Des scientifiques prouvent la réincarnation humaine ?

Des scientifiques prouvent la réincarnation humaine ?

Tubesquantiquescervicaux

On revient dans la rubrique l'Homme Spirituel avec cet article, inutile d'expliquer pourquoi, cela coule de source.

Suite de ces articles et vidéos : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/sciences/deux-scientifiques-disent-prouver-l-existence-de-l-ame-humaine-quantique.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/l-homme-spirituel/recherches-sur-le-karma-et-la-reincarnation.html et les nombreux autres trouvables dans ce lien...

Depuis que le monde est monde, nous discutons et essayons de découvrir ce qu'il y a au-delà la mort. Ces derniers temps, une science quantique explique et prouve qu'il y a une vie (non physique) après la mort de tout être humain.

Un livre intitulé "Biocentrisme : Comment la vie et la conscience sont les clés pour comprendre la nature de l'Univers" "est discuté" sur l'Internet, car il contenait une notion que la vie ne s'arrête pas quand le corps meurt mais qu'elle peut durer éternellement. L'auteur de cette publication, le Dr Robert Lanza, qui a été élu le troisième scientifique le plus important du monde, en direct par le New York Times, n'a aucun doute que c'est possible.

Au-delà du temps et de l'espace

Lanza est un expert en médecine régénérative et directeur scientifique de la Advanced Cell Technology Company. Dans le passé, il était connu pour ses recherches approfondies sur les cellules souches et aussi pour plusieurs expériences réussies de clonage sur les espèces animales en voie de disparition.
Mais il n'y a pas longtemps, le scientifique s'est impliqué dans la physique, la mécanique quantique et l'astrophysique. Ce mélange explosif a donné naissance à la nouvelle théorie du biocentrisme qui a été prêchée depuis. Le Biocentrisme enseigne que la vie et la conscience sont la clé de l'univers.

C'est la conscience qui crée l'univers matériel et non l'inverse.

Lanza pointe sur la structure même de l'univers et dit que les lois, les forces et les variations constantes de l'univers semblent être affinées pour la vie, ce qu'elle est, c'est l'intelligence qui existait avant qui importe beaucoup. Il dit aussi que l'espace et le temps ne sont pas des objets ou des choses, mais les outils de notre compréhension animale. Lanza dit que nous portons le temps et l'espace autour de nous "comme des tortues", ce qui signifie que lorsque la carapace part, l'espace et le temps existent encore.

La théorie suggère que la mort de la conscience n'existe pas. Elle n'existe que comme une pensée parce que les gens s'identifient à leur corps. Ils croient que le corps va mourir tôt ou tard, en pensant que leur conscience disparaîtra aussi. Si le corps génère la conscience alors la conscience meurt quand le corps meurt. Mais si le corps devient conscient comme une boîte de télévision par câble reçoit des signaux satellites, alors il est évident que la conscience ne se termine pas avec la mort du corps. En fait la conscience existe en dehors des restrictions du temps et de l'espace. Elle peut être n'importe où : dans le corps humain et à l'extérieur d'elle-même. En d'autres termes, elle est non locale dans le même sens que les objets quantiques sont non locaux.

Lanza estime également que plusieurs univers peuvent exister simultanément. Dans un univers le corps peut-être mort et dans un autre il existe toujours (ou va exister), en absorbant la conscience qui a migré d'univers. Cela signifie qu'une personne morte voyage à travers le même tunnel tout simplement, pas en enfer ou dans le ciel, mais dans un monde semblable à celui qu'il a autrefois habité, mais cette fois en vie. Et ainsi de suite, à l'infini, presque comme un effet cosmique de la vie au-delà de la mort.

Plusieurs mondes

Non seulement il y a de simples mortels qui veulent vivre éternellement, mais aussi quelques grands scientifiques qui ont la même opinion que Lanza. Ils sont des physiciens et des astrophysiciens qui ont tendance à être d'accord avec l'existence de mondes parallèles et qui suggèrent la possibilité d'univers multiples. Le Multivers (multi-univers) est le concept scientifique de la théorie qu'ils défendent. Ils croient qu'il y a des lois physiques qui prouvent l'existence de mondes parallèles.

Le premier à en parler était l'auteur de science fiction HG Wells en 1895 avec le livre "La porte dans le mur". 62 ans plus tard, cette idée a été développée par le Dr Hugh Everett dans sa thèse de troisième cycle à l'Université de Princeton. Cela postule essentiellement que, à un moment donné, l'univers se divise en de nombreux cas semblables et l'instant d'après, ces univers "nouveaux-nés" divisés sont similaires. Donc, dans certains de ces mondes, qui peuvent être présents, on lit cet article dans un univers et on regarde la télévision dans un autre.

Dans les années 1980, Andrei Linde, scientifique de l'Institut de Physique de Lebedev, a développé la théorie des univers multiples. Maintenant professeur à l'Université de Stanford, Linde a expliqué que l'espace se compose de nombreuses sphères imbriquées qui donnent lieu à des niveaux similaires, et ceux-ci, à leur tour, produisent des sphères en plus grand nombre et ainsi de suite à l'infini. Dans le monde, elles sont séparées. Elles ne sont pas conscientes de l'existence de l'autre, mais elles représentent des parties du même univers physique.

Laura Mersini Houghton, physicienne à l'Université de Caroline du Nord avec ses collègues affirme : des anomalies du fond du Cosmos existent en raison du fait que notre univers est influencé par d'autres univers existants à proximité et que des trous et des failles sont un résultat direct d'attaques contre nous par univers voisins.

Ame

Ainsi, il y a beaucoup d'endroits, ou d'autres univers, où notre âme pourrait migrer après la mort, selon la théorie du néo biocentrisme.
Mais l'âme existe-t-elle ? Y a-t-il une théorie scientifique de la conscience qui pourrait accueillir une telle demande ? Selon le Dr Stuart Hameroff, une expérience proche de la mort se passe quand l'information quantique qui habite le système nerveux quitte le corps et se dissipe dans l'univers. A côté du Dr Hameroff, un matérialiste offre une autre explication de la conscience qui peut peut-être faire appel à l'esprit scientifique rationnel et aux intuitions personnelles.

La conscience réside, selon Stuart et le physicien britannique Sir Roger Penrose, dans des microtubules des cellules du cerveau qui sont les principaux sites du traitement quantique. Après la mort, ces informations sont libérés du corps, ce qui signifie que votre conscience part avec. Ils ont fait valoir que notre expérience de la conscience est le résultat des effets de la gravité quantique dans ces microtubules, une théorie qu'ils ont dénommé Réduction Objective Orchestrée.

La conscience ou au moins la proto-conscience est théorisée par eux comme une propriété fondamentale de l'univers, présente même dans le premier moment de l'univers lors du Big Bang. " Dans une de ces expériences conscientes, il a été prouvé que le régime de proto conscience est une propriété fondamentale de la réalité physique accessible à un processus quantique associé à l'activité du cerveau."

Nos âmes sont en fait construites à partir de la structure même de l'univers et ont peut-être existé depuis le début des temps. Nos cerveaux ne sont que des récepteurs et des amplificateurs pour la proto-conscience qui est intrinsèque à la structure de l'espace-temps. Donc, il y a vraiment une partie de votre conscience qui n'est pas matérielle et vivra après la mort de son corps physique ?.

Le Dr Hameroff dit à Science Channel dans le documentaire Through the Wormhole : " Disons que le cœur cesse de battre, le sang s'arrête de couler, les microtubules perdent leur état quantique. L'information quantique dans les microtubules n'est pas détruite, elle ne peut être détruite, elle se  dissipe juste et se distribue à l'univers dans son ensemble ". Robert Lanza ajouterai ici qu'elle n'existe pas que dans cet univers, elle existe peut-être dans un autre univers.

Si le patient est réanimé, relancé, cette information quantique peut revenir dans les microtubules et le patient dit "J'ai eu une expérience de mort imminente".
Il ajoute: "Si il ne reprend pas, et que le patient meurt, il est possible que cette information quantique puisse exister en dehors du corps, peut-être indéfiniment, comme une âme."

Cet enregistrement de conscience quantique explique les choses comme les expériences de mort imminente, la projection astrale, l'expériences hors du corps, et même la réincarnation, sans avoir besoin de faire appel à l'idéologie religieuse. L'énergie de votre conscience, se recyclera potentiellement dans un corps différent à un certain moment, et dans le même temps, elle existe en dehors du corps physique sur un autre niveau de réalité, et peut-être dans un autre univers.

Robert Lanza sur le Biocentrisme (VO)

Ref. :
http://www.learning-mind.com/quantum-theory-proves-that-consciousness-moves-to-another-universe-after-death/
http://en.wikipedia.org/wiki/Biocentric_universe
http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2225190/Can-quantum-physics-explain-bizarre-experiences-patients-brought-brink-death.html#axzz2JyudSqhB
http://www.news.com.au/news/quantum-scientists-offer-proof-soul-exists/story-fnenjnc3-1226507686757
http://www.psychologytoday.com/blog/biocentrism/201112/does-the-soul-exist-evidence-says-yes
http://www.hameroff.com/penrose-hameroff/fundamentality.html
http://www.spiritscienceandmetaphysics.com/scientists-claim-that-quantum-theory-proves-consciousness-moves-to-another-universe-at-death/#sthash.INC2QKj1.dpuf, en portugais (envoyé par un contact brésilien) : http://www.duniverso.com.br/cientistas-comprovam-reencarnacao-humana/

PS : cet article m'a été envoyé sur Facebook (et enregistré) par Mr Antonio Sergio Tortoni le 11 janvier 2015 à 21:46, que je remercie ici, avec ce lien original en portugais que j'ai donc traduit avec l'aide de Google trad. et de la version anglaise aussi, citée dans cet article publié au Brésil (avec la vidéo citée aussi)... : 

Cientistas comprovam a reencarnação humana
www.duniverso.com.br

obrigado, eu vou ver de traduzir

Yves Herbo Traductions, Sciences, F, Histoires, 12-01-2015

Yves Herbo sur Google+

astral reincarnation ame paranormal auteur lire échange mystère interviews

Commentaires (14)

stefane
  • 1. stefane | 04/12/2016

Bonjour,

Où étions-nous avant la naissance ? avions nous une conscience ? biensure que non


Bien sur que oui. Ivesh dit vrai. Je me souviens de ma naissance et ce n'est pas une conscience d'enfant lors du passage qui me parlait à moi même. Une conscience de tout ce qu'on peut être. Inexplicable.

Parenthèse : (C'est un sacrifice , en ce qui me concerne d'être revenu ici. Dans ce monde de basse vibration causée par l'ignoance d'une grande partie de l'humanité. On s'en sortira pas. A continuer ainsi, l'humanité va aller droit au mur. (Je ferme la paranthèse).

Et merci Ivesh car vous activez des mémoires en moi et grâce à vous je vais donc plus loin que ce moment de naissance qui pour moi fût un calvaire.

D'autre part, méditez sur l'eau : a-t'elle une conscience ? N'oubliez pas que le fœtus nage dans l'eau. L'eau c'est la vie.
Et l'eau réagit au fréquences universelles (tant sonore qu'inconnues ou désapprouvées dans notre ère idiote. Non enseignées à l'école. Evidemment. Donc imaginez l'action sur le fœtus.

Pour ce qui est des rêves. Réalité ou non, le mot "réalité n'est qu'une invention de vocabulaire terrestre pour se perdre et s'éloigner de soi même et faire douter le monde.
J'en dirai pas plus.

Bonne journée.

stefane.

yvesh

Bien sur que oui... tout semble prouver qu'un foetus possède déjà une conscience avant même de naître. Il entend les sons, bouge et semble parfois même interagir avec sa mère, qui ressent d'ailleurs souvent sa présence spirituelle et non seulement physique. Il y a aussi beaucoup de témoignages de personnes ayant la forte impression d'avoir des souvenirs de cette période d'avant la naissance, à l'intérieur du ventre de leur mère. C'est mon cas. Sans compter bien sûr les personnes qui se souviennent de vies précédentes (avec même certaines preuves physiques qui ont été recensées par certains spécialistes, comme des marques corporelles identiques, etc...). Personnellement, j'ai très longtemps et dès ma plus tendre enfance fait un rêve récurrent (et ne dites pas "ce n'est qu'un rêve, car malgré les tentatives d'explications théoriques sur ce que sont les rêves, ils ne s'agit toujours que de théories non prouvées !) : je flotte dans une semi-pénombre colorée de rose et des millions de particules flottent autour de moi. J'éprouve une sorte de béatitude et des petites bêtes (bactéries/cellules ?) s'occupent avec amour de moi, me "nourrissent et me nettoient" en permanence... j'entrevois soudainement mon image qui se reflète sur quelque chose d'innommable : c'est un bébé tout fripé... c'est un vieillard en fait, qui se rend compte qu'il est dans le corps d'un bébé humain et qui s'en offusque, comme si c'était une punition ou une mauvaise plaisanterie... il ouvre grand la bouche pour crier son désespoir, mais aucun son n'en sort... et la scène disparaît... je pense très sérieusement que c'est le moment précis où ma conscience immortelle a été "téléchargée" quelque part dans ce foetus de quelques semaines ou mois, et avant que l'essentiel de sa mémoire ait été effacée, comme un "reset"...

EL FIGHA
  • 3. EL FIGHA | 18/11/2016

Où etions-nous avant la naissance ? avions nous une conscience ? biensure que non

stefane
  • 4. stefane | 08/11/2016

Je suis en harmonie avec vous.

Il est vrai que lorsque j'avais 11 ans et qu'à une intéro d'histoire, je ne me souvenais plus de la réponse à cette question :
-Quel est le berceau de l'humanité, notre véritable descendance ?

Il fallait répondre, vous le savez bien , Lucie, et bien j'ai eu 0 à la question. C'est certainement parce que je n'y ai jamais cru. Que de bêtises et d'illusions on peut nous faire croire ou apprendre. C'est vrai. Et ça, ça fait votre avenir tant avec des enseignements réels, riches, fiables, avec de vraies croyances expérimentées, tant avec des illusions ou fausses croyances fausses théories etc..... Et d'après les scientifiques et les preuves ADN (que je n'ai pas vues de mes propres yeux, mais que j'aimerais bien voir les démonstrations et les sources), et bien on descend pas du tout de Lucie.
Mais bon, l'erreur de diagnostique est humaine. On ne descend plus de Lucie maintenant. Évidemment. Bientôt si l'on dit qu'on descend d'une cellule de la lune ou d'un coquillage et que ça passe à la TV, le monde va le croire en majorité. Celui qui ne soutenait pas jadis que l'on descendait de Lucie prenait bien des risques. A raison.

C'est pour cela, qu'il faut du discernement et de la lucidité et réfléchir un peu tout de même.

Je pense que Charlie Darwin s'est en parie trompé sur l'origine des espèces également.
Pour moi : Le singe est le singe
Lucie est Lucie
L'homme est l'homme
Le Serpent est le Serpent.
Le poisson est le poisson. Point.

Quoi qu'il en soit la chenille vit une très belle vie après "la mort" (La métamorphose", et cela est BANALISE alors que c'est tout de même fantastique, merveilleux, magique, extraordinaire à la fois cette métamorphose. Mais non c'est banal.

Si l'on prend exemple sur la chenille qui devient papillon, c'est une évolution. En fait, la mort n'existe pas. Puisque comme vous l'avez rappelé, avec Einstein qui a dit "Rien ne se perd, tout se transforme".

Donc pourquoi persister à parler de mort ou de vie après la mort. Nous devrions dire que la mort est une continuité de la vie et je le souhaite à tout le monde dans la métamorphose et l'évolution. Ainsi, la mort existe mais elle n'existe pas. Ainsi, la vie après la mort existe mais elle n'existe pas. Ce qui nous ennuie, c'est quelle est la suite, quelle est la suite du chemin, la continuité. Et cette question on l'a nommée : mort. Après le dernier souffle, le mot "Suite" devient mort, "après" devient "mort ou "vie après la mort". Si le mot mort ne faisait pas partie de notre vocabulaire, on dirait certainement : "qu'y a t-il après ? Que se passe-t-il".

C'est cette vibration basse, très basse du mot "Mort" qui bloque tout, qui nous stoppe.

Peut-être que tout le monde a raison en fait : il y a une vie qui peut suivre, et non il n'y en a pas. Notre Vie et après vie serait tout simplement notre vérité et nos croyances les plus profondes. Tout dépend de chacun. L'Univers doit le permettre cela ?
Est-ce possible ?

yvesh

Je suis d'accord avec vous, seules des expériences vécues peuvent effectivement modifier des opinions ou des préjugés bien établis, voir même des affirmations répétées de théories comme étant "sûres"... Les médias, le cinéma et un certain "matraquage" nous affirment souvent des choses comme étant des "vérités", alors que nous découvrons plusieurs années plus tard qu'une telle ou telle "vérité" n'était qu'une théorie scientifique... erronée en grande partie en final (l'image du cro-magnon ou du néandertalien avec sa massue par exemple, ou les théories sur le(s) Big-Bang(s) ou les tectoniques des plaques, hydrauliques ou non, avec points chaud ou pas... (juste des exemples parmi beaucoup d'autres !)). Je suis par ailleurs assez "terre à terre" et plus souvent dans le doute que dans la croyance. Et je me moque d'être cru, je ne cherche pas à convaincre. Ce sont juste des choses vécues, et d'une façon très consciente, et je me dois juste de témoigner. L'humanité en fait ce qu'elle veut car, de toute façon, chacun connaît la vérité le moment venu ! Je ne pense pas personnellement que voyage astral et vie après la mort soient comparables : la première est juste une sorte de preuve (souvent individuelle) que la conscience n'est pas obligatoirement prisonnière d'un corps matériel ou d'une dimension matérielle... ce qui est tout de même un bon indicateur sur la possibilité (probabilité même) que la conscience survit à la mort de la matière animée qu'est notre corps... Je peux ajouter tout de même que, mathématiquement et statistiquement (tout comme beaucoup de phénomènes peu reconnus comme les OVNIs par exemple - bien que beaucoup d'Etats reversent un pourcentage des impôts dans des organismes qui les étudient très sérieusement ! - un nombre aussi conséquent de témoignages EST une preuve en soit... n'oublions pas aussi que des gens ont été condamnés à mort sur des témoignages suffisants (pour la justice)...
Alors oui, certes, notre société, et en particulier la France de Descartes (un Suisse qui a peut-être finalement fait plus de mal que de bien en empêchant une certaine évolution spirituelle de l'humanité !) préfère parier sur le "néant" et la matière quand on parle de vie et de mort... sans plus de preuves non plus d'ailleurs sur l'existence de ce "néant" de la mort... malgré un manque total de témoignage (évidemment) sur cette théorie du "rien après la mort"... Vous ne citez pas tous les témoignages sur les "fantômes" ou "revenants", poltergeists ou autres, comme accompagnant la théorie de la vie après la mort, bien que nous ayons ce genre de témoignages depuis la plus haute antiquité... on peut parler aussi de ces témoignages de médecins qui disent que certains patients, en sortant d'un coma, parlent parfois une langue antique et éteinte par exemple, et semblent avoir des souvenirs supplémentaires par rapport à leur vie "normale"... n'est-ce pas une accumulation de faits que n'importe quel scientifique (et certains l'ont fait, et ont été dénigrés !) et même sceptique, devrait prendre en considération ?
Ravi que nous soyons d'accord sur l'essentiel, et peu importe ceux qui font le mauvais pari...

stefane
  • 6. stefane | 07/11/2016

Bonjour yvesh,

Vous avez bcp de vécu, et je sais que vous êtes sincère cela se ressents.

Je n'affirme rien justement, ni avec preuves ni sans preuvse. Je n'ai pas de preuves à donner. C'est une lutte qui nous fait perdre de l'énergie. J'ai commenté. Je "soulève".
Dans ce que vous me répondez, c'est avec respect et gratitude que je vous lis. Je vous ai lu avant de répondre ce qui va suivre. M'avez vous bien lu, car je vous rejoints pour bcp de choses. Dommage

Vous dîtes : "Donc non, ce n'est pas parce que vous avez la sensation que votre corps est réel qu'il l'est !"
Le sujet n'est pas là. Notre corps : réel ou pas ? On peut aller très loin dans un débat qui nous éloignera du sujet. (Sans quoi on va entrer dans ce fameux débat de la matrice et de son film...).

Si vous me relisez, vous verrez que je n'affirme rien. Je donne une opinion (qui n'est pas forcément à être approuvée par le lecteur)Je dis simplement ceci car ceci est encore ce que ressents la plus grand partie de l'humanité : la vie après la mort reste encore un mystère et utopique dans la société moderne et surtout en France. Ca c'est la réalité pour les gens (qui ne font pas de dvpt personnel, et qui ne sont pas dans votre quête ou la mienne : donc ils représetent bien plus que 75%). Je ne parle pas en mon propre nom et en mes propres expérience. J'ai donné une opinion sur ceci par exemple :

" La vie après la mort, est-ce la Vie ? Même en lisant les rapports des super scientifiques ci-dessus, il n'y a tjrs pas de PREUVES FORMELLES. Moi ça ne me donne pas de preuves. Et pour ceux qui sortent de leur corps (sorties astrales sans être protégés, bien souvent dans l'inconscience et la non connaissance de savoir que votre corps est ainsi à la disposition de l'univers..."
Car la sortie astrale peut être interprêtée comme une preuve de vie après la mort pour ceux qui l'ont vécu (soit accidentellement, soit par le dvpt personnel, soit pour jouer "au nirvana". Est-ce un indice qu'il y a une vie après la mort ? Une sortie du corps peut faire partie de la vie : tout simplement. Cela ne dit en aucun cas que c'est une preuve de vie après la mort.
Encore une fois pour moi il n'y a toujours pas de preuves suffisantes pour que l'humanité l'accepte et l'intègre comme elle intègre la réalité d'une voiture et d'une maison, donc tout ce qui sur le Plan de la matière.. On a plus besoin de prouver qu'on fait des routes. Par contre, encore aujourd'hui, les preuves de la vie après la mort, malgré des témoignages sincères (je ne dis pas que vous n'êtes pas sincères quant à vos témoignages, bien au contraire, si pour vous elles sont suffisantes,je regrette, mais selon moi elle ne suffisent pas pour que l'humanité toute entière.
Pour les témoignages, de visions etc... je n'ai jamais dit que c'était faux. Tout d'abord je ne parlais pas de mes expériences, j'avais ajouté à ce thème un commentaire.

La Vie après La Mort, ce n'est encore pas une Vérité pour le monde, pour la société, comme l'est ainsi la vérité politique, la santé, le travail, les magasins, les villes, le chien, les amis, la tristesse, la joie, le sport, le divertissement, la pratique d'un art etc etc. Ca ne l'est encore pas pour les gens, surtout en France, "La vie après la mort selon des témoignages ou preuves comme ci-dessus) n'est encore pas encré dans les mœurs et coutumes et réalités, dans la vie en communauté, dans un système économique, politico-social et culturel. Votre Réalité n'est pas la leur pour le moment. D'ailleurs, on n'en parle pas dans nos Droits (droit privé, droit public, droit des sociétés, droit pénal, etc...). Ce n'est encore pas reconnu et validé par les pouvoirs dirigeants de nos sociétés modernes par exemple. Ce n'est pas un sujet de tous les jours. C'est encore très taboo.
Ainsi, il faudra des preuves au delà de celle-ci. Ainsi la raison des religions ou des boudhhistes etc... Nous sommes croyants ou pas. Faut-il aller au delà des croyances ? J'en sais rien. Je ne peu me permettre de dire : il faut. Chacun sa réalité, sa connaissance, sa vérité.

La vérité est les fruits des expériences pour moi.

Vous savez, un jour j'ai rencontré un Monsieur qui venait d'entrer dans sa retraite. Lui et le vendeur parlaient de la vie après la mort, et ce monsieur m'adresse la parole :
"- vous y croyez vous ? (pensant essayer de me vendre son livre)"
- oui, j'y crois mais je le ne le sais encore pas. J'en ai pas la connaissance. Car je n'ai rien vécu pour dire et affirmer qu'il y a bien une vie après la mort
Il me répond :
-J'étais ingénieur, très cartésien, pour moi la vie, cétait la santé oui, mais avoir des maisons, une voiture haut de gamme, des enfants, les vacances. Je me moquais des gens autour de moi qui disent que l'on peut vivre des sorties du corps, des NDE, qui parlaient de vie après la mort, du fameux tunnel etc... pour moi c'était vraiment des sujets pour lesquels il ne fallait pas me parler. J'y étais fermé. Radicalement. Mais un jour, suite à une hospitalisation, j'ai vu le tunnel. J'ai vu mon corps. Et bien, j'ai pris une sacrée claque ! Et regardez : j'en ai fait un livre. Il est là édité. J'ai changé radicalement ma vie. Quel idiot ai-je été. J'étais une personne fermée. "

Ce Monsieur n'a pas été un idiot. IL n'y croyait pas. Maintenant il le SAIT. Il est dans le Savoir. Je crois ce Monsieur sur parole car dans ses yeux, on y lisait la Vérité, l'émotion, la sincérité.

Malheureusement, cette vérité n'est encore pas Officielle mais officieuse pour notre société.

Si on la savait officielle, penseriez-vous qu'un monde meilleurs serait possible pour autant ?Il y a une hypothèse que cela pourrait être pire. Il suffit de méditer pourquoi.

Bonne continuation. Et encore merci.
Bien à vous

yvesh

Oui bien sûr il y a des interrogations continuelles... mais vous dites que vous ne savez pas... tout en affirmant tout de même des choses sans plus de preuves ! ("Vous imaginez pendant ce temps là. Et pendant ce temps là qu'est ce qu'il se passe dans votre corps physique bien à disposition de tout ?" - " Je suis ancré à la Terre. Je suis ici sur Terre : pourquoi aller "flotter sans corps dans le tout possible astral ?
Nous sommes dans un corps. "... etc... mais certains disent que toute notre vie n'est peut-être qu'un rêve ! Et dans les rêves, la sensation du toucher et "d'être dans un corps" peut être tout aussi "réel"...). Donc non, ce n'est pas parce que vous avez la sensation que votre corps est réel qu'il l'est ! Compliqué n'est-ce pas ? En fait, beaucoup disent "on n'a qu'une vie, faut en profiter"... mais c'est bien un pari ! Car nous n'avons pas plus de preuves qu'il n'y a qu'une vie... c'est même l'inverse : il y a beaucoup + de preuves (fantômes très nombreux et depuis toujours, témoignages de morts cliniques qui reviennent, visions et perception de familles décédées qui le disent, etc...) d'une vie après la mort que de preuves qu'il n'y a rien du tout ! Mais on préfère faire le pari inverse, surtout par peur à priori... La physique (et Mr Einstein en premier) affirme que "Rien ne se perd dans l'univers"... mais alors, pourquoi la conscience se perdrait-elle ? N'est-ce pas contradictoire avec notre science, justement ?... Bon, j'ai eu plusieurs preuves personnelles au cours de ma vie... et parmi les meilleures se trouvent plusieurs synchronicités (cherchez les études scientifiques sur les synchronicités - voir Jung notamment), qui me font percevoir que notre univers (et nos vies) est en fait effectivement très très organisé et laisse finalement peu de place au pur hasard... on pourrait en fait comparer notre univers (et le déroulement de nos vies dans ce Temps que nous n'avons toujours pas réellement expliqué d'ailleurs (!)), avec ses périodes de sommeil (un quart de nos vies !) qui sont comme des "petites morts" dont on ne ramène (parfois) que des rêves logiques ou non, a un programme informatique (ou une réalité virtuelle !) dans lequel nous avons un rôle à jouer... Une autre de mes preuves est aussi le fait que, adolescent, je me suis intéressé à ce sujet et que à l'époque j'ai été jusqu'à demander à mes parents de me faire savoir, lorsqu'ils mourraient, si il y a en effet quelque chose après... puis ma vie a continué et je me suis désintéressé de ces choses totalement (boulot, métro, dodo ^^). Ma mère est décédée en février 2012 et, 7 jours après son décès, alors que j'étais rentré chez moi après son enterrement, elle s'est présentée à moi dans une espèce de brume. Ce n'était pas la femme que j'ai connu, bien que je l'ai parfaitement reconnue, mais une jeune fille d'environ 16 ans (et je ne connais aucune photo d'elle avant son mariage d'avec mon père, bien plus tard pour elle !) qui m'a sourit, a écarté les bras comme pour me montrer un paysage et a juste dit avant de disparaître "Je n'aurai jamais imaginé que la mort, c'était ça...". Et là évidemment, le souvenir de ma demande d'ado m'est revenu et j'ai été extrêmement troublé... Mon père m'a affirmé aussi l'avoir vu et entendu plusieurs fois depuis dans leur maison... J'ai une autre expérience de vision d'un être mort : celle d'une petite chienne-caniche qui est mort de sa belle mort vers 15 ans... mais mieux qu'une vision : c'était la répétition d'une scène réelle vécue plusieurs années avant sa mort... sauf qu'elle était un "fantôme" maintenant... avec un réel poids à côté de moi sur mon lit ! Donc mieux qu'une vision, quelque chose de physique, avec un poids qui fait s'enfoncer le matelas, la sensation de son souffle et de sa présence, et alors que je ne dormais pas du tout (lampe de chevet allumée et lecture en cours...). Et il y a eu d'autres faits, "hasards impossibles", rencontres (y compris une sphère blanche a peu de distance), expériences physiques et spirituelles, qui sont pour moi autant de preuves accumulées qu'il y a en effet "quelque chose" qui veut me prouver qu'il y a une autre réalité que celle, banale, que nous semblons vivre jour après jour... il y a aussi cette notion de plus en plus "pointue" en physique, de la matière-énergie associée aux ondes, aux "vibrations"... car ce qui nous semble être un corps "solide" et bien matériel... n'est pas aussi "solide" et "matériel" selon son degré de vibrations et de fréquences... il faut méditer là-dessus quand vous parler être dans un "corps" ancré à la Terre... ce n'est pas si vrai que ça :)... conversation intéressante en tout cas... et j'ajouterai que, probablement, chacun a ses propres preuves mais que peu les acceptent, consciemment ou non...

stefane
  • 8. stefane | 06/11/2016

Bonjour,

Les rêves, la vie après la mort, l'imagination (par projection de conscience etc... Déjà tout ceci est à la fois fantastique, pas toujours bien et inquiétant. Si l'on se concentre sur une seule chose : se dire "SAUVE TON ÂME", on commence déjà par prendre "CONSCIENCE" du plus important. Et si le compte bancaire est à découvert, en pensant à cela, franchement qu'est ce qu'on n'en a à faire du compte à découvert et de l'imbécile de chef qui nous stresse et nous harcèle par de l'anti-vie. Qui se souvient de ses vie antérieures ? : oui on a tous lu des preuves de témoignages sous hypnose, de mort cliniques etc... etc etc... Ah oui , Il y a aussi ceux qui disent, qu'une croyance en une vie antérieure peut être l’œuvre d'entité supérieures pour vous y faire croire. C'est comme certaines méditations, où l'on vous amène ici et là. Ah oui ? Vous imaginez pendant ce temps là. Et pendant ce temps là qu'est ce qu'il se passe dans votre corps physique bien à disposition de tout ? Êtes vous avec vous même pendant la superbe évasion reposante remplie de plénitude et de béatitude? Êtes vous sur que c'est la réalité et non un roman d'image que vous co-crez ? Mais l'on peut dire que ce que vous co-créez (films ou extraits de votre véritable(s) vie(s) antérieure(s) sous hypnose, méditation par la visualisation ou projection de conscience etc etc etc...) peut être vérité ou pure imagination de votre cerveau, de votre pouvoir créateur et d'imagination. N'est-ce pas cela aussi l'univers ? Je rêve ailleurs en ce moment même ? possible. J'en sais RIEN. Il faut être honnête : j'en sais rien. Pour le savoir il faudrait être coscient à la fois ici et dans le rêve. Non ?
Depuis 7 ans, depuis tout petit, j'ai l'intuition que notre esprit, notre conscience ne peuvent s'éteindre. L'intuition d'où vient elle ?
La vie après la mort, est-ce la Vie ? Même en lisant les rapports des super scientifiques ci-dessus, il n'y a tjrs pas de PREUVES FORMELLES. Moi ça ne me donne pas de preuves. Et pour ceux qui sortent de leur corps (sorties astrales sans être protégés, bien souvent dans l'inconscience et la non connaissance de savoir que votre corps est ainsi à la disposition de l'univers, cela me fait" sourire" pour ceux qui l'étendent et qui manquent d'humilité par rapport à cela: surtout que le plus souvent c'est pas vrai. Je ne dit pas que j'y crois ou pas, je n'en sais RIEN. Et si c'était vrai, franchement je ne le ferais pas sans être certain d'avoir toutes les protections nécessaires. Je suis ancré à la Terre. Je suis ici sur Terre : pourquoi aller "flotter sans corps dans le tout possible astral ?
Nous sommes dans un corps. Nous entendons notre égo, le langage du coeur, le langage de l'intuition, le langage du corps physique, le langage d'autre parties de l'esprit. Vous reconnaîtrez que c'est difficile de savoir si c'est l'âme qui parle, le cœur, l'intuition; On lit de tout et n'importe quoi. Du proche du vrai et du faux. C'est pénible. Pourquoi n'a-t-on pas lé vérité (légitime et nos droits) ? Il y a bien une raison. Et tout est là. d'ailleurs, qui à la preuve formelle de la provenance de l'intuition ? Idem : on y lit de tout.

Depuis 43 ans de vie, personne, personne n'a la vérité pour moi, pour vraiment SAVOIR. Certainement un petit millier sur cette planète détiennent la Vérité.
Encore même que je crois aux vie antérieures, dans la prochaine incarnation (si cela est vraiment vraiment VRAI, n'est-ce pas, je serai comme aujourd'hui : A RIEN ME SOUVENIR. Et si je travaille dans cette future vie sur mes souvenirs de vies antérieures, encore une fois je me retrouverai dans cette "fichue spirale" à me dire ceci : est-ce bien réellement mes "vies antérieures réelles, ou œuvres de mon imagination (inconscient et tout le reste... de l'univers de l'hypnotiseur ou de l'univers m'y faisant y croire ? ") Ici, personne n'a pour le moment la clé pour la Vérité. Alors nos broutilles, quand on pense à cela, que doit-on vraiment penser ? Donc croire. Les Croyances. Mêmes l'expérimentation laisse interrogation : rêves, méditations, sorties astrales etc...). Tout ceci reste formidable. Cela dit, moi ce dont je suis vraiment sûr et certain. C'est que nous avons étés créés par une SOURCE (ou des SOURCES/CRÉATEURS). Elle(s) seule(s) décidera de nous donner ici dans ce bas monde les clés de la vérité : si on le mérite. Je pense qu'il y a mérite. Mais j'en suis pas sûr. Certain l'appelle Dieu, d'autres La Source, d'autres par des Noms. A chacun sa vérité : n'est-ce pas aussi cela l'Infini de l'Univers ?

Ce qui est sûr, c'est que, quand on pense très sérieusement à son devenir après cette vie (si vraiment il y a plusieurs vie, sans parler de l'effacement des mémoires (ça aussi ça pose pb : pas à vous ?"), on est sûr d'une chose : celle-ci : si l'âme ne meurt pas, ou la conscience et tout le reste sauf le corps de chair, et bien on a le droit de se dire : "Sauve ton âme !".

Je pense qu'il y a continuité. Mais je reste honnête avec moi même : j'en sais rien.

yvesh

Et bien j'ai eu personnellement des preuves formelles que la vie existe après la mort... tout au moins la survivance de la conscience séparée du corps. La réincarnation est déjà une autre étape quand on est sûr de la première chose. Personnellement je pense qu'il y a plusieurs niveaux de consciences et plusieurs niveaux matériels (univers parallèles si on s'en tient aux théories de la physique). Il y a donc possibilité de voyages des consciences à travers plusieurs plans, à la fois immatériels (l'énergie et/ou la matière noire en sont peut-être les traces) et matériels... et via des réincarnations matérielles donc aussi. En ce qui concerne les écrits religieux, je rappelle qu'aucun Dieu n'a jamais pris de plume (à part pour graver les 2 tables des lois de Moïse qui n'ont jamais été trouvées) et que TOUS les textes religieux sont écrits par l'homme... Je ne dis pas qu'une ou plusieurs entités (appelées "dieu(x) par l'homme) n'existent pas dans tous ces plans spirituels et matériels, mais je suis aussi certain (et nous en avons de multiples exemples) que l'être humain déforme et travestis les vérités quand ça l'arrange... donc, tout comme vous vous méfiez des dires d'un commerçant roublard ou d'un politicien véreux ou influencé, vous ne devez pas prendre à la lettre ce qui est écrit dans les textes religieux, QUELS QU'ILS SOIENT... car ce ne sont pas les "paroles" d'une entité dieu, mais des écrits de l'être humain... même s'il a entendu en effet des choses... on sait que le cerveau traduit selon sa propre culture...
Je pense que l'Homme prouvera un jour scientifiquement que la mort physique n'empêche pas la vie de la conscience (rien ne se perd dans cet univers !) car cette conscience est en quelque sorte "téléchargée" dans les cerveaux des foetus à un moment X... tout comme une certaine conscience l'est aussi dans le règne animal !... via le génome de chaque espèce qui conserve les mémoires des êtres créés au fil du temps (à partir d'un être immortel en quelque sorte, qui en est à l'origine. Il vous faut beaucoup méditer là-dessus et sur nos connaissances biomédicales, physiques et spirituelles. Beaucoup de choses s'enchaînent et sont en fait logique...

Amal
  • 10. Amal | 09/09/2016

Excusez-moi, mais vous-dites croire en la rèincarnation humaine et certains d'entre vous en sont rèelement sûrs comme allan qui affirme telle une èvidence que: "la vie après la mort est la rèincarnation humaine"? Moi aussi j'ai eu envie de le croire et j'y ai cru dès que j'en avais entendue parler (la première fois que je me rend compte de la chose ètait grâce au roman "Aleph" du merveilleux Paulo Coehlo dont le thème principal ètait justement la rèincarnation, il y ait parlè de ses vies antèrieures qu'il a dècouvertes l'une après l'autre) mais plus tard je me suis rappelè de tout ce que dit la religion, qu'après la mort chaque âme serait tenue responsable de ses pèchès et ses bonnes actions devant Dieu et c'est cela qui dècidera pour elle si elle entrerait en Paradis ou en Enfer et j'ai rèalisè que quelque chose ici n'est pas logique. Pensez avec moi à une personne qui ait toute son existence aidè les autres et s'est sacrifiè pour les dèmunis(ect) et qu'après sa mort son âme ressuscite dans le corps d'un tueur en sèrie qui assassine, tue, verse du sang et commet des crimes abominables, (c un cas paroxyste). Comment Dieu trancherait pour dècider du sort de cette personne si elle serait destinèe au paradis ou à l'enfer. Mais ce n'est pas du tout logique!

yvesh

Je ne vois pas très bien le rapport entre une personne malheureusement décédée en 2014 et quelqu'un que vous avez donc rencontré entre 2014 et 2016, donc obligatoirement née bien avant 2014 ! Donc encore moins de rapport avec la réincarnation (ne pas confondre avec "résurrection" !) qui, selon entre autres des traditions hindoux, serait la survie de la même conscience (mais avec rarement sa mémoire) dans un autre corps via une renaissance (via un bébé donc !) après un laps de temps plus ou moins long...

Reneau
  • 12. Reneau | 21/06/2016

Bonjour , je me demande si la réincarnation humaine existe , car il se trouve qu'en juillet 2014 j'ai perdue le pere de mon fils qui avait 41 ans , aujourd'hui j'essaie de refaire ma vie et j'ai rencontré quelqu'un qui me dit les même choses , que seul le pere de mon fils savait , du genre ( je t'ai a l’œil ou je sais qu'un massage des pieds te calmera ) comment la personne que j'ai rencontré sur un site et jamais vue peu savoir ceci
si quelqu'un pouvez m'expliquer afin de m'éclaircir les idées merci a vous
cordialement

odin
  • 13. odin | 21/06/2016

bonjour
je confirme que la réincarnation humaine existe
il est facile de connaitre ses vies antérieures en communicant avec les animaux

allan

la vie après la mort c'est la réincarnation humaine

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau