Un habitant de Vermenton a observé un OVNI le 15-6-2012

UN HABITANT DE VERMENTON JURE AVOIR OBSERVE UN OBJET VOLANT NON IDENTIFIE

daniel-jakelj-temoin-d-une-apparition-d-ovni-vermeton-15-6-12.jpg

centrefrance.com.

Le 15 juin 2012, à 5h44, Daniel Jakelj affirme avoir aperçu un Ovni dans le ciel de Vermenton, Yonne, France.

Il préfère en parler. Quitte à passer pour un illuminé. Il a longtemps hésité à parler. La peur d’être pointé du doigt. De « passer pour un con ».

À Charbuy, chez un de ses proches, Daniel Jakelj raconte une énième fois sa matinée du 15 juin. Accoudés à la table à manger, ses amis écoutent, en laissant cramer les cigarettes entre leurs doigts. En fond, les images du Tour de France. Cancellara est encore en jaune. Daniel Jakelj est encore blême. Son expérience l’a « marqué au fer rouge ». Alors autant la partager. Quitte à « être ridicule. J’ai besoin de ça », glisse-t-il.

« Le clocher a sonné au moment où ça a disparu »

accolay.jpg Accolay et environs

Il a encore tout en tête, lui qui « adore la précision ». Au détail près. Levé depuis « 4 h 26 », il a vu un objet volant non identifié (ovni) à « 5 h 44, au-dessus d’Accolay. Le clocher a sonné au moment où ça a disparu ». « Ça » : un « disque parfait », flanquée de trois points lumineux orangeâtre.

Les mots se télescopent dans la gorge de Daniel Jakelj. Le technicien en assistance informatique est encore « complètement chamboulé. » Pourtant, ancien membre d’un commando de l’armée de l’air du temps de l’opération Tempête du désert, il « en a vu des avions. J’en vois encore tous les jours au-dessus de Vermenton : les avions de chasse passent par là ». Le 15 juin, il n’avait « jamais vu ça ». De l’autre côté de la table, l’enquêteur en ufologie Rémy Fauchereau hoche la tête. Le témoignage est « crédible ».

Daniel Jakelj se souvient l’odeur humide de l’herbe avant l’orage. La nuée d’oiseaux qui a attiré son regard vers le ciel. Les trombes d’eau qui se sont abattues sur Vermenton. « La soucoupe ne faisait aucun bruit. J’entendais encore le souffle du vent, détaille-t-il. Je l’ai aperçue quand elle se déplaçait tout doucement. Et là, comme un gamin pris à faire une connerie, le disque a disparu dans une accélération phénoménale. On aurait dit l’aspect chromé du robot de Terminator 2 », laisse-t-il échapper avant de se reprendre. Dans la pièce, personne n’ouvre la bouche. Daniel Jakelj écarquille les yeux. Encore cette peur d’être jugé. La même qui le tenaillait quand il a témoigné à la gendarmerie de Coulanges la Vineuse.

Déposition en gendarmerie

« J’avais peur que le gendarme se moque de moi. Mais il a enregistré ma déposition. Et dans son ordinateur, la catégorie des phénomènes inexpliqués existait, sourit le technicien. Ça m’a rassuré. »

La première fois il n’avait pourtant pas eu besoin de ça. Le « 5 novembre 1990, à 19 heures », Daniel Jakelj avait déjà été témoin d’un phénomène inexpliqué. La fameuse « vague d’ovni qui avait parcouru la France ». À l’époque, il avait préféré « ne pas l’ébruiter ». Comme il avait préféré garder pour lui son goût pour les émissions de TF1 sur le paranormal. Mais selon lui, en 1990, « on a étouffé les témoignages, ou on les a tournés en ridicule ».

Alors cette fois, il a voulu parler. Pour « aider les gens à sortir du silence. Si mon témoignage pouvait encourager les gens à parler, ce serait top. Moi, j’ai encore un point d’interrogation au-dessus de la tête. »

Willem van de Kraats - willem.vandekraats@centrefrance.com.

Source : http://www.lyonne.fr/yonne/actualite/2012/07/07/un-habitant-de-vermenton-jure-avoir-observe-un-objet-volant-non-identifie-1215496.html

Yves Herbo SFH 07-2012

Yves Herbo sur Google+

alien ufo ovni MHD mystère interviews

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau