Un ancien responsable du Ministère de la Défense Britannique parle des OVNIs

Un ancien responsable du Ministère de la Défense Britannique parle des OVNIs

 UFO-Official doc

Alors que les archives nationales britanniques continuent de publier les documents liés au UFO, l'ancien chef du projet sur les UFO du Ministère de la Défense (MoD) admet ouvertement avoir fait partie de ce qu'il réclame être une politique officielle britannique qui consiste à ridiculiser les rapports d'UFO et les personnes qui les ont rapportés.

Le Royaume-Uni a monté les 34 dossiers dernièrement classifiés publics, se montant à environ 9.000 pages de documents couvrant les années 1985 à 2007. Pour trois de ces années, 1991 à 1994, Nick Pope était fonctionnaire responsable du bureau du MOD sur ce sujet.

« Ce qui est extrêmement clair à partir de ces dossiers est que, alors qu’en public nous disions désespérément que le sujet était sans intérêt pour la défense nationale, » Pope a dit au courrier de Huffington. « nous ne pouvions en réalité pas dire qu’ « il y a quelque chose dans notre espace aérien ; les pilotes les voient ; ils sont dépistés sur les radars ; parfois nous envoyons des jets pour chasser ces choses, mais nous ne pouvons pas les attraper. « Ce serait admettre que nous avions perdu le contrôle de notre propre espace aérien, et une telle position serait insoutenable (pour tout Etat NDT). »

 

 

« Chaque fois que nous avons obtenu un rapport d'un pilote, nous avons vérifié les bandes des radars. Ainsi c’est une chose intéressante à savoir. Nous disions au public que nous n’étions pas intéressés, c'est toute l'absurdité, mais en réalité, nous chassions désespérément nos pistes et recherchions tout ceci en détail, » il a ajouté.

Un dossier indique comment les fonctionnaires avaient peur d’être embarrassés si le public apprenait que la recherche sur les UFO avait été gênée par un manque de fonds et de priorités plus élevées.

Un autre cas, au début de 2007, a eu lieu à proximité des Îles Anglo-Normandes et a impliqué un petit avion commercial.

« Le pilote et plusieurs de ses passagers ont vu un UFO, qui avait surtout un mille de long (+1600 mètres !), » Pope raconte. « Et plusieurs autres pilotes l'ont vu, mais ont dit, « nous n'allons pas rapporter ceci... » Et ici le MOD a sorti son excuse : Seulement une matière de quelques centaines de mètres, qui s'est avérée être dans l'espace aérien français, ainsi le MOD s’en est sorti en disant, « bien, ça c’est produit dans l'espace aérien français, ce n'est pas une question pour nous. « Clairement, c'était une abrogation absolument indigne de sa responsabilité. »

Un dossier à partir de 1993 (tandis que Pope était chef du projet sur les OVNIs), décrit comment le financement de l'Union Européenne avait été gaspillé sur un rapport incluant une théorie que des aliens avaient établi une base dans la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter.

Il s'avère que Pope a pu avoir été directement impliqué sur ce cas.

« J’ai un peu d'excuses sur ce sujet parce qu'évidemment, quand j'étais dans le MOD, j'ai dû jouer moi-même ce jeu. Pour réussir vraiment notre politique de réduire la valeur du phénomène des OVNIs, nous avions l'habitude d’utiliser une combinaison de « détours et de sales coups. »

« Nous avons employé des termes comme des « observateurs d'Ovnis » et des « amateurs d'ovnis » -- des termes qui signifient que ces personnes ont des emplois à la noix. En d'autres termes, nous impliquions que c'est juste un passe-temps quelque peu étrange que ces gens ont par rapport à un intérêt sur la recherche sérieuse. »

Mais Pope dit que la politique du ridicule est allée beaucoup plus loin que ceci.

Un « autre détour emploierait délibérément des expressions comme « de petits hommes verts. « Nous essayions de faire deux choses : ou tuer n'importe quelle histoire de médias sur le sujet, ou si une histoire de médias fonctionnait, s’assurer qu'elle a fonctionné de telle manière que cela incite le sujet à sembler ridicule et qu'elle ferait que les gens qui sont intéressés par ceci semblent ridicules. »

Pope admet entre autres qu'il a pu avoir été la personne qui a rédigé des déclarations officielles du MOD qui ont contribué à la politique du ridicule.

« Si c'étaient mes mots, et bien je fais des excuses, je suis très désolé pour ceci. Je crois en un gouvernement ouvert et à la liberté d'informations. Je crois que le phénomène des OVNIs soulève un problème de défense important, sur la sécurité nationale et les questions de sécurité aérienne, et si j'aidais à la mise à mort de n'importe quelle initiative sur cela, je suis profondément désolé. »

Quelques cas britanniques étaient apparemment plus faciles que d'autres à juger pour les faire passer pour non-crédibles. Comme le dossier qui décrit des OVNIs au festival de musique de Glastonbury en juin 2003.

« Il était très facile de trouver un incident pendant lequel quelque chose est vu à un événement comme un concert de rock, » remarque Pope. « Vous n'avez même pas besoin de dire une seule chose puisque le public ou la perception des médias pensent que les drogues et l'alcool pourraient avoir joué un rôle. C'était tout le cheminement de la manière par laquelle nous avons tourné le sujet, pour l’examiner et le discréditer. »

En dépit des milliers de pages de documents libérés -- avec une série finale de dossiers à venir encore, un jour ou l'autre au début de l'année prochaine -- Pope concède qu’il ne reste aucune preuve écrite confirmant que des aliens visitent notre Terre

« Mais ce n’est pas si simple -- il n'y a aucune preuve irréfutable comme un vaisseau dans un hangar. Cependant, il y a une abondance de signes qui, je pense, montre que ce que nous voyons est plus que juste des lumières d'avions et des ballons météo. »

Les derniers 34 dossiers britanniques sur les OVNIs pourront être téléchargés gratuitement le mois prochain sur le site National Archives website.

Source :

http://www.huffingtonpost.com/2011/08/17/uk-releases-ufo-files_n_927351.html

Traduit en français par Yves Herbo, S, F, H, 17-8-2011, 31-07-2012, up 03-12-2014

Yves Herbo sur Google+

alien ufo ovni environnement MHD mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau