Alerte au cyclone de catégorie 5 sur le Japon

Alerte au cyclone de catégorie 5 sur le Japon - MAJ

201205w-p.png prévisions au 16-06-2012

Après Mawar, Guchol arrive.

La saison cyclonique se renforce considérablement dans le nord-ouest du Pacifique.

Un peu à l'instar des dépressions atlantiques qui se succèdent sur les Iles Britanniques, les tempêtes tropicales se succèdent également dans le nord-ouest Pacifique et le premier typhon majeur de la saison, Mawar, a même vu le jour au début du mois de Juin. Il s'est déplacé au large des côtes des Philippines, n'apportant finalement que peu de dégâts sur l'île de Luçon. Il s'est ensuite dissipé en se dirigeant vers le nord en causant des pluies orageuses sur le sud du Japon.

Une nouvelle bouffée tropicale s'est formée le week-end dernier au large de la Micronésie. Elle est devenue tempête tropicale lundi 11 juin et a été baptisée Guchol (curcuma en micronésien) par les services météorologiques locaux. Hier, Guchol est même devenu typhon de catégorie 1 le matin, puis 2 dans la journée.

ir.jpg

Une menace probable pour les populations

Ce typhon a trouvé des conditions favorables à son renforcement en circulant sur les eaux particulièrement chaudes à près de 30 degrés sur cette partie de l'océan Pacifique. Guchol est devenu un typhon de catégorie 3 hier. Ses rafales atteignent les 210 km/h. D'ici lundi, ce typhon va encore gagner en puissance et atteindre le niveau 4 à 5 avec des rafales possibles à plus de 250 km/h.

Le scénario le plus probable à l'heure actuelle ferait remonter Guchol en Mer des Philippines à l'est de Luzon (principale île des Philippines) avec une importante houle cyclonique sur l'est de l'île. Guchol pourrait menacer lundi l'archipel Ryūkyū (Japon).

Pour l'instant, c'est Okinawa qui se trouve en ligne de mire de Guchol, dès la fin du week-end, d'autant qu'il abordera l'île au moment où il aura atteint son maximum de puissance, probable catégorie 4 à 5.

Yves Herbo : Il y a une inquiétude supplémentaire évidemment concernant le Japon : les grandes quantités d'eaux radioactives se situant le long et au large de Fukushima vont très probablement être brassées et dispercées dans de multiples endroits, et une importante houle cyclonique (le typhon va passer plus près du Japon que des Philippines) risque de rejeter une bonne partie de ces eaux fortement contaminées tout au long et par-dessus les plages de la côte Pacifique d'une grande partie du Japon...

Le 19-06-2012 : le typhon est repassé du niveau 4 à 3 en s'approchant de Tokyo et a modifié sa trajectoire pour passer sur les terre. A noter le 17-06-2012 un fort séisme de 6.4 à 32 km de profondeur au large des côtes du Honshu, Japon. Dans le même temps, une autre tempête tropicale nommée Talim s'est créée et se dirige également vers le Japon : voici les prévisions mises à jour dans la nuit du 18 au 19-06 :

maj.png

Radioactivité ou pas ? :

Une deuxième hécatombe de plusieurs tonnes de sardines a été découverte hier au Japon.
C'est le journal local le "Fukushima Diary" qui l'a révélé au public. Elle vient s'ajouter aux inquiétudes des japonais, 1 semaine seulement après la découverte de la première dans le port d'Ohara ( voir l'article précédent en cliquant sur ce lien ).

Avant hier soir environ 10 000 sardines ont été retrouvés mortes, échouées sur la plage de Minami Shitaura-machi, prés de la ville côtière de Miura , dans la préfecture de Kanagawa au Japon.

L'hécatombe a été rapporté aux autorités communales par une fondation environnementale publique, d’après les premiers éléments de l'enquête il semble qu'elle est eu lieu quelques jours auparavant.

Les tests de qualité des eaux de la région déjà effectués sur place par l'association,  n'ont rien révélé d'anormal, mais la préfecture a ordonné des études complémentaires qui sont en cours d'investigation. 

La ville de Miura est située sur la côte à 61 kilomètres de Tokyo et à 80  kilomètres au sud de la ville d'Isumi. La centrale de Fukushima est à 260 kms plus au nord.


Carlotta, troisième phénomène cyclonique dans le Pacifique nord-est

201203e.png

L'activité cyclonique devient importante depuis quelques jours sur les bassins de l'hémisphère nord. Le typhon Guchol continue à se renforcer et constitue une sérieuse menace pour le Japon ces prochains jours. Si l'Atlantique nord reste calme pour l'instant, il n'en est pas de même dans le bassin du Pacifique nord-est.

Une dépression tropicale s'est formée hier, elle a évolué rapidement pour devenir puissante tempête tropicale. Elle a été baptisée Carlotta (soit le troisième phénomène cyclonique de l'année) par l'Organisation Météorologique Mondiale. Elle a même atteint temporairement le stade de cyclone de catégorie 1 hier vendredi, et sa trajectoire est préoccupante pour la côte ouest mexicaine qu'elle frappe ce week-end.

Etat d'alerte déclenché sur l'ouest du Mexique


Carlotta frappe le littoral, entre Puerto Angel et Acapulco, tout en se déplaçant très lentement. Plus que les vents, proches des 100 km/h en moyenne, la houle cyclonique est à surveiller. Elle atteint les 4 à 6 m, accompagnée de très fortes précipitations. Le risque d'inondations et de surcote est alors marqué. 

Depuis hier, on relève 73 mm de pluies à Salina Cruz et des cumuls de pluies entre 100 et 200 litres d'eau au m² sont attendus entre les villes de Puerto Angel et d'Acapulco, deux villes touristiques d'importance de la côte mexicaine.

Il n'est pas courant que des phénomènes cycloniques touchent terre dans cette région. Habituellement, ils sont repris par le flux d'est dominant et partent en pleine mer. Pourtant, cette année, l'ouragan Bud avait déjà impacté la côte mexicaine fin Mai. L'état de Jalisco avait alors été touché par de fortes vagues et des rafales de plus de 100 km/h.

http://actualite.lachainemeteo.com

current.png

http://www.tropicalstormrisk.com/tracker/dynamic/images/globe.png

Juste pour info : 11/06/2012...Chine, Epais nuage jaune au dessus de la ville de Wuhan

wuhan2.jpg


WUHAN - Selon l'ambassade de France, l'épais nuage qui recouvre la ville de Wuhan depuis le début de la journée pourrait résulter d'une pollution d'origine chimique, vraisemblablement à base de chlore (information démentie par les autorités locales qui se sont engagées à communiquer dès que possible l'origine de ce nuage).

Il est recommandé à la population, dans la mesure du possible, de demeurer à la maison, de fermer les fenêtres et de limiter l'usage de la climatisation.

La grande ville chinoise de Wuhan s'est brusquement retrouvée lundi plongée dans un épais nuage jaunâtre qui provoquait de nombreuses rumeurs et inquiétudes chez les habitants, selon des témoignages recueillis par l'AFP.

" Nous sommes très inquiets car nous ignorons de quoi il s'agit ", a confié par téléphone Li Yunzhong, un résident de Wuhan, qui est la principale agglomération de Chine centrale avec quelque neuf millions d'habitants.

La brume polluante est soudainement apparue lundi matin, selon des témoins. Vers 10H00-10H30, j'ai regardé par la fenêtre de mon bureau. Je ne pouvais pas en croire mes yeux. Au début j'ai pensé qu'il allait se mettre à pleuvoir mais il ne s'agissait pas de brouillard, a relaté à l'AFP Li Yunzhong.

Source © AFP

SFH 16-06-2012 et 19-06-2012

Yves Herbo sur Google+

économie environnement climat météo nucléaire

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau