Atterrissage d'ovni : Règles à suivre pour effectuer des prélèvements d'échantillons

Atterrissage d'ovni : Règles à suivre pour effectuer des prélèvements d'échantillons

logoufo-1.gif

Dans cette vidéo, Jean-Pierre Petit, retraité du CNRS et membre actif de l'association Ufo-Science, mettra en évidence les nombreuses fautes commises par les forces de l'ordre lors des prélèvements d'échantillons effectués sur des sites d'atterrissage d'ovni.

Il continuera son discours en mettant en évidence que ce sont ces erreurs qui permettent aujourd'hui aux membres d'une certaine frange de la communauté scientifique de contester la réalité de ce phénomène toujours très controversé.

Pour prouver sa théorie, il nous communiquera un extrait d'une célèbre émission télévisée dans lequel Alain Cirou, rédacteur en chef de « Ciel et Espace », déclarera que la non-existence du phénomène ovni peut facilement se vérifier par l'absence d'échantillons transmis aux laboratoires.

Jean-Pierre Petit contredira immédiatement cette affirmation en faisant valoir les rapports de deux grandes enquêtes effectuées par des gendarmes sur des sites présumés d'atterrissage d'ovni dans lesquels nous pourrons constater la présence de plusieurs échantillons transmis pour analyses.

Ainsi, de nombreux prélèvements sont régulièrement envoyés aux laboratoires et la seule raison pour laquelle aucun d'eux n'a jamais pu être examiné est le mode de conservation utilisé.

Les gendarmes, n'ayant reçu aucune formation adéquate, se contentent de placer les échantillons au réfrigérateur alors qu'il faudrait les conserver à une température comprise entre -50°C et -80°C.

Cette constatation a poussé Jean-Pierre Petit à produire un petit film explicatif sur la procédure à suivre lors d'une telle intervention, petit film qui clôturera agréablement cette sérieuse démonstration.


Atterrissage d'ovni : Règles à suivre pour effectuer des prélèvements d'échantillons


L'équipe du CIT (Collecte d'Informations sur le Terrain) d'UFO-Science montre ici comment sélectionner, prélever, conserver à -80 °C et transporter correctement les végétaux en vue de leur analyse biochimique en laboratoire, avec l'équipement adéquat.



Le professeur Michel Bounias, chercheur à l'INRA, a démontré en 1981 qu'un atterrissage d'ovni (affaire de Trans-en-Provence) avait entraîné de profondes modifications biologiques dans les végétaux prélevés sur la trace. Ces modifications décroissent rapidement en s'éloignant du centre, témoin d'un phénomène radiatif. À cette époque, l'analyse avait pu être menée à bien car le gendarme chargé de l'enquête avait pensé à prélever les plantes avec leur support terreux humide, ce qui avait assuré une bonne conservation durant leur voyage jusqu'au laboratoire. 

L'organisme officiel d'étude des ovnis, le GEPAN, préconisait de "conserver les échantillons au froid". Hélas une seconde affaire similaire quelques années plus tard ne fut pas concluante (cas de l'Amarante) ceci parce que la gendarmerie, toujours chargée de ce type d'enquête, coupa les végétaux aux ciseaux, les enferma dans des sachets plastiques et les "conserva" dans le bac à légumes du réfrigérateur de la brigade. Or une température de 4 °C est très insuffisante pour stopper les processus enzymatiques, et les échantillons arrivèrent au laboratoire (pas celui du Pr Bounias !) dans un état de pourrissement avancé. 

La gendarmerie n'est pas adaptée à ce type d'enquête. Seules des équipes spécialisées, couvrant tout le territoire, pourraient mener à bien cette mission et empêcher qu'un fiasco tel que celui du "cas de l'Amarante" ne se reproduise. 

La vidéo ci-dessus comporte deux parties : 3 minutes explicatives de Jean-Pierre Petit sur ce sujet, suivies de 3 minutes de reportage sur le terrain. 

L'équipe UFO-Science 
http://www.ufo-science.com

YH : Attention, comme bien précisé dans le titre, il se s'agit que de la partie prélèvements d'échantillons : les procédures de photos/vidéos/préservation de l'endroit et premières études de mesures de rayonnements éventuels et de minéraux sont censées être effectuées en parallèle (chacun sa spécialité).

Autres infos sur UFO-Science et Jean-Pierre Petit :

D’ici quelques semaines, UFO-Science interviendra lors d’une soirée en direct sur un forum dédié au phénomène Ovni. Y seront abordés les différents travaux réalisés au sein de l’association, mais également les actions en cours et à venir. La dernière partie de soirée sera dédiée aux questions des auditeurs. Pour une meilleure organisation, celles-ci seront recueillies et sélectionnées.

Si vous souhaitez nous poser une question, contactez-nous par email.. Nous ferons suivre vos questions à l’équipe du forum en charge de l’organisation. Les plus pertinentes d’entre elles seront retenues pour être diffusées lors de cette soirée. Pour plus de précisions, voir l’annonce sur le forum concerné.
La date exacte de diffusion sera communiquée prochainement.

Il y a quelques semaines, ils ont été contacté pour que l’association UFO-Science fasse l’objet d’un reportage de quelques minutes. A cette occasion, une équipe de tournage nous avait suivie sur le terrain pour filmer le test en conditions réelles de nos stations de détection UFOCatch. Le document en question est visible sur le site d'UFO-Sciencehttp://www.ufo-science.com/wpf/?p=4609

SFH 06-2012

Yves Herbo sur Google+

alien ufo ovni MHD mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau