Une nouvelle anomalie dans la couronne solaire

Une nouvelle anomalie dans la couronne solaire

sdo20.jpg

Neil Sheeley, un scientifique spécialiste du Soleil au laboratoire de recherche naval à Washington, D.C a fait ce qu'il fait toujours, il regarde les images quotidiennes du Soleil de l'observatoire de la dynamique solaire de la NASA (SDO).

Mais ce jour-là (juin 2011), il a vu quelque chose qu'il n'avait auparavant jamais notée : un modèle de cellules avec des centres lumineux et des frontières foncées, se produisant dans l'atmosphère du soleil, la couronne.

Ces cellules ressemblaient en partie au modèle de cellules qui se produit sur la surface extérieure du soleil, semblables aux bulles qui montent jusqu'au dessus de l'eau bouillante, mais c'était une surprise de trouver ce modèle si haut dans la couronne, qui est normalement dominée par des boucles lumineuses et des trous coronaux foncés...

Sheeley a discuté de ces images avec son collègue du laboratoire de recherche naval, Harry Warren et ensemble, ils se sont mis à en apprendre plus au sujet des cellules coronnales.

Leurs observations incluent la recherche à l'aide d'une flotte de satellites spatiaux de la NASA, appelée l'observatoire du système Heliophysique (Heliophysics System Observatory), qui a fourni des points de vue distincts de différents endroits autour du soleil.

Les cellules coronales se produisent dans les secteurs qui sont entre les trous coronaux - plus froids et les secteurs moins denses de la couronne, vus en tant que régions foncées dans les images - et les « canaux de filaments », qui délimitent la frontière entre les sections des champs magnétiques qui pointent vers le haut et ceux qui se dirigent vers le bas.

La compréhension de savoir comment ces cellules évoluent peut fournir des indices quant aux champs magnétiques changeants aux frontières des trous coronaux et comment ils affectent l'émission régulière du matériel solaire connu sous le nom de vent solaire, s'écoulant de ces trous.

« Nous pensons que les cellules coronales ressemblent à des flammes augmentant rapidement, comme des bougies sur un gâteau d'anniversaire, » dit Sheeley. « Quand vous les voyez de côté, elles ressemblent aux flammes. Quand vous les regardez directement d'au-dessus, elles ressemblent à des cellules. Et nous avons eu une manière idéale pour vérifier ceci, parce que nous pouvions les regarder à partir du dessus et du côté en même temps en utilisant les observations de SDO, de STEREO-A, et de STEREO-B. »

Quand ces cellules ont été découvertes en automne 2011, le SDO et le satellite STÉRÉO B  ont chacun eu beaucoup de différentes vues du soleil.

Plus ici : http://alien-disclosure-group-tv.ning.com/profiles/blogs/strange-new-anomolie...

Eruptions solaires 2012, des tourbillons de matières et de gaz de la taille de plusieurs Terre dans la couronne solaire :

Filmé d'un des STEREO en orbite autour du Soleil, une belle vue de la couronne, et d'une formation surprenante (en bas) éjectée subitement (ou s'éjectant)... :

Yves Herbo 04-2012

Yves Herbo sur Google+

environnement climat météo

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau