Des observations d’ovnis citées par la NSA

Des observations d’ovnis citées par la NSA

Eff version of nsa logo

Voici une enquête de notre site partenaire ovnis-direct :

La National Security Agency (NSA) américaine a enregistré plusieurs observations d'objets volants non identifiés dans un rapport top secret.
 
En 1980, un recours a été intenté contre la NSA par un groupe appelé « Citizens Against Unidentified Flying Objects secret ».
 
Depuis, la NSA a déclassifié de ​nombreux rapports évoquant les ovnis.

Ufo nsafiles1

Voici 4 incidents évoqués dans un des ​documents déclassifiés.

L'information a été expurgée, ce qui rend parfois difficile de reconstituer les conclusions. Les rapports concluent souvent que ces objets peuvent être des ballons ou des satellites.

Le radar détecte de multiples ovnis à la même heure chaque jour


Une partie d'un rapport déclassifié de la NSA sur les ovnis. Lire le document complet ​ICI. (Capture d'écran / NSA.gov)
Ufo nsafiles2
De multiples ovnis ont été détectés par le radar généralement entre 19h et 21h30 selon un rapport de la NSA.

Maximum huit ovnis ont été observés en même temps et ils estiment leur hauteur moyenne à 50 000 pieds. Les objets ont été décrits de couleur jaune ou vert, sans citer de lieux privilégiés pour les observations.

Des experts en électronique militaires ont été dépêchés pour enquêter, avec un météorologue et un scientifique civil.

Il semble qu’une personne (non désignée) pense que les ovnis pourraient être des dispositifs sophistiqués, mais il est difficile de connaitre l’identité de ce type de personnes ainsi que la nature de ces supposés dispositifs.

" Peut-être que ceux-ci sont le reflet de [mot expurgé] et/ou [mot] expurgé des ballons de propagande, en fonction de la direction du vent et l'altitude de l'ovni. "

Le rapport indique que quatre témoins américains fiables ont repéré des ovnis et prétendus qu’il pouvait s’agir de satellites ou de débris spatiaux. Un des observateurs avait passé des années à observer les satellites.

Bien que la phrase décrivant précisément l'avis de ce témoin ait été partiellement expurgée ou qu'elle soit illisible, tout semble démontrer qu'il pensait que l'objet qu'il avait vu était semblable à un satellite : « Il a indiqué que cette observation, faite à partir de [expurgé] en dehors de [expurgé] était de [illisible] nature, un objet jaunâtre »

Ovnis jaune ou vert trouvés

Ufo nsafiles3

Une partie d'un rapport déclassifié de la NSA sur les ovnis.
Lire le document complet ICI. (Capture d'écran / NSA.gov)


Comme dans le rapport précédent, un autre indique que les ovnis décrits comme jaune ou vert furent aperçus au nombre de trois dans la région.
 
Il y aurrait des chances que les ovnis soient « une sorte de dispositif sophistiqué [expurgé] apparaît à distance », indique le rapport.


Une boule de lumière se divise en trois


Une partie d'un rapport déclassifié de la NSA sur les ovnis. Lire le document complet ICI
(Capture d'écran / NSA.gov)
Ufo nsafiles4
Il est commun pour les personnes qui déclarent avoir vu des ovnis en avoir décrit plusieurs en même temps, des petits ovnis sortant d'un grand engin.
 
Dans l'un des rapports de la NSA, il semble que l'objet d’origine ait disparu, se dissociant en trois objets distincts.
 
« [Redacted] vu une boule de feu allongé mobile ... [expurgé] ...  grande vitesse. Après avoir parcouru une certaine distance, il s’est divisé en trois boules de feu, " selon le rapport. »
 
Encore une fois, les ballons et satellites sont les premières explications évoquées. (YH : il faut bien marquer quelque chose dans le rapport !)


Parallèle avec la stratégie de désinformation de la CIA


On remarque aussi en parallèle que depuis le dernier rapport de la CIA au sujet de l’existence de la Zone 51 qu’une nouvelle stratégie de désinformation est en route.

Elle avait déjà débutait de manière assez silencieuse. Après avoir voulu nous expliquer à travers le Projet Blue Book que les observations d’ovnis étaient explicables par des phénomènes naturels (ce qui n’a jamais tenu réellement la route pour de nombreux cas), la nouvelle stratégie semble de vouloir mettre en avant l’explication des projets secrets militaires.
 
Le ​Projet Blue Book indiquait à l’époque que : " Entre 1948 et 1969, l'Air Force a enquêté sur 12.618 rapports d'observations d'Ovnis. Sur ce nombre, il a été établi que 11.917 avaient pour causes des objets matériels tels que des ballons, des satellites, et des avions; des objets immatériels tels que la foudre, des reflets, et autres phénomènes naturels; des objets astronomiques tels que des étoiles, des planètes, le soleil, et la lune; des conditions météorologiques; et des canulars. Seulement 701 rapports n'avaient pu trouver d'explication. "
 
La stratégie, comme l’affirmait Allen Hynek lui-même, était d’expliquer à tout prix toutes les observations d’ovnis.​
Hynek déclara : " En tant que scientifique, je dois être conscient du passé, trop souvent, des sujets d'une grande importance scientifique ont été négligés, car le nouveau phénomène sortait de la norme scientifique du temps ".
 
Quand on lui demanda pourquoi il avait changé de position, il répondit : " Deux choses, en fait. La première était l'attitude complètement fermée de l'Air Force. Ils ne donnaient pas aux Ovnis une chance d'exister, même s'ils volaient au-dessus d'une rue en plein jour. Tout doit avoir une explication. Je commençais à m'énerver, même si à l'origine je ressentais la même chose qu'eux, je savais maintenant qu'ils n'étaient pas sur la bonne voie. Vous ne pouvez supposer qu'une chose n'existe pas si vous n'avez pas de preuve. Deuxièmement, la qualité des témoins a commencé à me troubler. Quelques cas ont par exemple été rapportés par des pilotes militaires, et je savais qu'ils avaient été bien entraînés, c'est donc là que pour la première fois j'ai pensé que peut-être il y avait quelque chose derrière tout cela ".
 
Rappelons que le professeur Allen Hynek était un astronome de grande renommée et connu pour être le pionnier de la recherche sur les objets volants non identifiés. À partir du Projet Sign, il est appelé par l'Air Force et chargé d'apporter un regard scientifique afin de démasquer les cas de confusions et les canulars. Au début, Hynek était sceptique quant à l'existence des Ovnis avant de changer complètement d’avis sur la question.


Rappel : en interceptant le matériel informatique destiné à n'importe quelle entreprise ou ministère du monde et en y implantant un espion électronique discret, la NSA a pu pénétrer à volonté une majorité de places mondiales réputées discrètes ou très sécurisées... : http://www.paroleaupeuple.com/archives/2014/05/18/29890629.html

Yves Herbo, Sciences, F, H, 17-06-2014
Yves Herbo sur Google+

politique alien ufo ovni échange climat MHD nucléaire lire mystère astronomie

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau