La Planète X pourrait-elle être la 5ème planète géante ?

La Planète X pourrait-elle être la 5ème planète géante ?

Planetexx mini

Toujours à la recherche de la planète X, des chercheurs ont calculé que notre système solaire aurait pu avoir une cinquième "géante de gaz", qui a disparu après une collision avec Neptune, ou une éjection par les forces gravitationnelles.

Selon ces experts, notre voisinage planétaire pourrait avoir eu un «membre» supplémentaire, qui a été expulsé de son orbite à cause d'une collision avec Neptune. Cette planète aurait pu être une cinquième géante de gaz et, selon une nouvelle théorie, la preuve de sa présence passée existe encore dans tous les corps retrouvés aux limites du système solaire.

 

David Nesvorny, un astronome réputé au Southwest Research Institute à Boulder, Colorado, pense que les quatre géantes de gaz que nous connaissons aujourd'hui, Jupiter, Saturne, Neptune et Uranus ont perdu un membre de leur groupe, qui a disparu lorsque le système solaire était très jeune. Sa théorie va être publiée dans le numéro de Septembre de l'Astronomical Journal. Selon la théorie, l'orbite d'un amas de corps glacés dans la ceinture de Kuiper, connu comme le «noyau», suggère que Neptune a été forcée de quitter son orbite initiale en raison d'un impact ou d'une interaction significatifs avec un grand corps. " La ceinture de Kuiper est la clé ", a déclaré Nesvorny à Science. " Vous voyez les structures là-bas et essayez de comprendre quel type d'évolution les a affecté "

Les chercheurs affirment que le "noyau" de corps glacés a été une énigme pendant une longue période, parce que, contrairement aux autres objets de la ceinture de Kuiper, ils tournent autour du soleil de la même manière que les planètes intérieures, ne gardant qu'une distance étroite  entre les uns et les autres.

Ceinture kuiper southwest research institute

Une vue de la ceinture de Kuiper avec quelques unes de ses planètes naines ainsi que la trajectoire de la sonde New Horizons, qui est en train de la visiter après son passage près de Pluton. Le robot se dirige actuellement vers l'un des corps de la ceinture, mesurant entre 25 et 55 kilomètres de diamètre, qu'il atteindrait vers 2019... le "noyau" de concentration de corps décrit dans cet article ne figure pas dans ce dessin. © Nasa, Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory, Southwest Research Institute, Alex Parker

 

Nesvorny a utilisé des simulations informatiques pour faire reculer le temps de 4000 millions d'années (ou 4 milliards) afin de découvrir comment ces petits objets sont parvenus à être dans cette orbite inhabituelle. En effet, la ceinture de Kuiper est à peu près comme la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter, sauf qu'elle est derrière la dernière grosse planète connue, est 20 fois plus large et beaucoup plus massive. Les résultats de cette dernière simulation ont montré que les corps glacés qui composent le noyau ont été une fois capturés par la gravité de Neptune, qu'ils étaient ses satellites à un moment donné.

 

Ce n'est pas la première fois que l'astronome parle de sa cinquième planète, puisqu'il a déjà publié des premiers calculs il y a quelques années, et avait même affirmé que, sans une cinquième géante de gaz, Vénus et Mars auraient été détruites, mais sa dernière publication a venir, ses calculs et ses nouvelles modélisations semblent très solides et correspondent aussi a toute une série de données liées concernant le Système Solaire. En effet, afin d’expliquer plusieurs caractéristiques de notre Système Solaire, les astro-physiciens en sont venus à proposer deux scénarios faisant la part belle à ce qu'ils ont appelé des migrations planétaires : le modèle de Nice et le Grand Tack. Ce deuxième scénario conduit même à penser que notre Soleil aurait avalé plusieurs super-Terres peu de temps après sa naissance...

Sn neptune embedMigrations : Comme les orbites de Jupiter (vert), Saturne (orange), Neptune (bleu foncé), et Uranus (bleu clair) ont changé, les interactions gravitationnelles ont rejeté les corps glacés dans la région connue comme la ceinture de Kuiper. Southwest Research Institute


Selon les calculs de Nesvorny, Il y a environ 4 milliards d'années, lorsque Neptune a été positionnée à près de 4.200 millions de kilomètres du soleil, en se déplaçant vers sa position actuelle (env. 4.500 millions de km), son orbite a eu un changement soudain et radical, l'éloignant de 7.5 millions de kilomètres du soleil brusquement. Ce «saut» a causé l'effet que plusieurs satellites de Neptune ont été libérés, passant la frontière du système solaire, et enfin formant le "noyau" de corps glacés dans la ceinture de Kuiper. Selon Nesvorny, une seule chose pourrait provoquer un tel changement drastique, libérant ses satellites piégés en orbite, c'est un autre champ gravitationnel massif, celui d'une planète géante...

 

Depuis, les géantes de gaz qui se trouvent dans notre système solaire n'ont jamais "interagi" avec l'orbite de Neptune, une autre planète doit donc avoir existé dans le système solaire il y a des millions d'années, responsable de la variation anormale de l'orbite de Neptune. Nesvorny pense que c'est la soi-disante «Planète X».

Il est encore difficile de savoir exactement ce qui est arrivé à cette «cinquième géante de gaz» ou planète X, mais si les calculs de Nesvorny sont exacts, il est très probable que cette planète ait été expulsée de la famille du système solaire, hors du système ou a de grandes distances...

Sources: Southwest Research Institute, www.ewao.com, http://www.ufodisclosure.net, Futura-sciences

Yves Herbo : Après réflexion et questionnement interne pour savoir pourquoi mon attention a été attirée par cette information (car tous mes articles font principalement appel à l'instinct et une attirance non préméditée à l'avance sur son sujet), je me suis rappelé d'un vieil article de 2012 dont la correspondance et le lien ici me paraît sinon évident, toutefois possible compte tenu du temps écoulé depuis cet événement. Certains ont réagi en pensant immédiatement à "Nibiru" ou autre planète mythologique qui reviendrait par cycles perturber notre système solaire, ou que cet article scientifique commençait effectivement " à préparer le public au fait que "Nibiru" existait bel et bien et avait été découverte "... mais la période modélisée (et les migrations planétaires se déroulant très tôt en principe dans la vie d'un système stellaire), j'ai plutôt pensé à cette planète repérée donc fin 2012. Une planète géante errante (en apparence), située (environ car elle doit se déplacer aussi) à 100 années-lumière du Soleil et ne possédant apparemment pas d'étoile pour tourner autour. Notre cinquième planète géante éjectée de notre système solaire il y a 4 milliards d'années pourrait-elle être cette planète isolée, précisément ?

Il est possible que de futurs calculs puissent en faire la preuve... c'est en tout cas une idée comme une autre... mais, après tout, cette 5ème planète est peut-être aussi toujours aux confins de notre système solaire, cachée dans ou par le fameux nuage de comètes de Oort ou même entre notre système sollaire et notre plus proche voisine... : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/astronomie-espace/une-exoplanete-errante-reperee-a-100-annees-lumiere-de-la-terre.html

Autres articles sur la "planète X" : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/astronomie-espace/un-autre-astrophysicien-dit-avoir-decouvert-la-planete-x.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/astronomie-espace/decouverte-d-une-planete-naine-dans-notre-systeme-solaire-et-d-un-asteroide-a-deux-anneaux.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/astronomie-espace/les-planetes-x-expliquees-par-la-matiere-noire.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/astronomie-espace/une-nouvelle-naine-brune-decouverte-dans-la-banlieue-du-soleil.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/environnement-planete-terre/les-mauvaises-interpretations-des-medias-suite-au-rapport-wise-nasa.html

 

Yves Herbo traductions, Sciences, Fictions, Histoires, 17-08-2015

Yves Herbo sur Google+

échange lire mystère astronomie planète x

Commentaires (1)

Boivin Jacqueline
  • 1. Boivin Jacqueline | 19/08/2015

Immanuel Velikovsky l'avait découverte bien avant tout le monde . Il faut lire : Mondes en collisions et Les Grands bouleversements terrestres ...On trouve ses livres dans les médiathèques . Peu être sur le net en téléchargement ..Mais ça vaut mieux d'avoir le livre entre les mains car copieux .
Copie-colle du commentaire sur ma page de mon amie FcB Hélène.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau