Roumanie, entre archéologie et légendes

Roumanie, entre archéologie et légendes

Sona pyramids mini

Roumanie : Mystérieuses églises rupestres et pyramides soulevées par des Géants...

Plusieurs photos ci-dessous (Alunis) ont été prises par et son trouvables ici : http://pasperdus.canalblog.com/archives/2009/10/26/15320661.html

Roumanie buzau3

http://pasperdus.canalblog.com/archives/2009/10/26/15320661.html

Situé dans le village de Nucu, tout en haut des montagnes de Buzau, il y a plus de 15 sites de grottes qui s'étendent sur une surface de plus de 3 kilomètres carrés, ce qui a donné à cette région le surnom de "Athos" de la Roumanie. Certaines grottes sont très anciennes et formées géologiquement, d'autres sont sculptées ou gravées dans la pierre. Un Ermitage est situé à la frontière d'un canyon d'environ 10 mètres. Les signes de la première colonie de la zone datent de l'âge du fer et de l'âge du bronze.

Roumanie grottejoseph

http://pasperdus.canalblog.com/archives/2009/10/26/15320661.html

En fait, comme on le sait, les âges du bronze et du fer sont assez élastiques suivant les régions du monde. En ce qui concerne le cuivre, on le date de 9.000 ans avant maintenant car c’est en Anatolie qu’il faut chercher les premiers objets en cuivre fondu au VIIe millénaire av. J.‑C.. Le plus ancien foyer métallurgique européen se trouve dans les Balkans vers 3500 av. J.-C. pour s’étendre à l’ensemble de la péninsule euro-asiatique vers 2000 av. J.-C. Pourtant, on sait qu'en Mésopotamie, le cuivre était déjà travaillé 11.000 ans avant maintenant (CSA – Discovery Guides, A Brief History of Copper". Csa.com. lire en ligne [archive], consulté le 12 septembre 2008.) et l'or 7.000 ans avant maintenant. La découverte de l'homme du néolithique Otzi dans les Alpes et de sa hache en cuivre et de la forte présence d'arsenic nous l'a fait apparaître comme un chaudronnier (ou un Chaman vu ses tatouages et la présence de beaucoup d'herbes de soins) et semble démontrer que l'usage du cuivre était assez répandu déjà... il ne manquait donc que de fortes températures pour créer le bronze, un alliage du cuivre et de l'étain, tous deux donc déjà largement connus et utilisés séparément...

Roumanie buzau

Probablement vers les années 300 de notre ère, les premiers missionnaires chrétiens sont arrivés sur le territoire roumain en provenance du Moyen-Orient pour vivre ici. Jusqu'au 19 e siècle, des ermites et des moines ont vécu dans ces grottes, comme des lieux de vie et pour prier, loin de la vie quotidienne. Il est dit que de célèbres seigneurs de guerre roumains ou des princesses sont venus ici pour se confesser et se laver de leurs péchés.

Roumanie buzau2

L'une des grottes appartenait au moine Dionisie, qui, selon la légende, a fait un chemin dans sa cellule aussi compliqué que possible, parce qu'il aimait être seul. Cet endroit ne ressemble à aucun autre destination touristique en Roumanie. Il n'est pas fait pour cent autobus, même les voitures tous-terrains ne peuvent accéder à certaines zones.

Roumanie buzau1

On dénombre une trentaine de cavités sur le col Crucea Spătarului que l'ont peut atteindre après 1 à 2 heures de marche. En partant de Alunis, prendre le chemin de droite avant l'église et après les potagers descendre dans un verger de pommiers. La pente est raide pour se diriger en direction de la falaise d'en face où se situe la première grotte. Les habitants de ce village sont appelés les "Mosnenii", les gardiens des "cachés". Ces colonnes colossales n'étaient accessibles que par les habitués de cette forêt voilée par les brouillards.

Roumanie grottePestera Lui Losif

http://pasperdus.canalblog.com/archives/2009/10/26/15320661.html

Tous ces sites sont à une altitude relativement élevée et il est probable qu'ils servaient de refuge ou de retraite lors des cérémonies. La majorité de ces sites sont orientés vers le soleil levant. Les peintures rouges que l'ont aperçoit dans certains lieux ont vraisemblablement été faites par des peuples de chasseurs-cueilleurs. L'endroit n'est pas bien signalé et il est préférable de se faire accompagner par un villageois. Car à part, celle dans le village d'Alunis qui est la plus accessible, les autres nécessitent de repérage. Alexander Odobescu est allé à leur rencontre en 1981.

Roumanie grottePestera Lui Losif2

http://pasperdus.canalblog.com/archives/2009/10/26/15320661.html

L'ermitage (schitul) rupestre d'Alunis, mi-roche, mi-bois fut selon la légende sculpté par deux bergers "Vlad" et "Simon" qui faisait paître leur troupeau. Un des bergers pendant son sommeil entendit une voix qui lui demanda instamment de creuser dans la roche pour retrouver l'icône de la bienheureuse vierge Marie. Il s'executa et la trouva en effet. A la suite de cela, il construisit avec l'aide des villageois une annexe en bois. Les noms des bergers sont annotés dans la pierre de l'autel, sur la gauche. Trois autres cellules furent creusés pour les moines.

Roumanie paysage

http://pasperdus.canalblog.com/archives/2009/10/26/15320661.html

Des inscriptions cyrilliques qui proviennent de ses origines (Constantin le Philosophe) en tant que temple ne sont pas encore déchiffrées.

Roumanie grottededionisie4

http://pasperdus.canalblog.com/archives/2009/10/26/15320661.html

Sur la colline, au dessus, se trouve Alunis Zboiu. Grande galerie creusée également dans la pierre avec un puits dont les autochtones se servent depuis les invasions barbares.

Roumanie grottealunis

http://pasperdus.canalblog.com/archives/2009/10/26/15320661.html

Alunis veut dire noisette, en roumain. Tataricum signifie "Etablissement habité par des géants"

Roumanie grottededionisie

http://pasperdus.canalblog.com/archives/2009/10/26/15320661.html

"Fundatura" (signifie "l'impasse") ou "Torcatorul", logeait un ermite, le vénérable père "Denys Torcatorul" qui filait de la laine pour payer ses minces besoins. Afin de s'abriter, il creusa une grotte dans la roche à 4 pieds au dessus du sol. Il en fit sa cellule où il y vécu 30 années de sa vie en dépassant les problèmes des humains, de la faim, du froid... Le jeûne l'amenait à méditer mais les gens des alentours lui demandèrent de dispenser une messe en l'église de Sihastria Fundatura. Puis, il s'isolait en retirant l'échelle de sa cellule.

Roumanie grottededionisie1

http://pasperdus.canalblog.com/archives/2009/10/26/15320661.html

Une légende dit qu'une jeune fille "Luana", devenue une divinité car elle vint du ciel dans un char de feu pour garder les portes de la ville. Cette ville était occupée par des soldats courageux, épuisés par les différents combats. Afin de les protéger, elle leur indiqua une source pour laver leurs plaies. Ils prirent abri dans les grottes pour se remettre des assauts. Cette défense naturelle était formidable pour se protéger des envahisseurs. Et depuis, les grottes de cette région sont le symbole de la protection.

Roumanie fundulpesterii

http://pasperdus.canalblog.com/archives/2009/10/26/15320661.html

Roumanie eglisestjoseph alunis

Eglise St Joseph à Alunis, remarquez les énormes parois rocheuses, comme découpées et assemblées... on comprend la légende des géants. - http://pasperdus.canalblog.com/archives/2009/10/26/15320661.html

Situées à Fagaras, Brasov, les pyramides de Sona sont en fait huit monticules de terre, de 30 mètres de hauteur, qui semblent venir de nulle part. Alors que les habitants sont convaincus qu'elles ont été érigées par des géants, les historiens pensent qu'il y a des tombes de barbares celtes, de Thraces en-dessous.

Sona pyramids 680x340

La légende dit qu'il y a beaucoup d'années, ce pays a été gouverné par une princesse appelée Sona. Un jour, son royaume a été attaqué par des géants qui sont venus par les montagnes de Fagaras. Les géants ont traversé l'eau de la rivière Olt, et quand ils sont arrivés dans cet endroit, ils ont secoué la boue de leurs pieds et créé ces monticules. Vous pouvez les trouver dans le village de Sona, comté de Brasov, à 250 km de Bucarest.

Roumanie sona1

Les habitants les appellent des guruieti. Les touristes les ont nommées des pyramides. Les spécialistes hésitent à donner leur avis - si elles ont été faites par la main de l'homme ou par la nature, parce qu'ils ne les ont pas étudié auparavant. A 12 km de la ville de Fagaras, dans le village de Sona, vous pouvez voir une grande curiosité. Il y a sept monticules, certains près de 30 mètres de haut, disposés en deux rangées, par ordre de taille. Si il n'y a aucune certitude, alors il suffit de regarder la légende. Il est dit que les pyramides ont été construites par des Daces et que les boyaux en monticules pourraient cacher quelques trésors. Chaque année, à la Pentecôte, des villageois de Sona célèbrent un rituel unique en Roumanie.

Roumanie sona2

Radu Stefanescu, Directeur du Musée d'Histoire de Brasov, a entendu les contes sur les Pyramides de Sona. Mais il a été dit aussi qu'il y avait eu dans la région des activités de prospections minières, comment savoir là où commence l'histoire et comment elle est réellement. " Il est possible de faire ces recherches lorsque nous aurons les moyens. Il est difficile de dire à ce stade si il y a ou pas des travaux de construction(à l'intérieur). Peut-être qu'ils préfèrent faire le lien avec certaines formes naturelles de reliefs ", a conclu l'expert.

Roumanie sona3

" Il y a aussi des théories qui sont apparues au fil du temps, pour essayer de prouver que les pyramides n'étaient pas aléatoires à Sona. Il est possible pour eux qu'elles fassent partie des «triangles magiques" Daces restants, comme des sortes de lignes invisibles qui traversent les Carpates, entre les sanctuaires et les villages de nos ancêtres. Dans ces formes géométriques seraient incluent la capitale Dacia - Sarmisegetusa, la ville Piatra Rosie, le Sanctuaire Racos, le temple Sinca Veche, Omu et les pyramides de Sona. "

Roumanie sona4

Tumulus daces thraces

Tumulus Thrace ou Dace, Scythe ?

Cette vidéo se lance automatiquement, vous pouvez la mettre en pause ou enlever le son s'il gène...

Comparaisons, tumulus trouvés en Ukraine :

Kurhan in perepyat ukraine

Perepyat kurgan cemetery group before its excavation-Ukraine

Alexandropolkurganbeforeexcavation1852 6

Scythian royal Alexandropol (Ukraine) kurgan C14 dated 394–366 Av JC, before excavation in 1852–1856- Scythes

Roumanie histria museum neolithic menhirs

L'étonnante stèle trouvée dans un tumulus à Hamangia-Baia, Roumanie, montrée au Histria Museum

Sources et extraitshttp://www.utaot.com/2013/12/18/romania-mysterious-cave-churches-and-pyramids-raised-by-giants/

http://dezvatatorul.blogspot.com/2011/02/piramidele-si-necropola-tumulara-de-la.html

http://pasperdus.canalblog.com/archives/2009/10/26/15320661.html

http://romaniamegalitica.blogspot.com/2011/02/necropola-tumulara-la-sona-jud-brasov.html

http://povestidangheorghe.blogspot.com/2008/11/si-romania-are-piramide.html

http://www.csa.com/discoveryguides/copper/overview.php

Rappel : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/roumanie-les-mysteres-des-montagnes-bucegi.html

Yves Herbo Traductions, Sciences, F, Histoires, 08-06-2014

Yves Herbo sur Google+

mystère archéologie prehistoire lire auteur

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau