Chine, Inde, bases souterraines et OVNIs

Chine, Inde, bases souterraines et OVNIs

MAJ 06-2015 : des OVNIs au Nepal lors des séismes ?

 

map-kongka-la1.jpg

C'est assez étrange, mais après le gros séisme du 25 avril 2015 (7,9 de magnitude) et avant sa grosse réplique de début mai 2015 (7,6) survenus au Népal, un gros OVNI de forme triangulaire a survolé la capitale népalaise endommagée, a été filmé et la télévision locale en a même parlé... Tout ceci rejoint une autre histoire étrange, pas très loin du côté de l'Inde, et entendue par de nombreux chercheurs, qui avait été révélée dès 2004-2005 par le journal indien "India Daily" : de nouvelles bases souterraines d'où sortiraient des engins inconnus auraient été découvertes... puis l'affaire a été relancée dans un article du 25 août 2011 de Weekly World News... traduction de cet article daté du 9 janvier 2005, ainsi que ses photos, puis mention de l'article de 2011 :

La Chine et l’Inde savent toutes deux au sujet des bases OVNI souterraines à la frontière Himalayenne, qui se situent à grande profondeur dans les plaques tectoniques.

Kongka La est une basse arête de passage dans l’Himalaya (le cercle bleu sur la carte). Il fait partie des territoires de la frontière de Ladakh disputés entre l’Inde et la Chine. La zone rouge sur la carte est la zone disputée encore sous le contrôle Chinois dans le territoire d’Askai Chin. La partie nord tenue par les Chinois est appelée Aksai Chin et la partie Indienne du Sud-Est est appelée Ladakh. C’est le territoire où les armées Indienne et Chinoise se sont le plus combattues en 1962. Cette zone est l’endroit auquel on a le moins accès dans le monde et selon un accord les deux pays ne patrouillent pas dans cette partie de la frontière. Selon plusieurs touristes, les moines Bouddhistes sont les habitants de Ladakh, l’Armée Indienne et les Militaires Chinois maintiennent la ligne de contrôle. Mais il y a quelques chose de bien plus sérieux qui se passe dans cet endroit.

Selon les quelques habitants des côtés Indien et Chinois, c’est là que les OVNI sont aperçus sortir de terre, selon plusieurs d’entre eux, les bases souterraines OVNI se trouvent dans cette région et aussi bien le gouvernement Indien que Chinois en est bien au courant...

Récemment, des pèlerins Hindous (de la religion hindouiste) qui passaient par le passage Ouest en direction du Mont Kailash, ont rencontré d’étranges lumières dans le ciel. Les guides locaux sur le territoire Chinois leur avouent qu’il n’y rien de nouveau là-dedans et que c’est un phénomène normal du passage par Kongka - la région de la frontière qui s’étend entre l’Inde et la Chine. Ces silencieux étranges vaisseaux triangulaires lumineux sont ressorti des souterrains et déplaçaient vers le haut presque verticalement. Quelques des aventureux pèlerins voulaient se rendre à l’intérieur du site. Ils ont été dans premier temps repoussés par les postes de garde Chinois comme s’ils étaient refusés d’entrée par le côté Chinois. Quand ils ont essayé d’approcher le site par le côté Indien, la patrouille de la frontière Indienne les a aussi repoussés en dépit de leur permission de voyager entre les deux pays.

map-kongka-la2.jpg

A ce moment les pèlerins ont commencé à questionner le personnel de sécurité de la frontière Indienne. Ils leur ont dit qu’ils avaient été ordonnés de n’autoriser personne près de cette zone en question et que c’est vrai qu’il y a d’étranges objets qui sorte de la terre avec des lumière amplifiées et modulées. Les Forces Spéciales des Opérations et agences de renseignements d’Inde sont en charge de cette zone.

Les gens du pays commencent à rire au sein de ce secteur quand on les interroge à propos des observations d’OVNI. Ils sont étonnés - ne savent pourquoi les Gouvernements désirent tellement cacher ces faits évidents. Selon eux la présence extra-terrestre est bien connue et est en grande profondeur sous la terre. Ils croient que ni les Gouvernement Indien ni le Chinois ne veulent exposer le fait pour certaines raisons. Quand ils rapportent ces faits aux autorités locales, on leur dit de se taire et d’oublier. C’est la région où les plaques Eurasienne et Indienne ont créé une frontière de plaques convergente. Une frontière de plaque convergente est formée quand une plaque plonge sous une autre (subduction). En conséquence, c’est l’un des quelques endroits sur terre où la profondeur de la croûte terrestre est deux fois plus épaisse qu’ailleurs. L’inverse se trouve dans des points chauds comme le Yellow Stone National Park en Amérique où la croûte terrestre est fine.

La croûte terrestre deux fois plus épaisse permet la création de bases souterraines à grande profondeur dans les plaques tectoniques.

tectonic-ufo.jpg

Kongka La a de magnifiques pierres et granites. Pour quelques raisons les autorités ne font jamais d’excavations, ne creusent ni ne font de mines dans cette région ? Cette région est vierge et intacte.

Récemment, à la fois l’Inde et la Chine se sont rapprochés pour résoudre tous les conflits de frontières et les relations Sino-Indiennes ont reprisent une fois encore. La région d’Aksai Chin est encore disputée. L’Inde et la Chine, comme on le voit sur les cartes, ont d’immenses frontières le long de l’Himalaya et sont en négociation pour toutes ces régions. Bien que l’Inde affirme que l’Aksai Chin fait parti d’elle, la croyance commune dans le Gouvernement est que ce n’est pas une zone tampon. D’un autre côté, la Chine après avoir gagné l’Aksai Chin à l’Inde lors de la guerre de 1962, a construit une autoroute pour sa stratégie militaire. Maintenant ils utilisent une autoroute alternative pour ne pas importuner les régions à Kongka La.

Récemment dans les écoles locales, de jeunes enfants ont fait une compétition de dessin. Plus de la moitié des dessins avaient à voir avec les objets étranges dans le ciel ou sortant des montagnes. Beaucoup d’entre eux savent même où chercher et quand les voir.

Beaucoup de chercheurs en ufologie croient qu’il y a des bases cachées sous l’océan et à grande profondeur sous le sol. Kongka La est sujet à des phénomènes étranges et objets suspects venant hors des énormes et inaccessibles montagnes (Himalaya) et les deux Gouvernements refusent de s’avancer et dire ce qu’ils sont.

L’autre alternative est que c’est une stratégie souterraine de Forces de l’Air de quelqu’un. Car pourquoi les deux pays permettraient ces bases sur une "no man’s land’ officielle, dans cette région frontalière très sensible ? Pourquoi est-ce que dans cette région, des gens de milieux très variés rapportent continuellement des observations d’OVNI ? (P.-S., http://www.indiadaily.com/editorial/01-09a-05.asp traduction yoshu pour N.O.T.)

Il faut noter que les deux gouvernements ont nié évidemment ces assertions et que, vu la zone concernée, peu de chinois et de pèlerins hindous ou d'indiens sont informés de ces rumeurs locales. voici maintenant la "mise à jour" effectuée par le journal Weekly World News :

Incroyable, la Chine et L’inde révèlent ensemble l’existence d’une base secrète OVNIS dans l’Himalaya
 
Réunion de crise : le 22 septembre 2011...

BANGALORE, INDE – Les autorités indiennes et chinoises ont confirmé l’existence d’une base souterraine OVNI dans l’Himalaya. (? : en fait, un ministre hindoux seulement apparemment !)

(... ) = le début est la copie du début de l'article ci-dessus de 2005. La suite :

Incroyable ! La Chine et L’Inde ont publiquement confirmé leur existence

“L’Inde a trouvé une base active d’OVNIS dans l’Himalaya. Nous travaillons avec la Chine et l’ONU pour discuter de la façon de traiter cette incursion étrangère “, a déclaré le ministre indien de la Défense, AK Antony. ”Nous ne voulons pas que nos populations soient alarmées. Nous sommes confiants que nous pouvons contenir cette menace d’une culture étrangère. “

L’expert en UFO, le Dr John Malley, du Groupe d’experts des Nations Unies sur les Extraterrestres, a pu visiter le site (avec Frank lac de WWN) et a confirmé que les vaisseaux spatiaux observés entrant et sortant de la base viennent de la Planète Gootan. ”Les vaisseaux spatiaux avaient une lumière violette émanant du fond de leur navire, et des marques distinctes sur la face inférieure. Ceci est un navire Gootan classique. Il ne s’agit pas, cependant, d’un de leurs navires de guerre. “

Dr Malley a fait le tour du  monde, parlant aux différents gouvernements de l’invasion extraterrestre en cours (ce qui qu’il pense durer jusqu’en décembre 2015). Il leur a proposé leur aide sur la meilleure façon d’affronter les aliens. «Nous devons nous comporter d’une manière appropriée lorsqu’il s’agit des Gootans, sinon, nous sommes condamnés », a déclaré Malley.

Pourquoi l’Inde communique les informations maintenant ?

Ils n’avaient pas le choix.

Récemment, certains pèlerins hindous en route vers le Mont Kailash  ont vu d’étranges lumières dans le ciel. Les guides locaux disent alors que cela n’a rien de nouveau, que le phénomène est normal dans cette zone frontalière.

Les pèlerins ont d’abord contournés les postes de garde chinois, sans succès, sur ce, ils ont ensuite décidé de passer du côté indien, mais quand ils ont essayé d’approcher le site, la patrouille frontalière indienne a également interdit l’accès, malgré leur permis de voyager entre les deux pays.

Un des pèlerins (Sukhbir Siwach) est un écrivain pour le Times of India (le plus grand journal en langue anglaise en Inde) et il avait prévu un exposé sur le cover-up de la base alien par l’Inde. Le gouvernement a été incapable de l’arrêter (un écrivain courageux) – de sorte que le gouvernement indien rend aujourd’hui public l’information.

WWN a examiné le site avec le Dr Malley. Les habitants de la zone commencent à rire quand ils sont interrogés sur ces observations d’OVNI. Selon eux la présence extra-terrestre est bien connue et est en profondeur dans le sol. Ils croient que les gouvernements indien et chinois dissimulent leur existence pour quelque raison. 

Mais aujourd’hui, les habitants de cette zone frontalière sont heureux de savoir que l’Inde et la Chine ont révélé la base OVNI au monde entier.

Pourquoi ne l’ont-ils pas signalé à la presse internationale ? 

 La zone où la base d’OVNI est située, entre la plaque Eurasienne et la plaque indienne a créé des frontières de plaques convergentes, où l’une plaque plonge sous l’autre. C’est-à-dire qu’on est présence de l’un des rares endroits dans le monde où la profondeur de la croûte terrestre est deux fois plus épaisse ! L’inverse est constaté dans les points chauds comme sous le parc National de Yellowstone, aux Etats-Unis, là, la croûte y est en l’occurrence très mince.

Parfait pour les vaisseaux spatiaux extraterrestres.

Le Groupe d’experts des Nations Unies sur les Extraterrestres a convoqué une réunion d’urgence pour le 22 septembre 2011 afin de traiter du problème de la base d’ovnis. Espérons qu’ils viennent avec une solution pacifique pour faire face aux Gootans.

Sources : http://www.indiadaily.com/editorial/01-09a-05.asp traduction yoshu pour N.O.T.(2005), Article du 25 août 2011 Weekly World News, WikiStrike, Aera51 - Mais notez bien que la vraie source est bien de 2004 (ni WeeklyWorldNews, ni Wikistrike) et est bien Indien de l'Inde (Krishnari Bai Dharapurnanda) : http://www.ufocasebook.com/himalayanbase.html​

Cette mise à jour a été aussitôt à nouveau démentie par les gouvernements concernés et cette "révélation" disant que l'Inde avait admis les choses ne semble avoir été entendue que par le journal en question : et d'ailleurs, même si cette "réunion d'urgence " a bien eut lieu entre "experts" et l'ONU, cela n'a rien changé à la situation locale si on lit cet article qui date d'octobre 2011 :

arunachal-pradesh.jpg

Frontière Chine-Inde dans la zone en question

– A quand remonte le dernier accrochage?

En août (2011), deux hélicoptères chinois sont entrés au sud-est du Ladakh, où ils ont déployé des troupes qui ont détruit des bunkers indiens non utilisés. Chaque fois qu’ils font une intrusion, ils abandonnent quelque chose de chinois. C’est ce qu’on appelle une pression locale tactique. C’est une façon de dire qu’ils revendiquent toujours cette zone. Ils le font tout le long de la frontière. Mais l’Inde est suffisamment généreuse pour tourner les choses de façon à ce que l’on veuille bien croire que les Chinois ne sont pas conscients de la position exacte de la ligne de contrôle réelle. Mais je crois que, depuis cinquante ans, les Chinois savent parfaitement où cette ligne se situe. Ce ne sont pas des intrusions faites au hasard.

– Où en est-on des discussions? Va-t-on échanger des territoires?

– Depuis 1962, la Chine occupe illégalement 30 000 kilomètres carrés dans la région ouest du Ladakh, appelée Aksai Chin. Elle revendique 90 000 kilomètres carrés du secteur est, connu sous le nom d’Arunachal Pradesh – deux fois la Suisse! –, qu’elle appelle le Tibet du Sud. Et, dans le Cachemire occupé par le Pakistan, les Pakistanais ont gentiment cédé plus de 5000 kilomètres carrés de terres indiennes à Pékin. C’est la situation actuelle. Nous avons une résolution parlementaire datant des années 1960 qui stipule que nous allons récupérer ces territoires. Je suis réaliste, ce n’est pas facile de le faire dans le contexte actuel. Faut-il maintenir le statu quo? Cela me paraît une bonne solution. Mais les Chinois revendiquent toujours l’Arunachal Pradesh. Il est exclu qu’un gouvernement démocratique cède ce territoire. C’est pourquoi nous avons eu 14 rounds de discussions entre des représentants politiques. Le 15e a lieu en ce moment. Jusqu’ici, les progrès ont été marginaux. En 1963, nous avons signé l’Accord de paix et de tranquillité sur les frontières et puis nous avons signé un accord militaire pour établir des mesures de confiance. En 2005, nous avons signé les principes directeurs pour ré­soudre le problème. Mais, depuis, nous ne sommes allés nulle part.

– Rien?

– Rien du tout. Voulez-vous savoir quels progrès nous avons faits ? Dans le secteur du milieu, il y a eu un petit échange de cartes. C’est le secteur le moins disputé... "

Source et article complet : LeTemps : la Chine est devenue agressive...

Alors, bases souterraines extra-terrestres, bases chinoises ou manoeuvres frontalières douteuses ? En toute logique, la situation ne peut que s'envenimer également dans cette région très sensible où les ressources minérales sont probablement intéressantes... (terres rares) ce qui n'empêche pas les quelques habitants de voir des lueurs étranges et l'Inde de recevoir parfois des pluies rouges sang étranges (ce sont leurs analyses qui sont étranges, nous en parlerons ailleurs) et la Chine de recevoir aussi d'étranges visites régulièrement filmées...

MAJ 06-2015 Un OVNI au Népal entre les séismes ?

Bon, pour commencer, certains ont découvert un hasard que certains trouvent douteux, comme beaucoup de coïncidences d'ailleurs : l'explosion du volcan Cabulco au Chili, calme depuis 43 ans, et qui a précédé de peu le gros séisme à Katmandou au Népal... quel rapport direz-vous ?... et bien le rapport est que ces deux villes sont aux antipodes l'une de l'autre ! Si vous mettiez votre doigt sur une sphère représentant la Terre a l'endroit de Katmandou, et bien vous pourriez en mettre un autre de l'autre main, à l'opposé, pour bien maintenir la sphère en équilibre... Voici sur une carte plane ce que cela donne :

Antipodes katmandou cabulco

Mais bon, le lien est très ténu, même si certains y ajoutent celui des OVNIs, visibles sur le volcan mais aussi au Népal. Et si certains parlent aussi de drone au niveau du volcan, on peut tout de même avoir des doutes car les drones ne sont pas censés rester en l'air si longtemps, et, pareillement pour un avion, ils ont été interdits de vol à proximité (très dangereux à cause des poussières bien sûr dans les moteurs et aussi l'électricité engendrée par un volcan) assez vite, et on n'explique pas pourquoi cet engin est visible sur les vidéos diurnes, mais aussi celles où la nuit tombe, comme nous le montre ce montage de plusieurs vidéos prises à des moments différents :

OVNI en la erupción del volcan Calbuco chile 22/04/2015 CREDITOS DEL VIDEO Facebook User :Daniela Soto Toledo Y Segundo de : Sebastian Soto

Et du côté du Népal, c'est un énorme OVNI triangulaire qui a été filmé, de nuit, au-dessus de la capitale népalaise. Dans cette vidéo, nous avons des images inédites du séisme et des avalanches qu'il a provoqué au Tibet aussi, puis des images de l'OVNI triangulaire filmé de nuit, et diffusé à la télévision népalaise. La télévision locale nous montre aussi (en incrustation) les images d'un autre OVNI qui aurait été filmé il y a peu de temps aussi au Népal... :

Pour mémoire, il y a aussi le célèbre alpiniste italien Reinhol Messner, qui avait déclaré avoir observé pendant trois heures un gros OVNI, de la taille de la pleine Lune, lors de son escalade de l'Himalaya. C'est à son retour de Katmandou, dans le sud du Népal, après une tentative loupée sur le Mont Chamlang, qu'il a vu l'objet se déplacer très très lentement, vers l'est puis le sud-ouest, et il a finalement dérivé vers le nord et le Tibet. Son partenaire Doug Scott a également vu l'OVNI et aussi une autre expédition polono-britannique qu'ils ont croisé, et qui l'avait vu à un autre moment. Il a affirmé que cet objet n'était pas quelque chose de connu car ses mouvements étaient trop irréguliers. Cette observation date du 10-10-1981... (source : United Press International).

Complément : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/ovni-ufo/l-armee-indienne-cherche-a-identifier-des-ovnis-au-ladhak.html

Yves Herbo, S,F,H, 01/2012, MAJ 06-2015

Yves Herbo sur Google+

interviews alien ufo ovni environnement séisme volcanisme video

Commentaires (2)

yvesh

Ce que vous dites comporte beaucoup d'implications diverses, et j'y souscris en grande partie, mais me semble aussi en partie injuste.
Effectivement, la "peur de l'étranger" est une notion que même la mère apprend souvent à son enfant : cela fait partie des instincts de conservation innés, les mêmes que l'on constate chez l'animal. Et c'est aussi en grande partie ce genre de chose qui fait que l'être humain met longtemps à évoluer, et que l'homme du 21ème siècle n'est pas si éloigné du Romain de base mentalement.

Cela me semble beaucoup plus compliqué que ça : vous regardez l'Histoire du côté de la lorgnette de la dite civilisation judéo-chrétienne, et vous l'appuyez en ce sens, sans le vouloir. Les judéo-chrétiens ont occulté précisément une très grande partie de l'Histoire (même plus grande que la leur) pour faire de la leur le seul modèle retenu et "mémorisable dans l'histoire". En occultant des populations beaucoup plus nombreuses (et importantes pour l'humanité), telles celles influencées par le boudhisme, puis plus tardivement tout le savoir et philosophie des Incas, avancées et modes de pensée souvent plus pacifistes (question de périodes comme partout), la civilisation judéo-chrétienne a bel et bien retardé l'évolution de l'humanité, tout en prétendant le contraire, et encore actuellement... Que l'Homme Blanc comme tu dis soit à l'origine de cette "trahison" judéo-chrétienne est logique dans la mesure où Jésus est bien né Blanc, à l'endroit précis où il pouvait influencer l'Histoire de l'époque et la nôtre, puisque les Romains l'ont fait en sorte !

La république d'Athènes est le seul groupe où des philosophes, des gens qui ne pouvaient passer leur temps qu'à réfléchir et méditer (c'était leur travail donc) dont l'Humanité se souvienne, en grande partie parce qu'elle est relativement proche, a laissé beaucoup d'écrits, et que ces écrits ont pu être facilement détournés et mis hors-contextes au profit de la civilisation romaine et judéo-chrétienne. Mais la République d'Athènes ignorait tout des philosophies Hindouistes, Caucasiennes, Chinoises ou Olmèques, Mayas, Incas... et effectivement, c'était une cité-Etat dirigée avant tout par les militaires et par des soucis commerciaux, les philosophes grecs n'y ont pas trouvé solution ou soutient de la population.

Il y a un fait évident et que nul ne peut démentir : le marxisme est l'unique nouvelle philosophie économique "communautaire" depuis plus de 2000 ans, et elle n'a jamais pu montrer ses preuves : aucune bourse "marxiste" n'a jamais vu le jour et l'économie marxiste n'a jamais pu être mise en oeuvre nulle part : que ce soit l'URSS ou la Chine de Mao ou l'actuelle : utilisation à 100% de l'économie capitaliste. Car tout comme le système capitaliste, le système marxiste ne peut fonctionner que s'il est mondiale. Évidence sur laquelle les livres d'Histoire se gardent bien d'insister : on préfère mettre une étiquette "communiste, marxiste" à des dictateurs comme Staline (qui en fait n'avait rien de "marxiste" - même pas un théoricien, juste parce qu'ils sont intervenus au bon moment précis dans l'Histoire (mort de Lénine, complot contre Trotsky) et ont en final bien arrangé les affaires du capitalisme en danger à l'époque...

En fait, l'Humanité n'a jamais été aussi en manque de vrai Sage : le dernier, Ghandi - et qui ne provenaient justement pas de la société judéo-chrétienne - pas un hasard, a été très reconnu, mais pas assez écouté... et presque oublié de nos jours...

Les humains doivent retrouver la grande tribu originelle, celle qui est répartie sur toute la planète et qui s'est adaptée, a changé de couleur de peau pour se protéger, mais qui est toujours la même tribu... le seul berceau des hommes , c'est la Terre, sans frontières, ce n'est pas un pays aux frontières mouvantes conquis dans le passé et arraché à son ancien peuple... les humains doivent aussi se rappeler qu'ils sont tous des immigrés à l'origine, que l'endroit où ils se trouvent maintenant n'est pas du tout celui de ses lointains ancêtres.

Ch LESTAQUE
  • 2. Ch LESTAQUE | 15/11/2012

l y a une part du phénomène OVNI qui est indiscutable : c'est l' Etat d'esprit de notre humanité vis à vis d'éventuels " étrangers" ! Tous les officiels n' ont qu'une approche : " des ennemis à étriper avant qu'ils nous étripent " !

Comment notre humanité est-elle arrivé - en 2000 ans de civilisation judéo-chrétienne - à ce niveau de primate digne du carbonifère ? Une bande de babouins prêts à foutre sur la gueule de tout ce qui n'est pas la tribu !! J' espère que la civilisation actuelle - celle de l' Homme Blanc - est sur sa fin , car toute prolongation menace carrément de disparition l' ensemble du vivant sur cette planète.

On peut légitimement rechercher l'origine de cette mentalité , à court terme . ( celui de notre histoire connue ) ; On trouve tous les militarismes, la phylo de la peur et de la lâcheté ; la fuite en avant dans les armes et le meurtre . Une ligne auto-destructrice soeur de celle du profit .( tous les hommes sont mes concurrents..donc ils doivent disparaitre ) ;
Seule la littératur - mégalo par nature- s'est fait croire que l' Humain avait des possibilités d'intelligence supérieure , car au niveau des actes des groupes humains, on n'est jamais sorti du comportement " groupe de babouins " !
Même si la république d' Athènes fut un espoir énorme , du fait de ses cerveaux, les chefs restaient des demeurés , comme aujourd'hui ( Bush , Sarko )
Le St Empire romain Germanique ,le judéo-christiansm , les massacres de religion, la City de Londres ( maitre d'oeuvre de tts les WW modernes - après Napo Prem) , l' URSS : le faux communisme et vrais sionisme : ses cent millions d'exterminés ignorés de nos médias ... bref , ce final de l' humanité en grotesque " fort chabrol" interplanétaire est tout à fait dans la ligne .
Nous sommes allées dans la Lune , mais tout le monde peut faire des erreurs. Y compris Tsiolkovsky , quand il crut que nous pourrions sortir du berceau , alors que le concept de berceau est demeuré incompréhensible aux chefs de tribus chez les babouins humanonobos.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau