destruction des villes volantes de Saubha et Hiranyapura. Des combats aériens de Rama et Ravana. La comparaison des brahmaastras avec des armes nucléaires. Une frappe nucléaire à Mohejo-Daro !?

Partie 3. Vaisseaux spatiaux et vols vers d'autres planètes

Les anciens textes indiens sont pleins de mentions des mondes lointains, des étoiles, des planètes, en traversant l'immensité des univers des villes volantes, des chars célestes et des voitures, surmontant de grandes distances avec la vitesse de la pensée. La moitié de la race humaine est issue des extraterrestres - les Adityas, Gandharvas, et d'autres qui dans la tradition indienne sont appelés des dieux et demi-dieux, et les Daityas et Danavas qui ont été liés à des démons. En apparence ils n'étaient pas très différents des gens, cependant, ils semblent avoir été plus grands.

11

Les Légendes indiennes sont pleines de mentions que des villes célestes et des chars volants ont été utilisés comme des véhicules volants autour de la Terre, dans le système solaire et vers d'autres Galaxies. Une vitesse spéciale a été caractérisée par les Chevaux de Gandharvas, qui pouvaient se déplacer vers d'autres parties de l'Univers presque instantanément. Les chevaux de Gandharvas se déplaçaient le long des Routes de Siddhas qui reliaient différents points Galactiques...

D'après les livres et site en russe et anglais de A. Koltypin http://earthbeforeflood.com/home.html

Autres articles liés : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/rakhigarhi-l-enorme-ville-de-la-civilisation-de-l-hindus-se-devoile.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/la-mysterieuse-civilisation-de-l-indus.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/apres-le-royaume-d-aratta-c-est-la-civilisation-de-l-indus-qui-devance-sumer.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-chercheurs-japonais-aident-a-demeler-les-mysteres-de-la-civilisation-de-l-indus.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/decouverte-d-une-ville-antique-entiere-en-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/l-etonnant-pilier-en-fer-de-delhi-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/sciences/inde-legendes-et-pluies-extra-terrestres.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-outils-du-microlithique-dates-de-10000-ans-trouves-en-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/la-culture-vedique-de-l-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/decouverte-d-une-cite-entierement-incendiee-sous-une-autre-en-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/inde-la-cite-engloutie-de-dwarka-remet-l-histoire-en-question.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/inde-decouverte-de-nouvelles-peintures-etranges-du-neolithique.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/ovni-ufo/un-journaliste-autrichien-affirme-qu-un-antique-vimana-a-ete-trouve-en-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/sciences/les-cites-englouties-de-khambhat-et-dwarka.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/etude-sur-le-roc-du-lion-de-sigiriya-au-sri-lanka-partie-4.html (et voir les 3 autres parties)

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-sarcophages-baignoires-de-sainte-sophie-identiques-a-ceux-du-sri-lanka.html

Yves Herbo Traductions, Sciences, F, Histoires, 12-02-2015

Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire alien ufo ovni échange nucléaire auteur lire mystère paranormal

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau