Légendes des Indes : Adityas, Daityas et les Danavas, les agresseurs de l'espace -2

Légendes des Indes : Adityas, Daityas et les Danavas, les agresseurs de l'espace -2

Mah4

Fragment de la Mahabharata

Voici la 1ère partie : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/prehistoire-antiquite/legendes-des-indes-adityas-daityas-et-les-danavas-les-agresseurs-de-l-espace.html

La colonisation de la Terre par les agresseurs de l'espace (un extrait de la "Mahabharata")

Dans le fragment présenté ci-dessus, il est raconté cinq événements majeurs de l'histoire de la Terre. Le premier - une guerre de nombreuses (plusieurs milliers) années entre les anciens dirigeants du monde et le souverain suprême. Le second - la destruction d'une grande partie de la population de la Terre. Le troisième - la renaissance de "l'humanité" rénovée qui vivait en harmonie avec la nature, observait les lois et les principes divins, et "appréciait la longévité". Sur la Terre, ainsi que "il y a des millions d'années" (selon les traductions russes du texte), le "Golden Age" a été créé à nouveau. Le quatrième - l'invasion des agresseurs de l'espace sur la Terre (selon les traductions russes du texte) - les Daityas et Danavas qui "avaient conquis toute (la) terre entourée par l'océan". Le cinquième - la conclusion d'une alliance militaire stratégique entre les anciens habitants de la Terre - le "Peuple-Dragon" et, probablement, avec des êtres aux bras multiples, les "habitants du ciel" - les Adityas, Gandharvas et Apsaras.

Le premier événement a eu lieu à la fin de l'Eocène et a commencé avec le débarquement massif sur Terre du Peuple-Dragon, ayant un mode de vie semi-aquatique, des amphibiens (Nivatakavachs, Annedots, Gungung, Shennong, Enki, Osiris, Isida, etc...). Très probablement, ils avaient conclu une alliance stratégique militaire avec leurs premiers colons du Peuple-Dragon, qui ont vécu sur notre planète dès le Mésozoïque, et avec eux avaient commencé la guerre contre les habitants de l'Hyperborée (Svarga, Jambudvipa) - les Adityas, Gandharvas, Apsaras et d'autres peuples. À la suite de cette guerre, le monde (de la surface) avait été détruit, et environ 2/3 s'étaient cachés sous l'eau.

Le deuxième événement en découle dans la première moitié de l'Oligocène, quand la terre était vide et sans vie, et la vie a prospéré principalement dans les océans et les mers.

Le troisième événement était dans la seconde moitié de l'Oligocène lorsque le "Golden Age" a repris sur Terre. Si on suit la mythologie des Indiens Hopi, une race aux bras multiples et de nombreuses têtes, insectiforme, raisonnable, a prospéré sur notre planète dans ces temps et qui, apparemment, étaient la nouvelle population de la Terre, qui vivait en harmonie avec la Nature.

Rudra shiva

Rudra-Shiva - insectiforme au multiples bras

Le quatrième événement s'est produit vers la fin de l'Oligocène. Et, enfin, le cinquième - à la fin de l'Oligocène ou au début du Miocène.

Le fragment présenté ci-dessous est le complément parfait à l'épisode de "Brûler les serpents". Il en découle que le roi était un Janamejaya Daitya ou un Danava (comme Ra et Horus dans la mythologie égyptienne), et il a conclu une alliance avec le Peuple-Dragon, les Adityas étaient en position de subordonnés des Daityas. Sinon, il est difficile d'expliquer pourquoi le roi Janamejaya et ses «sages» voulaient sacrifier le leader des Adityas, Indra. Il est également possible de conclure que, après la catastrophe de l'Eocène-Oligocène, les Adityas, Gandharvas et Apsaras (au moins, leur plus grande partie) s'étaient échappés de la Terre et étaient revenus sur elle seulement à la fin de l'Oligocène ou au début du Miocène, pour accomplir le désir des habitants indigènes de la planète (l'humanité renouvelée).

Mah4 2

Héros de la "Mahabharata" - (le fragment du premier livre de la "Mahabharata", appelé "Adi Parva" ou "Début")

"Janamejaya dit, " O Brahmana, ceux que tu as nommés et ceux que tu n'as pas nommés, je tiens à en entendre parler en détail, comme aussi d'autres rois par milliers. Et, ô toi grand bonheur, il te revient de me dire pleinement la raison pour laquelle ces Maharathas, semblables aux êtres célestes eux-mêmes, sont nés sur la Terre ».

" Vaisampayana dit:« Il a été entendu par nous, ô roi, que ce que tu me demandes est un mystère, même pour les dieux. Je vais, cependant, t'en parler, après avoir salué bien bas (celui qui s'est créé lui-même). Le fils de Jamadagni (Parasurama), après avoir vingt et une fois rendu la terre dépourvue des Kshatriyas, dirigeai tout au mieux, des montagnes Mahendra et il a commencé ses pénitences ascétiques. Et à l'époque où la Terre était privée des Kshatriyas (YH : les "Dieux-mâles"), les dames Kshatriya, désireuses de progénitures, ont pris l'habitude de venir, O monarque, vers les Brahmanes et les Brahmanes aux vœux rigides avaient une liaison avec elles pendant la saison féminine seulement, mais jamais, ô roi, convoitaient en hors de saison (YH : l'humanité de l'époque avait une saison pour se reproduire, les "femelles-déesses" n'étant fécondables qu'une saison par an, comme les animaux au printemps de nos jours). Et les dames Kshatriya ont conçus par milliers de tels liens avec les Brahmanes. Puis, ô roi, sont nés de nombreux Kshatriyas ayant plus d'énergie, des garçons et des filles, de sorte que la race Kshatriya pourrait prospérer. Et est donc née la race Kshatriya, des dames Kshatriya avec et par les pénitences ascétiques des Brahmanes. Et la nouvelle génération, bénie avec de longues vies, a commencé à s'épanouir dans la vertu. Et il y avait donc les quatre ordres, ayant rétablis des Brahmanes à leur tête. Et chaque homme à cette époque alla vers sa femme au cours de sa saison et il n'y a jamais eu de convoitise à l'extérieur de la saison. Et, ô taureau de la race Bharata, de la même manière, d'autres créatures aussi, même celles qui sont nées dans la course des oiseaux, allèrent auprès de leurs épouses pendant une seule saison. Et, ô protecteur de la Terre, des centaines de milliers de créatures sont nées, et toutes étaient vertueuses et ont commencé à se multiplier dans la vertu, toutes étant sans chagrin ni maladie. Et, ô toi puissant comme l'éléphant, cette large terre ayant l'océan pour ses limites, avec ses montagnes et ses forêts et ses villes, a été une fois de plus régie par les Kshatriyas. Et quand la terre a commencé à être de nouveau régie vertueusement par les Kshatriyas, les autres ordres ayant des Brahmanes à leur tête ont été remplis par une grande joie. Et les rois donnant jusqu'à tous les vices nés de la luxure et la colère et l'attribution juste des punitions à ceux qui les méritaient protégeaient la terre. Et Il eut une centaine de sacrifices, possédait également mille yeux, voyant que les monarques Kshatriya étaient exclus de manière vertueuse, faisait tomber des douches vivifiantes à des moments et endroits appropriés et bénissait toutes les créatures. Puis, ô roi, personne n'est mort dans des années immatures (pas de morts d'enfants), et personne ne connaissait une femme avant d'atteindre l'âge. Et c'est ainsi, ô taureau de la race Bharata, que la Terre, sur les côtes mêmes de l'océan, s'est remplie de gens qui allaient tous à long terme. Les Kshatriyas ont effectué de grands sacrifices en accordant beaucoup de richesses. Et les Brahmanes ont également étudié tous les Védas avec leurs branches et les Upanishads. Et, ô roi, aucun Brahmane dans ces jours n'a jamais vendu les Védas (n'a enseigné contre de l'argent) ou n'a jamais lu à haute voix les Védas, en présence d'un Sudra. Le Vaisyas, avec l'aide des taureaux, a fait que la terre a été labourée. Et ils n'ont jamais attelé les bovins eux-mêmes. Et ils ont nourri avec soin tous les bovins qui étaient maigres. Et les hommes ne trayaient pas les vaches aussi longtemps que les veaux buvaient le lait de leur mère (sans avoir pris de l'herbe ou tout autre aliment). Et aucun marchand en ces jours n'a jamais vendu ses articles avec de fausses échelles (des prix trompeurs). Et, ô tigre parmi les hommes, toutes les personnes, tenant à la manière dans la vertu, a tout fait avec les yeux fixés sur la vertu. Et, ô roi, tous les ordres étaient conscients de leurs propres devoirs respectifs. Ainsi, ô tigre parmi les hommes, la vertu dans ces jours n'a jamais subi aucune diminution. Et, ô taureau de la race Bharata, les vaches et les femmes ont donné naissance à leur progéniture au bon moment. Et les arbres portaient des fleurs et des fruits dûment selon les saisons. Et c'est ainsi, ô roi, que l'âge de Krita était alors dûment défini, toute la terre était remplie de nombreuses créatures.

Rudra shiva1

Rudra-Shiva - insectiforme au multiples bras

" Et, ô taureau de la race Bharata, puisque tel était l'état béni du monde terrestre, les Asuras, ô Seigneur des hommes, ont commencé à naître dans les lignes royales. Et les fils de Diti (Daityas) étant battus à plusieurs reprises dans la guerre par les fils d'Aditi (célestes) et privés aussi de la souveraineté et du ciel, ont commencé à s'incarner sur la Terre. (les traductions russes, dans différentes variantes, disent que les Daityas et les Danavas ont été défaits par les Adityas pendant leur naissance sur d'autres planètes et puis ils filaient sur la Terre par le Cosmos). Et, ô roi, les Asuras possédaient de grandes puissances, et désireux de la souveraineté, ont commencé à naître sur la Terre parmi les diverses créatures, comme des génisses, des chevaux, des ânes, des chameaux, des buffles, entre autres créatures telles que les Rakshasas et d'autres, et parmi les éléphants et les cerfs. Et, ô protecteur de la terre, en raison de ceux déjà nés et de ceux qui étaient à naître, la Terre est devenue incapable de subvenir à ses besoins. Et parmi les fils de Diti et de Danu, rejetés du ciel, certains sont nés sur la terre comme des rois de grande fierté et d'insolence. Doués d'une grande énergie, ils ont couvert la terre de différentes formes. Capables d'opprimer tous les ennemis, ils ont rempli la terre, ayant l'océan pour seules limites. Et par leur force, ils ont commencé à opprimer les Brahmanes et les Kshatriyas et les Vaisyas et Sudras et toutes les autres créatures aussi. Effroyables et tuant toutes les créatures, ils traversèrent la terre, ô roi, en bandes de centaines et de milliers. Dépourvu de la vérité et de la vertu, fiers de leur force, et ivre du (vin de) l'insolence, ils ont même insulté les grands Rishis dans leurs ermitages.

" Et la Terre, ainsi opprimée par les puissants Asuras doués d'une grande force et d'énergie et qui possédaient des moyens abondants, a commencé à penser en attendant Brahman. La Force unie des créatures (comme Sesha, la Tortue, et l'énorme Eléphant) et de nombreux Seshas aussi, est devenue capable de supporter la terre avec ses montagnes, accablée comme elle était avec le poids des Danavas (des géants pour mémoire - comme des dinosaures ?). Et puis, ô roi, la Terre, opprimée par le poids (gravité ?) et souffrant de la peur, a demandé la protection du Grandseigneur de toutes les créatures. Et elle vit le Brahman divin - le Créateur des mondes qui ne connaît aucune détérioration - entouré par les dieux, les Brahmanas et les grands Rishis, par excès de bonne fortune, et adoré par les ravis Gandharvas et Apsaras, toujours engagés au service des Célestes. Et la Terre, désireuse de protection, puis représentant tout pour Lui, en présence, O Bharata, de tous les Régents des mondes. Mais, ô roi, l'objectif de la Terre avait été connu à l'avance par l'Omniscient, l'auto-créé et Seigneur Suprême. Et, O Bharata, Créateur comme Il est de l'univers, pourquoi ne sais-Il pas pleinement ce qui est dans l'esprit de ses créatures, y compris les dieux eux-mêmes et les Asuras ? O roi, le Seigneur de la Terre, le Créateur de toutes les créatures, appelé aussi Isa, Sambhu, Prajapati, puis parla d'elle. Et Brahman dit, " O Porteuse de la richesse, pour l'accomplissement de l'objectif pour lequel tu m'as approché, je vais amener tous les habitants dans les cieux." - (ici on voit pour la première fois la planète Terre comme une créature pensante - comme Gaia, demandant de l'aide).

Ramayana

Une image illustrant un autre texte antique, le Ramayana

Vaisampayana a continué,  " Ayant dit ceci à la Terre, O roi, le Brahman divin fit ses adieux. Et le Créateur ordonna alors à tous les dieux en disant : " Pour faciliter la Terre de son fardeau, Allez, et ayez vos naissances en fonction à vos parties respectives et cherchez-vous des conflits (avec les Asuras déjà nés là-bas). Et le Créateur de tout, rassemblant aussi toutes les tribus des Gandharvas et des Apsaras, leur parla en ces mots d'une portée profonde, " Allez et naissez parmi les hommes en fonction de vos parties respectives dans les formes que vous aimez ".

" Et tous les dieux avec Indra, en entendant ces paroles du Seigneur des Célestes - mots qui étaient vrais, souhaitables dans les circonstances, et lourds, avec profits, les ont acceptés. Et ils ont tous résolu de descendre sur terre, dans leurs parties respectives, puis sont allés vers Narayana, le meurtrier de tous les ennemis, à Vaikunth - celui qui a le disque et la masse dans ses mains, qui est vêtu de pourpre, qui est de grande splendeur, qui a les lotus sur son nombril, qui est le tueur des ennemis des dieux, qui a les yeux regardant vers le bas, sur sa large poitrine (dans l'attitude du yoga), qui est le seigneur du Prajapati lui-même, le souverain de tous les dieux, de force puissante, qui a les marques du tourbillon de bon augure sur sa poitrine, qui est le moteur des facultés de tout le monde et qui est adoré par tous les dieux. A Lui, Indra la plus exaltée des personnes, s'est adressée, en disant: " Soyez incarné" et Hari a répondu, - "Laisse-Le Etre".

Narayana

Narayana, le dieu-géant, porteur du disque et de la massue, réincarné

" Vaisampayana dit : " Alors Indra avait une consultation avec Narayana à propos de la descente de ce dernier sur la terre, du ciel, avec tous les dieux selon leurs parties respectives. Et, après avoir commandé à tous les habitants du ciel, Indra revint de la demeure de Narayana. Et les habitants du ciel sont devenus progressivement incarnés sur Terre pour la destruction des Asuras et pour le bien-être des trois mondes. Et puis, ô tigre parmi les rois, les célestes avaient leurs naissances, selon leur guise, dans les races des Brahmarshis et les sages royaux. Et ils ont tué les Danavas, les Rakshasas, les Gandharvas et les serpents, d'autres mangeurs d'hommes, et de nombreuses autres créatures. Et, ô taureau Bharata, les Danavas, les Rakshasas et les Gandharvas et les serpents, ne pouvaient pas tuer les êtres célestes incarnés même dans leur enfance, ils étaient trop forts. "

Source : D'après les livres et site en russe et anglais de A. Koltypin  http://earthbeforeflood.com/home.html

Yves Herbo : Dans ces très anciens fragments de textes antiques, nous avons donc de larges références aux notions de réincarnations diverses d'êtres (considérés comme des dieux ou non) sur la Terre, mais aussi d'autres planètes, ainsi que des notions d'un créateur universel organisant ces réincarnations via son propre "territoire", les "cieux". Nous avons aussi très tôt la notion d'une Terre pensante, qui a un objectif conscient et qui demande de l'aide. Nous assistons à la description d'un monde à la fois physique, mais aussi psychique, métaphysique donc, ou multi-dimensionnel selon les approches et mots (sciences) employés. Un monde organisé qui est régi donc tant les m(ondes) des "vivants" que celui des "morts" (mais ce ne sont aussi que des mots), que celui des éléments (les quatre éléments primordiaux connus sur Terre, terre, eau, feu et air) que celui des astres (le microcosme comme le macrocosme...). C'est aussi de nombreuses batailles et conflits destructeurs (pourtant pas si importants que ça pour le Créateur de Tout, puisque rien n'est jamais perdu et que tout est prévu !) qui amènent à une réorganisation des choses... essentiellement parce que la Terre a un objectif a accomplir... et que le Créateur l'a bien fait comprendre à ceux qu'il fallait à l'époque... C'est un texte à méditer et qui devrait en faire méditer plus d'un... surtout à l'heure où certains physiciens commencent à parler d'univers-hologramme, de synchronicités, de symétries dimensionnelles... et que certains commencent à prouver... que notre monde réel n'est pas si réel que nous le montrent nos yeux limités et trompeurs...

Autres articles liés : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/rakhigarhi-l-enorme-ville-de-la-civilisation-de-l-hindus-se-devoile.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/la-mysterieuse-civilisation-de-l-indus.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/apres-le-royaume-d-aratta-c-est-la-civilisation-de-l-indus-qui-devance-sumer.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-chercheurs-japonais-aident-a-demeler-les-mysteres-de-la-civilisation-de-l-indus.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/decouverte-d-une-ville-antique-entiere-en-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/l-etonnant-pilier-en-fer-de-delhi-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/sciences/inde-legendes-et-pluies-extra-terrestres.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-outils-du-microlithique-dates-de-10000-ans-trouves-en-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/la-culture-vedique-de-l-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/decouverte-d-une-cite-entierement-incendiee-sous-une-autre-en-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/inde-la-cite-engloutie-de-dwarka-remet-l-histoire-en-question.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/inde-decouverte-de-nouvelles-peintures-etranges-du-neolithique.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/ovni-ufo/un-journaliste-autrichien-affirme-qu-un-antique-vimana-a-ete-trouve-en-inde.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/sciences/les-cites-englouties-de-khambhat-et-dwarka.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/etude-sur-le-roc-du-lion-de-sigiriya-au-sri-lanka-partie-4.html (et voir les 3 autres parties)

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-sarcophages-baignoires-de-sainte-sophie-identiques-a-ceux-du-sri-lanka.html

Yves Herbo Traductions, Sciences, F, Histoires, 13-02-2015

Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire alien ufo ovni échange nucléaire auteur lire mystère paranormal

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau