La chute de la météorite sur Tcheliabinsk en février 2013 a causé la plus puissante explosion jamais enregistrée

La chute de la météorite sur Tcheliabinsk en février 2013 a causé la plus puissante explosion jamais enregistrée

tcheliabinsk.jpg

En février dernier, une météorite s’écrasait en Russie, dans la région de Tcheliabinsk. L’onde de choc dégagée par l’impact est la plus forte jamais enregistrée par le Système de surveillance international (SSI).


Rappellez-vous, c’était le 15 février 2013 dernier, une météorite s’est écrasée en Russie. L’onde de choc provoquée par l’impact avait fait 1.500 blessés légers. Elle avait également entraîné des dégâts matériels importants dans les régions russes de Tioumen, de Kourgan, d’Ekaterinbourg et de Tcheliabinsk.

Quatre mois et demi plus tard, la chaîne BBC dévoile le rapport de l’Organisation du traité d’interdiction complète des essais nucléaires selon laquelle l’onde de choc est a plus puissante déflagration jamais enregistrée par le SSI (grâce à ses radars).

Selon l’enquête réalisée par une équipe de scientifiques internationaux et publiée dans le journal Geophysical Research Letters, l’explosion a atteint une puissance équivalente à celle de 460 kilotonnes de TNT. L’onde de choc a même été si forte que, par endroits, elles ont fait deux fois le tour de la Terre. Les chercheurs auteurs de cette publication ont basé leur étude sur les données fournies par le SSI.

TF1 et son JT se ridiculisent devant le monde en présentant une météorite mexicaine à la place de la météorite de l'Oural... :


Désinformation au JT de TF1 : Météorite de l’Oural by Spi0n

Source texte : Maxisciences, sources video : Dailymotion

Yves Herbo-SFH-07-2013

Yves Herbo sur Google+

mystère environnement économie astronomie

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau