OVNIs : Matin-Ovni du 06-05-2014 et ODH interviews 37

OVNIs : Matin-Ovni du 06-05-2014 et ODH interviews 37

odhtv.jpg

L'émission Matin-Ovni du 06-05-2014 vous est présentée par Gilles Thomas.

Actualité Ovni dans le monde de ces derniers jours.

L'émission est en collaboration avec:

http://www.sciences-fictions-histoire...
http://area51blog.wordpress.com/
http://ufoetscience.wordpress.com/
http://investigationsoanisetoceanogra...


L'édition ODH interviews 37 vous est présentée par Gilles Thomas.

L'invité est Patrice Serayqui vous parle de l'ufologie idéale, de la différence sceptique et zététicien et de son livre de science-fiction.

Sf pseray

Patrice Seray s'est intéressé au phénomène ovni depuis le début des années 1970. Il a écrit plusieurs articles pour la revue Lumières Dans la Nuit concernant ses propres enquêtes. Revenant sur celles-ci pour effectuer des vérifications que de nouveaux outils lui permettaient (logiciel d'astronomie et Internet notamment), il se rendit compte du nombre important de méprises d'une part et de ses propres erreurs d'autre part. Début des années 1980, il préféra aborder la casuistique de façon beaucoup plus pragmatique et sceptique. Il continue aujourd'hui dans cette optique.

L'émission est en collaboration avec:

http://www.sciences-fictions-histoire...
http://area51blog.wordpress.com/
http://ufoetscience.wordpress.com/
http://investigationsoanisetoceanogra...

http://odhtv-replay.kazeo.com/

Yves Herbo : bien que n'étant pas ufologue mais seulement témoin chercheur de vérité ne privilégiant aucune hypothèse, je souscrits personnellement à la majorité des propos de Patrice Seray d'après mes propres constatations de ce qu'est le "milieu ufologique" existant en France, et assez probablement dans le monde entier... mais mes constatations (peu enthousiasmantes pour l'instant !) ne sont pas figées car je ne peux dire "avoir fait le tour" de tout non plus, même si je m'intéresse au sujet (de loin et de prêt) depuis très longtemps. Ma position est obligatoirement différente d'un ufologue n'ayant jamais vu le phénomène par exemple mais cherchant la vérité : je sais ce que j'ai vu et je n'ai aucun doute là-dessus : ma principale démarche est donc de tenter de comprendre ce que c'est (sans privilégier une théorie spéciale), mais pas de prouver que ça existe, puisque je le sais déjà... j'avoue pour ma part ne pas comprendre les fabricants de canulars et leur volonté manifeste de retarder encore plus l'évolution des mentalités et connaissances humaines que nécessaire, voir d'abêtir l'humanité pour des raisons d'égo...

Un détail pourtant que je relève dans les propos de Patrice Seray me fait penser toujours à une certaine contradiction des sceptiques ou zététiques : c'est la forte tendance de leur part à assimiler dans leur "obligations" d'enlever le merveilleux des témoignages et de "casser" (débunker) tous les aspects "hors-normes" en tenant pour acquis que ce qui est explicable EST expliqué... ce qui n'est pas toujours le cas ! Ainsi, on relève souvent dans les cas "expliqués" des contradictions énormes entre l'explication et le témoignage... et l'exemple a été cité par Patrice Seray quand il dit " par exemple quand on se rend compte que la Lune était bien présente dans le ciel "... : en examinant les témoignages, on peut s'apercevoir que la personne ne pouvait pas voir la Lune dans la direction où il regardait ou la position de l'objet observé... mais l'explication retenue EST que la Lune était bien présente dans le ciel... il y a beaucoup "d'explications" de ce type chez les sceptiques, mais si on y réfléchit et compare les données, on se rend compte aussi assez souvent que ce n'est pas obligatoirement une explication satisfaisante réelle mais plutôt une orientation d'opinions parfois pas plus prouvées que celle du témoin...

Yves Herbo Relai-Sciences-F, H-06-05-2014

Yves Herbo sur Google+

interviews alien ufo ovni environnement MHD mystère

Commentaires (2)

yvesh

Bonsoir Patrice
Il y a en effet méprise de ma part apparemment car peut-être trop généraliste : je n'ai relevé tes propos que parce qu'ils m'ont semblé incomplets ou trop généralistes. Tu ne semblais pas citer ton travail et celui du cnegu, mais un avis généraliste sceptique souvent utilisé pour ne pas discuter du tout : il y avait vénus ou un morceau de lune dans le ciel et hop, l'explication est toute trouvée, on ne cherche pas plus loin : j'ai lu ça sur pas mal de sites amateurs pseudo-sceptiques et j'ai relevé cette phrase (identique à celles trouvées sans justifications) et c'est pour ça que je l'ai citée... mais le lien du site dont tu parles semble en effet prouver une réelle volonté d'enquêtes, même si je ne suis pas toujours convaincu sur les aspects positionnement des témoins et de l'objet par rapport à une lune ou une vénus de l'époque : là je suis un peu sceptique envers les sceptiques qui veulent réellement prouver (ou contre-prouver) ça... par exemple comment être sûr à 100% que la Lune, même en principe visible astronomiquement ce jour-là, n'a pas été cachée en permanence aux témoins par un arbre, une maison, etc..., vu l'objet bas sur l'horizon ? Les sceptiques, souvent parce qu'ils ont dans l'idée première de justifier une erreur du ou des témoins, repoussent assez facilement les probabilités là où elles les arrangent (tout comme certains "croyant" absolus il est vrai !), et je salut votre travail car c'est toujours mieux que le simple sceptique qui dira que, de toute façon, les témoins ne se souviennent même pas correctement de leurs positions et emplacements précis et que, à partir de là, on peut spéculer ce qu'on veut, rien n'est prouvable à moins d'avoir un ovni en permanence sous la main...
Je ne suis pas ufologue du tout mais témoin et curieux avant tout... et puis :" L’effet Janis traduit un comportement de groupe consistant à écarter (inconsciemment en général) toute opinion ou discussion allant à l’encontre de la cohésion du groupe. Selon Janis et Mann, cette attitude engendre souvent une absence d’objectivité et d’honnêteté dans la recherche et le traitement de l’information, une censure collective appliquée à soi-même et aux autres, un isolement par rapport aux autres groupes et finalement un système de pensée intolérant et irrationnel. " : c'est une conclusion sérieuse sur les groupes zététiques... http://www.pseudo-scepticisme.com/Les-derives-de-la-zetetique-a-l.html

Personnellement, je suis aussi pragmatique et raisonnable, presque logiquement froid : les physiciens ne se servent pratiquement que de statistiques pour prouver leurs travaux (et gros budgets...) : étant donné les millions de témoignages sur des ovnis depuis plus de 70 ans maintenant, il est impossible qu'il n'y ait rien... point, c'est tout pour moi et ça suffit comme preuve... tout comme pour la physique théorique qui décroche des gros budgets et prix nobels... ! Mon avis est que seuls les témoignages sortant de l'ordinaire méritent d'être analysés, ce que vous faites à priori du mieux que vous pouvez et tant mieux si des cas inexpliqués restent, ce qui paraît tout aussi logique vu le nombre, que de cas expliqués... ou explicables (par exemple faire une contre-façon d'un cas pour l'expliquer n'est pas une preuve non plus en soi...).

Et n'oublions pas non plus : " Douter de tout ou tout croire, ce sont deux solutions également commodes, qui l'une et l'autre nous dispensent de réfléchir. "
--Poincaré (Henri), La Science et l'hypothèse (Flammarion).

Très cordialement, Yves

Seray Patrice
  • 2. Seray Patrice | 16/05/2014

Bonsoir Yves,
Je découvre ton texte suite à l'interview que j'ai accordé à ODHTV. Je te remercie au passage d'avoir relayé cette émission.
J'aimerai, si tu acceptes, préciser une petite en apparence non comprise et que ton texte place en exergue de façon trompeuse. Je sais par expérience (hélas) que le scepticisme est souvent incompris car il met à mal beaucoup de dérive ufologique. C'est le cas ici puisque tu parles d'un exemple impliquant une méprise lune et en mettant en opposition la tentative prosaïque d'explication et le cas supposé.
En effet tu écrits : "Ainsi, on relève souvent dans les cas "expliqués" des contradictions énormes entre l'explication et le témoignage... et l'exemple a été cité par Patrice Seray quand il dit " par exemple quand on se rend compte que la Lune était bien présente dans le ciel "... : en examinant les témoignages, on peut s'apercevoir que la personne ne pouvait pas voir la Lune dans la direction où il regardait ou la position de l'objet observé... mais l'explication retenue EST que la Lune était bien présente dans le ciel... il y a beaucoup "d'explications""
C'est à minima avoir mal compris les propos. Lorsque, sceptique de mon état, je parle d'une méprise lune, c'est qu'il y a méprise lune avéré ! Et non une tentative de "débunking" (dans son sens péjoratif ici dans le texte) ! En effet facile de s'apercevoir que l'objet de la méprise est la lune puisque le témoin ne remarque à AUCUN moment sa présence dans la direction et la hauteur angulaire du PAN et que, cerise sur la gâteau, nous le PROUVONS ! A titre d'exemple voici les démonstrations que les sceptiques PRAGMATIQUE donne en exemple :
http://cnegu.info/index.php?cPath=552_554&osCsid=629fe5fb480d0fa246812ef8de83e20c
Ou bien
http://cnegu.info/index.php?cPath=552_553&osCsid=629fe5fb480d0fa246812ef8de83e20c
Ou encore
http://cnegu.info/index.php?cPath=552_566&osCsid=629fe5fb480d0fa246812ef8de83e20c
Après il est vrai que chacun en fait ce qu'il veut, mais ici il s'agit de cas dûment étudié, falsifiable, vérifiable et mieux TESTABLE à qui veut démontrer que les sceptiques font dans la dérive ufologique.
Ensuite, si d'aventure toi ou un autre ufologues désire en faire une expérience de visu, je suis prèt à démontrer in situ la vélidité du cycle SAROS !
Bien cordialement
Patrice

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau