Entretien avec Pierre Jovanovic : apocalypse

Entretien avec Pierre Jovanovic : apocalypse

 

lesite-pierre-jovanovic.jpg

Pierre Jovanovic nous montre en quoi la crise financière actuelle peut être mise en relation avec les textes de l'Apocalypse, et comment cette mise en lumière permet de comprendre la chute à venir du Vatican et du système financier.

Il dresse un portrait de la crise économique en Europe, montre en quoi les médias traditionnels ont complètement abandonné leur rôle, et comment seul un véritable réveil des peuples pourra enrayer cette descente aux enfers.

Site officiel : http://www.avantgardeeconomique.fr
Page Facebook : http://www.facebook.com/Avantgardeeco...

Si vous avez aimé cet entretien vidéo, vous pouvez nous soutenir pour d'autres entretiens à venir : http://avantgardeeconomique.blogspot.fr/

Yves Herbo : Je ne partage pas obligatoirement les conclusions ni les liens "apocalyptiques" mentionnés, mais mes propres recherches historiques et constatations de visu concluent aux mêmes issues (qui se réduisent de plus en plus). Nous vivons dans un système économique qui donne l'illusion à la minorité qui maîtrise ses rouages qu'il fonctionne bien : ils en vivent et s'arrangent (par héritage, nominations hiérarchiques, politique...) pour en conserver le pouvoir. Ils ont pu "acheter" la souveraineté de la totalité des Etats mondiaux en les menaçant de faillite totale, de "couper" les robinets que ces Etats leur ont vendu ou de les endetter tellement que les personnalités au pouvoirs locaux sauteront... dans le même temps, ils se sont faits nommer (rarement élus mais aussi) aux postes-clés cadenassant les flux économiques dans le monde entier et ont corrompu les autres. Ils possèdent déjà une influence énorme sur les agences de notation ou de contrôles "indépendantes" (qui ne le sont pas du tout), et peuvent n'importe comment influencer tant les bourses, les cours, les monnaies, les agences de notation de par leurs propres décisions financières : accorder ou non des prêts et jouer avec leurs taux... la constatation est pourtant simple : ce système cours de crise en crise depuis qu'il existe et n'a jamais vraiment fonctionné que pour une minorité de citoyens du monde : il est tant d'en changer complètement. Pour le faire fonctionner, cette minorité triche depuis des décennies impunément, au détriment de la majorité, et se sert d'une oligarchie locale principalement pour se maintenir et agir. Oligarchie car quand une partie de la population suit des règles et lois, textes différents du reste de la majorité des citoyens, cette partie de population ne peut plus être considérée comme faisant partie du peuple : c'est une oligarchie assimilable à la noblesse d'antan. Tout comme la majorité des dirigeants politiques mondiaux viennent de cette oligarchie de fonctionnaires ne suivant pas les mêmes règles que le citoyen "normal", eux-mêmes convaincus que le système "fonctionne" puisqu'ils obéissent aux dirigeants financiers et en tirent bénéfices... c'est comme ça qu'on retrouve des ministres incapables de savoir combien gagne réellement les plus pauvres français et les smicards, ni même la moyenne des salaires... En fait, le système utilise principalement l'escroquerie, le mensonge et le chantage pour fonctionner et c'est tellement flagrant que cela devient hypocrite de la part des grands médias de l'ignorer encore et toujours. Et les Etats (quel que soit le parti au pouvoir depuis des décennies, et le FN est une illusion aussi, c'est évident, tout comme la majorité de la gauche et extrême-gauche...) sont malheureusement complices et/ou sous chantages. A ce sujet, une sortie de l'UE ne changera strictement rien quand aux économies des pays concernés : cela n'empêche pas les Goldman Sachs, FMI et autres banquiers de réclamer les dettes qu'ils ont créées eux-mêmes artificiellement... et même si la Banque de France peut affirmer pouvoir assumer par exemple les dettes de la France, ce n'est pas le cas des autres pays, et même pour la France, il serait illusoire de compter sur l'aide des endetteurs pour ne pas mettre des bâtons dans les roues là où il faut, aux moments idéaux...

Les preuves de ces escroqueries multiples pour convaincre les gens de rembourser des dettes qu'ils n'ont pas eux-mêmes, avec l'aval des gouvernants : fausse crise du pétrole de 1974 (chantage de l'OPEP), fausses promesses et mensonges de retraites garanties à 60 ans si cotisations (contrat rompu sans référendum et on triche en augmentant les durées de cotisations, les taux de cotisations avec l'accord de chambres syndicales complices en majorité), fausses réductions du temps de travail et donc sur la création d'emploi liée, revente à 49% de la chaîne de production énergétique française (EDF-GDF, nucléaire...) au privé (malgré les promesses d'après guerre et grâce au nucléaire de baisses du coût de l'énergie pour les propriétaires citoyens français - et même le versement de dividendes à l'époque à chaque français ! (hum)...)... par exemples...

Yves Herbo SFH 03-2013

Yves Herbo sur Google+

environnement interviews économie politique NOM échange argent lire banque nucléaire bourse monnaie FMI écrivain livre troc

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau