OVNIs : les premiers enlèvements modernes -3

OVNIs : les premiers enlèvements modernes - 3

 

Andreasson09

 

Suite de la partie 1 : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-les-premiers-enlevements-modernes-1.html

et de la partie 2 : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-les-premiers-enlevements-modernes-2.html

 

Betty Andreasson-Luca, née en 1937.

C'est six années après l'aventure des Hills, que la famille de Betty Andreasson et surtout elle, allait vivre une très étrange histoire, faisant peut-être appel à ce qu'on appellerait peut-être au 21ème siècle, selon certaines hypothèses de physiciens très sérieux, un monde parallèle qui partagerait certaines frontières avec le notre...

Betty3

En 1967, Betty a 30 ans pile

Ce soir du 27 janvier 1967, Betty (qui a donc 30 ans) se trouvait dans sa maison de South Ashburnham, dans le Massachusetts, avec ses sept enfants, ainsi que ses parents. Son mari était à l'hôpital depuis plus d'un mois, victime d'un accident de voiture dont il se remettait lentement.

Elle est dans la cuisine en train de faire les premiers préparatifs pour le repas du soir, alors que ses parents et ses enfants sont à côté dans la salle de séjour. La porte de la cuisine donne sur la cour d'un côté et il n'y a pas de séparation avec la salle de séjour. Vers 18 h 30, les lumières de la maison s'éteignirent après avoir clignoté un moment. Peu après, une lumière rosé se dessina derrière la fenêtre de la cuisine. Alors que Betty va dans le salon pour calmer les enfants effrayés, le père de Betty va voir de quoi il retourne à la fenêtre de la cuisine et aperçoit cinq étranges créatures en train de sautiller dans la cour, qu'il qualifia de « monstres de Halloween » (mais nous sommes en janvier).

Betty envoya tout son petit monde dans la salle de séjour et resta seule dans la cuisine pour préparer le repas. Du coup, elle fut la seule à voir quatre créatures entrer dans sa maison, en traversant la porte fermée de sa cuisine : elles se déplaçaient «par mouvements saccadés, en laissant une image vaporeuse derrière elles».

Les choses deviennent alors confuses, tant pour Betty que pour sa famille, et ce n'est que bien plus tard que certaines explications et détails verront le jour, suite à des séances d'hypnose. En effet, bien qu'ils sachent que quelque chose d'étrange et d'inexplicable s'est bien passé ce soir-là, leur mémoire est confuse et personne n'ose aller plus loin dans des tentatives d'explications alors vaines...

Tout ce que l'on sait, c'est que tous les membres de la famille, à part Betty, tombent dès l'irruption des êtres dans la maison, dans une sorte de stase, de catatonie, un état de paralysie totale. Voyant que la mère est fortement inquiète pour ses enfants et parents, les êtres sortent la petite fille de 11 ans, Becky, de son état de paralysie. Cette dernière rassure sa mère calmement et lui dit que tout va bien, de ne pas s'affoler... et est immédiatement replongée dans son état de paralysie...

Aussitôt la peur de Betty se transforme en paix et amitié pour les êtres, ce qui dénote probablement une forte influence psychologique. Ce qui semble être le leader de l'équipe établi une communication télépathique avec Betty. Il a environ cinq pieds de haut (1m52) alors que ses quatre compagnons n'en ont qu'environ 4 (1m22). Tous avaient de grandes têtes en forme de poire, de larges et étirés yeux félins, et des oreilles et un nez insignifiants. Leurs bouches étaient des fentes immobiles qui rappelaient à Betty des lignes de cicatrices. Chacun portait un uniforme-combinaison moulant bleu orné d'une ceinture du type "Sam Browne" (large ceinture). Un insigne en forme d'oiseau était apposé sur leurs manches. Leurs mains avaient trois doigts. (Plus tard, dans le vaisseau, elles étaient gantées.) Ils portaient comme des bottes sur leurs pieds. Ils flottaient plutôt que marchaient.

La suite a été décrite huit ans plus tard, sous hypnose... Il faut tout d'abord savoir que Betty était une bonne chrétienne et lisait souvent la Bible : il y a évidemment une certaine influence sur son comportement et déductions. Donc Betty comprit que, puisque ses visiteurs avaient traversé une porte fermée, ils devaient certainement être des anges. Toutefois, ils ne ressemblaient pas à des anges traditionnels, ni à des humains du reste : ils avaient de grosses têtes ovales, des visages mongoloïdes avec des yeux bridés et trois doigts à chaque main... Malgré leur aspect, leurs expressions bienveillantes la rassuraient et elle n'était plus effrayée. Quand les lumières se sont rallumées dans la maison, Betty, se souvenant du précepte biblique commandant de faire bon accueil aux anges de passage, leur demanda s'ils avaient faim ; comme ils semblaient avoir acquiescé, elle leur prépara rapidement quelque chose à manger. Mais il y eut sans doute un malentendu, car les créatures refusèrent les petits plats qu'elle leur avait apportés.

Betty engagea alors la conversation avec le chef des créatures, un dénommé Quazgaa. La question de savoir ce qu'ils faisaient là entraîna le dialogue suivant :
- Nous sommes venus apporter notre soutien. Tu nous aideras ?
- Comment puis-je me rendre utile ? demanda Betty.
- Tu es prête à nous suivre ?
- Êtes-vous des envoyés de Dieu ? Vous n'arrêtez pas de dire que vous êtes venus sauver le monde. Pourquoi ?
- Parce que le monde est en train d'essayer de s'autodétruire.
- Comment puis-je aider le monde ?

Les visiteurs ne cessèrent de demander à Betty de les suivre, jusqu'à ce que, finalement, elle accepte. Les visiteurs la firent flotter à travers la porte de la cuisine jusqu'à leur vaisseau spatial, garé au-dehors. Cet engin, posé sur une colline qui descendait du côté de la cour arrière de la maison, était en forme de soucoupe et d'un diamètre estimé plus tard par Betty à 40 feets (12 mètres, 36 m. de circonférence donc) et d'une hauteur de 7 à 8 mètres environ (24 feets).

Betty6

schéma de la soucoupe

A priori, cet engin les emmènent rapidement à bord d'un vaisseau-mère beaucoup plus grand. À bord, elle fut soumise à un examen médical plutôt douloureux. Entre autres, ils lui ôtèrent un objet du nez, et en introduisirent un autre dans son nombrilAprès l'examen, Betty fut conduite (dans le vaisseau-mère probablement) à un « lieu haut placé » comportant des tunnels et d'immenses salles où elle eut une sorte d'expérience mystique. Puis elle fut reconduite chez elle aux alentours de 22h40, plus de 4h après être partie donc, par deux des petits êtres.  À la maison, elle a trouvé sa famille encore dans un état d'animation suspendue. Un être était resté pour veiller sur eux pendant son absence. Ensuite, les êtres ont mis la famille - toujours sous un certain type de contrôle de l'esprit - au lit, et puis sont partis. 

Plusieurs fois, les êtres avaient dit à Betty que "certaines choses avaient été enfermées dans son esprit". Ils ont fait en sorte que cela soit oublié, ainsi que son expérience OVNI, jusqu'à un certain temps fixé. Elle ne se souvenait consciemment que d'une fraction de l'étrange rencontre; la coupure de courant, la lumière colorée clignotant à travers la fenêtre, et les êtres entrant dans la maison

C'est en effet plus tard qu'elle donnerait les détails, et seulement sous hypnose. Six à sept ans se sont écoulés avant que Betty Andreasson fasse un courrier au magazine The Enquirer : il s'agit d'un article de Van Daniken parlant des "chariots de feu" des temps anciens et de leurs visites, y voyant un rapport avec leur aventure, elle décrit celle-ci en réponse à la demande du magazine de dire ce que le public pensait de cet article. Mais le courrier de Betty est si étrange que son histoire est refusée par le magazine, et lui est retourné avec une mention en rouge "UFO !". Et c'est deux ans plus tard (1975) que son attention est attirée par un article dans le journal local qui parle d'OVNIs et de demande de témoignages et, se souvenant de la mention UFO de The Enquirer, décide d'y répondre. Il s'agit bien alors d'un article du chercheur et astronome réputé Dr. J. Allen Hynek​, qui s'intéresse déjà au phénomène OVNI, qui demande au public de témoigner sur ses propres expériences (et il travaille à l'époque comme conseiller de l'armée de l'air (project blue book)...). 

Ce ne fut finalement qu'en janvier 1977 qu'elle eut un entretien avec l'enquêteur Raymond Fowler (ancien directeur des enquêtes du MUFON (Mutual UFO Network), le principal organisme d’enquêtes américain). Celui-ci recommanda par la suite des séances d'hypnose qui rafraîchiraient la mémoire de Betty, ce qu'elle acceptera. Elle eut donc à s'expliquer devant un groupe d’enquêteurs, qui consistait en un ingénieur en électronique, un ingénieur en aéronautique, un spécialiste des télécommunications, un physicien solaire et un enquêteur ufologue, et ils eurent recours à un hypnotiseur professionnel et à un docteur médical spécialisé en psychiatrie.

Le cas de l’enlèvement de Betty  par des extraterrestres était très étrange et contenait beaucoup plus d’informations que les cas moyens. Pendant douze mois, Betty a été impliquée dans une analyse de la personnalité, des tests polygraphiques, un examen psychiatrique, deux tests devant un détecteur de mensonges et quatorze séances d’hypnose régressive. Les résultats de cette analyse ont été présentés dans trois rapports de 528 pages en tout et l'ufologue en a sorti par la suite 5 livres. L’examen en substance indiquait que Betty et sa fille étaient des individus sains d’esprit, croyant  en leur expérience telle que présentées.

Cet article est bien sûr un résumé de cette histoire qui fait tout de même cinq volumes, analyse comprise, par Raymond Fowler. Cette histoire met aussi l'accent, entre autres, sur l'aspect religieux de l'expérience. Betty, fervente chrétienne, a interprété les créatures comme étant de nature religieuse ou angéliqueLe sujet des ovnis était en grande partie inconnu pour elleSon éducation avait été limitée à dix ans de scolarité, ses intérêts fondamentaux incluaient la famille, l'église, et des activités communautaires. Ce n'est que beaucoup plus tard qu'elle a pensé que son expérience était une rencontre possible avec des OVNIS et leurs occupants. La phrase « Suis-moi », qui revient dans son récit, rappelle les exhortations du Christ à ses disciples. Raymond Fowler, qui s'était lui-même converti au christianisme en 1952, demanda à Betty sous hypnose :
- Ont-ils quoi que ce soit à voir avec la seconde venue du Christ ?
- Oui, assurément.
- Quand aura-t-elle lieu ?
- Ce n'est pas à eux de vous le dire.
- Le savent-ils ?
- Ils savent que le Maître s'y apprête et que le moment est proche.

L'hypnose a également révélé nombre d'épisodes antérieurs, dont un premier contact qui s'est produit à l'âge de 7 ans  (en 1944 donc) : une « piqûre » qui pourrait bien avoir été l'implantation d'un senseur entre ses deux yeux - peut-être celui qui lui fut retiré par le nez lors de son expérience de 1967. Elle entendit aussi une voix lui dire : « Ils me surveillent, mais je m'en sors bien », voix qui l'avertit qu'ils reviendraient au bout de cinq ans.

Effectivement, elle eut une autre rencontre à l'âge de 12 ans (1949), avec une créature sortie d'un trou dans la terre, alors qu'elle se promenait dans les bois. La créature ressemblait à celles de son expérience de 1967. De nouveau, elle entendit des voix parlant de son cas, et notamment la phrase : « Elle en a encore pour un an. »

Un an plus tard (1950), pour ses 13 ans donc (et une possible puberté), les créatures étaient de retour et, cette fois, elles l'emmenèrent avec elles (dans un lieu qu'elle reconnut plus tard comme étant le « lieu haut placé » de 1967) et lui firent passer un examen médical. Elle eut d'autres contacts à 18 ans (1955), puis à 24 ans (1961), ce qui confortait Raymond Fowler dans son opinion «qu'une race ou plusieurs races d'extraterrestres manifestent un intérêt à long terme pour certains membres de notre espèce, pour des raisons qui nous sont inconnues». Il apparaît en outre que le calendrier des visites a été établi de façon à surveiller le développement sexuel de Betty, puisque les visites se passent pendant son enfance, au moment de la puberté, durant son adolescence et peu après son premier accouchement.

Les connotations sexuelles vont même plus loin, notamment dans le détail de son abduction de 1967. Le psychanalyste Ernest Taves interprète le sondage de son nombril comme un exemple de « déplacement » de son vagin. Taves, qui regrette d'ailleurs que l'enquêteur Raymond Fowler se soit cantonné aux aspects ufologiques du récit de Betty, pose lui-même la question :

Quelle est l'explication la plus simple, la plus raisonnable et la plus rationnelle de cette étrange aventure ? (mais la rationalité n'est-elle pas seulement liée au désir de l'Homme de trouver sa place dans un univers qu'il ne comprend pas et voudrait absolument expliquer, quitte à inventer des explications "raisonnables" absolument ? )
1. Betty fut menée à bord d'un vaisseau interplanétaire par des extraterrestres qui visitent la Terre depuis des temps immémoriaux mais n'ont pas réussi (ou désiré !) à établir de communications sensées avec les hommes (qui sont peut-être trop primitifs et... insensés pour vouloir communiquer avec, comme si l'homme voulait absolument communiquer sensément avec ce qu'il considère lui-même comme des animaux...).
2. Betty s'est rappelée ou a revécu, sous hypnose, un rêve ou un fantasme qui a un sens et une utilité pour elle en termes de vécu et de besoins émotionnels. (ceci oublie volontairement les autres témoins... et aussi les multiples exemples historiques (et bibliques, boudhistes, etc... : cette phrase n'est pas aussi "rationnelle" qu'elle paraît).

Pour le psychanalyste Taves, la réponse est évidente (mais peu crédible historiquement et en fonction des autres exemples existant dans l'Histoire (des Saints... des divinisés (asiatiques par exemples)... et d'autres abductés !). Pour l'ufologue Fowler, qui a transcrit toutes les séances d'hypnose et qui a eu la révélation que lui aussi était sans doute un « abducté », c'est une réponse contraire qui s'impose : « Les témoins pensent que ça s'est passé ainsi. Et donc, au bout du compte, moi aussi. »

Pour citer l'ufologue Gildas Bourdais au sujet de cette affaire : " Les « voyages » de Betty Andreasson-Luca font davantage penser à des visions initiatiques, et même mystiques, qu’à de véritables enlèvements par des extraterrestres. Elles comportent des prédictions apocalyptiques, rappelant les visions des prophètes et annonçant qu’une grande partie de l’humanité périra bientôt, mais qu’un petit nombre sera sauvé ! Mais on y trouve aussi cet aspect non moins troublant des manipulations génétiques, sur lesquelles Budd Hopkins et David Jacobs ont mis l’accent à partir des années 80. »

 

Le 18 juin 1977, sous hypnose, Betty Andreasson déclare que le chef des Gris l’informa télépathiquement que les extraterrestres avaient besoin de nourriture pour leurs esprits et que son nom était Quazgaa. Elle lui donna un exemplaire de la Bible et en retour il lui offrit un livre bleu peu épais. Les extraterrestres lui demandèrent de les suivre afin de pouvoir aider le monde. Betty accepte à contrecoeur et est conduite dehors jusqu’à un engin en forme de soucoupe.

A son bord, elle subit un douloureux examen médical : une longue aiguille lui fut enfoncée dans le nombril et une sonde, dans le nez. On l’assit ensuite sur une chaise et on lui fixa des tuyaux sur la bouche et le nez. Une cloche étanche et transparente la recouvrit, ainsi que la chaise. Du fluide gris se mit à remplir ce « récipient » et Betty ressentit une agréable sensation de pulsation. Puis le fluide fut évacué et 2 extraterrestres menèrent Betty en bas d’un sombre tunnel qui débouchait hors de l’engin, dans un paysage dénué de vie où tout, même l’atmosphère, était de couleur rouge (on retrouve un peu ici la description de "Mars" (ou d'une "Mars" d'un univers parallèle ?) du 1er enlèvement cité dans cette série d'articles).

Marchant entre les constructions carrées, elle fut alarmée de voir des créatures semblables à des lémuriens, sans têtes mais avec des yeux pédonculés, les escalader. Le groupe traversa une membrane circulaire et pénétra dans une nouvelle ambiance, cette fois imprégnée de vert. Au bout d’un sentier apparut une pyramide et un déploiement de cristaux en suspension dans l’air, dégageant une intense lumière. Mais, un oiseau, haut de 4,5 mètres en obstruait le chemin. Il irradia une très forte chaleur puis se transforma en brasier. De ses cendres sortit en rampant une larve bien grasse. Betty entendit alors une voix puissante (qu’elle pensa venir de Dieu) lui dire qu’elle avait été choisie pour une mission, dont les détails lui seraient fournis ultérieurement. Le groupe retourna ensuite à l’engin, retraversant les royaumes colorés, Betty fut à nouveau mise sous cloche et, pour finir, se vit reconduite hors de l’ovni dans la cour derrière sa maison. Quazgaa lui dit que des secrets avaient été enfermés dans son esprit. Il faisait encore nuit ; dans la maison, la famille était toujours comme paralysée. Les êtres les menèrent jusqu’à leurs lits puis s’en allèrent. La rencontre est estimée avoir duré 3 h et 40 mn, après leur départ de la maison...

Dans son premier ouvrage sur le cas Betty Andreasson paru en 1979 : Andreasson Affair, l’ufologue Raymond E. Fowler met en évidence la capacité des créatures de pouvoir contrôler leurs victimes, mais également leur entourage. D’autres caractéristiques des Aliens paraissant tout à fait improbables à l’époque, telles leur capacité de pénétrer dans une pièce fermée par des murs et d’en ressortir de la même manière, avec leurs victimes, sont également dévoilées.

Theaa

Les séances d'hypnose vont donc révéler que Betty a été enlevée à de nombreuses reprises, dès sa plus tendre enfance. Et elles vont aussi révéler qu'elle a rencontré un "être de lumière" nommé "The One", "l'Un"). Un être donc décrit par de nombreuses personnes victimes de ce qu'on a appelé des NDE : des états de mort clinique dont les gens sont revenus.

Voici les transcriptions exactes d'une régression hypnotique, lorsque Betty a régressé dans son enfance pour revivre l'une de ses premières expériences d'enlèvement et sa rencontre avec le One.

Les paroles de Betty sont en bleu. Les paroles de l'hypnothérapeute sont en noir.

" Nous arrivons à cette paroi de verre et une grande, grande, grande, grande, grande porte. Elle est fait de verre. 

- A-t-elle des charnières? 
Nonelle est si grande et elle est - je ne peux pas expliquer. Elle est porte après porte après porte après porte. Il (l'être, son leader) s'est arrêté là et me dit d'arrêter. Je me suis juste arrêté là. Il dit: "Maintenantvous entrerez par la porte pour voir l'Un." Et il dit: "Ne crains rien."

[Ensuite Betty semblait vivre une expérience de sortie hors du corps !]

Et je suis debout et je sors de moi-même ! Il y a deux moi ! Il y a deux moi là-bas ! 

Vous vous cherchez vous-même ? 
Euh, hein. 

D'accord. Voyez-vous encore le One ? 
Le One ? Non. 

D'accord, allez-y. 
Je vais à la porte, et la petite personne dit: " Maintenantvous entrerez par la Grande Porte et verrez la gloire de Celui ". Et je suis debout face à face avec cette porte. 

[Betty se tenait maintenant devant la porte étrange. Encore une fois elle a décrit son apparence et son expérience hors du corps.]

Il y a une grande porte là-bas, et elle est grande, mais elle est étrange. Elle est comme plus profonde et plus profonde et plus profonde. Et c'est clair, très lumineux. Et je dois me tenir devant la porte. Mais, avant cela, je suis sortie de moi-même. Je me tenais juste là-bas, et je me tenais ici. Il y avait deux moi, mais un là-bas était raide. 

Avez-vous essayé de parler à votre autre vous-même ? 
Cela ne marchera pas, parce que je suis ici, et qu'on est là-bas. 

Elle ressemble exactement à vous ? Est-ce qu'elle fait des mouvements pour vous montrer qu'elle est vivante, comme la respiration, mouvoir ses bras ? 
Non. 

Voulez-vous dire qu'elle ressemble à un mannequin de musée de cire ou quelque chose ? 
Non, elle me ressemble. 

Très bien, continuez. 
On m'a dit de venir. Je suis allé dans la porte, et elle est très lumineuse. Je ne peux pas vous emmener plus loin. 

Pourquoi ? 
Parce que. 

Que voulez-vous dire, parce que? 
Je ne peux pas vous emmener passer cette porte. 

D'accord, je vais vous dire quoi. Vous passez par cette porte seule, alors pendant quelques minutes, d'accord ?

[Maintes et maintes fois, l'hypnotiseur a essayé de différentes manières d'induire Betty pour qu'elle lui dise ce qui était derrière la porte - En vain]

Parfois, peut-être, si vous changez d'avis, voudrez-vous me le dire ? 
Je ne peux pas changer mon esprit. Il est réglé. 

Qu'est-ce qui vous arriverait si vous me le disiez ? 
Je ne peux pas vous dire. Je suis désolée. 

D'accord, nous allons procéder avec la première chose que vous pouvez me dire. C'est suffisant ? 
Oh !

[Le visage de Betty rayonne de joie]

Qu'est ce qui se passe maintenant ? 
Je sortais de la porte, et c'était merveilleux ! 

Est-ce que l'on dirait quelque chose d'excitant ? 
Je ne peux pas vous dire. Je suis désolée. 

Diriez-vous que le One était Dieu ? 
Savez-vous vraiment ce que Dieu est ? 

Je ne sais pas. J'espérais que vous l'aviez vu et donc pourriez me dire. 
Je ne peux pas vous dire à ce sujet. 

D'accord, nous allons continuer. Qu'est ce qu'il se passe maintenant ? Vous venez de sortir de la salle, et vous sentez bien. 
Je sors de la porte, et il y a un homme aux cheveux blancs debout et il a une longue chemise de nuit.

[La session suivante a eu lieu le 15 mai 1980. Déterminé à savoir ce qui se trouvait derrière la Grande Porte, l'hypnotiseur a à nouveau emmené Betty régresser dans le temps à l'endroit où elle se tenait devant elle.]

Où êtes-vous ? 
Je suis devant cette énorme grande grande porte. Elle est en verre. Des couches et des couches de verre. 

Que faites-vous debout devant ? 
Verre. 

Permettez-moi de vous poser maintenant: Vous allez voir l'Un, non ? 
Ouais. 

Pourquoi allez-vous voir le Un ? 
Parce qu'il est temps pour moi, ils ont dit, pour moi de rentrer à la maison pour voir le One. 

Très bien, en d'autres termes, cela implique que le Un est une personne que vous avez vu avant ? 
Je ne me souviens pas. 

D'accord. Savez-vous pourquoi il est temps de voir le One ? Pourquoi n'avez-vous pas posé de questions ? 
Ils n'ont pas été là très souvent. Ces petites gens n'ont pas été là beaucoup pour que je puisse demander. 

Ouais, mais ils vous demandent de faire beaucoup de choses, dirons-nous. 
Je sais. Mais, je suis chez eux. Je ne peux rien faire.

D'accord. Dans un instant, vous allez voir l'Un, vrai ? Nous ne voulons pas perdre l'expérience. Nous voulons tirer le meilleur parti de celle-ci. Donc, quand vous voyez l'Un, je veux que vous vous demandiez: " Que vais-je sortir de ceci ? Pourquoi suis-je ici ? Et, qu'est-ce que cela signifie pour moi plus tard dans ma vie ? " C'est comme toute grande expérience qu'une personne est autorisée à avoir. D'accord ? Je veux que vous progressez à l'endroit où la porte est ouverte et que vous voyez l'Un. 
Oh !

[A ce moment-là, un sourire indescriptible est venu sur le visage de Betty. Le seul adjectif que les enquêteurs pourraient penser pour le décrire est extatique. Cette expression de bonheur pur et sans restriction est restée sur le visage de Betty pendant que l'hypnotiseur a continué à l'interroger.]

Tu as l'air heureuse. Pourquoi es-tu si contente ? 
C'est juste - ah, j'ai juste... je ne peux pas vous dire à ce sujet.

D'accord. Je sais que vous ne pouvez pas me dire, mais je veux que vous fassiez quelque chose. Je veux que vous vous demandez pourquoi il vous est montré ce qui vous est montré. En d'autres termes, on ne vous a pas donné ce voyage juste pour un tour gratuit, pour ainsi dire. Ils veulent que vous voyez ce que vous voyez. Cela a-t-il du sens ? 
Oui. 
D'accord. Maintenant que vous êtes là, demandez-vous: " Que vais-je sortir de ceci ? Pourquoi suis-je ici ? Que dois-je penser de ça après que je parte d'ici ? " 
Oh, peu importe ce que je reçois de lui. 
Que voulez-vous dire ? 
C'est - les mots ne peuvent expliquer. C'est merveilleux. C'est pour tout le monde. Je ne peux juste pas vous dire ça. 
Vous ne pouvez pas ? Ok, pourquoi ne pouvez-vous pas ? 
Pour une chose. C'est trop écrasant et c'est - c'est indescriptible. Je ne peux pas vous dire. En outrec'est tout simplement impossible pour moi de vous dire. 
D'accord. Êtes-vous capable, en regardant autour de vous, de vous le dire à vous-même ? 
Je le vois. 
Vrai. Ce que vous pouvez voir, vous en avez une bonne vision même si vous ne comprenez pas. 
Je comprends bien. Je suis désolée. Je suis vraiment désolée. Je voudrais partager avec vous. 
Vous a-t-on dit de ne pas le partager avec moi ? 
C'est comme si même si je pouvais parler, je ne serais pas en mesure d'en parler. Je ne peux pas. Je suis désolée. 
Vous a-t-il été spécifiquement dit de ne pas en parler ? 
En partie, oui. 
Comment était-ce exprimé pour vous ? 
Je ne peux pas vous dire ces choses. Je suis désolée. 
D'accord. Peut-on laisser les êtres parler à travers vous ? Supposons que vous venez de vous détendre, et je vais mettre ma main sur votre épaule et à chaque numéro vous aller plus loin et plus profond. Quand j'arrive à trois, vous serez tout simplement détendue et permettrez aux êtres de parler à travers vous. Un... deux... trois.

[Betty a commencé à parler dans une langue étrangère.]

Ok, Betty, pouvez-vous m'expliquer pour que je puisse comprendre ce que vous venez de dire ?

[Betty commence à pleurer]

Père aime le monde si tellement. 
Oui ? 
Et tellement le rejettent. 
Uh huh, d'accord. Vous avez dit beaucoup de mots. Pouvez-vous expliquer plus de ce que vous avez dit ? 
Ils seront ressentis par ceux qui croient et ont foi. Ils sentiront l'amour rayonnant d'eux. 
Okay, où es-tu maintenant? 
Je suis là où il y a la lumière. 
Et que voyez-vous ? 
Je ne peux pas vous dire ceci. 
Okay, c'est d'accord. Laissez moi vous demander. Ressentez-vous beaucoup d'amour, le même amour, ou tout autre degré d'amour maintenant, que ce que vous aviez avant ? 
C'est un plus grand amour. 
D'accord. Quand vais-je comprendre tous les mots que l'on dit à travers vous ? 
Lorsque vous permettrez à l'Esprit à venir en vous et que vous serez remplis de cet amour. 
Comprenez-vous tous les mots que vous avez dit ? 
Je les comprends, mais ils ne veulent pas sortir. 
Ok, je vais essayer de comprendre. Je ne cherche pas à vous demander de divulguer quoi que soit, d'accord ? Vous les comprenez, mais vous ne pouvez pas les exprimer ? 
Ils sont dans mon cœur. 
Plus comme un sentiment qu'un concept ?
Ils sont dans mon cœur, dans mon esprit, dans mon corps. 
D' accord, pourriez-vous expliquer cela à vos enfants ? 
Quels enfants ?

[ Au cours de cette session hypnotique, Betty a régressé dans une expérience d'enfance, alors qu'elle était célibataire sans enfant.]

Si vous avez des enfants un jour. Les mots que vous avez parlé, alors qu'ils avaient un message d'amour en eux, sont-ils aussi un avertissement ? 
Oui. Ceux qui ne possèdent pas l'amour n'ont rien. L'amour est la réponse.

[Encore une fois, l'hypnotiseur n'a pas réussi à obtenir les renseignements qu'il cherchait sur ce que Betty avait éprouvé  alors qu'elle était derrière la Grande Porte. Avec une patience infinie, il a essayé à nouveau encore.]

D'accord. Vous avez vu le One. Vous sentez-vous différente en quoi que ce soit maintenant, que vous ne l'étiez avant ? 
Tout est si merveilleux ! 
Est-ce qu'il y a quelqu'un qui ne vous plaît pas ? 
Non. 
Il y a des gens, dirons-nous, qui ne sont pas aussi bien que d'autres personnes, non ? 
Non, tout le monde est gentil. Ils sont tout simplement en train de grandir, voilà tout. Si les uns ne comprennent pas les autres, ils sont juste en train de grandir, voilà tout. 
D'accord, détendez-vous. Vous avez été voir l'Un et maintenant tout est un peu plus agréable, non ? 
Je comprends que tout est un. 
Que voulez-vous dire ? 
Tout se tient. Tout est un. C'est beau ! Peu importe ce que c'est !

[Cette expérience de Betty avec le One se termine ici.]

La description de Betty sous hypnose de son expérience avec l'Un est immédiatement reconnaissable avec le même type d'expérience rapportée par de nombreux expérimentateurs, et même dans de nombreux cas, une même expérience IDENTIQUE.

C'est un genre très basique de l'expérience spirituelle ou mystique, qui a également été régulièrement signalé à travers l' histoire des Saints, des mystiques, et divers types de personnalités extatiques. Les similitudes entre l'enlèvement OVNI et les NDE ont été explorés par un certain nombre d'écrivains et de chercheurs, dont le plus célèbre et accrédité est sans aucun doute le Dr Ken Ring. Le Dr. Ring a fait une longue série d'études cliniques sur les NDE et publie ses résultats dans Life at Death et Heading Toward Omega.

Puis il a fait un projet de suivi dans lequel il a étudié les témoins du phénomène OVNI (principalement les "abductés" - enlevés), et a plus particulièrement comparé ce phénomène à celui des NDE.

Son rapport complet peut être trouvé dans le projet Omega ; il a trouvé de fortes similitudes entre les deux types d'expérience, et l'hypothèse qu'elles peuvent effectivement être deux variantes d'un même phénomène sous-jacent plus basique. 

Ring cite également d'autres commentateurs, qui font les remarques suivantes:

- Selon les sondages, nous vivons à une époque où maintenant la plupart des gens croient que les OVNIS sont réels et que " des gens comme nous vivent sur d'autres planètes ".

Dans ce contexte, puisque les anges et les démons sont hors du style (dépassés), ils s'habillent maintenant dans le costume de la figure archétypale de notre époque - l'alien extraterrestre - que nous pouvons voir précisément parce que nous pouvons maintenant le CONCEVOIR; il est conforme et exprime nos idées actuelles des possibilités.

Les Enlèvements peuvent représenter une forme contemporaine du voyage chamanique - celui qui correspond et est formulé en termes d'une société hautement technologique qui a déjà tourné son attention imaginative au vol vers les étoiles ... Peut-être que l' (ancien) motif du voyage dans l'autre monde est «camouflé» dans le folklore moderne du Voyage Spatial qui, comme le voyage fantastique des légendes du passé, illustre bien ce que l'on pourrait appeler l'attrait de l'extrême. 

Ces thèmes écologiques et millénaires ont fait partie du canon du monde UFOlogique et de sa littérature pendant une longue période, et de nombreuses personnes ont déjà commenté leur caractère quasi-religieux. En effet, à une époque où la pensée laïque est parvenue à être la norme, mais à partir de laquelle l'impulsion religieuse n'a jamais réellement disparu, il est psychologiquement très compréhensible que les images religieuses traditionnelles du salut sont venues à être projetées sur l'écran d'un univers où, pour certains, il est plus facile de croire aux ETs qu'en Dieu. 

Betty Andreasson Luca croit en un Dieu très fort, étant une fervente chrétienne; une autre différence frappante entre son expérience et celle des expériences de quasi-mort est qu'elle a été escortée jusqu'à ceci non pas par des parents morts, ni des figures spirituelles chrétiennes, mais par des petits extraterrestres gris aux yeux d'insecte.

Pourtant, à la fin de ce premier événement, qui a eu lieu quand elle avait seulement 13 ans, il est apparu des personnages d'un type différent: un certain nombre d'entités qui étaient d'apparence humaine, sauf pour leur taille, étant d'environ sept pieds de haut (2m13); ils étaient vêtus de longues robes blanches, avaient la peau de couleur pâle, et les cheveux qui allaient du blond au blanc. En un mot, ils avaient l'air exactement comme l'image chrétienne des anges, à l'exception qu'ils n'avaient pas d'ailes.

Betty a appelé ces êtres "les anciens" (The Elders), d'après le terme chrétien utilisé en particulier dans le livre de l'Apocalypse, désignant les êtres angéliques qui entourent le trône de Dieu.

(Note: les sujets d'expériences ont également déclaré avoir été traduits devant un "Conseil des Anciens" pour un examen de leur vie).

Après trois décennies de nouvelles expériences, qui ont été rapportées dans un total de quatre livres par le chercheur Raymond Fowler, il y eut un moment où les Anciens semblaient prendre complètement les rencontres de Betty. 

Tous les événements antérieurs, y compris sa première expérience avec l'Un, ont eu lieu dans des endroits mystérieux qui semblaient être souterrains, ou bien sur ou près de la surface de la terre.

Mais maintenant (1967), comme indiqué dans le dernier des livres de FowlerThe Watchers II: Exploring UFOs and Near Death Experience, les petits Gris sont venus à nouveau pour Betty, mais dans une soucoupe, et pour la première fois l'ont emmenée dans l'espace, où la petite embarcation s'est amarrée avec un énorme bateau-mère cylindrique.

Betty4

C'était le domaine des Anciens, qui, apparemment, ont commandé les Gris via une relation symbiotique. Ce voyage a culminé pour Betty dans une autre expérience extatique avec l'Un, mais cette fois les événements qui l'y ont amené étaient très différents. 

Betty a demandé pourquoi elle était ici avec les Anciens, et ils ont dit:

"Vous ne vous rappelez pas votre bénédiction ?"

Elle ne savait pas de quoi ils parlaient, et en réponse, ils ont utilisé une machine pour lui montrer une scène arrivée plus tôt dans sa vie.

C'était à un service religieux, et ce qui est arrivé était ce qui suit:

Betty se leva et a témoigné et a promis d'utiliser ses talents pour la gloire de Dieu. Ce ne fut probablement pas inhabituel pour ce type de service. Mais le prêtre a soudainement commencé à parler en langue inconnue. Sa femme se leva, courut dans l'allée vers Betty, posa ses mains sur la tête de Betty, et a commencé à parler en langues inconnue elle-même. Ensuite, le prêtre a interprété le language de sa femme; c'était un message pour Betty:

" Vous avez donné tout ce que vous avez... vous serez béni au-dessus des femmes..."

C'était évidemment la scène comme Betty s'en souvenait de quand elle était plus jeune. Mais maintenant, dans la rediffusion étrange sur le vaisseau-mère, elle a remarqué quelques différences. Certaines personnes avaient une lumière autour d'eux - ceux-ci inclus Betty, le prêtre et sa femme. Et deux Anciens étaient présents dans la salle, invisibles par la congrégation.

Un des Anciens se tenait derrière le prêtre et mit sa main sur l'épaule de l'homme - et cela quand il a commencé à parler en langage inconnu. Puis l'Ancien chuchota à l'oreille de la femme du ministre, quand elle a sauté debout et administré "la bénédiction" à Betty. Evidemment, tout le scénario avait été orchestré par les Anciens. 

Après lui avoir montré cette scène du passé, Betty a été témoin en direct de ce qui semble clairement avoir été un acte de magie rituelle exécuté par les Anciens. Trois d'entre eux sont entrés dans un cercle tracé sur le sol, subdivisé par des lignes droites en six parties égales. (Un pentacle).

Ils ont touché leurs mains, et puis, comme ils se sont concentrés, des faisceaux de lumière sont sortis de leurs fronts, et formaient un triangle. Enfin, dans le centre de ce triangle, est apparu un anneau de lumière, flottant dans l'air. 

Trois autres Anciens entrèrent dans le cercle, et ils ont tous commencé à chanter "Oh". Trois autres faisceaux de lumière sont apparus, formant un hexagramme parfait. Un grand cercle de lumière s'est formé autour de la tête des Sages.

Ensuite, cette bague de lumière s'est déplacée vers le haut, a été ramenée à la même taille que l'anneau dans le centre, a flotté vers le bas et s'est interconnectée avec lui, formant un objet sphérique tournant qui s'est finalement condensé en un orbe de lumière mauve de la taille moyenne d'un ballon de plage. Cela a été ensuite repris et placé dans un stand à quatre volets qui avait manifestement été conçu spécialement pour contenir ces sphères. 

Le terme «Anciens» est le nom de Betty pour ces êtres. Quand à une autre occasion , elle leur avait demandé qui ils étaient, ils avaient répondu qu'ils sont "les ambassadeurs de Oh, maîtres des bagues, cycles et orbes."

Maintenant, après avoir assisté à la création de cette orbe magique, Betty a demandé à un Ancien: "Qui est Oh ?

Il a répondu que Oh est "la présence éternelle, interne et externe."

La prochaine chose qui est arrivée, à l'extrême surprise de Betty, fut que les Anciens induirent une expérience hors du corps sur elle. Ceci est similaire à ce qui est arrivé dans son expérience à 13 ans, avant qu'elle entre dans la Grande Porte et ait vu l'Un. Maintenant, sur le vaisseau-mère, dès qu'elle est apparue dans son corps astral, l'un des Anciens lui tendit l'orbe de lumière pourpre, et un autre l'a amenée à travers un portail en ondulant des vagues d'énergie. 

De l'autre côté du portail, Betty et l'Ancien semblaient être sur la Terre, dans un bois, la nuit. Certains clochards dormaient sur le sol. L'un d'eux s'est réveillé et s'est approché des deux visiteurs; il rayonnait de lumière. L'Ancien portait de petits anneaux de lumière sur ses doigts. Il a permis au clochard de prendre certains d'entre eux, et ils se convertirent en une seule petite boule de lumière, que l'homme a gardé. Pendant ce temps, la plus grande orbe dans les mains de Betty a changé de couleur momentanément, évidemment en résonance avec la transaction.

De temps en temps, l'attention de Betty a été attirée par l'orbe:

"Oh," dit - elle, "c'est tellement beau ! quelque chose en lui continue à se déplacer..."

Alors, l'Ancien toucha l'épaule de Betty. Il y eut une petite explosion de lumière blanche, et ensuite ils se trouvaient dans un endroit différent: une chambre d'hôpital, où un très vieil homme se trouvait dans un lit, avec une infirmière qui se tenait à côté de lui pour le veiller. Et il y avait plus: deux petites entités qui semblaient être faites de ténèbres qui tiraient l'homme, comme si elles essayaient de retirer son âme de son corps - ce fut l'impression de Betty.

Mais il y avait aussi de présent un être-lumière; c'était un type d'entité que Betty avait rencontré auparavant dans ses expériences - il n'y avait pas de caractéristiques humaines de visibles, mais elle apparaissait comme une forme corporelle de lumière blanche. Cet être a également été tirer quelque chose de l'homme mourant; c'était clairement une bataille pour son âme, entre ces entités opposées. L'Ancien a résolu le conflit: il a jeté deux petites boules de lumière au niveau des entités noires, et elles ont volé au loin. 

Ensuite, L'Ancien et Betty sont transportés à nouveau vers un bois, où une petite soucoupe et deux des Gris les attendaient. Ils sont allés à bord, et ont évidemment volé vers le haut dans le ciel. Betty a demandé où ils allaient maintenant, et l'aîné a répondu qu'ils allaient voir le Un. 

"Au dessus d'eux se trouvait la grande porte, qui était la source de la lumière."



Betty a dû redonner l'orbe violet à l'un des Gris; elle était très réticente et triste d'y renoncer. L'engin est parvenu à son arrêt, et ils ont émergé dans un endroit rempli de lumière. Au dessus d'eux se trouvait la grande porte, qui était la source de la lumière.

L'Ancien a touché l'un des Gris sur l'épaule et lui a parlé, et il est venu avec l'Ancien et Betty alors qu'ils marchaient vers la Lumière. Leur marche s'est transformée en une course, en se déplaçant rapidement dans l'éclat pur.

"Leur marche s'est transformée en une course, en se déplaçant rapidement dans l'éclat pur."

Betty a été submergée par l'extase de l'Un, qu'elle a revécu sur le canapé de l'hypnotiseur, et plusieurs personnes présentes ont tous été profondément émues par les effets visibles de sa transformation.

Betty, l'Ancien et le Gris se sont tous transformés en êtres de lumière lorsqu'ils sont allés voir le Un. Chacun était d'une teinte différente: la lumière du corps de l'Ancien était blanc pur, c'était du bleu clair pour l'alien Gris, et Betty était d'or. 

Betty a dit: " Oh, il y a un tel amour ... Oh, il y a une telle paix ... Je suis juste engloutie dans la lumière et me fond dans la lumière... Oh... Oh, c'est le tout, de tout, tout !. .. Je ne peux pas expliquer l'émerveillement, la beauté de l'amour et de la paix ". 

Et puis vint un cri de cœur brisé quand Betty réalisa qu'elle aurait à quitter cet état béatifique de l'Unicité : 

" Oh, je vais devoir y retourner. Je dois revenir en arrière pour les autres, afin qu'eux aussi puissent voir, comprendre et connaître...

Et Betty, l'Ancien et le Gris ont émergé, de retour de la lumière, se retrouvant dans leurs formes normales dans ce processus. L'Ancien a donné trois des petites boules de lumière à Betty; puis elle a été escortée dans la soucoupe et ramenée à la maison par le Gris.

"Et Betty, l'Ancien et le Gris ont émergé, de retour de la lumière, se retrouvant dans leurs formes normales dans ce processus."

Elle a trouvé son corps physique assis sur le côté de son lit, à côté de son mari endormi, et rentra en elle. L'expérience avait pris fin...

Extraits tiré des livres de Raymond E. Fowler, notamment The Andreasson Affair Phase Two - The Continuing Investigation of a Woman's Abduction by Alien Beingsd'après les séances de régressions hypnotiques et des commentaires de Joseph Kerrick "OVNIS et NDE" (1997), traduction française par Yves Herbo.

Andreasson10

Une entrevue avec Betty (Andreasson) Luca 
par Brent Raynes dans Perceptions Alternate Magazine - numéro # 86 - Décembre 2004 - Traduction française par Yves Herbo.

 

" La très respectée et l'une des plus connues "abductees" d'OVNI, l'objet de cinq livres par le distingué Raymond E. Fowler, Betty Ann (Andreasson) Luca répond à nos questions. En outre, je pense que nous allons en entendre beaucoup plus sur Betty dans un avenir proche. Elle a mentionné que la situation pour elle et son mari Bob est toujours en cours, et que la plupart des informations qu'elle a reçues et recueillies des êtres au fil des années a donné une étude attentive, et que deux chercheurs en particulier ont récemment réussi à "déchiffrer une partie du travail, et découvert des révélations très profondes et importantes. "

En outre, au début de Décembre 2005, Betty va parler à la première Conférence annuelle UFO ARE à Virginia Beach, en Virginie ". (YH : cet article date de 2004).

L'Éditeur: - Au départ, en 1967, vous et les membres de votre famille ont subi une série très inquiétante de souvenirs tournant autour d'une certaine expérience qui est arrivée à votre domicile, dans le sud de Ashburnham, Massachusetts. Puis un bon nombre d'années après, vous avez essayé d'intéresser quelqu'un dans la communauté OVNI de se pencher sur ce qu'il s'était passé, mais il a fallu attendre qu'une équipe de chercheurs dirigée par Raymond E. Fowler pour que votre situation ait une attention sérieuse, c'est correct ? Pouvez-vous décrire ce qu'ont été ces premières années, et l'effet que cela a eu sur vous et votre famille ? 

Betty Ann Luca: - Quand ma rencontre UFO de 1967 est arrivée, seule une petite partie de ma mémoire a été atteinte à l'époque pour moi, même si d'autres membres de ma famille étaient présents, comme mon père, ma mère et les sept enfants. Cependant, trois jours après l'expérience, ma fille Becky de onze ans est venue me voir, concernant des rêves courts qu'elle éprouvait sur des êtres insolites dans notre maison.

De nombreuses années plus tard, mon père a eu un rappel de la visite initiale des êtres, mais n'a pas voulu participer et a été concerné sur mon bien-être en me disant de parler aux autres à ce sujet. Il était handicapé et craignait que le gouvernement lui fasse du mal en quelque sorte pour sa sécurité sociale. 

Voici comment mon expérience OVNI est réellement venue à être publique. Il y avait un article de Von Daniken dans le magazine à sensation appelé The Enquirer. Au sujet de ce qu'il rapportait à propos des engins volants anciens. Je fus ému au point d'écrire une lettre au journal sur l'histoire de Von Daniken, et l'Enquirer m'a renvoyé ma lettre et tamponné dessus en rouge, "UFO!"... (YH : vers 1973 ?)

Ce qui m'a surpris, car je ne savais rien au sujet des OVNIS. Puis, quelques années plus tard, un article paru dans un journal demandait aux personnes locales qui avaient eu une observation, de contacter un docteur Hynek du CUFOS, Center for UFO Studies. (YH : vers 1975)

Je me suis rappelée le UFO rouge estampillé sur ma lettre retournée par l'Enquirer et eu la pensée de lui envoyer tout ce que je me souvenais de mon expérience bizarre. J'ai donc envoyé l'information que je me souvenais du silence, des lumières clignotantes rouge-orangées en dehors de la fenêtre de la cuisine, et la description des êtres venus dans ma cuisine.

Le Dr Hynek a gardé ma lettre sous le coude pendant deux ans jusqu'à ce qu'un groupe de bénévoles du Massachusetts, des chercheurs désireux d'étudier tous les cas d'OVNI avec humanoïde dans leur région, a contacté le CUFOS et a demandé s'il y avait de tels cas. C'est alors qu'il leur a envoyé ma lettre et adresse. J'ai été contacté par Jules Vailencourt par téléphone, et il nous a ensuite visité pour voir si nous étions prêts à découvrir ce qui est arrivé. (YH : c'était alors 1977, 10 ans après l'expérience).

Bettyandreasson hypnose1978

Une séance d'hypnose avec le Dr Edlestien (1978)

Et voilà comment tout a commencé. Jules allait nous conduire à Beverly, au bureau de l'hypnotiseur. Nous avons été interrogé sur ce que nous nous sommes souvenus, puis le Dr Edlestien nous a hypnotisé, et après chaque session, nous avons été interrogés un peu plus. Chaque séance était d'environ une heure ou plus et au moment où nous sommes rentrés chez nous, nous étions épuisés et parfois on devait faire une sieste dans la journée. Une fois, je suis restée dans l'hypnose subliminale et au cours de la semaine j'ai commencé à avoir les flashs très forts qui se produisaient. Ce qui me faisait peur ! Je voulais arrêter et l'ai exprimé au téléphone à Jules.

Il a plaidé avec moi pour me supplier de continuer. Que d'autres avaient vécu des choses qui devaient m'être arrivé. Parce que les souvenirs dont je me souvenais semblaient de la science-fiction, j'ai demandé s'il y avait quelques moyens avec lesquels cela pourrait être décortiqué ou vérifié, pour voir si j'imaginais, ou mentais, ou devenait folle de l'expérience détaillée inondant mon esprit. Si oui, j'aurais besoin d'aide !

Cela a ouvert la porte pour les tests de détecteur de mensonges qui a été utilisé à la fois sur ma fille et moi, et les contrôles psychiatriques spontanés qui ont pu avoir lieu. Ce qui rendait les enquêteurs heureux, car ils voulaient le faire, mais ne savaient pas comment aborder la question sans ajouter plus de stress à la situation de ce qui nous était arrivé. 

Plus tard, quand l'"Affaire Andreasson" a été publié, il y avait un tourbillon de couverture médiatique ! C'était exceptionnellement frénétique lorsque Raymond Fowler, mon nouveau mari Bob et moi avons été pour promouvoir le livre de "A.A." à la radio et la télévision, et des interviews de journaux et magazines à travers le pays. Toute l'attention était effrayante.

Je suis un peu timide, et je ne voulais pas être connue comme "la dame qui avait une chose étrange qui lui est arrivé" ! Dans les premières années après avoir envoyé la lettre au Dr Hynek, je me suis senti soulagée et tout est revenu à la vie de famille normale.

Nous avions une mini-ferme avec Molly notre vache, des veaux, des porcs et des poulets et un grand jardin à entretenir, outre sept enfants et le père de mon premier mari qui avait eu un accident vasculaire cérébral et vivait avec nous. Et puis, après une fête d'anniversaire, mon maintenant ex-mari avait trop bu, a été incarcéré pendant la nuit et a disparu le lendemain pendant de nombreux mois...

Ce fut alors que l'enquête sur mon affaire a commencé, et quelques mois plus tard, mes deux fils sont morts dans un accident d'automobile. 


Éditeur: - Comme l'exploration hypnotique a continué, en prolongeant des retours sur des souvenirs refoulés, des événements de l'enfance ont également été récupérés. Il y avait certainement beaucoup de révélations surprenantes. Ray Fowler a même commencé à reconnaître des symptômes de l'expérience d'abduction OVNI sur lui-même et sa propre famille. Comment cette évolution de la situation a changé les choses pour vous ? 

Betty Ann Luca: - Oui, le Dr Edelstien a essayé de me ramener sur une expérience d'enfance. Et de briser une zone qui était sombre. C'était silencieux et trois formes de Gris se tenait immobiles dans une obscurité brumeuse. Je suis devenue très craintive de ce que je voyais. Le Dr. Edelstein m'a sortit rapidement de l'hypnose, et ne voulait pas poursuivre l'expérience plus loin que ce qui avait été rappelé, en raison de ma si forte réponse émotionnelle à l'époque. Ce ne sera que plusieurs années plus tard que l'hypnotiseur Fred Max parviendra à me ramener en toute sécurité dans mes rencontres d'enfance avec les êtres Gris.

Comme Ray Fowler a commencé à se rappeler que lui et sa famille possédaient des expériences d'OVNIS, il voulait plonger plus profondément dans les souvenirs refoulés, mais sa femme n'était pas à l'aise avec ça. Car elle avait aussi des témoignages dérangeants et des choses inhabituelles se déroulant avec Ray. Ray a essayé de conforter ses doutes concernant la possibilité d'une participation de sa famille avec ces phénomènes. Tout en sachant qu'elle avait peur pour la sécurité de sa famille, je me sentais mal à l'aise chaque fois que je devais appeler Ray et de signaler une autre expérience inhabituelle qui nous arrivait.

Editor: - Maintenant, toutes ces années plus tard, où sont les souvenirs et les révélations que vous avez obtenu ? 

Betty Ann Luca: - Après toutes les expériences, l'exposition, et l'intégration de cette autre dimension dans la réalité, je me sens plus au courant de la vie, de ses complexités, et comment, comme une rivière, cela coule tranquillement afin de réveiller la race humaine vers l'harmonie spirituelle. 

Editor: - Que pensez-vous éventuellement prévoir pour l'avenir de l'humanité en ce qui concerne le phénomène continu du contact OVNI ? 

Betty Ann Luca: - Plus nous apprenons de l'inconnu, une plus grande compréhension de qui nous sommes émerge. Faire face à des expériences nouvelles et inhabituelles améliore notre développement spirituel. Le pourquoi et le quoi, qu'un tel contact ait lieu, peut ouvrir une porte à une plus grande connaissance du monde caché qui nous entoure. L'homme est élastique et peut survivre aussi longtemps qu'il reconnaît qu'il y a certaines forces qui existent, qui peuvent ou ne peuvent ne pas être contrôlées, que ce soit physique ou spirituel, bon ou mauvais. Elles reposent dans les mains de Dieu, dont la volonté est plus grande que la nôtre. 


Editor: - Quel rôle pensez-vous que votre foi chrétienne a joué dans votre surmontage du traumatisme initial de l' «enlèvement» de 1967 et le niveau spirituel positif auquel vous êtes arrivée depuis ? 

Betty Ann Luca: - Ma foi chrétienne est et a été la chose la plus importante dans ma vie, depuis que j'ai seize ans, quand j'ai accepté Jésus-Christ comme mon Sauveur personnel, je croyais que les êtres dont j'ai vécu l'expérience étaient "angéliques". Bien que la rencontre de 1967 était étrange, et que les êtres Gris n'étaient pas comme j'imaginais qu'un ange puisse ressembler. Ils ne m'ont pas fait peur quand ils sont entrés dans ma maison. Car je savais et je sais que je suis dans l' "attention du Seigneur". J'étais à un niveau positif à l'époque, et il a été amélioré depuis de nombreuses années. D'abord, par la foi en la parole de Dieu. Ensuite par toutes les visites. Et troisièmement en voyant plus toutes les informations que les êtres m'ont apporté pour parvenir à passer. 

Editor: - Pensez-vous que le phénomène OVNI puisse être abordé de manière adéquate avec une physique dure des "écrous et boulons" de la science seule, ou sentez-vous que la spiritualité doit également être incluse dans cette quête ? 

Betty Ann Luca: - Non, je ne pense pas que le phénomène OVNI puisse être abordé de manière adéquate seulement avec les physiques dures "écrous et boulons" de la science. Lorsque Dieu créa le ciel et la terre, il l'a d'abord spirituellement fait. Le ciel et la terre était esprit. Mais il était sans forme et était vide. Il n'y avait effectivement aucune forme visible et il était vide. Ce fut seulement après que l'image spirituelle ait été créé qu'une forme physique a suivi, qui a été remplie de substances pour terminer le travail. Quand on voit les "écrous et boulons," nous examinons les formes sans nous rendre compte que cela existe à cause de l'Esprit. Rien ne peut exister avant qu'il ne soit esprit.

La partie spirituelle des phénomènes OVNI n'est pas considérée parce que nous regardons la forme matérielle seulement. L'esprit repose dans le produit fini. La foi est spirituelle. Comme dit les écritures, la foi est la substance espérée, la preuve qui ne se voit pas. La foi est la puissance de l'esprit qui crée la forme et substance dans l'existence. Tout ce qui est venu en premier était l'esprit, la pensée, la parole, ou une idée. Très certainement, afin de comprendre le phénomène OVNI, la spiritualité doit être présente... "

Beckyandreasson1

Autre témoin hypnotisée et passée au détecteur de mensonges et autres tests, sa fille Becky

Autre régression :

En 1983, Betty contacte Raymond E. Fowler, un rêve récurrent la préoccupe. Elle voit le visage d’une femme inconnue, au regard suppliant et terrifié. Cette image la poursuit jour et nuit, elle ne peut expliquer ce qu’elle signifie. Il est décidé d’essayer d’éclaircir ce mystère lors d’une régression hypnotique. Le résultat est stupéfiant.

Un bref résumé de la régression :
" Betty se réveille une nuit parce qu’une lumière mystérieuse inonde sa chambre. Affolée, elle essaie de réveiller son mari allongé près d’elle, il dort profondément et ne réagit pas à ses appels. Quatre créatures entrent dans leur chambre, mènent Betty à l’extérieur, au dessous d’un OVNI lévitant au dessus de leur maison. A bord de l’engin, Betty voit une femme allongée sur une table, elle la reconnait immédiatement, il s’agit du visage qui la poursuit depuis des semaines. La femme ne parle pas, elle semble terrorisée, supplie Betty du regard. Betty lui caresse le visage et tente de la rassurer. Puis elle se rend compte que plusieurs créatures sont aux pieds de cette femme, elles lui ont relevé les jambes et sous le coup d’une forte émotion, Betty observe celles-ci retirer un fœtus du corps de cette femme. Ce fœtus est encore très petit, les créatures, sous le regard terrifié de Betty, lui coupent les paupières, lui posent un appareil sur la bouche et le nez, lui communiquant « qu’il ne doit pas respirer » et le portent dans un récipient où le fœtus est immergé de liquide et comme fixé par trois longues aiguilles pénétrant sa fontanelle et ses oreilles.

Les créatures mèneront ensuite Betty dans une pièce où plusieurs fœtus, les paupières incisées, sont ainsi préservés.

A la question de Betty : « Qui êtes-vous ? », l’une des créatures répond : " Nous sommes les gardiens. Nous aimons l’humanité et la planète Terre et nous nous occupons d’elle et des Hommes depuis le début de l’humanité. "

Betty est choquée, cet épisode provoquera un blocage, elle refusera par la suite de suivre de nouvelles régressions et s’éloignera le plus possible du thème des abductions. Ce n’est que quelques années plus tard que Betty aura le courage d’approfondir à nouveau le sujet...

Bettyandreasson

1967

A la fin des années 1970, Betty vivait en Floride avec deux de ses filles après le divorce d'avec son mari. Après que son cas soit devenu médiatisé, elle a rencontré un homme nommé Bob Luca, qui prétendait aussi avoir des expériences d'enlèvement. Betty et Bob furent bientôt mariés, et leurs expériences ultérieures ont fourni quatre livres écrits par Raymond Fowler. Ils sont tous deux encore en vie et actif dans la communauté OVNI.

En Février 2007, le fils de Betty et Bob Luca, Robert Luca Jr., a annoncé que l'affaire Andreasson était un canular. Dans un émail de 2000 mots disponible sur UFO Updates, Robert Jr. a affirmé que son père était un menteur compulsif qui avait des problèmes de boisson, tandis que sa mère avait besoin "d'aide psychologique grave" et avait "des problèmes graves.» Selon Robert Jr., Betty avait été en état de choc émotionnel parce que deux de ses fils étaient auparavant morts dans un accident de voiture. Après avoir rencontré son second mari, Betty allait écrire au sujet de chaque rêve, qu'elle avait comme si elle était l'objet d'un enlèvement, et Bob l'a encouragée et a même manipulé les enquêteurs à croire cette histoire.

A la fin de son email, Robert Luca Jr. avait ceci à dire à propos de ses parents: " Ces deux personnes ont utilisé la société ufo pendant des années et rien que pour gagner des ventes de livres, de l'argent et la propre satisfation de se sentir lorsqu'ils sont devant le public. Ils donnent aux gens de là-bas des histoires réelles et véritables d'un grand oeil noir ! "

Naturellement, ses accusations ont été reçues avec un grand choc, et les défenseurs de Betty lui ont claqué dessus comme un menteur incapable d'utiliser "spellcheck". (il est vrai qu'il n'est pas particulièrement fort sur sa grammaire et son orthographe dans son email). Le site officiel Andreasson Affair a une lettre ouverte de Bob Luca réprimandant les prétentions de son fils. Selon Luca aîné, son fils était séparé de la famille et a lutté avec la drogue et l'alcool. Il a également annoncé que son fils était maintenant décédé, mais il n'a pas précisé les causes.

On peut noter tout de même que d'après une entrevue sur le Case Book UFO, Betty avait ceci à dire sur la façon dont son expérience et la publicité avait affectés sa famille:

" Oui, beaucoup de choses ont changé dans ma famille. Mon père est décédé, mon ex-mari a disparu, mes deux fils sont morts dans un accident de voiture, ma mère est venue vivre avec nous, je me suis déplacée en Floride avec elle et mes deux filles, les plus jeunes. On m'a dit de ne pas parler à des journalistes. Je devais vendre ma maison, les enfants devaient aller dans d'autres écoles. Toute ma vie, et ma famille avaient changé et on est passé par des moments très difficiles "...

Comme quoi être témoin d'un tel phénomène, et en parler, ne rapporte pas autant, voir encore moins, que ce que certains sceptiques ou mauvaises langues en disent... C'est un peu comme les légendes qui affirment qu'un auteur, (et c'est pareil pour un simple chanteur ou artiste), puisse faire fortune avec des "best sellers" ou autres livres ! C'est bel et bien l'éditeur (ou le producteur) qui a un énorme pourcentage, pas l'auteur (ou le chanteur, artiste...).

Il existe un grand nombre d'interviews de Betty, de sa fille Becky et de Bob Luca aussi... Il est évidemment impossible de démêler le vrai du "rajouté" ou "imaginé", rêvé, manipulé. Que ce soit par les témoins, les "entités" et voir même les autorités ou organismes spécialisés... L'essentiel est tout de même le nombre, comme les mathématiques semblent le prouver (même si les maths sont une pure invention humaine - ce qui est paradoxal car facile pour justifier des idées humaines !), et donc un nombre considérable de témoignages identiques ou proches à travers le monde de gens n'étant pas (c'est aussi évident avec le nombre) tous au courant même de l'existence de tels phénomènes... et aussi de témoignages identiques ou proches tout au long de centaines (milliers) d'années de "civilisations humaines", si on veut bien se donner la peine d'étudier les textes anciens, les textes sacrés (y compris Thora, Bible et Coran), les légendes et mythes... Ce qui n'implique pas obligatoirement l'existence d'un ou plusieurs "dieux", mais bien l'existence d'un vaste phénomène "naturel et spirituel" lié à l'environnement historique, culturel et physique de l'univers proche perçu (maladroitement) par les consciences humaines et animales...

 

des interviews de Betty et de Becky http://www.ufocasebook.com/andreassonluca.html

http://www.ufocasebook.com/interviewbeckyandreasson.html

 

Sources et références:
http://www.rr0.org
Raymond E. Fowler – Andreasson Affair 1979
Raymond E. Fowler -The Watchers 1991
Raymond E. Fowler -The Watchers 2 1995

https://area51blog.wordpress.com/2010/03/20/lenlevement-de-de-betty-andreasson-luca/

http://www.bibliotecapleyades.net/vida_alien/alien_andreasson.htm

https://bizarreandgrotesque.com/2016/03/15/the-betty-andreasson-abduction/

Youtube

 

Yves Herbo et traductions, Sciences et Fictions et Histoires, http://herboyves.blogspot.com/, 21-10-2016

Yves Herbo sur Google+

paranormal mystère lire alien ufo ovni échange auteur écrivain

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau