Des spirales géologiques de 5 à 30 mètres sur Mars ?

Des spirales géologiques de 5 à 30 mètres sur Mars ?

vue-de-la-surface-de-mars-credit-photo-nasa-jpl-university-of-arizona-46999-w460.jpg

Selon une nouvelle étude menée par des chercheurs américains, les spirales sculptées dans la surface de Mars, découvertes sur les images prises par la sonde spatiale Mars Reconnaissance Orbiter, seraient liées à une intense activité volcanique.

spirales-observees-sur-la-croute-de-la-planete-mars-credit-phto-nasa-jpl-university-of-arizona-46997-w460.jpg

Mars n’a pas fini de nous surprendre ! De récentes images à haute résolution prises par la sonde spatiale Reconnaissance Orbiter au niveau de l’Athabasca dévoilent la surface de la planète rouge comme jamais vue auparavant. La croûte au niveau de cette vallée proche de l’équateur est jonchée de gravures complexes parsemées de diverses spirales larges de cinq à trente mètres. Ces motifs, formés dans un lointain passé, offrent pour les chercheurs une excellente archive des processus géologiques à la base de la planète telle qu’elle est aujourd’hui.

cette-image-prise-en-2007-pr-sente-les-formations-g-ologiques-de-la-vall-e-de-la-athabasca-cr-dit-photo-nasa-jpl-university-of-arizona-47001-w460.jpg

L’origine des lignes de la vallée de l’Athabasca divise depuis près d’un siècle la communauté scientifique. Si certains penchent pour une intense période glacière, d’autres au contraire s’accordent sur la théorie d’une forte activité volcanique. Adrew Rayan et Philip Christensen de l'université d'Arizona, privilégient dans leur nouvelle étude la seconde hypothèse. Leurs résultats, publiés dans la revue Science indiquent une complexité bien trop importante des spirales de la croûte, excluant d’office le modelage par la glace.

la-complexit-des-motifs-de-la-cro-te-valide-la-th-orie-de-la-activit-volcanique-cr-dit-photo-nasa-jpl-university-of-arizona-47000-w460.jpg

Selon Adrew Rayan, "ces spirales se forment quand il y a un cisaillement entre des flots de lave avançant à différentes vitesses dans différentes directions". Cette dynamique se serait produite il y a environ 200 millions d’années, lors d’une énorme remontée de magma, engendrant la mobilité des plaques de la croûte martienne. Les chercheurs espèrent désormais que les prochaines prises de vues de la sonde spatiale puissent leur faire découvrir de nouveaux motifs du même genre.

image-de-la-lave-dans-la-vallee-en-fausse-couleur-credit-photo-nasa-jpl-university-of-arizona-47002-w460.jpg

Certains chercheurs s'étonnent déjà de cette explication globale qui, selon eux, ne pourrait expliquer qu'une partie de ces spirales, dans la mesure où certains de ces cercles ne sont justement pas du tout "cisaillés" par diverses lignes de laves mais bien isolés... la recherche en dira plus mais on peut aussi noter la date approximative donnée pour cette massive éruption éventuelle, qui aurait engendré donc une certaine tectonique des plaques marsiennes. Ces 200 millions d'années mentionnées pourraient être aussi rapprochées de la dislocation de la Pangée sur Terre et de la création des plaques tectoniques terriennes... un même évènement pourrait-il être le responsable (un très gros corps se promenant dans le système solaire et faisant jaillir le magma partout sous sa forte gravité, éclatant les croûtes solides) ?

reconstruction-3-dimensions-de-la-vallee-credit-nasa-jpl-caltech-university-of-arizona-47003-w460.jpg

Source : maxisciences

Yves Herbo, S,F,H, 05-2012

Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire alien échange volcanisme lire mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau