Un avion d’Air China percute un objet non-identifié

Un avion d’Air China percute un objet non-identifié

collisonairchinaovni-4-6-2013a.jpg

C’est à une altitude de 8000 mètres que le B757-200 d’Air China a percuté un objet non-identifié qui a déformé le nez de l’avion.

La collision est intervenue juste après le décollage du vol CA4307 de Chengdou à destination de Canton le 04-06-2013. L’avion était déjà à une altitude de 8000 mètres. Les pilotes ont entendu le bruit du choc mais n’ont pas aperçu l’objet qu’ils ont heurté. Ne voulant pas prendre de risque, ils ont fait demi-tour pour se reposer à l’aéroport Shuangliu de Chengdu.

Au sol, pilotes et agents de maintenance ont constaté les dégâts, une grosse malformation dans le nez du B757-200. Ici les photos qu’ils ont postées sur Internet.

collisonairchinaovni-4-6-2013.jpg

air-journal-air-china-collision-ovni2.jpg

La compagnie nationale chinoise Air China n’a pas communiqué sur cet incident. En fait, elle n’est pas en mesure d’identifier l’objet qui a percuté son B757-200. L’hypothèse d’une collision avec un oiseau est exclue. D’une part, rares sont les espèces aviaires qui volent à cette altitude de 8000 mètres, et aucun oiseau ne pèse un poids suffisant pour enfoncer à ce point le nez de l’avion. D’autre part, aucune trace de sang ou de plume n’a été retrouvée sur le point d’impact.

Comme le suggèrent avec humour des internautes chinois, « une collision avec Iron Man » ?

Sources : http://www.air-journal.fr/2013-06-07-un-avion-dair-china-percute-un-objet-non-identifie-575624.html + http://www.chinanavis.com/an-air-china-plane-was-hit-by-unknown-object-and-forced-to-return-154953

Yves Herbo-SFH-07-06-2013 : un OVNI invisible, ou qui va trop vite pour être vu ? Hypothèses lancées (par moi) : un nuage dense avec une partie gelée (glace) qu'aurait percuté l'avion (des chutes de blocs de glace sont recensées un peu partout dans le monde ). Une météorite : peu probable car elle aurait laissé des traces de minéraux et de chaleur sur l'avion, et aurait été très visible aussi à priori. Un drône ou avion furtif : peu probable : la collision aurait laissé des traces de peintures ou de matériaux humains, ce qui n'est pas le cas. Un missile n'ayant pas explosé et ayant juste ricoché sur le nez de l'avion : pas impossible mais idem, il devrait y avoir des traces de peintures/métal aussi du missile sur l'avion (seules des analyses par des experts pourront le dire, mais ça m'étonnerait que nous y ayons accès). Une particule cosmique exotique ou d'anti-matière rencontrée par malchance ? Par ces périodes de forte activité solaire, il n'est pas totalement impossible d'éliminer ce genre de possibilité, d'autant plus que nous avons maintenant des preuves assez solides de l'interactivité particules/orages/électricité dans l'atmosphère (voir les Farfadets comme exemple de danger potentiel pour un avion) et aussi de l'existence de phénomènes liés à l'anti-matière lors de puissants orages. Mais il ne semble pas y avoir eu d'orage et la météo n'est pas mentionnée du tout comme un facteur spécial. Reste l'oiseau géant, qui resterait à prouver au-dessus de la Chine (pas de Condor à ma connaissance) mais difficile à envisager car effectivement, aucune trace de plumes, sang ou autre... reste l'engin extra-terrestre ou inter-dimensionnel en effet, qui aurait filé extrêmement vite (invisible à l'oeil nu) et aurait ricoché sur le nez de l'appareil (volontairement ou pas !) comme une balle : le manque de trace prouverait simplement que l'engin était équipé d'un bouclier électronique et que c'est seulement le bouclier de l'engin qui aurait occasionné ces dégâts (ou encore tout simplement, l'engin n'est que "semi-matériel", décalé dans le spectre ondulatoire par rapport à la matière terrestre). Pour les assurances, le plus facile à vérifier en fait sera de voir si l'avion n'a pas percuté un hangar...

Yves Herbo sur Google+

alien ufo ovni environnement MHD mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau