Manuscrits de la Mer Morte : Le Livre des Géants

Manuscrits de la Mer Morte : Le Livre des Géants

Image of the book of giants mini

 

Il y a maintenant plus de 50 ans, les chercheurs sont tombé sur l'une des plus importantes découvertes archéologiques du 20ème siècle quand ils ont découvert des milliers de manuscrits anciens, et parmi eux, "Le Livre des Géants", qui parle des Nephilim et de leur destruction.

Cette très importante découverte archéologique a été faite dans les grottes de Qumran à proximité de la Mer Morte. Parmi les objets découverts se trouvaient des milliers de parchemins antiques qui offraient un aperçu extrêmement important de notre passé. Beaucoup de ces parchemins ont aidé à compléter un fragment perdu de l'histoire de la Terre.

Mais en plus des nombreux rouleaux, les archéologues ont été surpris quand ils sont tombés sur un rare et insolite texte: un ancien parchemin qui décrit la disparition des anciens Nephilim. Appelé le Livre des Géants, il parle de créatures qui peuplaient notre planète dans un lointain passé, et comment ils ont été détruits.

Qumran

Les grottes de Qumran



Mais qui sont les Nephilim ? Selon les historiens traditionnels, ces êtres sont des créatures mythiques et n'existaient pas réellement sur notre planète. Cependant, la vérité derrière les Nephilim pourrait être plus mystérieuse que tout ce que nous avons pu imaginer...

Pour commencer, nous devons comprendre que même aujourd'hui au 21ème siècle, le mot 'Nephilim' n'est pas entièrement compris. Au fil des années, les chercheurs ont proposé un certain nombre d'étymologies, parmi eux: " The Fallen (La Chute) ", " apostats ", et même " Ceux qui font tomber les autres ". Mais quel que soit leur nom et sa signification, les énigmatiques Nephilim ont longtemps été considérés comme des êtres géants qui habitaient notre planète dans un lointain passé.

Il y a plusieurs textes anciens qui font référence aux Nephilim. L'un de ces textes est le Livre de la Genèse, dans la Bible, qui décrit sans aucun doute les Nephilim (
6:1-4). La plupart des informations recueillies  aujourd'hui proviennent du livre apocryphe d'Enoch. Ce travail ancien est historiquement attribué au grand-père de Noé.

Enoch joue un rôle très important dans l'histoire et est curieusement l'un des personnages les plus mystérieux dans le Livre de la Genèse. Selon le Livre de la Genèse, Enoch a vécu de façon stupéfiante durant 365 ans. Il a été amené devant Dieu et : " il marchait avec Dieu, et il ne fut plus; car Dieu l'a pris ".

Étonnamment, pendant ce temps, notre planète aurait été habitée par des «anges» qui ont interagi pendant des années avec les simples humains, des personnes mortelles, éventuellement pour féconder les " filles de l'homme ", ce qui conduit à la création d'une race d'êtres décrite comme étant fortement contre nature, se référant à des hybrides géants, les Nephilim.

Mais les histoires sur les Nephilim diffèrent dans le Livre de la Genèse et dans les anciens parchemins trouvés dans les grottes de Qumran. Le Livre des Géants - qui malheureusement est incomplet - offre une perspective différente sur les Nephilim. Selon l'ancien texte, les Géants  - Les Nephilim - ne sont devenu conscients qu'en raison de leurs caractères violents, ils font face à une destruction imminente. Ils ont demandé à Enoch de parler en leur nom à Dieu.

Comme je le disais plus haut, le Livre des Géants est incomplet et ce qu'on en a trouvé est très abimé et composé de fragments, qui ont été traduits et qui mènent à cette histoire ci-dessous...

Il semble bien que le patriarche Enoch était aussi bien connu des anciens qu'il est devenu obscur pour les lecteurs modernes de la Bible. En plus de donner son âge (365 ans), le livre de la Genèse dit seulement de lui qu'il " marchait avec Dieu " et ensuite " qu'il n'a plus été, parce que Dieu l'avait pris " (Genèse 5:24). Cet exaltant chemin de vie et sa mort mystérieuse fait d'Enoch un personnage considérablement fascinant, et un cycle de légendes a grandi autour de lui.

Beaucoup de légendes sur Enoch ont déjà été collectées dans les temps anciens dans plusieurs longues anthologies. La plus importante d'une telle anthologie, et la plus ancienne, est connue simplement comme Le Livre d'Enoch (ou 1 Hénoch ou Hénoch éthiopien), comprenant plus de cent chapitres. Elle survit encore dans son intégralité (bien qu'en langue éthiopienne) et constitue une source importante pour la pensée du judaïsme au cours des derniers siècles avant JC. De manière significative, les restes de plusieurs copies presque complète du Livre d'Enoch, en araméen, ont été trouvés parmi les manuscrits de la mer Morte, et il est clair que celui ou ceux qui ont rassemblé tous ces rouleaux, a jugé le texte comme ayant une importance vitale. Tous sauf une des cinq principales composantes de l'anthologie Éthiopienne sont recopiées dans les rouleaux. Mais encore plus intriguant est le fait que des textes supplémentaires, jusqu'alors inconnus ou peu connus d'Enoch ont été découverts à Qumran. Le plus important d'entre eux est Le Livre des Géants.

Pour mieux comprendre cette importance, il faut savoir ceci : Il fait partie du canon de l'Ancien testament de l'Église éthiopienne orthodoxe, mais il est rejeté par les juifs et n'est plus inclus dans la Bible dite des Septante. Il a été officiellement écarté des livres canoniques vers 364 après JC lors du concile de Laodicée (canon 60), et il est considéré depuis comme apocryphe par les autres Églises chrétiennes. Il était connu en Occident, au moins indirectement, et on retrouve par exemple son influence sur les passages consacrés au calendrier dans les textes hiberno-latins, comme l’Altus prosator. Il faut noter que les textes sont supposés provenir de Hénoch, le grand-père de Noé, mais qu'ils sont également supposés avoir été écrits en araméen et en hébreu entre le début du 4ème siècle et l'an 30 Avant JC

L’Hénoch éthiopien est composé de cinq livres, précédés d'une introduction (1-5) aux trois premiers livres :

Le Livre des Veilleurs (Veilleurs traduisible aussi par "Anges") (6-36), supposé avoir été composé à une époque antérieure à 200 av. J.-C., décrit la rébellion et la chute des anges déchus puis plusieurs voyages visionnaires au ciel et aux enfers en compagnie des archanges qui font diverses révélations à Enoch. Le livre se divise lui-même en deux parties, LV1 (6-11) et LV2(12-36).

Le Livre des Paraboles (37-71), supposé avoir été composé vers 30 av. J.-C., contient des paraboles et des visions concernant la fin des temps et le Jugement dernier. Cette section contient le livre de l'apocalypse de Noé aussi. - Selon Joseph Milik, la deuxième place de l'ouvrage était initialement occupée par le Livre des Géants (Géants traduisible aussi par "Démons"), ce qui explique le hiatus chronologique que constitue la présence du Livre des Paraboles, plus récent que tous les autres.  Ce fameux Livre des Géants (ou Démons) a été retrouvé en partie parmi les Manuscrits de la Mer Morte, avec les quatre autres livres d'Enoch, mais avec le Livre des Paraboles en moins...

Le Livre de l'Astronomie (72-82), supposé avoir été composé vers la même époque que les Veilleurs, est un traité d'astronomie et de météorologie.

Le Livre des Songes (83-90), supposé avoir été composé vers 160 av. J.-C., est un recueil de songes visionnaires.

L’Épître d'Hénoch (91-107), supposé avoir été composé au 1er siècle av. J.-C., dit aussi Parénèses, contient un ensemble d'exhortations et d'annonciations.

Mais il faut aussi noter que si l'Eglise de Rome a retiré le Livre d'Hénoch de sa Bible, elle a contradictoirement conservé certaines citations de ce livre par d'autres ! Ainsi : L'épître de Jude cite une prophétie que l'auteur attribue à "Hénoch le septième depuis Adam" :

Jude 14-15 « Énoch aussi, le septième depuis Adam, a prophétisé à ceux-ci, en disant : Voici, le Seigneur est venu au milieu de ses saintes myriades, pour exercer un jugement contre tous, et pour faire rendre compte à tous les impies parmi eux de tous les actes d'impiété qu'ils ont commis et de toutes les paroles injurieuses qu'ont proféré contre lui des pécheurs impies »

Un passage que l'on retrouve dans les versets du 1 Hénoch ! :

1 Hénoch 60:8 « Hénoch le septième depuis Adam »

1 Hénoch 1:9 « Voici, le Seigneur est venu avec ses saintes myriades, pour exercer un jugement contre tous, et pour faire rendre compte à tous les impies parmi eux de tous les actes d'impiété qu'ils ont commis et de toutes les paroles injurieuses qu'ont proféré contre lui des pécheurs impies. »

Et la source possible (ou inversement) de cette section de 1 Hénoch :

Deutéronome 33:2 « Et il est sorti du milieu des saintes myriades : Il leur a de sa droite envoyé le feu de la loi. »

De plus, il existe un passage dans le Livre des jubilés concernant Hénoch : « Hénoch était le premier homme parmi les hommes qui sont nés sur terre qui apprit l’écriture et la connaissance et la sagesse et qui écrit dans un livre les signes du ciel selon l’ordre de leurs mois afin que les hommes connaissent les saisons des années selon l’ordre de séparation de leurs mois. Et il était le premier à écrire un témoignage et qui témoigna aux fils des hommes parmi les générations de la terre, et fit le décompte des semaines des jubilés et leur fit savoir les jours des années et plaça en ordre les mois et décompta des sabbaths des années ainsi que nous [les] lui avons fait savoir. » On peut ainsi dire que Hénoch est considéré comme le père du calendrier...

Dernière donnée importante : Le texte a été la source d'inspiration de la "magie énochienne", une création littéraire du 16e siècle baptisée « magie angélique » par son auteur John Dee, mathématicien, géographe et conseiller d'Elisabeth 1ère. Le Livre d'Hénoch et la création littéraire de John Dee ont à leur tour servi d'inspiration aux franc-maçons britanniques du 19e siècle : William R. Westwood, William Wynn Westcott, Aleister Crowley et Samuel Lidell MacGregor Mathers, qui ont rebaptisé le travail de John Dee « liber chanokh » ou « système hénokéen ».

Pour finir, il existe aussi deux autres livres attribués à Hénoch, Le Livre des Secrets d'Hénoch (ou 2 Hénoch) et Le Livre des Palais (ou 3 Hénoch)...

Enoch a vécu avant le déluge, à une époque où le monde, dans l'imaginaire antique, était très différent. Entre autres choses, les êtres humains vivaient beaucoup plus longtemps; le fils d'Enoch, Mathusalem, par exemple, a atteint l'âge de 969 ans. Une autre différence est que les anges et les humains interagissaient librement - si librement, en effet, que certains des anges engendrèrent des enfants avec des femelles humaines. Ce fait est neutrement rapporté dans la Genèse (6: 1-4), mais d'autres histoires voient cet épisode comme la source de la corruption qui a fait que la punission du déluge soit nécessaire. Selon le Livre d'Enoch, le mélange de l'ange et de l'homme était en fait l'idée de Shernihaza, le chef des mauvais anges, qui a attiré 200 autres anges à cohabiter avec les femmes humaines. La progéniture de ces unions contre nature étaient des géants de 450 pieds de haut (137 mètres !) (certains auteurs ont adopté 45 pieds (13,7 mètres) ou même coudées). Les mauvais anges et les géants ont commencé à opprimer la population humaine et à leur apprendre à faire le mal. Pour cette raison, Dieu a jugé qu'il devait emprisonner les anges jusqu'au jugement dernier et devait détruire la terre par une inondation. Les efforts de Enoch pour intercéder avec le ciel pour les anges déchus et les géants ont été infructueux (1 Enoch 6-16).

Le Livre des Géants raconte une partie de cette histoire et des précisions sur les exploits des géants, en particulier sur les deux enfants de Shemihaza, Ohya et Hahya. Comme aucun manuscrit complet du Livre des Géants existe, son contenu exact et l'ordre des fragments demeurent un sujet de conjecture. La plupart du contenu des présents fragments concerne des rêves inquiétants des géants et les efforts d'Enoch pour les interpréter et d'intercéder auprès de Dieu au nom des géants. Malheureusement, il reste peu des aventures indépendantes des géants, mais il est probable que ces contes sont au moins partiellement dérivés de l'ancienne mythologie du Proche-Orient et des Sumériens. Ainsi, le nom de l'un des géants est Gilgamesh, le héros babylonien et sujet d'une grande épopée écrite au troisième millénaire Avant JC... (et retrouvée sous forme de tablettes cunéiformes...)

- Michael Wise, Martin Abegg Jr., et Edward Cook, The Dead Sea Scrolls: Une nouvelle traduction, (HarperSanFrancisco, 1996) p246-250.

Image of the book of giants

L'un des fragments du Livres des Géants

 

Un état récapitulatif de la descente des méchants anges, porteurs à la fois de connaissances et de ravages.
Comparer avec Genèse 6: 1-2

1Q23 Frag. 9 + 14 + 15 2 [. . . ] Ils connaissaient les secrets de [. . . ] 3 [. . . le pêch] é était grand sur la terre [. . . ] 4 [. . . ] Et ils ont tué beaucoup de [. . ] 5 [. . . ils engendrèrent] géants [. . . ]

Les anges exploitent la fécondité de la terre.

4Q531 Frag. 3 2 [. . . tout ce que la terre] produit [. . . ] [. . . ] Le poisson grand [. . . ] 14 [. . . ] le ciel avec tout ce qui a poussé [. . . ] 15 [. . . fruit de] la terre et toutes sortes de grains et tous les arbres [. . . ] 16 [... ] Les bêtes et les reptiles. . . [Tou]s rampants de la terre et ils ont observé tout [. . . ] 18 [. . . chaque
acte difficile et [. . . ] Énoncé [. . . ] 19 [. . . ] Mâle et femelle, et parmi les humains [. . . ]

Les deux cents anges choisissent les animaux sur lesquels des actes contre nature sont commis, y compris, sans doute, des humains.

1Q23 Frag. 1 + 6 [. . . deux cents] 2 ânes, deux cents ânesses, deux cents. . . béliers] 3 troupeau, deux cents chèvres, deux cent [. . . les bêtes des champs de toutes les espèces d'animaux] 4, de tous [oiseaux... ] 5 [. . . ] Pour métissage (croisements) [. . . ]

Le résultat de la corruption démoniaque était la violence, la perversion, et une couvée d'êtres monstrueux.
Comparer Genèse 6: 4.

4Q531 Frag. 2 [. . . ] Ont souillé [. . . ] 2 [. . . ils engendrèrent] géants et des monstres [. . . ] 3 [. . . ] Ils engendrèrent, et voici, toute [la terre était corrompue... ] 4 [. . . ] Avec son sang et par la main de [. . . ] 5 [du géant] qui ne suffisait pas pour eux et [. . . ] 6 [. . . ] Et ils cherchaient à dévorer beaucoup [. . .
] 7 [ . . . ] 8 [. . . ] Les monstres l'attaquèrent.

4Q532 Col. 2 Frags. 1-6  2 [. . . ] la chair [ . . . ] 3 tous. . . ] monstres [ . . . ] seront [ . . . ] 4 [. . . ] Ils se poseraient [. . . ] Manque de savoir véritable [. . . ] car [ . . . ] 5 [. . . ] La terre [a grandi corrompue. . . ] Puissants [. . . ] 6 [. . . ] Qu'ils envisagèrent [. . . ] 7 [ . . . ] Des anges sur [. . . ] 8 [. . . ] À la fin il périra et mourra [. . . ] 9 [. . . ] Ils ont causé une grande corruption de la [Terre. . . ] [. . . cela n'a pas] suffit à [. . . ] " ils seront [ . . . ]

Les géants commencent à être préoccupés par une série de rêves et de visions. Mahway, le titan, fils de l'ange Barakel, rapporte le premier de ces rêves à ses compagnons géants. Il voit une tablette être immergée dans l'eau. Quand elle réémerge, tout a été emporté sauf trois noms. Le rêve symbolise évidemment la destruction de tout par le déluge, sauf Noé et ses fils.

2Q26 [. . . ] Ils ont plongé la tablette dans l'ea[u. . . ] 2 [. . . ] Les eaux montèrent sur la [tablette. . . ] 3 [. . . ] Ils soulevèrent la tablette de l'eau de [. . . ]

Le géant va voir les autres et ils discutent du rêve.

4Q530 Frag.7 [. . . cette vision] représente la malédiction et le malheur. Je suis celui qui a avoué  2 [. . . ] l'ensemble du groupe des naufragés que je vais rejoindre à [. . . ] 3 [. . . les esprits des mor[ts se plaignent de leurs tueurs et pleurent 4 [. . . ] Que nous allons mourir ensemble et marquerons la fin de [. . . ] beaucoup et je dormirai, et du pain 6 [. . . ] Pour toute habitation; la vision et aussi [. . . ] est entré dans l'assemblée des géants 8 [. . . ]

6Q8 [. . . ] Ohya et il a dit à Mahway [. . . ] 2 [. . . ] Sans trembler. Qui t'a montré toute cette vision, [mon] frère ? 3 [. . . ] Barakel, mon père, était avec moi. 4 [. . . ] Avant que Mahway ait fini de raconter ce [qu'il avait vu. . . ] 5 [. . . lui dit] , maintenant j'ai entendu des merveilles ! Si une femme stérile donne naissance [. . . ]

4Q530 Frag. 4 3 [alors] Ohya dit à Ha [hya. . . ] 4 [. . . d'être détruit] de dessus la Terre et [. . . ] 5 [. . . La Terre. 6 lorsque [. . . ] Ils pleurèrent devant [les géants. . . ]

4Q530 Frag. 7 3 [. . . ] Votre force [. . . ] 4 [. . . ] 5 Sur quoi Ohya [dit] à Hihya [...] Alors il répondit : Ce n'est pas pour  6 nous, mais pour Azaiel, car il a fait [. . . les enfants des anges] 7 sont les géants, et ils ne permettront pas que leurs [êtres chers] soient délaissés [. . . nous n'avons] pas été abattus; vous avez la force [. . . ]

Les géants se rendent compte de l'inutilité de la lutte contre les forces du ciel. Le premier orateur peut être Gilgamesh.

4Q531 Frag. 1 3 [. . . Je suis un géant], et par la force puissante de mon bras et par ma grande force 4 [. . . tout] être mortel, et je leur ai fait la guerre; mais je ne suis pas [ . . . ] capable de me tenir contre eux, car mes adversaires 6 [. . . ] résident dans le Ciel, et ils habitent dans les lieux saints. Et pas 7 [. . . ils sont plus forts que moi 8 [. . . ] De la bête sauvage est venu, et l'homme sauvage qu'ils [me] surnomment. 9 [. . . ] Alors Ohya lui dit: j'ai été forcé d'avoir un rêve [. . . ] Le sommeil de mes yeux [disparut], pour me laisser percevoir une vision. Maintenant, je sais que le [. . . ] 11-12 [. . . ] Gilgamesh [. . . ]

La vision en rêve d'Ohya est celle d'un arbre qui est déraciné, excepté trois de ses racines ; l'annonce de la vision est identique que celle du premier rêve.

6Q8 Frag. 2 1 trois de ses racines [...] [tandis que] je [regardais,] arrivèrent [. . . ils déplacèrent les racines dans] 3 ce jardin, chacune d'entre elles, et non [. . . ]

Ohya tente d'éviter les conséquences des visions. Plus haut, il a déclaré qu'elles ne visaient que le démon Azazel; ici, il suggère que la destruction est pour les seuls dirigeants terrestres.

4Q530 Col. 2 1 concerne la mort de nos âmes [. . . ] Et tous ses camarades, [et Oh] ya leur rapporta ce que Gilgamesh lui avait dit 2 [. . . ] Et il a été dit [. . . ] " Concernant [...] le leader a maudit les potentats " 3 et les géants étaient heureux de ses paroles. Puis il se retourna et sortit [...]

Plus de rêves affligent les géants. Les détails de cette vision sont obscures, mais c'est de mauvais augure pour les géants. Les rêveurs parlent d'abord aux monstres, puis aux géants.

14.3 Sur quoi deux d'entre eux eurent des rêves 4 et le sommeil fut chassé de leurs yeux, et ils se levèrent et vinrent à [. . . et dirent] leurs rêves, et dirent à l'assemblée de [leurs camarades] les monstres 6 [. . . Dans] mon rêve, j'observais cette nuit même 7 [et il y avait un jardin. . . ] des jardiniers et ils arrosaient 8 [. . . deux cents arbres et] de grandes pousses sont sortis de leurs racines 9 [. . . ] Toute l'eau, et le feu a tout brûlé 10 [le jardin. . . ] Ils ont été trouver les géants pour leur dire 11 [le rêve. . . ]

Quelqu'un suggère que Enoch soit trouvé pour interpréter la vision.

15-1 [. . . à Enoch], le scribe célèbre, et il interprétera pour nous ... 12 le rêve. Sur quoi son compagnon Ohya a déclaré et dit aux géants, 13 moi aussi j'ai fait un rêve cette nuit, O géants, et voici, le souverain du ciel est descendu sur la Terre 14 [. . . ] Et telle est la fin du rêve. [Sur quoi] tous les géants [et monstres] se sont grandement effrayés 15 et ont appelé Mahway. Il est venu à eux et les géants ont plaidé envers lui et l'ont envoyé à Enoch 16 [le scribe célèbre]. Ils lui dirent: Va [. . . ] A toi que 17 [. . . ] tu as entendu sa voix. Et il lui dit: Il voudra [. . . et] interprétera les rêves [. . . ]

4Q530 Col.3  16- 3 [. . . ] Combien de temps les géants ont à vivre. [. . . ]

Après un voyage cosmique, Mahway arrive devant Enoch et fait sa demande.

17- 3 [. . . il monta dans l'air] 4 comme les vents forts, et il a volé avec ses mains comme les ea[gles. . . il a laissé derrière] 5 le monde habité et il passa au-dessus de la Désolation, le grand désert [...] 6 et Enoch le vit et l'a salué, et Mahway lui dit [...] 7 ici et là une seconde fois à Mahway [. . . Les géants attendent 8 vos paroles, et tous les monstres de la terre. Si [...] ont été réalisés [...] 9 depuis les jours de  [...] leur  [...] Et ils seront ajoutés  [...] 10 [...] Nous saurions de vous leur signification [...] 11 [... de deux cents ar]bres lesquels [sont descendus...] du ciel

Enoch renvoie une tablette avec un message sombre de jugement, mais avec un espoir de repentir.

4Q530 Frag. 2 1 Le scribe [Enoch...] 2 [...] 3 une copie de la seconde tablette qu' [Enoch] en[voyat...] 4 de l'écriture même de Enoch, le célèbre scribe [... Au nom de Dieu le grand] 5 et saint, à Shemihaza et tous [ses compagnons...] 6 que l'on sache de vous que pas [...] 7 et les choses que vous avez faites, et que vos épouses [...] 8 elles, leurs fils et les épouses de [leurs fils...] 9 par votre dévergondage sur la terre, et il y a eu sur vous [... et la Terre crie] 10 et se plaint de vous et des actes de vos enfants [...] 11 le mal que vous lui avez fait. [...] 12 jusqu'à ce que Raphaël arrive, voici, la destruction [est à venir, une grande inondation, et il va détruire tous les êtres vivants] 13 et ce qui se trouve dans les déserts et les mers. Et la signification de l'affaire [...] 14 sur vous à cause du mal. Mais maintenant, desserrer les liens qui vous lient au mal...] L5 et priez.

Un fragment apparemment détaillant une vision qu'Enoch vit.

4Q531 Frag. 7 3 [. . . grande peur] me saisit et je suis tombé face contre terre; J'ai entendu sa voix [. . . ] 4 [. . . ], Il a habité parmi les êtres humains, mais il n'a rien appris d'eux [...]

"The Book of Giants" fragments 4Q203, 1Q23, 2Q26, 4Q530-532, 6Q8 Traduit de l'anglais au français par Yves Herbo de la source Areopage.net

Résumé :

Ces textes anciens détaillent comment les Nephilim ont vécu sur Terre et créé le chaos et la destruction. À un moment donné dans l'histoire, ils ont commencé à faire des rêves prophétiques d'Armageddon, alors la peur a balayé leurs cœurs. Selon les textes, le premier des Nephilim à avoir des rêves prophétiques était Mahway, le fils Titan de l'ange Barakel. Selon son rêve, une énorme tablette a été submergée sous l'eau, et à la surface de la tablette, seuls trois noms sont laissés. C'est supposé symboliser la grande inondation et la disparition éventuelle de tous, sauf les fils de Noé.

Les Nephilim étaient incertains à propos de la signification de leurs rêves et ils ont passé du temps à débattre sur ce dont Mahway avait rêvé. Cependant, ils ont échoué dans l'interprétation de sa signification. Peu de temps ont passé avant que deux autres géants, Ohya et Hahya, les fils de l'ange déchu Shemyaza ont commencé à avoir des rêves similaires: Ohya et Hahya ont rêvé d'un arbre déraciné entièrement sauf trois de ses racines.

Une fois que les Géants ont pris conscience de la nature prophétique de leurs rêves, ils ont recherché l'aide d'Enoch. Cependant, Enoch n'était plus sur la Terre, de sorte que les Nephilim ont envoyé l'un d'entre eux pour un voyage cosmique. A l'issu de son voyage cosmique, Mahwah arrive devant Enoch et fait sa demande...

Mais Enoch renvoie Mahway sur la Terre, promettant seulement qu'il en parlera à Dieu au nom des Nephilim. Cependant, les tablettes qu'Enoch a envoyé ensuite comme réponses n'ont pas apporté de bonnes nouvelles pour les Géants...

 

Sources : 1 Hénoch + Le Livre des Géants http://areopage.net/atxtheb/Henoch.pdf

En complément : http://michaellanglois.org/medias/Langlois-2013-Un-manuscrit-in%C3%A9dit-du-livre-dH%C3%A9noch-Semitica-55-2013-101-116.pdf

L'apport de 1 Hénoch, dont des versions et copies ont été découvertes dans plusieurs endroits du monde, en hébreu, grec ancien, copte, araméen pour les manuscrits de la Mer Morte (comme l'original ?, à moins que l'on n'en découvre un jour une version encore plus ancienne, babylonienne, sumérienne ?) est évidemment immense de par son ancienneté historique, mais aussi bien sûr pour la reconstitution du cheminement des mythes et croyances à travers l'antiquité et jusqu'à la constitution des religions actuelles, dont elles sont héritières. Et il serait stupide de nier leur grande importance, y compris de nos jours car l'actualité nous le rappelle malheureusement et souvent tragiquement... tout comme l'Histoire du genre humain depuis des milliers d' années, intimement liée à ces mêmes mythes, légendes et croyances qui, il faut bien le rappeler aussi car cela est démontré aussi scientifiquement, ont une réelle origine et un fond véridique et historique, même si fortement déformé (volontairement ou non) souvent...

Les fragments du Livre des Géants ici traduits renforcent bien sûr certaines choses en ce qui concernent la provenance de beaucoup de mythes : le nom de Gilgamesh nous provient tout droit de 3000 ans (minimum) avant JC, il y a au moins 5000 ans donc, et du côté des sumériens, qui sont à l'origine (ou eux-mêmes recopieurs, transmetteurs ?) de plusieurs récits repris dans les textes plus récents des hébreux et chrétiens... ainsi, la notion de plusieurs "dieux", mais d'un surpassant tous les autres, "d'armées du ciel", "d'anges et de démons" guerriers, pacifiques, éducateurs, guérisseurs, vengeurs, se mêlant aux hommes, de "naufragés du ciel" se réfugiant dans les entrailles de la terre, tout ceci se retrouve dans la majorité des croyances de notre planète, dans les légendes et mythes anciens, tribaux ou modernes... A l'heure où le "dieu argent" a remplacé quasiment toute la ferveur et foi engendrées par les anciennes croyances en "quelque chose" de meilleur, de bon, voir de merveilleux dans notre univers par un individualisme et égoïsme qui mènent l'humanité à sa perte, il n'est pas inutile de rechercher certaines racines expliquant certaines origines des erreurs de l'humanité, même si elles semblent confusément lointaines...

Toute légende à un fond de vérité, il sera toujours important de la redécouvrir car ce qui devient légende, ce qui se transmet à travers les âges, ce que l'Humanité tente de retenir envers et contre tout, est nécessairement ce qu'il y a de plus important pour cette même humanité...

Et il faut bien avouer que les plus récentes recherches, en liaison avec le progrès scientifiques de l'humanité (en physique, en cosmologie, en traitement de l'information, biologie, astronomie, robotique, etc) nous amènent de plus en plus à envisager l'impossible il y a encore quelques générations : la ou les visites (et/ou naufrages ?) d'entités intelligentes provenant de l'espace ou d'autres plans dimensionnels de l'univers, possiblement capables d'interagir avec notre conscient, mais aussi notre inconscient... avec nos fréquences vibratoires et d'autres, avec notre matière, la matière noire et l'anti-matière, avec les énergies que nous connaissons et celles que nous n'avons pas encore découvertes... Des entités qui connaissent tous les rouages de cet immense univers, et qui peuvent interagir dans tous ses domaines, du minuscule particulaire à la macro galaxie, de l'instinct végétal à la conscience humaine, y compris après la mort matérielle dans la mesure où rien ne se perd dans cet univers, y compris la conscience/inconscience une fois qu'elle a été créée...

 

Yves Herbo, Sciences et Fictions et HistoiresHerbo Yves , 05-06-2016

Yves Herbo sur Google+

Commentaires (3)

yvesh

Entre les bibliothèques, les musées et internet, les données sont partout : je ne suis qu'un compilateur de données... et le fait est que je sens souvent qu'une donnée précise a son importance à un moment donné, ou qu'elle ne doit pas être oubliée car elle servira à un moment donné...
Difficile à expliquer mais tout le long de mes recherches, certaines données semblent "s'éclairer" d'elles-mêmes pour rejoindre un puzzle non figé ni définissable...

Dechaufour
  • 2. Dechaufour | 08/06/2016

Formidable cet article! D ou tenet vous toutes ces informations?

MARILYN MALITTE
  • 3. MARILYN MALITTE | 06/06/2016

formidable c'est passionnant

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau