OVNIs : deux disques géants vers Marrakech, Maroc

OVNIs : deux disques géants vers Marrakech, Maroc

marrakech-15-01-2010.jpg Reconstitution du cas 15-01-2010-Marrakech, Maroc


Deux ovnis en forme de disque ont survolés à basse altitude Marrakech le 21 avril 2012 vers 20 h 40. Quatre témoins observent la scène, puis trois autres témoins se sont fait connaître le lendemain. L’observation est insolite, précise et est à ce jour considérée comme « non identifiée ».

C’est à la suite d’un appel téléphonique le 4 juin 2012 que Les Repas Ufologiques Marrakchis ont été informés d’une importante observation d’un ovni qui s’est déroulée au-dessus d’un riad situé dans le quartier Dar El Bacha, à Marrakech au Maroc. Une enquête a été engagée dès le 5 juin 2012.

Le lendemain de son observation, le 22 avril 2012 le témoin a tenté de nous joindre, mais malheureusement, aucun enquêteur n’était disponible pour raison de déplacement à l’étranger. Toutefois, les informations relatives à cette observation ont été scrupuleusement notées, le soir même et le lendemain. La qualité du récit est donc excellente et en rapport avec la réalité, sans que l’imagination ou la mémoire qui résulterait d’un récit fait un mois et demi plus tard aient altérés les faits.

Au riad, 4 personnes qui seront témoins des faits, Jean Claude G, témoin principal, N.G, sa femme, A.G sa fille de 9 ans et occupée aux tâches quotidiennes de la tenue du riad, Fatima, employée de maison.

Le 21 avril 2012 à 20 h 40, (heure d’hiver), il ne faisait pas encore tout à fait nuit, Jean Claude G. sort du salon qui donne sur le patio central de son riad, une cours carrée de 7 m 50 sur 7 m 50 environ, occupée en son centre par une petite piscine, quelques orangers, des bananiers et qui donne directement sur le ciel. Habituellement on peut y voir des étoiles, éventuellement la lune, mais ce soir-là, le temps était couvert, les nuages étaient bas, certainement à moins de 1000 m et on craignait même la pluie. En sortant, levant machinalement les yeux vers le ciel, il a la surprise de voir deux immenses disques, si gros qu’ils couvraient environ les deux tiers du champ aérien que l’on peut voir depuis la base du patio. Ces deux disques étaient en conséquence exactement à l’aplomb du patio, ils se déplaçaient sans bruit et dans un calme complet.

Mais que sont ces deux disques immenses, qui volaient côte à côte, séparé l’un de l’autre par un espace d’environ 2 m, en tenant compte que le diamètre d’un disque pourrait être de 10 à 15 m. Ce diamètre est toutefois fonction de la hauteur de ces engins, élément qui nous est inconnu et incertain dans les estimations données. (Ces mesures sont donc seulement indicatives, mentionnées pour donner une idée plus précise de la grosseur des disques, Jean Claude les comparera également à une parabole de 2m50/3m, ils étaient au moins quatre fois plus gros que ce type de parabole). Par rapport à la Koutoubia distante de 500 m, haute de 80 m, Jean-Claude estime ces objets à environ 100 à 200 m d’altitude, donc très bas et bien en dessous des nuages. Ces disques semblent très gros et Jean Claude les observe environ 10 secondes. Durant ce temps, sa femme, sa fille et l’employé de maison, (donc 4 témoins) sur appel de Jean Claude, le rejoigne et observent les deux disques qui se déplaçaient lentement, à la vitesse d’un cycliste marocain qui n’est pas pressé, dira-t-il ! Ces deux disques se présentaient sous la forme d’une forme ronde, bien délimitée, lumineuse avec une bordure sur le pourtour, circulaire, large d’environ 2 m (pour une estimation de 10/15 m de diamètre) de couleur rouge lumineuse et le centre de couleur orange fluorescent et incandescent (comme la couleur orangée de la flamme d’une gazinière qui est mal réglée). La couronne rouge lumineuse était fixe, nette et ne bougeait pas. Par contre, la forme centrale était animée, en perpétuel mouvement, par fines particules, comme si c’était gazeux. (L’objet est observé à la vertical, à partir du patio, il provient certainement du Nord-Ouest ou autre hypothèse, descendant de l’espace, pour ensuite s’éloigner en direction du Sud Est.)

Après ces 10 secondes d’observation dans le patio, les quatre témoins décident de monter sur la terrasse, située au deuxième niveau. Tout le monde est affolé, surpris par ces deux disques circulaires (qui sont vu de dessous). La hauteur du riad est d’environ 9 m. Deux escaliers à monter. Environ 20 secondes.

Arrivés à ce nouveau point de vue, les quatre témoins poursuivent l’observation de ces deux objets à partir de la terrasse. Les deux « ovnis » en forme de disque, se déplacent toujours très lentement en direction de la Koutoubia. Arrivé à hauteur de la koutoubia, l’objet situé à gauche par rapport à notre poste d’observation se met à se déplacer brutalement, à accélérer rapidement, à monter vers l’espace et s’est dissocié d’environ 25 à 30° sur la gauche, par rapport à sa trajectoire initiale. L’objet de droite fit de même, virant à droite, donc à l’opposé de l’autre objet, mais il ne s’est que très peu écarté quant à lui de sa trajectoire. Plus ils s’éloignaient, plus leur grosseur diminuait et ils ont alors semblé se rapprocher pour ne faire plus qu’un point lumineux qui a disparu, soit dans les nuages, soit dans le lointain en direction de l’Atlas. La durée de l’observation à partir de la terrasse est d’environ une minute et demie, soit une durée totale de la vision de ces deux objets, d’environ deux minutes.

Les témoins ont examiné toutes les possibilités quant à ce que pouvaient être ces objets, mais ils n’ont pas trouvé d’explication. Ils ont regardé sur internet les cas similaires qui sont très rares. Mais aucun indice n’a été trouvé, qui aurait permis de donner une explication à l’observation de ces deux disques, de grande dimension qui ont survolés à faible vitesse et à basse altitude le riad, puis une partie de la ville de Marrakech avant de disparaître en accélérant soudainement dans le lointain en direction de la montagne.

Les témoins ont cherchés le lendemain matin si d’autres personnes dans les environs avaient observé ces objets. En évoquant l’observation avec une coiffeuse voisine, ils ont appris que cette personne et deux autres témoins, ont eux aussi vu ces objets. En conséquence, il doit y avoir dans la ville de Marrakech, voir dans les environs, de nombreux témoins. Mais au Maroc, ni la gendarmerie, ni la police ne recueillent ces témoignages, le public n’a en conséquence aucune solution pour rapporter à une autorité du royaume, les observations dont il est le témoin. D’autre part, la presse, peu présente sur le terrain, n’évoque que rarement ces phénomènes qui bien souvent ne parviennent pas jusqu’aux rédactions des médias.

Il serait donc intéressant de savoir, si ce 21 avril 2012, vers 20 h 40, d’autres personnes ont observé ces deux OVNIs, se déplaçant dans les cieux de Marrakech. Si tel est votre cas, contacter par émail lebat1@aol.com - Informations sur le phénomène ovni par :   Gerard Lebat

NDLR : Dans le récit, pour des raisons de confidentialité, les noms ne sont pas communiqués, toutefois ils figurent dans les archives des Repas Ufologiques Marrakchis (ne sont plus en ligne).

ovni-maroc.png Photo de la vidéo du 22 mai 2011 à Agadir, Maroc

http://ovniparanormal.over-blog.com/article-ovni-filme-a-agadir-au-maroc-le-22-mai-2011-75174060.html

SFH 06-2012

Yves Herbo sur Google+

interviews alien ufo ovni MHD mystère

Commentaires (4)

yvesh

Et bien tout le monde va au contraire juger que c'est bel et bien vous qui ne savez pas lire ou comprendre le sens d'un écrit... :
Nulle part il est dit ce que vous dites !! et de plus, les autres témoins sont marocains...
preuve : " (L’objet est observé à la vertical, à partir du patio, il provient certainement du Nord-Ouest ou autre hypothèse, descendant de l’espace, pour ensuite s’éloigner en direction du Sud Est.) "
" l’objet situé à gauche par rapport à notre poste d’observation se met à se déplacer brutalement, à accélérer rapidement, à monter vers l’espace (là, n'importe quel enfant de 10 ans comprendrait "espace aérien" vu les nuages, ou "vers l'espace" mais pas vous !) et s’est dissocié d’environ 25 a 30° SUR LA GAUCHE, par rapport à sa trajectoire initiale. L’objet de droite fit de même, virant à droite, donc à l’opposé de l’autre objet, mais il ne s’est que très peu écarté quant à lui de sa trajectoire. Plus ils s’éloignaient, plus leur grosseur diminuait et ils ont alors semblé se rapprocher pour ne faire plus qu’un point lumineux qui a disparu, soit dans les NUAGES, soit dans le lointain en direction de l’ATLAS. "
" qui ont survolés à faible vitesse et à basse altitude le riad, puis une partie de la ville de Marrakech avant de disparaître en accélérant soudainement dans le lointain en direction de la MONTAGNE. "
Voilà ce qu'il y a dans le texte et chacun peut voir votre mauvaise interprétation :)
"

amine
  • 2. amine | 26/08/2014

faut arrêter la vinasse à Marrakech
les français immigrés au Maroc commencent à m’inquiéter

le gars dit que le temps était brumeux, ciel couvert

et après il affirme que les 2 disques se sont mis à se déplacer brutalement, à accélérer rapidement, à monter vers l’espace jusqu'à devenir 1 seul petit point dans le lointain

cherchez l'erreur.............

hey un conseil, évitez de rester au soleil, surtout entre 12h et 15h

et buvez de l'eau

yvesh

Why ? we exists and we not alone... very aliens exists, billiards of billiards ;) and illuminati exists too, but the plan don't work... never

al khilafa is coming
  • 4. al khilafa is coming | 08/11/2012

No exist of Aliens....illuminati plan... !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau