OVNIS : une réalité (Evénement INREES)

OVNIS : une réalité (Evénement INREES)

Inrees

L'INREES n'a pas tardé a diffuser la vidéo entière de cette conférence-événement qui s'est déroulée le 18 mars 2014 à Paris, ce dont nous les en remercions.

Produit par Stéphane Allix et Sébastien Lilli
Pour aller plus loin : http://www.inrees.com

" En présence du Général de division Wilfried De Brouwer, ancien Chef des opérations à l’Etat-major de l'air belge, et de Jean-François Clervoy, astronaute de l’Agence spatiale européenne, l'INREES a proposé une conférence exceptionnelle avec la journaliste Leslie Kean...

La journaliste d’investigation Leslie Kean, soutenue dans son enquête par les plus hautes autorités jamais encore impliquées sur le dossier, nous livre ce soir le fruit de 10 ans d'enquête à l’occasion de la publication en France de son livre événement : OVNIS - Des généraux, des pilotes et des officiels parlent.

Leur origine demeure encore une énigme mais ce que l’on appelle des OVNIS n’en est pas moins une réalité. On parle d’ailleurs officiellement de P.A.N. pour phénomènes aérospatiaux non-identifiés. En effet, chaque année, à travers le monde entier, des dizaines de milliers de personnes disent avoir observé des phénomènes aérospatiaux non-identifiés. Un pourcentage important de ces observations reçoit après enquête une explication conventionnelle. Il peut s’agir d’avions, de débris de satellite, de météorites, de montgolfières ou de ballons, de planètes, ou encore de phénomènes atmosphériques, etc. Les possibilités de méprise sont nombreuses, notamment de la part de témoins peu ou pas habitués à identifier tous les types de phénomènes pouvant être rencontrés ou se produire dans l’atmosphère. Mais au-delà de ces cas expliqués, une part significative des témoignages collectés ne reçoit aucune explication connue. Cette réalité résulte de décennies d’observations et d’investigations de la part de pilotes, de hauts responsables militaires, et de chercheurs. Ce fait, mis en évidence à travers le monde entier par les différents organes ou chercheurs s’étant penchés sur la question, a incité la journaliste d’investigation américaine Leslie Kean, à se lancer dans l'une des plus ambitieuses enquêtes jamais réalisées sur la question OVNI. Le fruit de ce travail est aujourd’hui publié en France sous le titre : OVNIS - Des généraux, des pilotes et des officiels parlent. C’est un livre événement, salué pour son impartialité et son sérieux. Leslie Kean présentera lors de cette conférence exceptionnelle des indices incontestables sur la présence réelle d’objets volants non identifiés — métalliques, lumineux, et capables de manœuvres qui défient les lois de la physique — dans l’atmosphère terrestre. Elle partagera avec nous le fruit de dix ans d’une enquête acharnée durant laquelle elle a rencontré et interviewé des dizaines d’officiers d’aviation de haut niveau et de témoins à travers le monde, passé en revue des centaines de documents gouvernementaux, de rapports d’aviation, de données radar, et d’études de cas corroborés par des indices matériels.

L’astronaute français Jean-François Clervoy qui a déjà participé à trois missions spatiales, et qui préface l’ouvrage de Leslie Kean sera présent à ses côtés. Il livrera pourquoi selon lui « il est temps de chercher, avec des moyens adéquats, à comprendre ce que sont ces objets ou phénomènes apparemment intelligents surgissant dans notre ciel, dont la réalité est confirmée par de multiples sources. Nous ne savons pas ce que nous trouverons, mais l’ignorance est assurée si nous ne faisons rien. »

Autre invité de marque présent lors de cette grande soirée : le Général de division Wilfried De Brouwer, ancien Chef des opérations à l’Etat-major de l’air belge, en activité au début des années 90 en Belgique alors que le pays était survolé par de mystérieux objets. Ce sujet — des objets au comportement intelligent et à l’origine inconnue évoluant dans l’atmosphère terrestre — est potentiellement l’un des plus importants auquel l’humanité puisse être confrontée. S’y pencher requiert une indispensable ouverture d’esprit, et un solide bon sens journalistique, deux qualités que possède Leslie Kean. Son enquête magistrale permet enfin de séparer les faits de la fiction. "

http://www.inrees.com/videos/571/

Yves Herbo, Sciences-F-H, 26-03-2014

Yves Herbo sur Google+

interviews politique alien ufo ovni échange MHD nucléaire mystère

Commentaires (3)

yvesh

Je ne suis pas du tout d'accord avec vous sur le point deux, et je peux même affirmer en être témoin ! : j'ai travaillé 20 ans pour le consortium français THomson-CSF puis Thales, détenu en majorité par l'état français, 1er mondial sur certaines technologies et 4ème vendeur d'armes et de techniques Hi-Tech... je vous affirme que vous vous trompez quand vous dites "les américains"... vous n'avez toujours pas compris, comme 90% de cette foutue planète, que les nations ne comptent pas du tout dans le jeu financier... l'illusion est précisément de croire qu"il y a réellement des "dissensions" entre états comme entre les Russie/UE et USA en ce moment ^^ : tout est mené par la mafia financière et les consortiums (financés par les états ou non, ils s'en moquent !) qui s'arrangent très bien entre eux pour créer des crises financières, des conflits où il n'y en a pas assez et des guerres... ^^

eric
  • 2. eric | 26/03/2014

Ces gens sont ou des idiots ou des collabos chargés de désinformer le plus large public possible.

1- Le GEPAN ne fait qu'enterrer les dossiers et il n'est jamais sortie une seule étude théorique de cet organisme : pas une seule. Pas non plus d'études concrète en laboratoire.

2- Contrairement à ce qui est affirmé dans la vidéo les USA disposent d'une technologie très en avance sur l'Europe et c'est la raison pour laquelle celle-ci lui obéit en tout et tout le temps.

Ces types prennent vraiment le public pour un imbécile.

CHEMINADE Serge
  • 3. CHEMINADE Serge | 26/03/2014

Bonjour. Pour rejoindre Mme Leslie Kean, ce n'est pas une personne qu'il serait nécessaire mais une commission internationale des pays qui ce sentent vraiment concernées.
Personnellement je ne crois pas que certains gouvernements ne soient pas dans le secret, au contraire, ils en savent beaucoup plus qui ne veulent le dire.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau