Les "ovnis" liés aux séismes expliqués en partie ?

Les "ovnis" liés aux séismes expliqués en partie ?

Nuages lumineux pendant séisme en Chine

Une nouvelle étude des feux de tremblement de terre - des lueurs mystérieuses parfois signalées avant ou pendant l'agitation sismique - constate qu'ils se produisent le plus souvent dans des environnements de rifts géologiques, là où le sol est fracturé. Ce travail est le dernier a tenter d'expliquer les feux énigmatiques qui ont été décrits par des témoins oculaires durant des siècles, mais qui doivent encore être pleinement expliqués par les scientifiques. 1, 2, 3.

Marco Equizi/Flickr/Getty Images - Earthquake lights were reported shortly before a devastating quake struck L'Aquila, Italy, in 2009.

L'étude, publiée dans le numéro de Janvier / Février 2014 de Seismological Research Letters, 4, rassemble plusieurs courants de recherches pour proposer un mécanisme par lequel les lumières du tremblement de terre se forment. Les auteurs suggèrent que, pendant un tremblement de terre, le stress des roches broyées contre les autres génère des charges électriques qui se déplacent vers le haut, le long des failles géologiques verticales qui sont communes dans les zones de rift. Lorsque les charges atteignent la surface de la Terre et interagissent avec l'atmosphère, elles créent une lueur.

" Les Feux de tremblement de terre sont un phénomène réel - ils ne sont pas des ovnis, » dit l'auteur Robert Thériault, un géologue auprès du ministère des Ressources naturelles du Québec, à Québec, Canada. " Ils peuvent être expliqués scientifiquement. "

L'un des problèmes dans l'étude des lumières de tremblement de terre est que les rapports légitimes s'enchevêtrent avec les sciences parallèles. Certains témoins décrivent d'improbables flammes et de la fumée qui jaillit de la terre, d'autres mentionnent des nuées ardentes qui pourraient être une aurore boréale, ou des traînées de feu céleste qui pourraient être des météores.

Mais certains rapports ne peuvent pas être facilement expliqués, dit John Ebel, un géophysicien à l'université de Boston dans le Massachusetts. En 1727, par exemple, un homme de la Nouvelle Angleterre qui promenait son chien, un soir d'Octobre, a sentit le sol commencer à trembler et a regardé une boule de lumière tourner autour de l'animal, qui glapissait.

" Nous sommes tous intéressés à en savoir plus sur les lumières de tremblement de terre ", dit Ebel, qui n'était pas impliqué dans la nouvelle étude. " Ce n'est tout simplement pas une zone régulière de la recherche scientifique, car il n'y a aucun moyen de faire une expérience sur elles. "

L'équipe de Thériault a décidé de compiler tous les rapports fiables qu'ils ont pu trouver, à partir de l'année 1600 jusqu'à aujourd'hui. Ils se sont concentrés sur 27 tremblements de terre en provenance des Amériques et 38 en provenance d'Europe, et apparus à travers de nombreux contes bizarres. Au large de la côte péruvienne en Août 2007, un pêcheur a rapporté que le ciel est tourné au violet quelques minutes, avant que la mer ait commencé à trembler. Près Ebingen, Allemagne, en Novembre 1911, une femme a déclaré avoir vu des lueurs qui se sont déplacées sur le sol " comme des serpents " lorsqu'un tremblement de terre a commencé.

Birmanie : étrange lumière avant le tremblement de terre. 12 novembre 2012 - etat-du-monde-etat-d-etre.net

Sur les 65 séismes étudiés, 56 ont eu lieu le long d'une zone de rift active ou ancienne. Et 63 des 65 tremblements de terre ont eu lieu là où les failles géologiques qui se sont rompues étaient presque verticales.

Cette géométrie verticale pourrait expliquer comment les lumières du tremblement de terre apparaissent, disent Thériault et ses collègues. Le membre de l'équipe Friedemann Freund, un physicien des minéraux au NASA Ames Research Center à Moffett Field, Californie, soupçonne que tout commence par des défauts dans un rocher, où il manque un électron dans les atomes d'oxygène à l'intérieur de la structure chimique d'un minéral. Lorsque le stress d'un tremblement de terre frappe le rocher, cela brise les liaisons chimiques impliquées dans ces défauts, créant des trous de charge électrique positive. Ces flux de " trous p " peuvent remonter verticalement par la faille jusqu'en surface, déclenchant de puissants champs électriques locaux qui peuvent générer de la lumière.

Des expériences en laboratoire ont montré que les champs électriques peuvent être générés dans certains types de roches grâce à la pression 5. Mais l'idée de Freund est juste l'un des nombreux mécanismes possibles pour expliquer les lumières de tremblement de terre. « Elle a assez de bon sens, mais cela ne signifie pas que c'est juste, » dit Ebel.

Le catalogue de témoignages ouvre d'autres idées pour étudier les lumières du tremblement de terre, dit Thériault. Par exemple, les sismologues qui surveillent les failles actives pourraient chercher les changements dans la conductivité électrique du sol, immédiatement avant ou pendant un tremblement de terre.

Plus généralement, transmettre l'information sur les lumières de tremblement de terre pourrait sensibiliser à leur sujet, en tant qu'un avertisseur possible des tremblement de terre, dit Thériault. Le phénomène a alerté les gens avant : près de L'Aquila, en Italie, en Avril 2009, un homme a vu des éclairs blancs se refléter sur ses meubles de cuisine dans les premières heures de la matinée et a emmené sa famille en dehors de la zone 6. Deux heures plus tard, le tremblement de terre dévastateur a frappé.

Ref. : 1 - Lockner, D. A., Johnston, M. J. S. & Byerlee, J. D. Nature 302, 28–33 (1983).

2 - Derr, J. S. Nature 321, 470–471 (1986).

3 - Ouellet, M. Nature 348, 492 (1990).

4 - Thériault, R., St-Laurent, F., Freund, F. T. & Derr, J. S. Seismol. Res. Lett. http://dx.doi.org/10.1785/0220130059 (2014).

5 - Freund, F. T. et al. J. Atmos. Solar Terr. Phys. 71, 1824–1834 (2009).

6 - Fidani, C. Nat. Hazards Earth Syst. Sci. 10, 967–978 (2010).

Source : http://www.nature.com/news/earthquake-lights-linked-to-rift-zones-1.14455

Yves Herbo (suite à un commentaire éclairé de Alberto Enriquez traduit) : Ces études sur l'électro-magnétisme chimique des roches apportent beaucoup d'eau au moulin aux spécialistes de ces "nouvelles" disciplines incluant les interactions chimiques entre minéraux, qui s'opposent depuis plus de 30 ans aux spécialistes et géologues américains qui ne se basent que sur la pure mécanique classique de la sismologie pour tenter d'expliquer le phénomène. Ce phénomène sous-jacent et souvent précurseur est mieux compris par une application directe d'une solide solution chimique et d'une solide étude sur la lithosphère comme ci-dessus, et à venir. Ce n'est que dans la géologie et surtout la sismologie qu'il y a une résistance (américaine) depuis 30 ans à ces théories, au détriment du progrès scientifique. On remarque tout de même que dans ces études récentes, personne n'ose encore proposer que ces phénomènes puissent être invoqués pour prévoir les séismes, puisque les conditions géologiques rares (failles quasi-verticales) que possèdent ces régions recueillent moins de 0.5 pour cent des tremblements de terre mondiaux. Cependant, ce n'est pas pour autant que, lorsque ces phénomènes lumineux (nommés EQL) apparaissent (dans ces régions principalement), le public (et scientifiques) doivent tout simplement les ignorer... des vies ont été sauvées dans l'Aquila italien car un homme a repéré ces lumières étranges et a déménagé sa famille ailleurs. Mais de plus en plus de théoriciens et physiciens affinent la compréhension des effets des Trous Positifs, comme Freund, et développent un certain nombre de techniques électromagnétiques qui pourraient aller vers des prévisions de séismes avec autant de délai que deux semaines. Il est important de comprendre que ce n'est pas un simple phénomène piézo-électrique comme avec du quartz. Le piézo peut créer des étincelles, il ne peut pas générer un effet de « batterie » de courants de trous positifs durables. On attend les réactions des sismologues ( principalement aux États-Unis ) qui ont rejeté les avancées sur un domaine qu'ils ne comprennent tout simplement pas. Ils devront soit faire cause commune - ou se trouver de plus en plus seuls car la recherche se poursuit au même rythme en Chine, Taiwan, la Russie, l'Inde, le Japon, la Turquie, la France et l'Angleterre. L'attitude de refus de quelques-uns, ancrés dans la hiérarchie de l'USGS a été pour beaucoup dans leur choix de conserver des œillères officielles. Comme un sismologue indien a dit il y a quelques années, " Nous ne comprenons pas cette attitude américaine, car ici, nous sommes impatients d'avoir ces nouvelles informations que l'électromagnétisme nous apporte. Nous voulons tous comprendre mieux les tremblements de terre ".

Plusieurs phénomènes lumineux sont visibles dans cette vidéo filmée lors du tremblement de terre survenu au Pérou en août 2007. © chirinpancenita, YouTube

Une mystérieuse et puissante lumière est apparue le 07 avril 2011, durant le séisme, visible d'une caméra automatique disposée sur les toits de Tokyo au Japon.

Mystérieuse lumière au large des côtes du Japon durant le tremblement de terre du 7 avril 2011 de 7.4 sur l'échelle de Richter !
Bien que selon Jesse Ventura, ancien lutteur en course pour les présidentielles US 2012, il s'agirait d'une preuve de l'utilisation de HAARP, une autre explication tout à fait naturelle et possible, l'accumulation des tensions dans les roches peut aussi dans certains cas provoquer un effet piézo-électrique dût aux quartz contenus dans la roche, et déclencher ce genre de phénomène !

http://club.doctissimo.fr/webbot/servitude-188833/video/projet-haarp-rayon-14086094.html

Ecoutez les sons enregistrés durant le tremblement de terre du 11 mars 2011

http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/04/11/01008-20110411ARTFIG00580-le-chant-du-seisme-japonais.php

vidéo filmée 30 mn avant le tremblement de terre en Chine en 2008. 

Chili le 26-02-2010

Lien intéressant : http://www.planete-revelations.com/t2240-detranges-manifestations-auriques-dans-le-ciel-du-chili-avant-le-seisme

Yves Herbo Traductions et commentaire-SFH-01-2014

Yves Herbo sur Google+

alien ufo ovni environnement MHD séisme volcanisme lire mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau