Les Rapports de Naar-Loor, l'Observateur-5835

Les Rapports de Naar-Loor, l'Observateur-5835

dino-reptilien.jpgNaar-Loor, rapport 5835, Secteur Sol

- Année terrestre 1859 après JC.

«  Assemblée exceptionnelle de l’Amas Galactique Agrath à l’initiative de la Race Dimonon »

Shraati, l’ambassadeur permanent dimonien fait une déclaration officielle concernant le Système sol.

icke11-troodonman-1.jpg" Personne ici n’ignore le fort différent qui nous oppose à la majorité des représentants de cette noble Assemblée en ce qui concerne l’implication des Guilgaa et le système Sol. Cette implication a causé de nombreuses pertes parmi les diverses missions d’observations pacifiques ou aides que nous avions envoyé nous-mêmes. Les Guilgaa se situant eux-mêmes au-delà des responsabilités et décisions de cette Assemblée, nous nous insurgeons donc en toute légalité envers ces ingérences inadmissibles non contrôlées ou contrôlables par cette Assemblée ou par ses représentants – dont nous sommes. "

" Certes, nos anciens dirigeants ont commis quelques erreurs regrettables sous la pression de la démographie alors très développée de notre Race en envoyant de nombreux colons pour découvrir et conquérir de nouvelles planètes aptes à les recevoir, en particulier vers le système Sol, injustement attribué aux Humains à leur avis. Malgré un conflit perpétuel depuis entre nos colonies implantées dans ce secteur et les Observateurs Guilgaa, qui sont censés ne pas intervenir, mais le font tout de même, nous avons réfreiné et tempéré nos exigences depuis des temps bien trop longs au regard du Temps local.  "

troodon1.jpg

" En effet, nous avions fini par admettre et respecter le développement de l’Humain sur cette unique planète aux conditions de pouvoir nous-mêmes nous implanter sur toutes les planètes et lunes du Système Sol, avec des bases permanentes sur la Terre. L’Assemblée n’avait pas exprimé clairement une opposition à ces conditions que nous avions donc mises en œuvre. "

" Rappel : Une première intervention des Guilgaa a pratiquement anéanti la moitié de la flotte de nos colons à son arrivée : 172351 Dimonons ont été détruits et leurs consciences ont rejoint le Grand Bylzib dans sa dimension. Le coût matériel n’a jamais été remboursé non plus. Pire, les Guilgaa ont presque réussi à éradiquer toutes nos tentatives d’implantations, non seulement sur Terre, mais aussi sur la majorité des planètes envisageables. Nous rappelons ici que nous avions réussi a implanter directement des sources biologiques améliorées sur Terre, et que leur développement était largement dominant, tout en sachant que l’Humain sortirait toujours, mais plus tard, après, des implants biologiques donnés aux Guilgaa par l’Assemblée et les Humains et étant en développement lent. Vous n’êtes pas sans savoir que les tous premiers Dimonons terrestres venaient enfin d’apparaître sur la Terre lorsque les soi-disant sages Guilgaa ont eux-mêmes failli détruire la planète à l’aide d’une pluie de météorites dirigée. Ils ont littéralement anéanti nos souches et nos ancêtres terrestres, ou tout espoir de réapparition naturelle sur la planète. Encore pire, ils se sont arrangés pour détruire ou chasser les survivants de cet holocauste, y compris ceux qui étaient arrivés à « maturité » intelligente évidente, quelques millions d'années terrestres plus tard… "

troodondinosauroid.gif---- interruption brutale par un représentant Humain adamite…

- Pause ordonnée par Fratssh, le Contrôleur des Débats. Reprise des débats le lendemain...

solei021.jpgFin Transmission.

Regroupement des rapports de Naar-Loor ici (les derniers après quelques jours) : http://www.sciences-fictions-histoires.com/pages/ecrits/les-rapports-de-naar-loor-l-observateur.html

Yves Herbo (c) pour le texte 10/2013

Les photos ou illustrations sont protégées par les lois sur les droits d'auteurs. L'exploitation commerciale de cette oeuvre est prohibée, aussi bien pour le texte que les illustrations. (Les illustrations ou photos, vidéos sont sous copyright et leurs auteurs doivent également être contactés). L'auteur se réserve bien sûr le droit de publier ses textes sans illustrations ou avec des illustrations libres de droits.

Yves Herbo sur Google+

livre essai Nouvelle fiction auteur écrivain lire science-fiction free gratuit

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau