Découverte de microsphères multicellulaires préhistoriques

Découverte de microsphères multicellulaires préhistoriques

Spherical fossil mini

Bon, j'en avais parlé suite au rapport télépathique reçu en août 2013 de la part de Naar-Loor, l'Observateur, et voilà que ces données commencent à être prouvées par la science terrienne... l'Histoire nous dira si les humains seront capables d'identifier un jour leur provenance extra-terrestre et Dimonienne, ou si la vérité sera cachée encore un moment !

Spherical fossil

Des fossiles multicellulaires sphériques datant de 600 millions d'années ont été découverts dans la formation de Doushantuo dans le sud de la Chine. Vivant à l'époque dans un environnement marin peu profond, ils pourraient être les ancêtres des animaux ou des végétaux. © Lei Chen et al., Nature

Doushantuo chine

La formation de Doushantuo où ont été mis au jour les fossiles se distingue dans cette carrière, en partie inférieure, par la couleur noire de ses schistes riches en matière organique, en comparaison de la formation de Dengying, en partie supérieure, composée d'une roche sédimentaire carbonatée plus claire, la dolomie. © sqfp.info, Wikimedia Commons, cc by 2.0

Conservés depuis plus de 600 millions d'années dans la roche, de très petits fossiles trouvés dans un province du sud de la Chine pourraient représenter la transition entre les organismes unicellulaires et pluricellulaires. Ils seraient donc antérieurs à l'explosion cambrienne qui a vu apparaître les grandes lignées actuelles d'organismes multicellulaires. "

" Bactérie ou organisme unicellulaire du genre ? Finalement, non. Des microfossiles découverts dans la formation géologique de Doushantuo, localisés dans la province de Guizhou au sud de la Chine, seraient en fait des êtres pluricellulaires, concluent des chercheurs dans une deuxième étude sur la question publiée dans Nature.

Ces découvertes remettent donc en question une première analyse datée de 1998. Grâce à un tranchage ultrafin de la roche, les chercheurs ont récemment examiné les restes des organismes, appelées Megasphaera, et ne mesurant que 0,7 millimètre de diamètre. Par microscopie, ils ont observé des cellules clivées et concentrées en ensembles sphériques. En outre, elles varient en taille et en forme, suggérant qu'elles constituent divers tissus cellulaires et possédaient des fonctions différentes. « C'est un signe révélateur de la complexité des organismes multicellulaires que vous ne trouvez pas dans des bactéries ou des protistes », déclare Shuhai Xiao, géobiologiste au Virginia Tech, à Blacksburg, aux États-Unis, et co-auteur de l'article scientifique. "

" Animal ou végétal ? Difficile de trancher

Les choses ne s'arrêtent pas là. Certains groupes de cellules s'avèrent plus petits que le reste des fossiles et pourraient être des cellules reproductrices. « L'essentiel est que [ces fossiles] sont pluricellulaires, qu'ils ont la différenciation cellulaire et qu'ils ont la séparation des cellules reproductrices des cellules somatiques stériles, rapporte Shuhai Xiao. C'est une grande nouvelle, parce que si vous regardez les organismes multicellulaires modernes, y compris les animaux, c'est une étape cruciale vers des organismes multicellulaires complexes. » Pour l'équipe, ces êtres pourraient représenter donc la transition entre les êtres unicellulaires et les pluricellulaires.

Il reste beaucoup à découvrir à leur sujet et, en tout premier lieu, s'il s'agit d'animaux ou de végétaux. L'anatomie rappelle en effet celle d'une algue, mais les chercheurs restent prudents et veulent garder l'esprit ouvert. « Pour l'animal, nous n'avons comme référence qu'une certaine morphologie, souligne Shuhai Xiao. Mais des animaux disparus ou même d'anciennes lignées pourraient avoir été assez différents des animaux d'aujourd'hui. » Les chercheurs espèrent à présent trouver d'autres fossiles de Megasphaera pour poursuivre leurs travaux. " - Par Andréa Haug, Futura-Sciences

Source : http://www.futura-sciences.com/magazines/terre/infos/actu/d/paleontologie-fossiles-spheriques-sont-ils-tres-vieux-pluricellulaires-55395/#xtor=RSS-8

Yves Herbo, Sciences, Fictions, Histoires, 28-09-2014

Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire alien échange environnement climat nucléaire livre essai Nouvelle auteur écrivain lire mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau