Mars : Curiosity sur un site étrange de polyèdres

Mars : Curiosity sur un site étrange de polyèdres

 

Mars curiositymini07 2016

Sur la planète Mars, le robot Curiosity s'est rapproché à 32 mètres d'un dépôt "polyédrique" connu sous le nom de "Bimbe". La NASA a identifié plusieurs dépôts "polyédriques" notables dans les images prises d'orbite et celui-ci est une ultime chance de pouvoir enquêter sur l'un de ces dépôts rares, sur le terrain, afin de déterminer l'origine de ces étranges dépôts. L'objectif des prochains jours est donc d'effectuer plusieurs mosaïques avec la MastCam afin de caractériser les stratifications dans le lit de roches Murray où se trouve le robot et de documenter donc la région "Bimbe".

Cette région de dépôts "Bimbe" va être également étudiée avec la ChemCam, et notament une cible qui a été nommée "Auchab". En outre, le programme des matinées actuelles comprend une surveillance scientifique systématique de l'atmosphère avec la MastCam. Le robot va également se rapprocher de 20 mètres du dépôt "Bimbe" afin de préparer le ciblage par imagerie, car l'objectif comprend aussi une sélection de cible isolée pour la ChemCam. 

Aux dernières nouvelles, le travail a pu commencer déjà et il est espéré des diapositives des sols et structures d'ici la fin de la semaine...

Voici l'image prise donc de 32 mètres du dépôts de structures en forme de polyèdres martiennes... (cliquer pour agrandir) :

 

Mars curiosity

étrange paysage de roches géométriques martiennes...

On note que les polyèdres sont des structures géométriques et mathématiques longuement débattues et étudiées par les scientifiques, depuis très longtemps (les anciens Grecs par exemple bien sûr, mais encore récemment) puisque les pyramides égyptiennes en sont un exemple d'application parmis les plus anciens... très souvent donc des structures artificielles, les polyèdres se rencontrent à l'état naturel assez rarement, puisqu'on parle là souvent de diamants par exemple ou de cristaux, voir de coquilles d'animaux... On remarque ainsi dans les roches martiennes ici photographiées d'étranges structures qui pourraient paraître non-naturelles, avec surtout des formes arrondies, en forme de vasques ou même de tuyau évidé, accompagnées d'arêtes et de formes carrées et assez géométriques... L'origine et le mode de fabrication de ces structures particulières sont évidemment très intéressantes et importantes à élucider (avec un lien possible avec l'atmosphère et/ou de l'eau, ou d'un fluide comme le magma ou d'une forte pression... sans parler de fabrication artificielle bien sûr...).

Mars curiosity2

Voici un agrandissement d'une partie de l'image

Mars curiosity2 fleches

La même image avec indication de certains objets explicites de la raison de cet intérêt. certaines traces de cercles visibles dans l'image (certaines montrées) pourraient être des traces de flaques d'eau ou de gaz sous forme liquide dans le passé de la planète...

 

Sources : http://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/msss/01398/mcam/1398ML0068410040601683E01_DXXX.jpg

http://blogs.agu.org/martianchronicles/2016/07/13/sol-1400-curiosity-approaching-bimbe-blocky-deposit/

 

Yves Herbo, Sciences et Fictions et Histoires, http://herboyves.blogspot.com/,15-07-2016

Yves Herbo sur Google+

archéologie alien échange climat auteur lire mystère astronomie robotique Mars

Commentaires (3)

yvesh

Les polyèdres ne sont pas des cailloux ordinaires mais géométriques et une explication électrique n'est pas rejetable à priori... même la NASA parle de site exceptionnel et rare, même s'ils parlent de plusieurs sites visibles sur Mars... l'érosion ne peut expliquer à elle seule ce genre de structure, que ce soit par le vent, la pluie ou tout autre fluide : c'est probablement la combinaison de plusieurs éléments qui a façonné ces roches (visibles du ciel donc assez grosses pour certaines)... d'ailleurs je ne sais pas si cela existe naturellement sur la Terre (la plupart sont artificielles et créées par l'homme !), ça demande à être approfondi...

idnaze
  • 2. idnaze | 05/08/2016

Si ça se trouve,ça fait comme dans mon jardin.
Lorsqu'il pleut, les cailloux ressortent parce que la terre s'écoule entre les cailloux ,qui ressortent par rapport au sol ?
Là, c'est peut être le vent qui souffle la poussière ?

Tof
  • 3. Tof | 05/08/2016

Bonjour,

je visite votre site très bien fait depuis longtemps.

Au plan macroscopique, l'univers est de nature électrique. Pourquoi ? car tous les corps stellaires, de quelque nature que ce soit sont chargés électriquement et non neutres comme axiomisé par le gotha scientiste (et jésuite depuis 1603).

Notre soleil se comporte d'avantage comme une ampoule électrique puisant son énergie dans le champ local que comme une chandelle qui brûle son carburant dans la nuit. Et ça change tout !

Mars : cette planète a été, dans un passé pas si ancien, électro-transformée par le passage trop rapproché d'une planète baladeuse ou d'une comète électrique trop grosse.

Actuellement les dust devils de Mars sont, à petite échelle, un écho de ce passé dévastateur.

Les objets stellaires réagissent les uns par rapport aux autres en fonction de leur différence de charge respective. Quand le gap est trop grand, il y a rééquilibrage sous forme de décharges électro-plasmatiques.

Tout l'hémisphère nord de Mars a été extrudé électriquement, depuis Valley Marineris dont la formation est similaire au Grand Canyon du Colorado sur Terre : quelques minutes de violence inouïe. Olympus Mons n'est pas un volcan, mais un dépôt électrique de matière. Comme le sont les "volcans" de Io.

5km de l'hémisphère nord ont été extrudés et soit se sont redéposés sur Mars (les champs de cailloux géométriquement découpés selon les lois du plasma), soit se sont échappés de la planète pour former les comètes qui reviennent nous titiller (elles ne viennent pas d'un hypothétique nuage de Oort).

Ce film très bien fait du site Thunderbolts.info démontre le passé électro-traumatique de la planète rouge :

https://www.youtube.com/watch?v=tRV1e5_tB6Y

Du site : https://www.thunderbolts.info/wp/

L'électro-géologie explique 99,99% des bizarreries de nos planètes, lunes, étoiles et objets stellaires inexplicables ("étoiles à neutrons").

Une extension à l'électrobiologie explique le vivant. L'ADN se comporte comme une antenne cristalline électromagnétique qui puise dans sa banque pour s'adapter à toutes les conditions locales, directement de la mère à l'enfant, en un seul saut. Ce qui fait de l'Homme et son ADN "poubelle" une espèce susceptible de s'adapter à toutes formes de conditions géophysiques, partout dans l'univers.

Les ET physiques sont une image de nous mêmes, adaptés à leur conditions géophysiques locales.

Des hommes comme nous.

L'Homme est universel.

Ce qui ne veut pas dire qu'il n'existe pas sur Mars des "ruines" inexplicables autrement que par l'existence d'une ancienne civilisation, comme ici :

http://www.nasa.gov/sites/default/files/pia17931-main_m34-sol528-wb.jpg

Nonobstant la demi-statue du premier plan, on voit distinctement les fondations géométriques d'une construction en second plan (dans la ligne de la pente de la colline au fond à droite).

Cela permet de faire le tri, sachant que le plasma a une fâcheuse tendance à créer des formes géométriques remarquables (polygones , pyramides, ...).

La prise en compte du caractère électrique de l'univers explique à peu près 99% des bizarreries que nous n'expliquons pas, ce qui détermine d'autant mieux les artefacts hors contexte en les isolant des choses facilement explicables par cette physique aussi vieille que la science moderne, et dont la date anniversaire peut-être marquée par la sortie de l'excellent livre de l'abbé Bertholon :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k948318

Le brave abbé avait pigé la nature électrique de la matière, de l'univers et du vivant, en 1787 !!!!!!!

What esle ?

Déterminer qui a bien pu avoir intérêt à nous vendre un univers en expansion, truffé de trous noirs, de matière noire, d'énergie noire (comme le costume des jésuites ou le drapeau de Daesh ?) est la voix royale par excellence de la compréhension de l'époque que nous vivons.

La vérité nous rendra libre. Quelle Vérité ? Entre autre, celle de la compréhension de notre univers physique, de ses Lois, de la matière, de l'énergie.

Tesla savait.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau