Une météorite multicolore sur la côte d'Azur le 13 mars 2014

Une météorite multicolore sur la côte d'Azur le 13 mars 2014

Meteore nice 13 03 2014 mini

Jeudi 13 mars 2014 à 22h, une météorite a traversé le ciel azuréen. Vous avez été nombreux à l'observer.

Montbéliard, Genève, Aix-les-Bains, Montpellier, Toulon, Nice, Antibes, Vérone… La liste est longue des villes dans le ciel desquelles on a pu observer, jeudi soir à 22 heures, un étrange phénomène lumineux.

Après visionnage d'une vidéo captée à Saint-Laurent-du-Var par un Azuronaute, l'enseignant-chercheur Frantz Martinache, joint à l'Observatoire de Nice, tranche: "Je n'avais pas observé moi-même le phénomène, mais les témoignages laissaient penser à une météorite. Cette vidéo en apporte la confirmation; et cette météorite-ci semble particulièrement brillante".

Le maître de conférence décrypte: "C'est ce qu'on appelle communément une étoile filante. Un amas de débris, en orbite autour du soleil comme la Terre. Et parfois, leurs trajectoires se croisent. Freinés par l'atmosphère, ces débris perdent de la vitesse, ce qui crée de l'énergie, donc de la chaleur, donc de la lumière."

L'entrée de l'atmosphère se fait "à environ 90 km du sol".

Une "boule de feu"... de toutes les couleurs

Vous avez été plusieurs dizaines à nous envoyer votre témoignage par mail, sur Facebook ou encore en commentaire de notre appel à témoin.

Un sentiment domine les réactions que nous avons collectées : vous aussi avez été impressionnés par la luminosité de cette "boule de feu", comme la décrit Imed.

Nilla a vu "une forte lumière verte", Paul-Alexandre l'a vue "blanche", Yannick "bleue", Jessica "bleue et rouge". Pour Nicolas, elle était "orange avec une traînée jaunâtre".

Youtube - d'autres témoignages en commentaires sur Youtube

Source : http://www.nicematin.com/derniere-minute/video-phenomene-lumineux-dans-le-ciel-azureen-jeudi-soir-cetait-une-meteorite.1655232.html

YH : Les rencontres approchées avec une multitudes de cailloux de diverses tailles sont très nombreuses cette année, avec parfois plusieurs corps le même jour dans les environs de notre orbite. Et il ne s'agit là d'aucune comète (il y en a plusieurs de prévues cette année aussi, dont peut-être une exceptionnelle en mai) mais que d'astéroïdes. Regardez la liste de la NASA ci-dessous pour vous en rendre compte. Notons aussi que l'astéroïde de 2 kilomètres 2003 QQ47, qui avait été mis dans la liste des NEO dangereux pour le 21 mars 2014 (avec 1 chance sur 900.000 qu'il tombe sur Terre - prévisions en 2003) s'est fortement décalé sur son orbite et ne sera proche de la Terre que le 26 mars 2014, sans danger à priori (mais sa trajectoire non stable est suivie en permanence). Par contre, les liens avec ces nombreuses rencontres depuis le début de l'année et les nombreuses météorites tombées sur Terre pourraient faire l'objet d'une étude prochaine : des scientifiques pensent que chaque objet dans l'espace, par les lois de la gravité, attirent tous les corps plus petit que lui dans sa course : donc, même un corps de quelques mètres ou centaines de mètres peut voir sa masse et sa composition modifiées lors de rencontres de nuages de gaz, poussières cométaires, métaux, etc (sans parler de modifications d'orbites et même de soudains "éclatements" en plein espace si la masse accumulée est déséquilibrée par exemple). Les principales conséquences pour notre planète et satellite est donc bien la chute de plus petits corps (mais qui peuvent varier suivant la taille du principal objet de quelques centimètres à quelques dizaines de mètres) sur les sols terrestres et lunaires, même si le principal objet passe à des millions de kilomètres de nous, de tels objets traînent bien un nuage de débris autour d'eux et sur eux... :

La nasa observe la mysterieuse desintegration d un asteroide

http://neo.jpl.nasa.gov/ca/

Yves Herbo, Sciences-F-H, 16-03-2014

Yves Herbo sur Google+

astronomie environnement

Commentaires (1)

ameliejoss
  • 1. ameliejoss | 24/03/2014

Salut. Je n’avais pas entendu parler de ce phénomène. C’est fascinant ! L’article m’a captivé du début à la fin. Merci d’avoir transmis cette info

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau