Un trésor antique découvert en Russie

Un trésor antique découvert en Russie

russia-burial-site-02.jpgThe woman's skeleton covered with jewelry and decorations [Credit: State Teachers
Training University of Bashkortostan]

Les archéologues ont mis au jour la tombe d'une noble femme d'une tribu puissante appelée les Sarmates, peuple iranien qui parcouraient les steppes eurasiennes il y a 2.500 ans dans le sud de la Russie.

Alors que la plupart des tombes de Sarmates qui ont été découverts ont déjà été pillées par des fossoyeurs, en raison de la richesse des objets en or et en bronze placés sur eux, la dernière découverte était une chambre funéraire intacte, qui n'avait pas été volée.

Dans la tombe, les archéologues ont trouvé une bouilloire géante en bronze, des bijoux, un miroir d'argent, et ce qui semblait être des contenants pour cosmétiques. Le squelette de la femme a également été orné de bijoux et décorations, et sa main gauche tenait un miroir d'argent avec une poignée d'or finement conçu.

" La découverte est vraiment sensationnelle aussi, parce que le caveau était intact - les objets et bijoux sur elle ont été retrouvés dans la façon dont ils avaient été placés par les anciens nomades", a déclaré le professeur d'histoire Gulnara Obydennova, qui dirige l'Institut d'Histoire et d'éducation juridiques dans la ville d'Oufa.

Les coutumes funéraires en constante évolution offrent un aperçu de l'évolution de la structure sociale des Sarmates. Les premières tombes ne laissent que les restes du défunt. L'inclusion un peu plus tard des objets personnels avec le corps a suivi l'émergence de différences de classe. Comme la société est devenue plus complexe et plus riche (YH : plus égoïste aussi et gaspilleuse), plus de trésors ont été inclus avec le cadavre, jusque dans les dernières sépultures, des costumes de l'époque et même des bijoux ont été ajoutés au rituel.

Le site d'enfouissement était situé près du village de Filippovka dans la région d'Orenbourg en Russie et a été trouvé à 4 mètres sous terre dans le «Tsar Tumulus», un groupe d'une vingtaine de monticules où des centaines de figurines d'or et d'argent de cerfs, de griffons et de chameaux, des navires et des armes ont été trouvés depuis les années 1980.

Les Sarmates étaient un groupe de tribus de langue persane qui contrôlait ce qui est maintenant la partie sud de la Russie, l'Ukraine et Asie centrale de environ 500 avant JC à 400 après JC. Ils sont particulièrement bien connus pour leurs femmes guerrières avec des femmes célibataires pour prendre les armes aux côtés des hommes. Selon d'anciens historiens grecs, comme Hippocrate, les femmes ne devaient pas renoncer à leur virginité jusqu'à ce qu'elles aient tué au moins trois ennemis dans la bataille. Les femmes ont été également connues pour couper leurs seins droits, alors qu'elles allaient avoir des bébés, leurs mères cautérisait le sein droit de sorte que sa force et sa masse pourraient être détournées vers l'épaule et le bras droits pour la chasse et les combats. Les matériaux archéologiques semblent confirmer le rôle actif des femmes dans les opérations militaires des Sarmates, comme elles étaient parfois enterrées portant une armure et des armes. (YH : des chercheurs assimilent les Sarmates aux célèbres Amazones)

Les Sarmates ont péri lorsque des hordes de Huns ont migré vers 370 après JC dans le sud de la Russie. Les survivants se sont assimilés ou échappés à l'Occident pour combattre les Huns et les derniers des Goths. Les descendants des Sarmates comprennent les Ossètes, un groupe ethnique vivant dans la région du Caucase, qui parle une langue liée au persan.

treasures-russian-burial-site.jpg

Par April Holloway - http://www.ancient-origins.net/news-history-archaeology/archaeologists-discover-ancient-treasures-russian-burial-site-00727

Traduction Yves Herbo-SFH-08-2013

Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau