Le Sinkhole de Louisiane s'agrandit toujours et inquiète

Le Sinkhole de Louisiane s'agrandit toujours et inquiète

sinkholelouisiane-11-2012.jpg

C'est le 03 août 2012 qu'aux Etats-Unis, très précisément dans une zone appellée « Corne du Bayou » en Louisiane, qu'un énorme trou submergé est apparu subitement. Tout près de l'affaissement du sol qui s'est créé, se trouve un dôme de sel où sont stockés des déchets radioactifs et 1.5 millions de barils de butane liquide.

Si le gouffre continue de dévorer la terre, ce qui semble être le cas actuellement, il pourrait s'étendre jusqu'à ce lieu d'entreposage de matières toxiques, radioactives et hautement inflammables. Il suffirait d'une étincelle pour déclencher, selon des experts, l'équivalent de 100 bombes nucléaires similaires à celles utilisées sur Nagasaki ou Hiroshima.

A partir de la 5ième minute environ, des images de la dépression de terrain et la chute des flots du lac dans le trou, des schémas du sous-sol aussi et des images des mines et exploitations de pétrole/gaz :

Le 26 septembre 2012 au matin, un évènement inhabituel se produit à N 30° 0.145, W 91° 8.723 dans the Bayou Corne et la zone du Grand Bayou de Assumption Parish, révèle le RSOE.

Un nouvel évènement s'est produit le mardi 27 novembre 2012 vers 11 h 30, un « rot » s'est produit et lors de cet évènement, des arbres sont tombés et des débris, ainsi que des hydrocarbures ont émergés de l'énorme affaissement de plus de 5 terrains de football. Les experts ne peuvent expliquer ce qui a causé cette situation, ni cet affaissement qui se produit depuis 5 mois maintenant dans une région proche de la faille de New Madrid. Mais ce n'est pas fini car la situation vient d'empirer...

Mardi, l'effondrement monstrueux du bayou Corne a avalé 1.500 pieds carrés de terre ou 30.000 pieds carrés de terre le long de la bordure orientale du trou en forme d'entonnoir, selon si on parle à des entreprises ou au gouvernement (!).

Avant la grande augmentation dans la taille de cette semaine, on a estimé à que la surface de l'effondrement était de 5,5 acres sur la surface, soit la taille de plus de cinq terrains de football. Basé sur le directeur du département de la sécurité intérieur et de la préparation des secours d'Assumption Parish John Boudreaux, la surface est maintenant plus près de la taille de six terrains de football.

La vidéo officielle d'hier du survol de l'effondrement a plus loin dérangé certains observateur pour la première fois ce qui semble être une augmentation massive dans la taille due à l'effondrement le plus récent. Dans la vidéo, l'effondrement peut être également vu se répandre dans de nouvelles parties des marécages voisins. (Observez la vidéo officielle du survol d'Assumption Parish prise le 1er novembre 2012) :

le-veilleur.com/articles.php?idcat=1&idrub=51&id=883

http://classic.edsuite.com/proposals/proposals_280/situation_summary_008162013_fi_681.pdf

Les Experts ont confirmé la nécessité d'évacuer certains résidents des Bayous et la principale société d'exploitation, Texas Brine, accusée de creusement de cavernes trop proches ou donnant directement dans le dôme de sel doit les indemniser. Depuis le 22 février 2013, Texas Brine tente de faire baisser les gaz et de récupérer l'hydrocarbone s'échappant de diverses cavernes. et au 16 août 2013 (dernier rapport enregistré), ils en ont collecté pour 4367 barils de butane liquide... (sur les 1.5 millions de la zone !)

http://assumptionla.com/bayoucorne/gohsep

Cette date du 16 août 2013 est en fait la même que celle d'une série de petits séismes regroupés dans la région. La réaction géologique locale se produit le 21 août 2013 par un nouvel élargissement du sinkhole, enregistré en direct (et un peu annoncé comme un nouveau sinkhole par une presse européenne pas très au fait des réalités locales depuis un an ! ...) :

http://lesmoutonsenrages.fr/2013/08/22/le-sinkhole-en-louisianne-devient-officiel-avec-une-video-montrant-des-arbres-avales-par-une-riviere/


Yves Herbo-SFH-08-2013

Yves Herbo sur Google+

économie environnement climat séisme volcanisme

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau