OVNIS : Les 4% du Mystère

OVNIS : Les 4% du Mystère

4dumystere2

Les 4% du Mystère - Un résumé du contenu de ce documentaire de 1975 - La majorité des témoignages proviennent de la région lorraine-champagne, Nancy, Toul, Reims, Metz, Gondrecourt-le-Château.

Le phénomène OVNI, tel qu'on le connaît encore de nos jours pratiquement, on le sait maintenant grâce aux recherches entreprises dans des archives d'anciens journaux et magazines, était déjà assez présent au 19ème siècle. On sait même que le terme "soucoupe volante" n'a pas du tout été inventé, mais réinventé en 1947 par des journalistes, suite au témoignage du pilote civil Kenneth Arnold... Il existe même, et c'est vérifiable, tout un livre nommé "Prodigia", écrit par le Romain Julius Obsequens en 4ème siècle après JC, qui nous décrit divers objets flamboyants, lumineux qui descendent et remontent même dans l'atmosphère, atterrissent aussi (difficile à comparer à une météorite ou comète : " en territoire de Spoletum, un globe de feu, de couleur dorée, tomba du ciel sur la terre, se mit à tourner… puis devint plus grand en taille, et on (le) vit s'élever de la Terre, aller vers l'est, et obscurcir le disque solaire de sa grandeur "...

Le 25 janvier 1878, le Denison Daily News rapporta les faits sous le titre " Un étrange phénomène " : " Mr John Martin, un fermier vivant à environ 8 km au nord de cette ville, remarqua, alors qu'il chassait, un objet sombre, haut dans le ciel, au nord. La forme singulière et la vitesse avec laquelle l'objet semblait se rapprocher captèrent son attention, et il s'usa les yeux à tenter de découvrir ses caractéristiques. Lorsqu'il le remarqua la première fois, il semblait être de la taille d'une orange, mais sa taille augmenta progressivement. Après l'avoir fixé durant quelque temps, Mr Martin ne vit plus rien en raison de son observation soutenu et détourna son regard afin de reposer ses yeux. Lorsqu'il reprit son observation, l'objet était presque au-dessus de lui et sa taille s'était considérablement accrue ; il semblait traverser les airs à une allure prodigieuse. Lorsqu'il fut juste au-dessus de lui, l'objet était de la taille d'une grande soucoupe et... à une grande hauteur "... on peut donc bel et bien dire que le terme "soucoupe" a bien été employé dans la presse dès 1878 !

International depuis toujours d'après les traces et témoignages laissés par l'humanité au fil du temps (il est évident que les nuées, dieux, anges venant du ciel et enlèvements de prophètes vers le ciel décrits dans la Bible et la plupart des textes religieux, relèvent du même phénomène), les moyens modernes tels que la TSF puis internet ont confirmé son manque de frontières.

Ce documentaire ci-dessous date des débuts de la télévision couleur et parle donc de certains témoignages de la mi-20ème siècle et ce la permet de voir comment les gens de l'époque, à cette époque où la science-fiction d'hollywood n'était pas encore entrée trop dans les moeurs, et n'avait pas trop "polluée" et "déformée" la psychologie des gens sur ce type de phénomène.

En 1954 par exemple, 2600 observations d’OVNI furent documentées par le bureau spatial de l’armée de l’air française. Ce chiffre très élevé et son augmentation par la suite ont fait que le gouvernement de l’époque a demandé à la gendarmerie de dresser les procès verbaux de ces évènements et de rassembler le plus d’informations possibles.

C’est ainsi que entre le 1er janvier 1974 et ce jusqu’en 1975, 72 affaires (non pas de la vague de 1973-1974 mais de celle de 1954 donc) furent traitées (dont 32 en Champagne et 22 en Lorraine). Les données rassemblées étaient ensuite envoyées au CNES (Centre National d’Etude Spatial) de Toulouse.

80 à 84% de ces 2600 observations ont pu être expliquées par des phénomènes aérospatiaux ou physiques connus. Dans les 16% qui restent, 12% présentent un doute quant à l’explication que l’on pourrait donner mais il existe tout de même une très forte probabilité d’en trouver une logique et 4% de ces phénomènes restent eux totalement inexpliqués car ils défient toutes les lois naturelles que nous connaissons.

Ces OVNIs peuvent être des points, des boules, des ovoïdes, des «cigares» ou encore des triangles, et mesurent de 1 à 70m. Dans les 4% de phénomènes qui restent inexpliqués, 12% des OVNIs ont une vitesse supersoniques pouvant aller à plusieurs fois la vitesse du son et 45% ont des trajectoires défiants nos lois physiques.

Il peut exister énormément de différence entre deux observations d’OVNIs mais l’on a remarqué que certaines constantes apparaissaient tout de même.
Dans le monde entier, les observations (majoritairement) se font entre 19h et 23h et le pourcentage des observations faites au-dessus des villes et au-dessus des campagnes est identique.

En plus de voler dans notre espace aérien, ces aéronefs se sont même parfois posés. Selon certains chercheurs français, le nombre d’atterrissage en France entre 1954 et 1975 est de 200 et 8 ont directement été étudié par l’armée de l’air.

Comme vous pouvez le constater, le phénomène OVNI est beaucoup plus important que ce que la majorité des gens peut penser. Le fait qu’il persiste au fil des ans et que les gouvernements du monde entier considèrent que ce phénomène pourrait éventuellement représenter une menace, a tel point qu’ils décident de mettre en place des unités comme le GEIPAN dont l’objectif et de documenter la totalité des observations, ne peut que nous faire penser que c’est loin d’être un canular et que nous ne sommes pour l’instant pas prêt à lever le voile de ce mystère.

4dumystere1

« OVNI. Les 4% du mystère » (1975) – (Partie 1/3)

« OVNI. Les 4% du mystère » (1975) – (Partie 2/3)

« OVNI. Les 4% du mystère » (1975) – (Partie 3/3)

Yves Herbo, Sciences, F, Histoires, 24-12-2014

Yves Herbo sur Google+

serie interviews TV alien ufo ovni échange télévison séries météo MHD lire video mystère paranormal

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau