mystère

Uritorco : la Montagne Mystique

La montagne mystique - MAJ 2

 

 

L’Argentine, comme toute l’Amérique Latine, possède ses mystères antiques liés souvent à de vieux temples et sous-terrains dans des régions désertes, mais l’un de ses plus grands mystères actuels est bien situé dans les terres de la province de Cordoba, dans la haute montagne de Uritorco, à 2000 mètres d’altitude. Avant la conquête espagnole, ce sommet était considéré comme sacré par les indigènes locaux de l’époque, les Comechingones. D’après la tradition orale qui nous parvient à travers les habitants âgés de toute la région, ces tribus vénéraient des lumières mystérieuses et des entités cosmiques qui traversaient le ciel, attribuant ces phénomènes aux Esprits Anciens des morts sortants de leurs tombes. Plus grosses étaient les lumières, plus elles montraient la puissance de l’Esprit. Elles pouvaient aussi être vues marchant dans la montagne. D’ailleurs plusieurs hommes avaient disparu sans traces entre les rochers, et il semblait que ces créatures sortent des profondeurs de la terre, plus précisément de la cité sous-terraine Erks

Etonnant aussi : Uritorco est probablement l’endroit au monde où il y a le plus de traces physiques du phénomène OVNI : plusieurs empreintes au sol, liées au phénomène, y ont été analysées… et le nombre de témoins (toute une région et touristes) réguliers est trop impressionnant (y compris des vidéos de la télévision locale), pour envisager de multiples hallucinations collectives ou des manipulations à des fins commerciales (il est vrai que la région a vu son tourisme éclater depuis 1986 et la fameuse empreinte laissée par un engin vu par des villageois).

Deux chercheurs argentins, Ariel Pro Rigoni et Hugo Jaime ont passé deux semaines sur place et voici leur article traduit en français.

« D’après les légendes, cette Cité mystérieuse et surtout métaphysique serait le lieu de la régénération de l’espèce humaine, à l’intérieur du Temple de la Sphère où 3 miroirs permettent l’échange de données cosmiques avec tout l’Univers, et qui permettent notamment de suivre en détail la vie de chaque être humain habitant cette planète, en particulier celles de ceux qui sont impliqués dans le processus d’élaboration d’une harmonisation avec les Lois de l’Intelligence Cosmique… »

« Toujours selon les légendes, au 12ème siècle, le Chevalier Parsifal aurait laissé le Saint-Graal et la Croix des Templiers ensembles à Baston de Mando dans les environs de la montagne sacrée d’Uritorco, pour régénérer et transmuter l’Homme en une Intelligence Supérieure, afin de compléter le travail spirituel et métaphysique de la fraternité entre hommes. »

 

Baton Cumichingone original

"En 1934, Ulysse Orfelia après un voyage de découverte de huit ans au Tibet, a accès aux informations secrètes qui se trouvent dans les anciens monastères. En contact avec les grands lamas qui l’éduquent sur les mystères de la pierre sacrée, il décide de faire son pèlerinage en Amérique du Sud où il est guidé par télépathie par les moines afin de trouver enfin l'endroit où se trouve le bâton ou la pierre de la sagesse.

Le bâton de 1,10 m de long, a été trouvé et est un morceau de basalte noir poli ((NDTA) le basalte est reconnu comme étant le seul conducteur électrique potentiel dans le manteau terrestre, avec peut-être maintenant les carbonates liquides (1)), qui a été fabriqué il y a environ 8 000 ans à la demande du grand chef des Comechingones, Voltan o Multan et a été en possession du Professeur Guillermo Terrera jusqu'au jour de sa mort, le 19 Novembre 1998."

A noter qu’en 1938, une expédition allemande est dans la région à la recherche de ce baton sacré : Hitler en avait entendu parler et le voulait… (témoignage du père de Hugo Jaime (4)).

Observations d'OVNIs : un phénomène ancien

"Le phénomène OVNI, dans le monde entier, éclate dans le milieu des années 50, mais dans une interview que nous avons avec le Professeur José Lopez Alvarez, nous savons qu’au début du 20ième siècle, c’était passé des choses étranges, qui se sont produites sur la montagne Uritorco. Le professeur de physique nucléaire nous dit que, en 1915, le père de sa femme, Oscar Correas, qui à cette époque n'avait que 12 ans, a décidé un après-midi de se promener dans les environs, mais c’est trop éloigné de chez lui, s’est perdu sur la montagne Uritorco pour revenir le jour d’après. Et il a observé durant sa nuit différentes lumières, qui vont et viennent, illuminant toute la montagne.

En 1928, la mère de Romilio Rivero, 16 ans, fait sa promenade quotidienne avec ses chèvres dans le domaine de Los Torrones. Dans les montagnes, durant deux jours, elle voit un objet lumineux avec des hublots. Ce ne pouvait évidemment pas être autre chose qu’un OVNI, puisque la zone des Torrones est inaccessible et on ne peut atteindre que le pied du sommet seulement, en incluant de devoir escalader certains passages.

En 1935, Manuel Reina et un ami vendeur de charbon arrivent d'un village voisin, et soudain, sur un coude du chemin en face d'eux, apparaît un être avec un costume brillant sur le corps, comme du plastique. Alors qu’il avait un aspect étrange à regarder, ils se sentaient paralysés, ne pouvaient reculer ni avancer, alors ils n’eurent d'autre choix que d'attendre jusqu'à ce que le personnage énigmatique disparaisse…"

"A partir du 9 janvier 1986, la zone de la montagne Uritorco devient mondialement célèbre grâce à la plus grande empreinte supposée laissée par un vaisseau spatial extraterrestre sur la colline Pajarillo, qui fait partie de la vallée de Ongamira. La brûlure était de 122 mètres de long par 64 de large. Les témoins, Gabriel Gomez, de 11 ans et sa grand-mère Esperanza Gomez, aujourd'hui décédée, ont pu voir un ovni éclairant dans son sillage toutes les montagnes, de la colline Pajarillo à sa maison. Dans la matinée, non seulement ils ont trouvé la trace laissée par l’engin, mais ont également noté un certain nombre de saules qui avaient leurs feuilles jaunies, vieillies prématurément, comme si elles avaient perdu toute leur chlorophylle. (6)

 

 

Le 5 août 1987, un incendie brûle 20 kilomètres de montagnes à cet endroit, et l’empreinte de 122 mètres du Pajarillo reste intacte et épargnée (voir photo ci-dessus) alors que des buissons a l’intérieur sont extrêmement combustibles.

Dans la nuit du 21 Janvier 1988, sur la Colline Overo, un objet décolle et laisse une nouvelle marque de 42 mètres de diamètre. Encore une fois, il y avait des témoins, mais avec la différence que cette fois l'observation a été vue par 300 personnes. Le chercheur Jorge Suarez a été un témoin direct et peut voir, en regardant à travers ses jumelles, que l’objet se composait de plusieurs feux rouges qui augmentaient de luminosité pour produire une série d'éclairs illuminant une grande partie des montagnes.

 En Septembre 1991, retour sur la même zone car on découvre vers le village de Carrizal une empreinte calorique de 12 mètres de diamètre, avec une température de 340 degrés Celsius. Il y a eu de nombreuses hypothèses sur le phénomène, comme une petite éruption volcanique, des dépôts de calcaire qu'ils étaient entrés en contact avec la nappe phréatique, ou une chute de météorite, mais la vérité est aussi que ce jour-là, il y avait aussi des observations d'un objet non identifié sur la région…

A cet endroit, deux médiums font une pratique de méditation pour voir ce qu’il s'est réellement passé ici. A la fin de la session, ils sont surpris car les deux médiums ont eu la même vision. Deux navires avec des lumières très puissantes, un qui flottait dans l'air et un dans un sous-sol, chacun projetant un faisceau d'énergie vers le même point où les molécules accélérées du sol généraient une grande chaleur en laissant une marque sur le sol. Des études complémentaires par des ingénieurs qualifiés ont confirmé que les pierres de quartz ont été grillées, les températures pour provoquer ce phénomène sont passées à plus de 3000 degrés.

Triangle magnétique

En raison de la quantité de concentration de pyrite dans les profondeurs de la région des montagnes, certaines zones produisent à la surface une série de perturbations électromagnétiques dans les compas, les enregistrements ou la possibilité aux avions d'exploiter des vols commerciaux au-dessus de cette région.

Floro Sanchez a expliqué que sur cette zone avaient été retrouvés les ballons flottants d’un satellite de communication qui est tombé dans les environs de la ville de Copacabana, comme si la région était un puissant aimant attractif.

Des données plus récentes sur les Lumières d’Uritorco

Aujourd’hui, il est difficile de trouver parmi les habitants de Capilla del Monte quelqu'un qui n'a pas vu une lumière étrange traverser les cieux. On pourrait dire que cet endroit est l'un des rares au monde où l'on peut parler sereinement des OVNIs et ne va pas paraître fou, au contraire, les gens sont très favorables et partage leurs expériences de ces phénomènes."

Le fait que le gouvernement ait placé la zone comme réserve naturelle et y ait aménagé des chemins et infrastructures de tourisme pour que tous les habitants locaux (y compris les indiens) y trouvent leur compte n’y est pas étranger.

Dans cette video de 34mn10 (en espagnol), vous pouviez mieux voir les fameuses traces laissées sur la montagne à l’époque, et une visite des mêmes lieux 4 ans après : alors que l’endroit avait été fortement calciné par un phénomène aérien lumineux, puis avait résisté à un incendie l’année suivante, qui est passé tout autour, il est le plus vigoureux du secteur 3 ans après l’incendie… à la fin du document on peut voir le bâton sacré en basalte, appelé le « bâton qui parle »Cette vidéo a disparu de Youtube...

Cette vidéo de 3mn45 nous montre beaucoup de photos prises dans les montagnes Uritorco, le compilateur a ajouté plusieurs filtres pour  analyser la solidité des objets.

Cordoba_Uritorco_Argentina_Jan_09_2011/  Cette vidéo de janvier 2011 malheureusement très « tremblante » et très « sonore » (mais de moins de une minute, baissez le son si vous n'aimez pas le heavy hard rock !) nous montre l’un des tubes lumineux filmé sur le flanc de la montagne.

   Un autre objet est prit par surprise, petite video de 42 sec.

Un étonnant document de 6mn43 d'une télévision argentine : pendant un reportage de nuit sur l’Uritorco, un ovni fait plusieurs visites et est filmé en direct ! A ma connaissance, des objets ont déjà été filmés par des caméras de firmes de télévision, mais lors de reportages, jamais en direct : pas de manipulations ou trucages de vidéos possibles ici : des milliers de gens ont vu ça en direct… Vous n’en aviez jamais entendu parler ? C’est normal : les grands médias préfèrent parler des frasques des hommes politiques et des malheurs économiques passés, présents et futurs…

L'émission télévisée complète du 21 juillet 2011, d'une durée de 6 mn 45, en direct d'une chaîne publique d'Argentine, aux pieds de l'Uritorco et parlant justement des phénomènes du site, un objet rapide est filmé en direct, passant derrière et au-dessus de l'intervenant au micro.vous comprendrez sans savoir l'espagnol que les présentateurs restés en studio se moquent un peu des reporters et spécialistes sur place au début et à la fin de l'émission, alors qu'au-milieu de celle-ci, un objet passe rapidement mais pas assez pour ne pas être vu par la caméra, et que le studio intervient en direct, le dit au commentateur et spécialiste sur place qui n'a rien vu de son côté puisqu'il faisait face à la caméra. Ces collègues s'en moquent aussi à la fin de l'émission... Deuxième émission télévisée à avoir droit à sa visite d'objet étrange en direct dans les environs ces derniers mois : on dirait presque que ces engins ont trouvé le moyen d'être sur des vidéos difficiles à contester volontairement ! Un changement de politique ?

Un extrait important du 21 juillet 2011 d'une durée de 1,50 mn : un Extrait de l'émission ci-dessus et le document est analysé, ralenti et filtré.

Attention, je ne cautionne pas toutes les vidéos ou photos présentées ici : tout un chacun sait que les techniques cinématographiques actuelles autorisent la majorité des effets vus sur ces documents, mais certains (pas tous) ont été analysés par des professionnels sans traces de retouches. A vous de juger les possibilités. Quant aux reportages en direct, le trucage ne semble pas possible : l'émission a fait remuer certaines chaumières mais n'a pas surpris les habitants plus que ça...

Suite du reportage :

"Nous avons parlé avec le propriétaire de la montagne du Pajarillo (oiseau), Don Salvador, qui a répondu très gentiment pour nous laisser voir la zone où c’était produit l’empreinte sur le Pajarillo et nous a dit que les manifestations de lumières sur la colline en face de sa maison étaient fréquentes, tant qu'une nuit, il a pu en voir jusqu'à 14 sortes de lumières en une heure. Il nous a aussi dit que la nuit du 15 Janvier, cette année, on pouvait voir une lumière blanche de la taille d'une lune fait quelques mouvements rapides en forme de croix, puis a disparu. Un événement similaire a été également vu par Isabel Naitana, de sa voiture, une nuit à Los Terrones, une grande lumière de la taille d'un ballon de football est allée vers sa voiture très rapidement en faisant une croix dans son mouvement, puis a disparu.

Juan Kravchenco, grand écologiste de Capilla del Monte, nous a raconté qu’au camping du site des Huertas Malas, son père, qui ne croyait pas du tout à ces questions, est celui qui a sonné l'alarme sur la présence d'un objet descendant rapidement des montagnes vers où ils étaient, se poser pratiquement au sommet (des Huertas Malas), puis repartir au même endroit d’où il était venu.

Sur la montagne Alfa, le guide Favio Cepeda et plus de 30 touristes ont pu assister au coucher du soleil, et au centre du soleil pouvait être vu un objet très brillant rond qui faisait un mouvement circulaire en clignotant quand ils ont soudainement vu un rayonnement très fort, comme si il y avait eu une grosse explosion, l'objet a disparu à la vue de tous les gens ébahis.

Le chercheur Jorge Suarez nous a dit aussi que plusieurs objets ont été vus ces dernières années, en forme de tubes très lumineux, avec un éclairage vertical ou horizontal, et des lumières ou objets qui semblent frapper les montagnes et inexplicablement disparaissent entre elles sans laisser de trace, comme si elles s’introduisait dans une dimension inconnue."

Plusieurs webcams surveillent les montagnes et ont enregistré des phénomènes également, un nombre de plus en plus nombreux de touristes et de locaux mettent des photos et vidéos sur internet...

La Ville intraterrestre de ERKS

La Métaphysique parle de la ville intraterrestre de Erks, terme qui correspond à la langue cosmique, selon la science hermétique, où seront les futurs travaux de régénération de l'espèce humaine. A l'intérieur se trouve le Temple de la Sphère et les Trois Miroirs où il y a un échange de données cosmiques avec toutes les galaxies, qui peuvent suivre en détail la vie de chaque être vivant humain sur cette planète, en particulier ceux qui sont en train de développer une intelligence supérieure selon les lois de l'harmonie cosmique.

Une entrée des sous-terrains d'Erks et le site de Ongamira

On parle de la ville d’Erks comme une ville métaphysique, mais que dire des sons et bruits du Uritorco ? Des milliers de personnes dans la région les ont entendu de différentes façons au cours des années, le son et les mouvements de la terre. Quelle explication pour ces fortes explosions ne sonorité graves ? Quels sont les sons qui ressemblent à des marteaux, comme si une machine d’usine était en-dessous. Comment comprendre les bruits rapides, comme si une énorme porte s'ouvrait et se fermait. Je pense que nous avons encore beaucoup à apprendre et à entendre de cet endroit magique et inquiétant. Pariez qu’on va sûrement en parler plus d'une fois dans les temps à venir…

Voici le documentaire complet, en espagnol mais vous pouvez choisir des sous-titres (Google) en bas à droite. Une enquête assez complète sur ce qu'il s'est passé (et se passe toujours) autour de ces fameuses montagnes d'Argentine. En Capilla del Monte, Córdoba Argentina.
Ciudad intraterrena bajo el cerro Uritorco
Investigación: Sandra Marina Guzmán
Producción: Artefilms
Subido por: www.soloseneluniverso.com.ar

Autres événements étranges

A Capilla del Monte, nous avons passé notre séjour avec une foule d'événements inexpliqués à l'heure actuelle. Benedicto Pomponio, qui vit avec sa famille depuis 10 ans dans le village et qui tient un commerce au pied du Cerro Uritorco, nous raconte que dans un coude de la route de terre qui va de Capilla del Monte à La Toma, certains véhicules ont subi un freinage inattendu, comme si quelque chose aspirait vers l'arrière, et ont glissé dans la direction opposée de plusieurs mètres sans que le conducteur puisse intervenir.

Un lieu qui semble s'être arrêté dans le temps depuis des milliers d'années, où la nature d’une certaine pureté originelle irradie des Malas Huertas, où certains enfants ont eu des expériences avec la nature élémentaire, vus des elfes et lutins. Benedicto et sa famille ont été témoins directs de la présence de ces créatures minuscules qui croisaient leur chemin.

Juan Kravchenco c’est baigné lui-même dans l'un des nombreux puits qui sont le long des pentes des montagnes, il a senti la présence et le contact physique d’elfes qui caressaient son corps comme s'il s'agissait d'un rituel.

Egalement, dans ces paysages de l'ère tertiaire, les photos de famille peuvent saisir un halo de couleurs autour des gens qu’ils photographient et des luminosités dessus de leurs têtes. Il se dit entre les chercheurs et les métaphysiciciens que certaines des entrées ou des tunnels qui donnent sur la ville d’Erks seraient dans un coin de ce lieu antique.

 

Los Terrones

 

Conclusion

La légende continue disant que la ville mystérieuse de Erks est destinée à une ouverture de la conscience pour réveiller un homme nouveau dans l'humanité et, selon les statistiques du tourisme, nous croyons que c’est une réussite (2). Quand au principe du phénomène apparaissant au sommet de la montagne, nous avons grimpé sur l’Uritorco comme le font plus de 1000 personnes chaque jour à la recherche de réponses.

Après 12 jours d'enquête nous avons été en mesure de certifier l'existence de lumières dans le ciel de Uritorco, ainsi qu’une lueur qui émane autour de la montagne, vers le cosmos, comme s'il s'agissait d'un message, comme nous avons vu que ces énergies qui émanent du Cerro peuvent susciter des émotions puissantes chez les gens des environs, les amenant à avoir des visions et des sentiments si profonds que des larmes peuvent sortir des yeux. Enfin, c’est un lieu pas facile à oublier quand on le connaît. Comme dit Juan José Benítez, quand j’aime un endroit, je laisse toujours des choses à y faire pour y revenir un jour, et nous le ferons."

(3)-(7) Ariel Pro Rigoni et Hugo Jaime (traduit et commenté par Yves Herbo)

Quelques semaines d’enquêtes sur internet m’ont permis de découvrir qu’en effet, plusieurs instituts scientifiques, dont la NASA (qui a acheté un endroit pas très éloigné et construit un labo hérissé d’antennes satellites d’après les habitants) et des compagnies aériennes, sont impliqués dans les recherches sur cette zone de l’Argentine. Des scientifiques japonais, espagnols, américains sont venus pour mesurer et élucider ces anomalies énergétiques mesurables. Ils ont tous analysé les quartz et les fluorites de la région, mesuré le taux de magnétites et pyrites, ont travaillé sérieusement et n’ont pas réussi à comprendre quel type d’énergie émane de l’endroit… qui échappe toujours aux investigations de recherche des sous-terrains via satellites ou appareils électroniques au sol (sonars) à cause de son rayonnement qui parasite ces derniers. (4)-(5)

Sources et informations:

(1) http://www.science.gouv.fr/fr/dossiers/bdd/res/2997/pourquoi-le-manteau-terrestre-est-il-conducteur-/ - découvertes juillet 2011 (un petit rapport et j'en profite car c'est une découverte importante).

(2) www.cerrouritorco.com

(3) http://www.espinoso.org/biblioteca/ErksUritorco.htm  (article original sur ce post-il y a une suite un peu plus métaphysique mais intéressante par Hugo Jaime que je n'ai pas traduite).

(4) http://www.mantranews.com.ar/archivo/2004/enero/newsdiferentes.html

(5) http://ufocenter.over-blog.org/article-10115833.html

(6) http://www.metacafe.com/watch/1610760/luces_sobre_el_uritorco/  documentaire complet en espagnol sur le phénomène de 1986 et ses conséquences sur la région, quelques photos et vidéos rares et l’avis de spécialistes et d’un représentant religieux (qui est lui-même témoin comme tout le monde).

(7) http://www.eltiempo.com/blogs/alternativa_extraterrestre/2011/03/argentina-los-ovnis-del-cerro.php  Une autre version de l'article original en espagnol.

Ci-dessous : http://www.mantra.com.ar/Entrevistas/ERKS.html

illustration et carte : http://realidadovniargentina.wordpress.com/2012/08/26/la-ciudad-subterranea-de-erks-es-cosa-de-otro-mundo/ + http://www.aimdigital.com.ar/2012/08/26/la-ciudad-subterranea-de-erks-es-cosa-de-otro-mundo/

Mapa uritorco

MAJ : interview de Hugo James, descendant des gardiens Comechingones

ErksERKS, c'est quoi ?

C'est une ville qui est dans une autre dimension, dirigée par des êtres du gouvernement central Celeste de cette galaxie et d'autres Vestiges (Anciens, Antiques) d'autres galaxies. Cela signifie qu'ERKS fonctionnerait comme un panneau cosmique (intergalactique) qui fournit non seulement des informations sur les planètes de la galaxie, mais aussi sur l'univers entier. Par conséquent, il serait le premier épicentre de l'énergie de cette planète.
ERKS signifie : ENCUENTRO DE REMANENTES SIDERALES COSMICOS - Réunion des Vestiges Cosmiques Sidéraux

Apparemment, il y a 21.500 années (terrestres), elle a été souhaitée par les Anges Solaires et la Fraternité Blanche (Grand Conseil des anciens de la Galaxie) ; mais elle n'a été physiquement incorporée éthériquement qu'il y a 12.500 années (terrestres). À cette époque, elle était en charge des vestiges des Atlantes du royaume de Mu et des sacrificateurs Esséniens qui étaient les gardiens d'ERKS. (Qué es ERKS? Es una ciudad que está en otra dimensión manejada por seres del Gobierno Central Celeste de esta Galaxia y también por Remanentes de otras galaxias.
Quiere decir, que ERKS estaría funcionando como una Central de Comunicación Cósmica (intergálactica) que no solamente da información a los planetas de esta galaxia, sino también a todo el Universo. Por eso, sería el primer epicentro energético de este planeta. ERKS quiere decir: ENCUENTRO DE REMANENTES SIDERALES COSMICOS. Aparentemente hace 21.500 años fue procreada por los Angeles Solares y la Hermandad Blanca (Gran Consejo de Ancianos de la Galaxia); pero está constituida física y etéricamente hace 12.500 años. En este momento estaría a cargo por remanentes de Atlantes del reino de MU y sacerdotes Esenios que serían los custodios de ERKS.)

Vous pouvez rejoindre cette ville ?

Ce n'est pas qu'on ne peut pas atteindre une Erks. On n'a pas besoin d'aller dans la zone pour entrer dans une erks. C'est une connexion, un contact avec vous-même, et se sentir dans un endroit très spécial, très profond et mystérieux, où vous pouvez voir beaucoup de choses la nuit (avec votre conscience - notion du rêve conscient et dirigé ou du voyage astral). L'énigme de ceci est que celui qui est autoconvoqué sera guidé à l'endroit où il lui sera enseigné tout le travail qui doit se poursuivre. Peut-être qu'il y sera en même temps, et aura la possibilité d'y être physiquement pour d'ouvrir l'unique porte physique de Erks. ERKS a sept portails: 6 sont éthériques et 1 physique. Dans les temps anciens, les Comechingones et descendants des Atlantes étaient les prêtres en charge de la garde de l'intra-ville. (Se puede llegar a esta ciudad? A ERKS, no es que no se puede llegar. Tampoco hace falta ir a la zona para entrar a ERKS. Es una conexión, un contacto con uno mismo, sentirse en un lugar muy especial, muy profundo y misterioso en donde por la noche se pueden ver muchas cosas. El enigma de esto, es que aquel que sea autoconvocado será guiado al lugar, en donde será instruido en todo el trabajo que tiene que seguir. Posiblemente volverá en un tiempo, y tendrá la oportunidad de que se le abra la única puerta física que tiene ERKS. ERKS tiene 7 portales: 6 son etéricos y uno solo físico. En la antigüedad, los Comechingones y descendientes de Atlantes estaban como sacerdotes a cargo de la custodia de esa ciudad intraterrena.)

Est-ce que la garde possède un niveau éthérique ou un niveau physique ?

Les deux façons. Des gens ont été physiquement en contact avec les prêtres, comme c'est arrivé dans le poste du silence avec ceux qui étaient là en tant que gardiens de la région et la plupart ont appartenu à la race des Comechingones. (Esa custodia es a nivel etérico o físico? De las dos maneras. Hay personas que han podido contactarse físicamente con los sacerdotes, como ocurre en la posta del silencio con los que están como custodios del área y que han pertenecido la mayoría a la raza de los Comechingones.)

Avez-vous été proche du portail physique de Erks ?

J'ai toujours été intéressé par Erks et je sais que je suis arrivé aux portails. Ce qui se passe, c'est que parfois, il y a des choses qui ne sont pas communiquées pour diffusion. Ce n'est pas parce que vous ne voulez pas le dire, ce serait un mensonge, mais parce que ce sont des choses qui sont exploitées par les autres voyageurs (éthériques) et qui doivent être respectées. (Ha estado cerca del portal físico de Erks? Siempre he estado interesado en ERKS y sé que me he acercado a los portales. Lo que ocurre, es que a veces hay cosas que todavía no han sido comunicadas para difundirlas. Esto no es porque uno no quiera contar, o sea mentiroso, sino porque son cosas que se manejan desde otros planos y hay que respetarlas.)

Erks3

Comment est que les gens peuvent venir de différentes parties de la planète ?

Ceux qui disent qu'ils veulent voir ou savoir quelque chose, certains sont autoconvoqués du monde entier.
Il y a sept épicentres de l'énergie dont le principal est à Erks (Uritorco, Argentine). Il y a un canal qui va directement au Erks du Tibet, Shambhala. Un autre à Asgar en Russie, qui est une ville métaphysique ; une autre à Tula, Mexique (la ville des Mayas); un autre épicentre dans les Pyrénées (entre la France et l'Espagne) ; un autre en face de la Grande Pyramide d'Egypte, dans la montagne Perse et le dernier serait en face de Machu Picchu Miztitlan City (la ville des Sages). (Cómo es que la gente puede llegar desde distintas partes del planeta? Aquellas personas que dicen que quieren ver o saber algo, algunos de ellos son autoconvocados desde distintas partes del mundo. Hay 7 epicentros energéticos de los cuales el principal es ERKS. Hay un canal de ERKS que va a directamente al Tíbet, a Shambala. Otro a Asgar en Rusia, que es una ciudad metafísica; otro a Tula, México (la ciudad de los Mayas); otro epicentro en los Pirineos (entre Francia y España); otro al frente de la gran pirámide, en el monte Pérsico y el último sería al frente del Machu Picchu la ciudad del Miztitlan (la ciudad de los Hombres Sabios).

Toute une préparation spéciale est nécessaire pour l'atteindre ?

C'est une préparation simple. Il y a quelques mantras qui doivent être dits et qui sont écrits dans un langage cosmique. il y a aussi une sorte de collier-chapelet ou chaîne de 21 agates représentant le Grand Conseil Galactique et il faudrait être physiquement prêts à manger pendant 2 ou 3 semaines que des boules de maïs pour s'épurer. Cela ne signifie pas que à tout moment on peut avoir des contacts. (Se necesita alguna preparación especial para llegar? Es una preparación simple. Hay algunos mantrams que deben decirse y que están escritos en idioma Cósmico. También deberán hacerse un collar de 21 ágatas representando al Gran Consejo Galáctico y para ir preparándose físicamente consumir durante 2 ó 3 semanas pelos de choclos para depurarse. Esto no quiere decir que en cualquier momento se pueda tener algún contacto.)

Vous pourriez décrire la ville ?

C'est la ville de la flamme Azur et elle s'appelle la cité féminine, car elle est principalement constituée par des prêtresses. Il y a trois miroirs qui sont des purificateurs d'énergies du Cosmos.
Le premier miroir est fait de lapis lazuli et est un tube de lumière grand d'environ 20 kilomètres de diamètre dont la fonction est la santé des humains, des plantes et légumes. Le second miroir est en or, et donne l'énergie de communication interplanétaire de notre système. Et le troisième est constitué d'un matériau inconnu pour nous et sert de laboratoire central de communication dans la galaxie avec la haute technologie. (Podría describir la ciudad? Es la ciudad de la llama Azul y se la llama la ciudad femenina, ya que está constituida principalmente por sacerdotisas. Existen 3 espejos que son purificadores de energía que van al Cosmos. El primer espejo está formado de lapizlázuli y es un gran tubo de luz de unos 20 kilómetros de diámetro cuya función es la salud de los seres humanos, plantas y vegetales. El segundo espejo está formado de oro, y es energía de comunicación interplanetaria de nuestro sistema. Y el tercero está formado de un material desconocido para nosotros y sirve como un laboratorio central de comunicación en la galaxia con una alta tecnología.)

Quelle est la différence entre les portes éthériques et physiques ?

Les Portes éthériques dimensionnelles sont des portes qui permettent l'entrée en elles à partir de n'importe quel angle. Au lieu de cela, la porte physique, qui est aussi à l'intérieur de la zone, est uniquement pour les autoconvoqués qui y ont accès. (Qué diferencia hay entre las puertas etéricas y la física? Las puertas etéricas son puertas dimensionales que permiten la entrada de ellos desde cualquier ángulo. En cambio, la puerta física, que también está dentro del área, es únicamente para los autoconvocados que tengan acceso a ella.)

Imagen de erks recibida por un sensitivo terrera180

Est-il possible de voir du poste du silence ?

Les soirs clairs, de la colline des mandalas, il est visible un Medio Mundo bleu (une brume bleue) au bas des Terrones. Ce est, il ferait partie de la substance luminescente visualisation lumière émanant de la ville. Ne oubliez pas que toute la ville est faite de lapis-lazuli, par conséquent, se écoule à travers une flamme bleue dans toute la région de la montagne. (Se alcanza a divisar desde la posta del Silencio? En las tardes claras, desde el cerrito de los mandalas, se ve un mediomundo azul en el fondo de los Terrones. Es decir, se estaría viendo parte de la luz fosforescente emanada desde la ciudad. No nos olvidemos que la ciudad está hecha toda de lapizlázuli, por eso, fluye toda una llama azul en toda esa área de la montaña.)

Erks2

Que recommandez-vous aux gens qui viennent à Erks ?

Lire la suite

OVNIs : Matin Ovni du 10-12-2014

OVNIs : Matin Ovni du 10-12-2014

odhtv.jpg

Matin Ovni du 10-12-2014 d'ODH TV vous est présentée par Gilles Thomas.

Au programme de cette nouvelle édition :
- Actualité Ovni récente dans le monde


ODH Tv est en partenariat avec:

http://Sciences, Fictions, Histoires

http://investigationsoanisetoceanogra...

http://area51blog.wordpress.com/

http://ufoetscience.wordpress.com/

http://ovnis-direct.com/


La page Facebook ODH Tv à liker et partager:
http://www.facebook.com/pages/ODH-Tv/...

Yves Herbo Relai-Sciences, F, Histoires, 10-12-2014

OVNIs : 1974: Réactions au débat Pierre Guérin vs journalistes

OVNIs : 1974: Réactions au débat Pierre Guérin vs journalistes

Ovni 1974 planchesvavril1 mini

C'est un peu la suite de cet article dans lequel vous pouvez d'ailleurs voir l'intégralité des vidéos du reportage et du débat dont il est question au début de cette réaction dans un magazine assez réputé en France, et qui a été rarement du côté des ufologues. Mais c'est tout de même un article de réaction relativement sans parti pris, même s'ils n'ont pu s'empêcher, comme beaucoup, de donner un certain mauvais exemple (et qui ne fait pas avancer les choses, au contraire !) en montrant et créant eux-mêmes un faux OVNI...

Ce sont donc les répercutions du fameux débat de l'astrophysicien Pierre Guérin, convaincu que le phénomène OVNI a suffisamment de témoins et traces, donc existe, contre 4 journalistes (des hautes pointures de l'époque - dont au moins un qui est plutôt "pour" le phénomène tout de même, Jean-Claude Bourret) : Gérard Bonnot de l'Express, Jean-Claude Bourret de France Inter, Robert Clarke de France Soir et Michel Rouze, écrivain scientifique.

Certains ufologues ont donc eu la surprise de découvrir cet article dans le magazine mensuel Science & Vie d'avril 1974, un article inversant un peu aussi sa tendance négative sur le sujet OVNI et défendant un scientifique "pour" l'étude du phénomène :

Je ne vais pas recopier ici l'intégralité de cet assez long article, même s'il est entrecoupé de schémas divers mais vous le laisser le lire par vous-même en bas, en agrandissant les images. Ce numéro d'avril 1974 n'est pas accessible dans les archives du magazine, qui ne sont disponibles que pour la période 1989-2014 mais qui, de toute façon, ne remontent pas au-delà de 25 ans : ces vieux numéros des années 1970 n'existent plus d'après la réponse qu'on m'a faite au téléphone et ne sont pas vendus, loués ou consultables. Je fait donc un peu de publicité indirecte pour cet assez bon magazine de vulgarisation scientifique que j'ai volontiers lu dans ma jeunesse et encore actuellement. Voilà donc les débuts de cet articles, puis les images de ce dernier :

" LES "SOUCOUPES" DOIVENT ÊTRE UNE AFFAIRE DE SAVANTS "

Ce n'est ni avec la foi, ni avec la mauvaise foi qu'on comprendra quelque chose à ce " quelque chose " qui existe indéniablement. Telle est, d'ailleurs, la position de plusieurs savants qui s'entêtent à garder l'esprit froid.

Un fait nouveau : le grand public apprend ces temps-ci, que les journalistes sont violemment contre les scientifiques (qui sont) pour les soucoupes volantes.

Plusieurs émissions télévisées de très grande écoute viennent d'être diffusées sur nos ondes nationales et les téléspectateurs, médusés, y ont vu le contraire de ce qui se passait il y a encore dix ans. A l'époque, en effet, un professionnel de l'information, très excité, se trouvait toujours entouré de quatre ou cinq scientifiques patentés qui, la mine sévère, l'attaquaient au nom du plus pur rationalisme sur les "visions" délirantes dont il se faisait l'écho dans ses journaux. Maintenant que voit-on ? Une tribune de journalistes professionnels manifestement excédés qui essaient de faire dire à un chercheur scientifique que tout ceci n'est que fumisterie, qu'on a assez parlé de ce tissu abracadabrant de faux témoignages et qu'il faut verser la " soucoupomanie " au seul domaine des études psychiatriques. Et, devant leur tribunal, l'astronome professionnel brandit alors victorieusement statistiques, lettres, enquêtes et affirme qu'il y a là un phénomène scientifique à étudier, qu'il le fait contre vent et marées et ce depuis longtemps.

Certes, il ne faut pas généraliser ! tous les journalistes ne sont pas contre et quelques scientifiques seulement sont pour.

Mais surtout, il ne faut pas ramener les choses à cette question primitive de pro et d'anti qui est un traquenard. La question des Mystérieux Objets Célestes ou Objets Volants Non Identifiés (d'où le sigle OVNI, traduction française de UFO : Unidentified Flying Object) quelle que soit sa nature exacte est une question scientifique. Elle doit, par conséquent, être soumise à la méthodologie scientifique : c'est-à-dire à celle d'un examen objectif des faits : elle ne doit pas relever du domaine passionnel, tels la politique ou la religion, où si l'on n'est pas pour on est contre automatiquement. Les OVNI ne sont pas un article de foi.

Telle est, précisément, l'attitude actuelle des scientifiques professionnels qui veulent bien se pencher sur le "phénomène soucoupe". Il y a quelque chose et, quelle que soit la nature de ce quelque chose, il doit être étudié. Fumisterie ou immense découverte cela se vérifiera à coup sûr un jour ou l'autre, le tout étant de n'avoir aucun à priori, aucune idée préconçue et rester ouvert à toute observation.

Rester ouvert à toute observation, disions-nous. C'est le mot qui s'impose ici car le phénomène soucoupe n'est fait que d'observations. Mais quelles observations ! Il n'est pas de lecture plus déprimante que celle des livres consacrés à la soucoupologie.

Tout curieux attiré par cette question qui accumule les livres publiés depuis ving ans et en entreprend la lecture se trouve immanquablement écoeuré par ce qui ne peut apparaître que comme un ramassis de purs ragots. L'impression générale est sue tous les ivrognes, tous les menteurs, tous les mythomanes, tous les maniaques, tous les cinglés se trouvent réunis là sans s'être donnés le mot.

Il ne faut pas le nier la "soucoupomanie" a suscité de brillantes carrières chez les malins et les escrocs. C'était inévitable : l'exploitation de la crédulité publique a toujours été à la source des plus grands profits et le sujet s'y prêtait admirablement. Que de bests-sellers publiés depuis 1950 aux USA et depuis 1954 en France : les mots soucoupes volantes sur la couverture suffisent et les tirages sont proportionnels au manque de sérieux dont l'auteur fait preuve. Les plus belles ventes sont celles qui furent tout en vrac, de la première page à la dernière, depuis les roues fulgurantes décrites dans la Bible jusqu'aux Vénusiens beaux comme des dieux qui sont venus parler tout spécialement à Adamski.

Aussi les adversaires des soucoupes - et il y en a, privés et officiels - ont la partie belle de brandir ce ramassis pour camoufler le phénomène réel et jeter le discrédit sur tous ceux qui touchent ce sujet, de près ou de loin. Et pourtant ! Si, après tout, c'était vrai ? A-t-on le droit de rejeter en bloc des milliers d'observations dont des centaines se recoupent étrangement sur des détails précis ?

Voilà très exactement le point qui a obligé plusieurs professionnels de la recherche scientifique à se pencher sur ce problème. A la base cette constatation : les observations connues de Mystérieux Objets Célestes sont de plus de quarante mille (dans le monde entier à fin 1973) maintenant. Donc on peut jouer avec les grands nombres, cest-à-dire procéder à les études statistiques.

Or, la statistique est une méthodologie dont on peut souvent extraire des conclusions fondamentales. En particulier elles peuvent livrer des corrélations et, partant, des Lois.

On nous dit par exemple, et c'est " l'explication " de certains psychiatres, que la " soucoupomanie " est un phénomène de psychose collective - ce qui, entre parenthèse, fleure tout à fait " la vertu dormitive du pavot "... (...)

Je vous laisse lire la suite très intéressante, qui nous parle donc des études statistiques (qui contredisent formellement cette "explication" de psychose collective) et en y incluant les travaux importants d'Aimé Michel sur ce qui est dénommé l'orthoténie : certaines observations d'une même tranche temporelle relativement courte (un jour ou une nuit...) se répartissent souvent selon un arc de grand cercle terrestre, comme si le phénomène observé se propageait de proche en proche selon une rigoureuse géométrie linéaire. On nous parle également du détecteur d'OVNI conçu par le Professeur Hardy (plan à l'appui), des confirmations et même officialisations du Ministre des Armées M. Robert Galley le 21 février 1974 : " Il y a eu en France des observations radar inexpliquées et il y a également quelques témoignages de pilotes militaires sur les OVNI ... dans ces phénomènes aériens, ces phénomènes visuels (je n'en dis pas plus) que l'on a rassemblés sous le terme OVNI, il est certain qu'il y a des choses que l'on ne comprend pas et qui sont, à l'heure actuelle, relativement inexpliquées : Je dirai même qu'il est irréfutable qu'il y ait des choses aujourd'hui qui sont inexpliquées ou mal expliquées... ". On a ensuite un détail avec schémas de ce que montrent les statistiques avec une enquête basée sur des documents fournis par M. Claude Poher du CNES, le Professeur Saunders et par l'astronome Allan Hynek :

Ovni 1974 planchesvavril1

Ovni 1974 planchesvavril2aOvni 1974 planchesvavril3aOvni 1974 planchesvavril4aOvni 1974 planchesvavril5aOvni 1974 planchesvavril6aOvni 1974 planchesvavril7aOvni 1974 planchesvavril8aOvni 1974 planchesvavril9aOvni 1974 planchesvavril10aOvni 1974 planchesvavril11a

Ce résumé d'études statistiques paru dans un magazine scientifique reconnu (et qui existe toujours à l'heure actuelle) prouve non seulement que des études scientifiques sur le phénomène sont possibles, mais qu'elles ont déjà prouvé que le phénomène est bien réel mais toujours inexpliqué, comme l'a répété de différentes manières le ministre des armées de l'époque... Comme je l'ai déjà dit à plusieurs reprises, il ne s'agit plus, de nos jours, à croire ou non au phénomène : son existence a déjà été reconnue officiellement, et de plusieurs manières et par plusieurs sommités scientifiques, militaires et politiques mondiales... j'ai vu le phénomène moi-même de mes propres yeux, et à plusieurs reprises, dont au moins une fois de façon très rapprochée et suffisament longtemps pour pouvoir juger de sa réalité visuelle - avec mes sens humains, et l'on sait que les sens humains sont limités au niveau des ondes et de la lumière : on ne peut voir toutes les réalités physiques (on ne peut pas voir avec nos yeux nus les astres brillants dans certaines longueurs d'ondes ultra ou infraviolets par exemple ! Ils existent pourtant bien car nos robots peuvent les voir, mais pas nos yeux humains... les chats et certains animaux voient mieux que nous certaines ondes, etc...). Donc mes yeux ont vu quelque chose de présent physiquement et mon cerveau a bien interprété l'image qu'ils ont vu... mais était-ce l'intégralité du phénomène ? Rien n'est moins sûr. Et des dizaines de milliers de témoins sont dans le même cas que moi, y compris des pilotes militaires ou non, des gendarmes et policiers, quelques scientifiques mêmes et une grande majorité de citoyens honnêtes du monde... Et tout ce qu'on peut affirmer depuis ces dizaines d'années de témoignages modernes recensés, c'est que le phénomène semble agir de façon intelligente et qu'il revêt des apparences visuelles différentes, non pas suivant l'époque, mais dans toutes les époques. Le phénomène est-il capable de tenter de s'adapter à la vision-cerveau de son observateur ? C'est bien possible... Yves Herbo

Yves Herbo Archives, Sciences, F, Histoires, 07-12-2014

Sciences, Fictions, Histoires : Pages

↑ Grab this Headline Animator

Sciences, Fictions, Histoires : Blog

↑ Grab this Headline Animator

Annuaire de sites Net-liens