Reliques étranges du Pérou - 8

Nous en étions à peu près arrêtés à mi-mars lors du dernier article, avec la fin et réussite large de la souscription Ulule et les premiers examens d'un corps biologique momifié de 60 cm. Cet article vous propose donc un aperçu de ce qui est arrivé depuis ces trois dernières semaines, avec en tout début du mois d'avril les prélèvements effectués sur une des mains à trois doigts pour les principaux et sur l'un des petits crânes, et leur expédition vers trois laboratoires reconnus. Une vidéo montrant ces prélèvements a d'ailleurs été montrée très récemment, voir plus bas.

C'est à priori un événement très important car les médecins ayant examiné le corps momifié de 60 cm mi-mars sont unanimes : Il s'agit bien d'un corps réel, biologique et ayant vécu à une période indéterminée (pour l'instant), probablement d'un enfant ou adolescent. Et un être non-humain. Ces conclusions proviennent d'un examen poussé et des radiographies faites, qui ont prouvé, d'après les stries observées sur les os, que cet être était en pleine croissance, tout comme les mêmes stries sont observables sur les os de nos enfants et adolescents humains. Ils ont également eu la preuve que cet être était atteint d'une maladie osseuse, en particulier du côté droit, en raison du manque de densité des os observés (poreux) tant au niveau des membres supérieurs qu'inférieurs, en particulier au niveau de la hanche (qui a été aidée par l'ajout d'une plaque métallique pour la maintenir) et du genou droit. L'examen a trouvé que cet être n'avait pas de métacarpes/métatarses au niveau de l'articulation du poignet et des pieds, ce qui démontre que son déplacement physique était différent de l'être humain (des témoins et contactés parlent d'un déplacement de ces êtres sur "la pointe des pieds" : ceci serait peut-être une confirmation de ces témoignages !), ainsi que l'utilisation de ses mains à trois doigts. En dehors de ceci, la colonne vertébrale et le bassin semble assez semblable à celui des êtres humains en ce qui concerne leur fonction. Voici la vidéo de ces examens et les conclusions de ces médecins, qui sont biens connus comme de réels médecins à Cuzco... Ceci est en appuis aux photos et noms déjà publiés lors du précédent article 7 :

 

Dr. Ramiro Hermoza Rosell, Chirurgie Générale,
Dr. Renan Ramírez Vargas, Chirurgien en Médecine Interne,
Dr. Julio Espejo Torres, Spécialiste des Os et Responsable de la "Sécurité Sociale" à Cusco.

Étaient aussi présents le Dr. Edson Salazar Vivanco, Thierry Jamin et le cameraman de Inkari Cuzco.

Cette notion de déplacement physique différent du nôtre est assez bien décrite ici dans ce dessin effectué par des "enlevés" ou "contactés" :

Imagealien3doigts


 

En ce qui concerne les prélèvements d'échantillons effectués pour envoi aux laboratoires, voici la vidéo qui a été diffusée pour l'instant :

 


 

Une autre info est parvenus à notre attention : l'annonce officielle par un archéologue de Nazca d'une dénonciation anonyme sur la découverte d'un site archéologique dans la région avec mention de possibles corps d'entités "aliens"... http://diariocorreo.pe/edicion/ica/arqueologos-investigan-supuesto-hallazgo-alienigena-en-nasca-741526/

Voici la traduction de cet article paru dans la rubrique "ICA" de ce magazine. Je vous précise tout de suite que Thierry Jamin a bien confirmé parfaitement connaître ces archéologues de Nasca. 

Les archéologues enquêtent sur des allégations de « découvertes d'aliens » à Nasca
Le personnel de la Direction de la Culture de Nasca effectue cette enquête suite à une plainte envoyée au vice-ministre de la Culture. Au premier abord, ils n'ont trouvé aucune preuve pour confirmer ce fait.

 

Arqueologos investigan supu jpg 604x0

l arqueólogo Jhony Isla Cuadrado, de la Dirección de Cultura en Palpa y Nasca. Textos: M. Huayta - Fotos: Grupo Epensa

 

L'archéologue Jhony Isla Cuadrado, de la Direction de la Culture à Palpa et Nasca, a annoncé que, à la suite d'une plainte, le vice-ministère de la Culture a demandé des informations sur la découverte éventuelle de « preuves archéologiques exogènes ou aliens ».

La recherche a été menée par l'archéologue Alberto Urbano Jacinto qui aurait déclaré n'avoir trouvé aucun endroit concret de découvertes et que les plaignants ne figurent pas dans le RENIEC, et il conclut qu'il n'y a pas d'informations fiables sur le sujet.

Isla Cuadrado a déclaré que « il existe une plainte au sujet de la découverte apparente de personnages aliens dans une zone non précisée de Nasca. On nous a demandé de faire une évaluation et le préposé a été l'archéologue Alberto Urbano. Celui-ci, après avoir contacté les responsables des communications et avoir étudié à Nasca et Palpa, a rapporté qu'il n'y avait rien de concret parce que le plaignant n'est pas sur le RENIEC et que les gens contactés qui connaissaient supposément le site de découverte n'ont jamais répondu à la citation ».

Sans preuves. Du point de vue scientifique, il n'y a rien de sérieux et encore moins de preuves alléguées de connues.

Pour sa part, l'archéologue Alberto Urbano a précisé que seulement « un bon nombre de photos ont été fournies, mais que l'idéal serait des études d'ADN et d'autres tests pour publier un second rapport, parce que cela ne peut être déterminé que par d'autres études et ne peut pas être simplement déterminé sur la vue (de photos) ».

YH : Notez bien que le Reniec est le Registre National d'Identification péruvien : le plaignant n'est donc à priori pas anonyme, (puisque qu'il faut bien un nom pour faire une recherche dans le Reniec), mais n'est pas déclaré sur le système des cartes d'identités du Pérou (sous ce nom)... Bon, il semble bien que tout le monde cherche à se couvrir et se protéger logiquement de complications légales ou éthiques, y compris les autorités, qui ont donc bien enregistré les choses et donnent une "réponse publique" très prudente, ce qui est logique... a mon avis, "Mario" est parfaitement connu et même probablement "protégé ou couvert" maintenant par les autorités...


 

De son côté, l'ex intermédiaire entre l'institut Inkari et les pilleurs de tombes, Paùl, a continué ses propres publications, avec notamment une interview donnée pour deux magazines italiens (détenus par le même éditeur), sortis début mars, dans laquelle il est d'ailleurs précisé que cette interview (effectuée en février) a pu être faite parce que l'éditeur a pu prendre contact avec Thierry Jamin, qui lui donc permis à l'époque de prendre contact avec Paùl. On note aussi que l'intéressé avait affirmé depuis janvier qu'il avait eu des propositions d'analyses gratuites... mais qu'il n'a absolument aucun résultat à montrer : ces analyses concernaient probablement des tests de paternité... qui ne peuvent absolument rien prouver car par défaut, ces analyses ne peuvent concerner que de l'ADN 100% humain... donc la réponse est "néant", même s'il s'agit d'adn animal...

Fenix02 17

001

Un compte-rendu de cette publication est également paru sur le site italien extremamente.ithttp://www.extremamente.it/2017/03/08/le-mummie-aliene-del-peru-bufala-o-sconcertante-realta/

Rien de bien nouveau dans cet article pour nous, on constate juste que le journaliste italien (du magazine) ne penche pas pour une hypothèse extra-terrestre (au conditionnel) mais fait comme moi à un moment donné un rapport avec la légende des Hopi sur le peuple-fourmi : un peuple bien terrestre mais provenant d'une évolution des insectes (fourmis) et vivant sous la surface de la Terre depuis la dernière grande extinction de la planète. En fait, si on suit les travaux des paléontologues, les insectes sont apparus très tôt, durant l'ère primaire il y a au moins 450 millions d'années... et ne se sont jamais éteints, au contraire, on peut même dire que de nos jours, leur diversité est la plus exacerbée de nos jours : en fait, on ne connait pas le nombre d'espèces différentes, cela dépasse le million... : nous ne sommes pas dans l'ère des primates, mais plutôt dans l'ère des insectes !

Mais ces considérations reposent surtout sur la vision de ces petits êtres momifiés montrés... alors que nous allons probablement bientôt avoir la vision d'autres êtres (ou d'adultes ?) mesurant dans les 2 mètres, voir plus... bon, il est vrai que les âges préhistoriques nous montrent des libellules géantes (60 cm minimum) ou des fourmis et araignées géantes...

En suivant Paùl (ou Krawix999, le même), on s'aperçoit que ce dernier a pu récupérer également de nouveaux artefacts, acheté à Mario donc (ce dernier a confirmé à Thierry Jamin) : Paùl a donc de l'argent ou des soutiens financiers également... il a montré deux nouvelles petites momies, ainsi qu'un cerveau momifié également. Il a également publié aussi une nouvelle vidéo et créé un site internet où les photos de "Mario" sont toutes montrées... dont certaines prises à l'intérieur du site, toujours en argentique et de mauvaises qualité.

 

Interview de Paùl par la chaine Youtube Abre Tu Mente :

 

Site nasca aliens 1

Photo prise à l'intérieur du site par "Mario" : passage menant à une autre pièce

Pierregravee nasca2

Une pierre gravée de spirales et quelques autres signes. Photo prise par "Mario".

 

Sur son site internet où l'on retrouve les photos prises par les huaqueros et "Mario", ainsi que sur une vidéo, on trouve l'image de crânes ressemblant effectivement au "star child" trouvé au Mexique. Je n'ai pas pu trouver les correspondants pris par "Mario" et Thierry n'est pas très joignable lors de son déplacement actuel sur Lima et Nasca pour me le confirmer. Si ces photos sont bien des nouveaux crânes semblables au "star child mexicain", ce serait bien évidemment la preuve que ce dernier n'est pas une mutation ponctuelle et unique ou les suites d'une maladie comme l'hydrocéphalie (suppositions émises par la science pour l'expliquer et "botter en touche", malgré la vue de sutures de crâne non humains), mais bien des crânes appartenant à des entités non humaines ou d'un hominidé non connu par la science actuelle. Il y aurait même encore des traces de cheveux sur l'un de ces deux cranes d'après les photos... Tout ceci demande encore bien sûr vérifications et comparaisons réellement scientifiques...

 

Starchildren peru

Starchild crane 3

Il pourrait donc aussi s'agir en fait de manipulations génétiques tentant de mêler de l'adn humain et de l'adn... exotique...

 


 

Nous retrouvons ici les réponses aux questions faites par Thierry Jamin, toujours d'intéressantes nouvelles et explications données par le président de l'Institut Inkari Cuzco :

 

Questions-réponses du 25-03-2017

Questions-réponses du 01-04-2017

Questions-réponses du 07-04-2017

Bien, comme le dit Thierry Jamin dans cette dernière vidéo, il y a bien négociation actuellement pour la récupération de cette momie de 2 mètres, qui a été ramenée récemment dans le site par Mario, suite à une pression psychologique probable de la part des entités en question, dont certaines sont encore vivantes selon le même huaquero. La possibilité de récupérer également une entité "ailée" avec l'aide d'un soutien financier de français actuellement en visite au Pérou est aussi mentionnée dans cet entretien. On peut aussi rappeler que le très connu Jaime Maussan (qui a perdu un peu de sa réputation en spéculant financièrement sur l'erreur d'identification de la "diapo de Roswell" en 2015 - voir ma mise à jour du 19-05-2015) a prit contact avec Thierry Jamin pour tenter d'avoir un accès au site et de le filmer avec ses grands moyens... ce qui n'est pas si simple comme l'a déjà dit l'historien français...

A noter également l'apparition d'un site-forum créé pour que les contributeurs Ulule de Alien Project (dont je faits partie) puissent discuter et avoir des nouvelles et avant-premières de l'affaire : https://www.the-alien-project.com/

 


 

L'ufologue Dante Rios a également été interviewé du Pérou par une émission espagnole de Blas Marco Aleman (Universo Infinito) en direct de Barcelone sur Youtube le 24 mars 2017 au sujet de cette affaire :

 


 

Dernière minute : le 10 avril 2017, il y aura une émission (en espagnol) diffusée sur Youtube en directe avec Thierry Jamin :

https://www.youtube.com/watch?v=kIYGOI2r0UM Vous pourrez éventuellement suivre cette émission ici (attention, voir avec le décalage horaire ! ) :

 

Yves Herbo, Sciences et Fictions et Histoireshttp://herboyves.blogspot.com/, https://www.youtube.com/c/YvesHerbo, 09-04-2017

 

 

Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire interviews alien ufo ovni échange environnement auteur video mystère antiquité

Commentaires (2)

yvesh

Oui mais la science moderne a les moyens de détecter cette contamination de toute façon... le principal est que ceux qui touchent les échantillons ne soient pas en contact direct... l'atmosphère étant elle-même polluante, il serait impossible de faire des analyses de toute façon (y compris sur les "scènes de crimes"... : https://www.police-scientifique.com/adn/analyse/

otoosan
  • 2. otoosan | 11/04/2017

C'est quand même bien dommage ce prélèvement d' ADN en habits de cosmonautes avec deux types qui filment a 30 cm sans protections ! Bonjour la pollution par l'adn des témoins !!! La simple respiration peu polluer une "scène du crime" !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau