Les Rapports de Naar-Loor, l'Observateur-27

Les Rapports de Naar-Loor, l'Observateur-27

sedna-kuiper.jpg

Naar-Loor, rapport 27, Secteur Sol

L’intervention des Forces de l’Assemblée, suite au rapport 26, a été un succès : les Dimonons, surpris, ont dû se réfugier sur l’une des planètes très excentriques du système Sol, une planète qui s’approche même de très près des limites d’influence du Soleil et assez instable dans son orbite. Néanmoins, ils ont les capacités techniques pour modifier certaines caractéristiques de la planète et s’y installer. Nous avons gagné un temps considérable, mais les pilleurs ont mis les pieds dans le système et n’en repartiront plus, chacun sait que leur culture le leur interdit et que leurs objectifs mènent à prendre le contrôle total du système et de l’intégrer dans son immense empire, par tous les moyens. L’Assemblée a mis des millions d’années pour que les Dimonons acceptent un simple principe de dialogue et une représentation matérielle de leur existence auprès de l’Assemblée. Chacun sait également que le Créateur, et assurément avec raison, a accordé aux Dimonons un espace spirituel particulier, une couche particulière de l’espace spirituel de l’univers dans lequel la majorité des créations éternelles demeurent, entre leurs missions dans la couche matérielle. Ils ne sont pas les seuls dans ce cas, mais ils sont les seuls à notre connaissance à rejeter la totalité des réalités matière-essence spirituelle, malgré leur très grande ancienneté, intelligence technique et évolution réussie.

 Sur la Terre, l’énorme chaleur résiduelle engendrée par sa concrétion originelle a mis pratiquement 700 millions d’années pour diminuer assez pour permettre l’apparition prochaine d’une vie plus complexe. La convection de grosses masses de matières lourdes, inégalement réparties sur le globe, a provoqué logiquement une rupture de la croûte solidifiée qui entourait la totalité de la planète : l’immense océan, gelé en partie, qui recouvrait toute la planète s’est enfoncé dans d’immenses failles et créé d’immenses mers souterraines, la planète s’est couverte de vapeur d’eau, provoquant d’abord un réchauffement climatique important dû à un effet de « serre » , avant une inversion et des successions de cycles de glaciations. La composition chimique de l’atmosphère s’est modifiée, des terres solides et froides ont émergé pour la première fois et commencé à dériver à cause de l’enfoncement/émergence de matières de l’intérieur de la planète.

 Ce processus qui dure des millions d’années provoque le regroupement de la matière solide en continents qui se regroupent et se divisent plusieurs fois.

sedna-big.jpgLa planète Sedna, découverte par l'homme en 2004.

 Vers 600 millions d’années avant maintenant, la planète excentrée sur laquelle se sont réfugiés les Dimonons est de retour au plus près du Soleil (mais son approche maximale se situe au niveau de l’orbite de Pluton). Ce qui est redouté se produit évidemment : les Dimonons tentent d’ensemencer tout le système solaire avec leur propre chimie : des millions de petites sphères s’échappent de leur planète en direction de toutes les planètes du système.

 Je réussi à en aspirer une assez grande partie réservée aux petites planètes telluriques, mais malgré tout, plusieurs milliers de sphères sont tombées sur toutes les planètes du système, y compris la Terre. L’Assemblée est prévenue aussitôt et la décision d’accélérer encore plus la possession de la Terre par l’Homme est prise. Le déclenchement du processus est fixé à 100 millions d’années terrestres plus tard, le temps de voir si l’ensemencement dimonien a de son côté enclenché une réaction chimique et d’adapter nos propres semences…

Regroupement des rapports de Naar-Loor ici : http://www.sciences-fictions-histoires.com/pages/ecrits/les-rapports-de-naar-loor-l-observateur.html

Yves Herbo (c) pour le texte 08/2013

Les photos ou illustrations sont protégées par les lois sur les droits d'auteurs. L'exploitation commerciale de cette oeuvre est prohibée, aussi bien pour le texte que les illustrations. (Les illustrations ou photos, vidéos sont sous copyright et leurs auteurs doivent également être contactés).

Yves Herbo sur Google+

livre essai Nouvelle fiction auteur écrivain lire science-fiction free gratuit

Commentaires (1)

herbo

Ce n'est pas la première fois que cela arrive mais une news scientifique vient de tomber en ce mois de février 2015... et affirme à peu de choses près la même chose que cet écrit du rapport 27 que j'ai posté en août 2013 ! Etonnant non ? : http://m.slate.fr/story/98219/spheres-metal-microscopiques-adn-vie-terre

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau