Recherches et Théories SFH sur les Anomalies de la Mer Baltique

Recherches et Théories SFH sur les Anomalies de la Mer Baltique - MAJ 01-06-2014 en bas

baltic-3dobject.jpg

Si vous entendez de la musique à l'ouverture de cette page, il s'agit du diaporama automatique vers le bas de la page : vous pouvez y désactiver le son s'il vous gêne...

Pour comprendre les objectifs de cette page, il faut d'abord se référer à ce qui se rapporte à ce que nous appelons "les anomalies de la Mer Baltique", objets découverts au début de l'été 2011 et faisant l'objet d'une investigation par une équipe professionnelle de plongeurs, spécialisée dans la recherche d'épaves sous-marines et de leur contenu. L'équipe en question sait que ce qu'elle a découvert à cet endroit est unique, mais n'a pu encore, malgré plusieurs plongées, déterminer avec précision son origine et sa composition. Comme chacun ne le sait pas, la Baltique est une mer "sombre", et les analyses prouvent qu'elle est envahie de plus en plus, depuis le milieu des années 1920, par des micro-algues "gris-vert" et que la profondeur des anomalies (environ 90 mètres) rend les opérations difficiles, par manque de clarté et surtout un tapis de vase en suspension constante au fond... vous trouverez un long résumé des aventures de l'équipe d'Océan X dans ces pages, il vaut mieux les lire et regarder les photos, certaines vidéos, pour savoir de quoi on parle ici donc, en comprenant qu'il s'agit juste d'aider à notre façon l'équipe, de participer avec nos moyens (surtout des idées d'ailleurs !) et de faire partager nos intérêts aux lecteurs :

http://www.sciences-fictions-histoires.com/pages/ecrits/les-anomalies-de-la-mer-baltique.html

Pour compléter ces liens, voilà un fichier dans lequel se trouvent les faits, uniquement les faits, mis à jour suivant les déclarations des membres de l'expéditions.  : anomaliesbaltique-faits.docx anomaliesbaltique-faits.docx

Comme vous pouvez le constater dans ces premières pages, plusieurs théories ont été émises, dont d'ailleurs la dernière (la plus logique d'après une partie des échantillons examinés) a remporté le suffrage des médias (rassurés ?) disant qu'il ne s'agirait que de " dépôts glaciaires " - traduisez des dépôts de roches diverses amenés là par le dernier âge de glace. C'est évidemment l'une des premières théories émises, mais l'apparence des anomalies, ainsi que des précisions concernant des "pistes" ou "sillons" reliant les deux principales anomalies à une troisième permettent de douter et toujours (jusqu'à preuve du contraire) de cette simple hypothèse de "dépôt glaciaire". De plus, la visualisation honnête des images ramenées par le Robot permet également d'avoir de forts doutes sur une formation naturelle : angles à 90°, plans parfaitement droits à certains endroits, certains objets apparemment ensevelis en-dessous...de gros doutes donc, et nous allons tenter de participer à l'étude des images, scans ramenés par l'équipe. C'est d'ailleurs ce qu'ont demandé les deux chefs de l'équipe d'Océan X, Peter Lindberg et Dennis Asberg...

La thèse du crash, provenant de questions de Dennis Asberg sur ces sillons, qu'ils ont vu physiquement en bas et aussi visibles sur les scanners, m'a intéressé et j'ai donc diffusé les images portant sur ce questionnements, et des débuts de tentatives de réponses par d'autres internautes (Robert Bucks et Marc-Philippe Evrard principalement, que je remercie et encourage au passage). Ensuite, MaxitsMax en commentaires et en messagerie sur ce blog, intéressé également par le sujet et la thèse du crash, a étudié de son côté cette dernière d'après le scan montrant le plus la "piste" de la 1ère anomalie (celle à gauche du scan général, voir ci-dessous), et a repéré ce qui ressemble en effet à un site de crash et de possibles débris issus de ce dernier. Une image en est sortie (ainsi qu'une vidéo d'ailleurs sur YouTube mise par un inconnu) et d'autres comparaisons (de sites de crashs) sont prévues par rapport à l'anomalie. Pour commencer, je vais donc remettre ici tout d'abord les images des scans qui serviront (ou pas!) à nos recherches, copies des originaux transmis officiellement par Dennis Asberg et Peter Lindberg dans les groupes internet à cet effet. La plupart des images peuvent être agrandies en cliquant dessus. :

sonar-baltic-anomaly-2011-2012.jpgocean-explorer-balticanomaly2012g.jpgocean-explorer-balticanomaly2012i.jpgbaltic-2anomart-haukevagt.jpgbaltic-scan0.jpgsuede1-1.jpgsuede3-1.pngsuede4-1.pnganomalie1-scandenis2.jpganomalie1-scandenis.jpganomalie1-scandenis3.jpganomalie1-scandenis4.jpgbaltic-new-1.jpgbaltic-scan0-2-1.jpgbaltique-scanano2-dennisasberg.jpgbaltique-scanano2a-dennisasberg.jpgbaltic-scannoanomaly.jpgbaltique-scananoa1000m-dennisasberg.jpg 

J'ai retrouvé quelques scans officiels postés par Dennis Asberg ou Peter Lindberg dans différents groupes facebook. Je ne connaîs pas la position de l'avant-dernier, où il n'apparaît aucune anomalie mais un cratère peut-être. Pour le tout dernier, il s'agit peut-être de l'anomalie 3 située à 1000m de la 1ère. Voici le commentaire de Dennis Asberg sur ce scan : " Here is something very interesting too ... but is most likely stone. look left down after IR. Is about 1000 meters from the round circle ". Un dernier scan, et en fait le tout premier, a été retrouvé et posté tout récemment. "According to Cai Magnusson this is the first picture of the object via side scan sonar. Thanks to Cai for letting me "borrow" this from his private album."

1erscan-06-2011.jpg1erscan-06-2011b.jpg1erscan-06-2011c.jpg

Et quelques améliorations déjà effectuées pouvant éventuellement servir aux recherches, avec beaucoup de participations de Evrard Marc-Philippe, Robert Buck, Robert Bauman, Hauke Vagt, Jean-François Delory,  Philippe Guegan... entre autres :

ovni-ocean-1.jpgovni-baltique-1.jpgbaltic-anomaly5-1.jpgbaltic-ano-geometric-consistency-1.jpgbaltic-3dmodel-antejohansson-1.jpgbaltic-scanzoom3-1.jpgbaltic-scan2-1.jpgbaltic2emeanomaly-enhanced1-1.jpgbaltic-anomaly2-lastenhanced-1.jpgbaltique-anomaly2-scan-1.jpgbaltique-anomaly2-zoom-1.jpgevrard-mp-travaux.jpgano1-zoomsenhanced-scan1-evrardjm.jpgano1zoom.jpgbaltique-ano1-stefanmalm.jpgbaltique-3dano2-evrard.jpgano2-enhanced-deloryjf.jpgbaltique-ano2-j-f-delory.jpgancient-artifact-by-vaghauk-d5h6kui.jpgano1-scanpeterlindberg-zoomedrobertbuck.jpgbaltique-ano1-ano2-montagesscans-1.jpg

Un magnifique tout nouveau dessin de l'anomalie 1 d'après les descriptions des plongeurs, avec la "piste" et la séparation apparente de l'objet et du socle. Les premiers dessins de Hauke Vagt ont beaucoup servis officiellement à Océan X, et ont été repris dans plusieurs journeaux.

La théorie des épanchements de magma : cette théorie avec ce shéma est parue dans une partie des médias, et en a convaincu certains :

baltic-theoriemagma.jpg

Le 1er document de MaxitsMax sur la recherche d'un crash et de ses traces et débris :

anobaltic1-maxitsmax-1.jpg

Une autre recherche de MaxisMax sur la comparaison de différents crashs connus avec l'anomalie 1 :

doc2-piste-baltique.jpg

Mes propres idées et recherches (Yves Herbo), avec pour commencer la reconstitution du terrain de l'anomalie 1 avec un peu plus de détails : les deux scans originaux ont servis et aucune modifications n'y ont été apportés, juste un découpage des parties à droites des scans montrant (en duplication) quelques détails supplémentaires du site, leur inversion pour les remettre dans leur bon sens et leurs ajustements par de simples transparisations :

anomalie1-scandenis2.jpg   +  anomalie1-scandenis4.jpg - anomalie1-scanyvesherbopart2.jpg

=  anomalie1-scandenis1mod.jpg + anomalie1-scandenis2mod-1.jpg + anomalie1-scandenis3mod-1.jpg + anomalie1-scandenis4mod.jpg = anomalie1-scanyvesherbo.jpg peut être amélioré encore.


D'autres photos ont été postées par Dennis Asberg. Il s'agit des images prises par le petit robot sous-marin utilisé de prêt sur l'anomalie 1. D'une partie des images seulement évidement. Elles font également l'objet d'études bien sûr, ressemblant encore plus à un puzzle étant donné la taille de l'objet. 4 photos en encore été postées récemment, dont celle d'une véritable épave pour comparaison :

baltic-newscan-upper-object.jpgbaltic-newscan-upper-object6.jpgbaltic-newscan-upper-object2.jpgbaltic-newscan-upper-object4.jpgbaltic-newscan-upper-object5.jpgbaltic-newscan-upper-object8.jpgbaltic-newscan-upper-object9.jpgbaltic-newscan-upper-object10.jpgbaltique-scan3d1-official.jpgano1-scanrov1-dennisasberg5-10-12.jpgano1-scanrov-dennisasberg5-10-12.jpgepave-rovscan-comparaison.jpg

Et voici les travaux publiés sur ces scans jusqu'à présent, qui consistent principalement en des améliorations (enlèvement des lignes de visées) ou des tentatives d'assemblages pour reconstituer l'objet, beaucoup de participations de Robert Buck, mais aussi de ceux précédemment cités. Ces travaux sont en principe identifiés dans leurs titres  :

baltic-newscan-upper-object16.jpgbalticmontages.jpgbaltic-scans-collages.jpgbaltic-scans.jpgbaltic-scans-collages2.jpgbaltic-scans-collages4.jpgbaltic-scans-collages3.jpgbaltic-scans-adaptation2.jpgbaltic-scans-collages5.jpgano1-3detude-robertbuck.jpgbaltic-scanzoom-1.jpgbaltique-2scans-overlay-robertbuck.jpgbaltique-3dscans-rbuck.jpgbaltic-robert-buck2.jpgbaltic-robert-bomanbv.jpgano1-3drov-analysestefanmalm.jpg

MAJ 17-10-12 : Cette très belle animation 3D vient d'être ajoutée aux travaux en cours par Ante Johansson, on se demande si ce n'est pas en rapport avec le documentaire prévu :

 

MAJ 20-10-2012 : Ce weekend, quelques chanceux proches des lieux ont pu assister à une conférence organisée à bord d'un bateau croisière. Le genre de bateau croisière que tout touriste peut empreinter pour faire le tour de la Baltique dans de bonnes conditions. J'attends la fin du weekend pour savoir si des nouvelles importantes sont apparues, mais nous avons déjà eu un schéma fait par Peter Lindberg précisant mieux certaines choses, notamment sur le relief général du fond à cet endroit, qui pourrait ressembler à un ancien lit de rivière avec ses rives suivant le dessin tout en bas, l'anomalie 1 se situant donc le long d'une ancienne rive et semblant donc avoir été projeté violemment, soit du lit de la rivière vers la rive, soit juste le long de la rive (en position presque verticale ou penchée dans le sens de la pente de la rive) pour échouer là où il est et en ayant repoussé ses propres matières devant lui, créant sa pente et son pilier. La position de la pente ascendante en direction du Nord contredit la possibilité d'un dépôt glaciaire : la glace n'est jamais arrivée par le sud mais par le nord, et quand celle-ci reflue, elle ne fait pas de "dégâts" comme à son arrivée : elle fond sur place et crée des ruisseaux et rivières d'eaux douces... Probablement pas un objet poussé par la glace donc dans cette direction, mais il y a possibilité d'un lien avec cette éventuelle ancienne rivière antique : j'ai (entre autres) imaginé qu'il pourrait bien s'agir d'un navire néandertalien, étant donné la période estimée (140.000 ans) pour l'instant, ou mieux encore, d'un espèce de bateau-traineau, capable de supporter des passages dans des régions semi-gelées, marécageuses et semi-inondées. Les preuves concernant les capacités des néandertaliens à la pèche se sont accumulées ces dernières années, y compris les découvertes de glyphes de navires, de pièges, de nasses et d'outils trop vieux pour être de l'homme moderne sur des îles inatteignables par la nage... on suppose qu'ils possédaient probablement des canoës et empreintaient les rivières et longeaient les continents, s'aventuraient probablement parfois plus loin. Mais rien n'empêche d'admettre qu'ils n'aient pas pu évoluer jusqu'à créer quelques vrais navires capables de résister aux conditions climatiques : ces navires seraient en toute logiques composés de bois mais aussi d'un ciment ou plutôt de l'hydrocarbure du type asphalte, trouvable naturellement... peut-être même de flotteurs amovibles pour la plus haute mer...

hydrocarbure.jpg Une autre hypothèse, en considérant qu'il y a plusieurs anomalies, serait un antique village neandertalien (ou autre Atlantes ?) construit sur les rives d'une rivière ou du lac et qui aurait été détruit, à 90% enterré par les dépôts glaciaires et alluvions, seuls quelques sommets de constructions seraient visibles. :

schemapeterlindberg.jpg

 

 

 

 

 

 

Philippe Guégan a émis une hypothèse intéressante concernant un objet qui aurait été pris dans de l'ambre, ce qui lui aurait permis de rester intact très longtemps (des millions d'années) avant de remonter. Cet objet pourrait être un fossile ou les traces d'un être vivant il y a très longtemps dans ce cas (j'ai lu la mention d'un mollusque géant entre autres...). Voilà le schéma accompagnant l'hypothèse de Philippe, il va probablement le modifier pour être plus en correspondance avec les positions et pentes mentionnées dans le schéma de Peter Lindberg :  philippeguegan-theseambre.jpg

Quelques scans originaux ont été ajoutés en haut. Un groupe de recherche francophone s'est créé sur Facebook avec l'agrément et la participation de l'équipe Océan X, qui nous suit grâce à des relais suédois qui traduisent (comme ils peuvent) notre français. Si (et seulement si) vous êtes réellement motivé pour partager vos idées et participer positivement aux recherches, sans aucun à-priori ni d'idées préconçues ou héritées, vous pouvez demander à rejoindre ce groupe Facebook, qui est comme un forum spécial pour ces Anomalies de la Baltique, et plus facile d'utilisation : http://www.facebook.com/groups/FrancOceanXteam/


MAJ 27-10-2012
: Voici toute une analyse du chercheur Eric Geinaert, un spécialiste de l'ambre en France et reconnu au niveau international, qui me l'a transmis sur ce site pour avis. Il s'agit de sa dernière mise à jour et nous ferons ici le suivi sur cette théorie très intéressante et plausible de l'ambre. Je faits personnellement abstraction des remarques ou conclusions de Mr Geinaert en ce qui concerne le suivi de l'affaire globalement pour ne garder que ses aspects scientifiques plus rigoureux sans " parti pris " ou " oeillères " de l'establishment scientifique. J'ai donné mon avis en commentaire dans la page de suivi actuelle de l'équipe Océan X : Des nouvelles de la Mer Baltique Suite 2. - MAJ de Mr Geinaert : anomalie-en-mer-baltique2.pdf anomalie-en-mer-baltique2.pdf

MAJ 30-10-2012 : Marc-Philippe Evrard tente d'assembler le puzzle des scans du ROV et voilà son premier montage, qui s'assemble pas mal il est vrai : 

montage3d-puzzlesgf.jpg montage3d-puzzle.jpg

Je ne sais pas pour vous, mais son assemblage m'a inspiré la possibilité qu'il s'agissait bien d'une épave, ou d'un morceau d'épave, ou encore d'une habitation cloisonnée. Mais l'impression de cloisons, corridors ou de coque est bien présente. Voici ce que j'en ai tiré rapidement pour vous faire comprendre, mais l'assemblage n'est probablement pas bon à 100%, à comparer avec l'assemblage ci-dessus donc. :

montage3d-puzzle-cloisons-yvesherbo.jpg

MAJ 02-11-2012 : Etude de la ligne de scan complète d'après la vidéo de la conférence par Yves Herbo. Les 10 premières photos représentent la totalité de la ligne scannée menant aux anomalies 1 et 2, en passant pas la 3. La 11ème montre un objet curieux ressemblant à un monolithe debout ou penché (suivant la perspective). Il est difficile (avec ces images dupliquées d'une vidéo surtout !) de pouvoir repérer des traces d'un crash, d'une rivière ou d'un rabotage du fond par des tonnes de glaces disparues, mais ces images confirment plusieurs structures intéressantes réparties le long d'un ancien rivage éventuellement :

scan-montagne1.jpgscan-montagne2.jpgscan-montagne2a.jpgscan-montagne3.jpgscan-montagne4.jpgscan-montagne5.jpgscan-montagne6.jpgscan-ligne7.jpgscan-montagne7.jpgscan-montagne9.jpgscan-montagne8.jpgbaltique-scanano2a-dennisasberg-1.jpgscan-lignedebuts1.jpgscan-lignedebutspisteano3.jpgscan-lignepisteano3-ano1et2.jpgscan-lignepisteano3-ano1et2b.jpgscan-lignepisteano3-ano1et2c.jpgscan-lignepisteano3-ano1et2d.jpgscan-lignepisteano3-ano1et2e.jpg

MAJ 20-11-2012 : Une image postée par Irmelin Rönne montrant une nouvelle fois un détail des scans 3D tente de démontrer une possible construction artificielle à cet endroit : 

baltic-constructedornot.jpgYves Herbo : Mes recherches sur une appréciation du "paysage" entourant les anomalies : de Simple assemblage et ajustage (qui peut être grandement amélioré avec du temps) de neuf photos représentant la ligne de scanner totale, orientée avec le nord en haut d'abord, puis le nord à gauche - comme si on voyait la ligne en arrivant de l'ouest donc. Cette vue d'ensemble (même assez peu nette étant donné la pauvre qualité des photos) permet je pense de bien mieux apréhender le " paysage " qui entoure les anomalies. Comme ça, sans réfléchir, de première vue et en partant de la gauche et de l'anomalie secondaire (ANO2), j'ai l'impression de voir deux bateaux ou morceaux de bateaux qui se suivent (A et B). Ensuite on arrive à l'anomalie principale (ANO1), et je constate qu'il y a encore apparemment des débris après le "pilier", tombés au fond en direction du nord (Flèche). A partir de là et en regardant l'ensemble, il semble évident que nous avons affaire à une succession de petites falaises qui descendent via des "plages" ou anciennes berges : la ligne de scan est pile sur la dernière "plage" avant le fond. On remarque bien que la falaise s'est totalement effondrée, sur 300 à 400 mètres au moins, qu'il y a une sorte de trou, cratère ou impact et qu'une traînée assez plane mène jusqu'à l'objet (flèches) : l'impression que c'est cet objet qui a fait s'effondré toute la falaise est réelle... continuons vers la droite et nous assistons à la "montée" de cette première falaise vers le haut (si vous regardez bien, il y en a d'autres plus haut un peu plus loin), c'est à dire une descente pour nous, qui nous mène jusqu'à une espèce de grande dépression (impacts ?). Il y a beaucoup de débris le long de la première falaise, et si vous regardez en haut, il y a également une deuxième ligne de falaises qui proviennent d'une colline plus haute : il y a un espace entre les deux falaises assez étroit, comme un cañon et la montée de cette colline semble assez déchiquetée. Un espace vide, puis nous arrivons à la "montagne", et nous pouvons distinguer plusieurs "plages" plates et des falaises, et même une succession de rochers (avec un monolithe?) faisant penser également à des terrasses d'érosions (mais ce type d'érosion se passe plutôt à l'air libre à priori). Bon, ce n'est qu'une première impression, demain je tâcherai de vous indiquer sur l'image les "choses " que j'y voie avec des signes, mais en attendant vous pouvez toujours me dire aussi ce que vous voyez vous ! (grosse image évidemment que vous pouvez zoomer) - il n'y a aucun trucage ou effet spécial sur ces images (les 3 premières du haut pourront être remplacées par les scans de meilleures qualités fournis, mais j'ai préféré garder la vue de la vidéo à ce niveau) :

scanlignetotale.jpg

scanlignetotalehorizontal.jpg

Voilà les mêmes photos avec les légendes, attention, ce ne sont que des premières idées (cliquer sur les images pour agrandir) :

scanlignetotalehorizontal2.jpg

traductor auto GB (sorry) : " My research on an appreciation of the “landscape” surrounding the anomalies: of Simple assembly and fitting (which can be largely improved with time) of nine photographs representing the total line of scanner, directed with north at the top of access, then north on the left - as if one thus saw the line while arriving of the west. This overall picture (even rather not very clear being given the poor quality of the photographs) allows I think of good of better apprehending the” landscape “which surrounds the anomalies. Like that, without reflecting, of first sight (ANO 2) and on the basis of the left, I have the feeling to see two boats or pieces of boats which are followed (A and B). Then one arrives at the principal anomaly (ANO 1), and I note that there are still apparently remains after the “pillar”, fallen at the bottom in the direction of north (Arrow). From there and by looking at the unit, it seems obvious that we deal with a succession of small cliffs which go down via “beaches” or old banks: the line of scan is pile on the last “beach” before the bottom. One notices well that the cliff completely crumbled, on 300 to at least 400 meters (arrow), that there are a kind of hole, crater or impact and that a rather plane trail carries out to the object (arrows) : the impression that it is this object which made broken down all cliff is real… continue towards the line and we attend the “rise” of this first cliff to the top (if you look at well, there are others of them higher a little further), i.e. a descent for us, which carries out us until a species of great depression. There are much remains along first cliff, and if you look in top, there is also a cliff second-row forward which comes from a higher hill: there is a space between two cliffs rather narrow, like a canyon and the rise of this hill seems rather jagged. An empty space, then we arrive at the “mountain”, and we can distinguish several “beaches” punts and from cliffs, and even a succession of rocks (with a monolith?) making also think of terraces of erosions (but this kind of erosion occurs rather to the free air a priori). Good, it is only one first impression, tomorrow I will try to indicate to you on the image the “things” that I see there with signs, but while waiting you can always also tell me what you see! (large image obviously that you can zoom in) - there are no special effects or special effect on these images (the 3 first top could be replaced by the scans of better qualities provided, but I preferred to keep the sight of the video on this level).

MAJ 27-11-2012 : L'avant dernière photo"BlueView" postée par Dennis Asberg le 05-10-2012 (visible vers le milieu dans cette page) m'a attirée l'oeil curieusement ce soir (mais un rappel sur la page officielle m'y a incité) et, après une assez longue étude (utiliser votre zoom à 200% pour mieux voir !), je suis maintenant convaincu que cette photo, qui est décrite comme étant prise au milieu des 60 mètres de diamètre de l'anomalie 1 par Dennis Asberg montre bel et bien des objets artificiels à demi-écrasé. Je pense même que cela ressemble fortement à des tuyères, ou tout au moins à un système y ressemblant. Voilà l'image originale et mon tracé (assez rapide) pour reconstituer le relief : les parties lumineuses et jaunes sont décrites comme les plus hautes et dépassent donc l'ensemble. L'impression de tuyères est évidente, tordues à gauche, écrasées par le bas au milieu ou arrachée à moitié (à droite). De plus, il y a aussi l'impression de plusieurs rivets ou trous laissés par de gros rivets, ainsi que de gros câbles éventuellement qui pendent (à droite surtout)... il y a aussi des structures étranges au milieu (comme un siège ou un volant de porte blindée ? à gauche et des trous carrés et structures étranges à droite (fèche) et en dessous... Bon, j'ai pensé que mon imagination me jouait des tours, mais il y a trop de symétries ici pour que ce soit naturel... une impression de grande tôle ondulée est possible aussi d'ailleurs... :

3drov-baltic-tuyeres2.jpg

Un film animé regroupant seulement les images révélées à ce jour, mais très instructif. N'hésitez pas à faire des arrêt sur images et à mettre le plein écran : beaucoup trop de structures symétriques, rondes, parfaitement carrées, l'impression de tubes ou tuyères ou encore de tôle ondulée y transparaît aussi... l'image ci-dessous que j'ai capturée de cette vidéo montre également des structures très similaires (des répliques exactes apparentes de mêmes objets ou structures) très symétriques et rendant cet immense objet pesant apparemment des dizaines de tonnes de plus en plus artificiel... j'ai bien une idée de ce à quoi cela ressemble, mais je préfère attendre de voir si quelqu'un d'autre voit la même chose que moi ! - j'ai pensé à l'époque à un morceau de sous-marin avec la tourelle au plus haut niveau à moitié écrasée et compressée, mais avec sa structure interne plus ou moins intacte... juste une idée bien sûr :

blueview-evidences1.jpg

 Mes recherches actuelles. L'endroit où se trouve (ou il s'est arrêté) me semble incomplet à sa gauche (horizontalement, en haut verticalement) et la vidéo permet de s'y attarder (en capturant aux endroits les plus stables). La dernière image s'intéresse au lieu d'impact que j'ai repéré dans mon panoramique mentionné plus haut mi-novembre. Notez que si vous suivez bien la vidéo, c'est bien l'endroit mentionné lors des commentaires comme étant le début de l'élévation et de la crête qui mène aux anomalies, on y parle déjà d'impact et d'étrange... : 

video-image1.jpgvideo-image2.jpgvideo-image2a.jpgvideo-image3.jpgvideo-image3a.jpgscanlignetotalehorizontal2-1.jpg ajout de la trajectoire éventuelle de l'objet (juste des possibilités), la partie à droite doit être ajustée vers le bas

Reprise de la ligne de scan avec les quelques bons scans postés par Dennis Asberg et Peter Lindberg, comparés aux photos tirées de la vidéo (ci-dessus) :

Départ de la ligne (d'en bas donc ou du sud) : dennisscan.jpg =dennisscan-debut-ligne1.jpg=dennisscan-debut-ligne1horizon.jpgcomparé àscan-ligne1horizont.jpg+scan-ligne2horizont.jpgC'est bien la même zone sur ce scan et la vidéo de la ligne.

Toutes ces photos sont capturées de cette vidéo et sans modifications du contenu : 

Voici d'autres travaux et améliorations effectués par l'équipe francophone à partir de mon premier panoramique, principalement ceux de Evrard Marc-Philippe et Guegan Philippe, avec aussi l'ajout de deux scans originaux (1) (Dennis Asberg) et qui figurent sur la ligne des anomalies :

baltic-ligneparmarco.jpgligne2marco.jpg panoramique-philippegguegan1.jpg

dennisscan2.jpg=dennisscan2e.jpg=dennisscan2a-1.jpg=Marconegatifsmarco.jpg 

(1) : ce scan ci-dessus a été posté par Dennis Asberg en précisant qu'il y avait un élément étrange sur celui-ci (les rochers dessinant aussi les lettres IR) et qu'il était à environ 1000 mètres du "cercle". Notre enquête reconstituant l'ensemble de la ligne de scans a prouvé que ce scan a été prit assez loin de l'anomalie 1 (+2000 mètres) et probablement au nord de celle-ci : il montre peut-être cet endroit désigné par les plongeurs comme étant éventuellement un petit volcan ou une cheminée magmatique, avec peut-être l'émission de fumée noire (ou un banc de poissons : impossible de faire la différence sur un scan). Dennis Asberg nous a confirmé personnellement par la suite qu'il s'agissait d'une méthode de brouillage de coordonnées classique pour les chasseurs de trésors. Ce scan n'a donc probablement aucun lien avec nos anomalies, sauf preuve contraire. On constate en tout cas une élévation apparemment déchiquetée dans la même direction que les anomalies. La possibilité d'un petit volcan ou d'un "souffleur noir" dans le Golfe de Bothnie est très limitée : le plateau continental à cet endroit est l'un des plus épais d'Europe (et du monde) et s'il y a des "souffleurs" dans la Baltique, c'est beaucoup plus au nord, vers la Mer du Nord. Malgré tout, on sait que la Scandinavie est toujours en période de "rebondissement" depuis la fonte des glaces de la dernière Grande Glaciation (et qui s'accentue avec le réchauffement), et nous en connaissons très peu sur ce phénomène géologique pourtant important : toutes les parties du plateau ne remontant pas obligatoirement en même temps à cause des fractures, il y a une possibilité forte de frottements (mini-séismes enregistés) et peut-être création de fluide magmatique simplement par action mécanique et non en lien avec le noyau : la pression et les frottements à certains endroits font fondre les roches, créées des poches de magma qui s'évacuent comme elles peuvent par infiltrations ou "bombes de magma". Ce n'est que théorique bien sûr mais à priori la seule possibilité d'une activité "volcanique" précisément dans le Golfe de Bothnie.

D'autres captures de la vidéo : montagnea.jpg

montagneb-1.jpgmontagnec.jpgmontagned.jpg

ano1-videoamelioreed.jpg

ano1-videoamelioreec.jpg

Nouvelle ligne de Marco :

lignenewmarco3.jpg

lignenewmarco-yves.jpg

Au-dessus (cliquez pour agrandir) : ce que je vois de façon simple et géologique en premier lieu : des courants marins provenant de l'Est (en haut sur ces images horizontale) amènent sans arrêt du sable et du sédiment entre les "monts" visibles ici, et en recouvrent une bonne partie. Attention, ces images à l'horizontal donnent la fausse impression d'avoir une perspective mais nous sommes pile au-dessus, là où est la ligne noire. Je pense que nous avons affaire à des monts qui proviennent du fond et dont certaines extrêmités dépassent : les corniches et falaises où se trouvent l'anomalie 2 et l'anomalie 1 font en fait parties de la même "montagne" à droite, l'espace entre les deux étant rempli par un couloir de coulées de sédiments (tout comme tout à droite de la même montagne, au-dessus du demi-cercle créé par la descente du sédiment le long de la pente... ou un chemin artificiel éventuel car l'homme fait la même chose ! Nous avons le même type de coulées de sédiment/sable au-dessus de l'anomalie 1 (ce courant créé des "fantômes" car c'est un mouvement d'eaux), ainsi qu'en cascade avant l'anomalie 2. En fait, ce paysage ne reflète que : un apport évident venant de l'est de sable et sédiments, formation de fissures profondes à travers la roche de la montagne à droite et traversant de part en part : de l'eau s'est échappée (ou s'échappent parfois) à grande vitesse de ces lits de rivières ou torrents sous-marins. Aux issues de ces failles se forment souvent des bassins, l'eau plus puissante y creusant plus profondément. On voit en fait plusieurs de ces bassins créés par l'eau (plusieurs à droite, étagés avec les différentes pentes, et même pratiquement au niveau de l'anomalie 1. L'impression d'un gros bassin creusé par le débouché d'un flux provenant d'en haut, tant à droite qu'à gauche paraît plus probable que plusieurs impacts... et il est logique de trouver en bas de ces rivières, poussés par les glaces avant et maintenant par les courants, une multitudes d'objets provenant parfois de loin s'ils suivaient le courant d'une rivière... et même des détritus et objets humains, antiques ou non d'ailleurs : c'est un lieu de dépôt de matières diverses et donc aussi d'épaves... d'où l'Astrid trouvé par très loin si j'ai bien compris.

Et c'est là où je passe à ce que voient mes yeux et non mon cerveau, et que j'ai souligné au pinceau blau les coutours. Je vois l'arrière d'un gros bateau brisé peu avant l'anomalie 1 , et même l'empreinte d'une partie de ce "bateau" au milieu... et en fait, l'anomalie 1 semble faire partie de la coque de ce bateau qui s'est arrêté là après avoir été traîné plus haut suivant la trajectoire indiquée... il y a même le devant de ce même bateau, mais de l'autre côté, juste avant l'anomalie 2 (le bateau "fantôme")... une autre impression de voir un bateau coincé au sommet de la montagne à droite m'a fait dire ici qu'il valait mieux attendre d'avoir maintenant plus de détails : une ligne de sonar provenant de plus bas (d'un sous-marin) serait l'idéal pour appréhender mieux l'environnement (un peu comme les photos d'avion pour l'archéologie)...  Et vous, que voyez-vous ?... le réajustement de Philippe modifie ces "fantômes", mais pas l'impression de flux provenant du nord-est, reportés sur cette ligne aussi par mes soins :

philippe-ligne2.jpg + philippe-yves-ligne2.jpg

La version réajustée de Philippe de modifie par beaucoup cette impression de flux, de courants, fissures provenant du nord-est et s'adaptant au relief rencontré et l'ayant érodé, déposant une ou des couches visibles encore de nos jours... mais cette érosion particulière peut-elle se faire sous l'eau, ou ce paysage était-il à l'air libre quand cela s'est produit ? et quand alors ? Très probablement aux tous débuts de la grande glaciation, avant que toute la péninsule scandinave (et d'autant pour presque un lac en ce qui concerne le golfe de Bothnie) ne s'enfonce sous l'eau sous le poids de la glace... En fait, cette région a peut-être été sèche, puis marécageuse, puis torrentielle, puis une rivière puis le fond d'un lac avant de finir par avoir aussi de l'eau de mer en dernier... Ces rochers très durs et parfois énormes (60m de diamètre pour l'objet principal) sont-ils les premiers témoins de l'apparition mystérieuse de l'ambre dans la Baltique, non élucidée à ce jour, comme le suggère Eric Geinaert (voir tout en haut son rapport en pdf) ? Nous savons aussi qu'il existe un très gros gisement de diamants uniques à ces régions, dont on ne connaît pas les limites sous-terraines, mais qui est en Finlande, et va justement jusqu'à l'est du Golfe de Botnie (plusieurs rivières descendant dans le golfe servent de "lavage" pour ces mines), un rapport possible ? Autre chose dérange dans toutes ces explications naturelles : d'où vient les fortes chaleurs et impression de "coulées" magmatiques sur et autour de l'objet mentionnées par les plongeurs... Ce seraient-ils trompés et il ne s'agirait alors que de dépôts de matériaux semi-liquides qui auraient coulés sous les glaces puis se seraient solidifiés, figés sur place ? Une activité volcanique aurait-elle bien eu lieu finalement ici ? Les plongeurs ont répondu à ces questions en précisant qu'ils savaient et avaient déjà vu ce type d'activité et qu'une erreur à ce sujet n'était pas possible. Autres données sûres : le bouclier scandinave est l'un des plus épais d'Europe (et du monde) : pas de remontées magmatiques du noyau depuis des millions d'années...

Carte intéressante trouvée à force de recherches par l'équipe, et j''ai indiqué ce qui ressemble a l'emplacement d'un ancien lit de rivière ou d'écoulement de courants ayant écarté les matières : endroits où des épaves peuvent s'échouer en plus grand nombre car ce courant existe toujours... et c'est aussi à priori (grâce à sa profondeur en ligne), l'une des routes maritimes (et il avait été mentionné qu'une route maritime connue surplombait l'anomalie...). Bon, beaucoup d'endroits peuvent correspondre aux 100 à 80 mètres de profondeurs annoncées, et principalement aussi dans les eaux internationales (nous nous sommes aussi penchés sur le sujet, j'afficherai plus tard nos découvertes). En attendant, voici juste cette belle carte barymétrique du Golfe de Bothnie (la profondeur des eaux, donc des fonds) :

golfe-rivieresous-marine.jpg

Les travaux de l'équipe française (Marc-Philippe Evrard, Christophe et Philippe Guégan et Yves Herbo) ont continué et nous avons maintenant une assez bonne idée de ce que ressemble le paysage dans son ensemble :

philippe-ligne2-1.jpgtotalligne-yves-marco.jpg

lignesud.jpglignenord.jpgmaquettemarco-1.jpglignenordchristophe.jpglignechristopheversionfinale.jpg

Un film animé regroupant seulement les images révélées à ce jour, mais très instructif. N'hésitez pas à faire des arrêt sur images et à mettre le plein écran : beaucoup trop de structures symétriques, rondes, parfaitement carrées, l'impression de tubes ou tuyères ou encore de tôle ondulée y transparaît aussi... cet objet semble de plus en plus en parti artificiel ou naturel/usiné... mais attention aux apparences.

Une information intéressante sur la région : http://www.gazettenucleaire.org/~resosol/contronucleaires/Nucleaire/important/2010/dechets-nucleaires-100000ans-granite.html#suite

Le reportage serait en cours de finition pour une mise à disposition probablement en janvier 2013 (en mars 2013 aux dernière nouvelles). Voici une grande compilation des principales oeuvres artistiques sur l'anomalie 1. Attention, il s'agit bien d'oeuvres imaginaires tirées des témoignages des plongeurs, et uniquement ça. :


Diaporama Kizoa : Artist Impressions of the Baltic Sea Anomaly - Diaporama

MAJ 12-02-2013Tout d'abord, équipez-vous de vos lunettes 3D (bleu-rouge) pour admirer le travail de Marc-Philippe Evrard (version non définitive, cliquer pour agrandir) sur la ligne complète de scan :

marco-3dligne.jpg

Ensuite, nous avons eu des nouvelles du reportage peu de temps après le retour de Peter Lindberg et Dennis Asberg de Panama : http://thebalticanomaly.se/more-information-on-the-upcoming-documentary/

Une toute nouvelle image de l'artiste Peter Lof avec un très beau rendu proche de ce qu'ont vu les plongeurs :

peterloff-artdesign.jpg

Une autre possibilité et théorie pour expliquer cet objet mystérieux est cet article et cette peinture, ainsi que l'existence du "petit âge de glace" entre 1350 et 1880 et de longues périodes pendant lesquelles les hommes se déplaçaient à pieds, cheval ou charrettes sur l'épaisse banquise (permanente à certains endroits) qui recouvrait une bonne partie de la Baltique et surtout le Golfe de Botnie de par sa nature. Ce tableau parle et nous montre des tavernes construites en dur sur la glace même et/ou des rochers effleurant la surface pour permettre aux voyageurs (et patineurs) de s'abreuver et se réchauffer... Il y a donc une possibilité que cet objet étonnant au fond du Golfe soit bien créé par l'homme et ait un intérêt archéologique (le petit âge de glace commençant vers 1350...). Il y a aussi une possibilité que quelques transports de marchandises lourdes sur patins aient été tentées dans le passé et que certaines se soient retrouvées au fond... :

pieter-bruegel-baltic.jpg

The 500-year-long Little Ice Age prevailed from about 1350 to 1880, throughout the entire Earth, with temperatures averaging 1° lower than today’s. The Baltic Sea could be traversed by sleigh from Poland to Sweden, staying overnight in taverns built on the ice! The paintings by Pieter Breughel and Hendrick Avercamp illustrate the period. Here, Breughel’s “The Hunters.”

http://mitchtestone.blogspot.se/2010/08/little-ice-ages.html

MAJ 06-03-2013 : En attendant la délivrance de ce documentaire en finalisation de montage (retardé par un petit voyage à Panama des leaders d'Ocean X), pour ce mois si tout va bien, et la prochaine plongée sur les anomalies bien prévues au printemps espère-t-on, je me suis un peu penché sur l'un des scans fournis par l'équipe et qui me paraît bien mystérieux aussi - il serait situé à 1000 ou 2000 mètres suivant les versions de l'anomalie 1 et 2 (cette dernière étant à 200 mètres de la première). J'ai redimentionné simplement le scan sur la partie intéressante et il me semble bien y voir, sauf si mes yeux sont fatigués (ce qui est possible d'ailleurs !) une partie de sous-marin ! Le contour de l'avant (ou arrière ?) est assez bien dessiné, ainsi que la tourelle qui semble à moitié couchée et arrachée, on devine aussi les traces d'un canon ou d'un fût à mi-parcours de l'avant/arrière. Il semble aussi y avoir des débris divers autour. Des lettres en relief apparaissent à droite (IR) et en bas (W...) mais ce sont des illusions en parties dues aux roches et en parties logicielles à priori. J'ai décomposé ci-dessous le scan récupéré, son agrandissement et un petit dessin montrant ce que j'y vois... merci de me dire s'il y a une possibilité que ce soit l'épave d'un sous-marin (n'oublions pas les images toutes récentes du sous-marins russes trouvés par la marine suédoise en décembre 2012 dans la Baltique... à moins que ce ne soit celui-ci !) - (cliquez sur les photos pour agrandir):

baltic-anoinconnue.jpgbaltic-anoinconnue2.jpgbaltic-anoinconnue3.jpg

faits mis à jour par l'équipe francophone sur Facebook au 07-03-2013maj-7-3-13.txtmaj-7-3-13.txt

Les faits mis à jour par le site officiel de Océan X au 19-03-2013http://thebalticanomaly.se/current-facts/

MAJ 21-07-2013 : Les recherches s'étaient plutôt calmées depuis le début du printemps et les quelques nouvelles images éventuelles ont été ajoutées à l'article principal concernant les Anomalies dans la Baltique et son historique ici. Voici tout de même les dernièrs travaux ou images révélées par Océan X, ou de Peter Loff, Marc-Philippe Evrard (cliquez pour agrandir les images).

ano1-peterlof2.jpgano1multibeamplindberg-et2d-1.jpgscananooupas.jpgmajv5marcogrand.jpg

Une toute nouvelle image, un scan 3D du Robot qui semble montrer une plus grosse partie de l'anomalie 1, ou un assemblage réussi et complet de tous les scans précédents visibles plus haut dans cette page. Cette image a été capturée dans l'une des vidéos données par l'équipe océan X et n'apparaît que quelques secondes.

ano1new07-13.jpgano1new07-13b.jpgano1new07-13c.jpgano1new07-13d.jpgano1new07-13e.jpg

D'abord l'original capturé puis les améliorations en luminosité et "mise à plat", netteté. = il y a de nouvelles comparaisons à faire mais ce scan (s'il est réel) laisse tout de même apparaître des structures étonnantes. Les premiers à les avoir vu évoquent plus facilement une réelle épave ou réelle anomalie...

MAJ 31-08-2013 : Quelques recherches trouvées ou annoncées sur les pages des reseaux sociaux sur cette découverte :

Ajout des captures tirées du documentaire officiel diffusé en Estonie mi-août 2013 (pour études seulement) :

ano1-documentaire.jpgano1-documentaire2.jpgano1-documentaire3.jpgano1-documentaire4.jpgano1-documentaire5.jpgano1-documentaire6.jpgano1-documentaire7.jpgano1-documentaire8.jpgano1-documentaire9.jpg

MAJ 12-10-2013 : Voici une théorie intéressante qui nous est parvenue via une correspondante qui suit également cette aventure depuis le début, et que je salue ici, Laura Funke : " C'est une théorie très intéressante de Kyle Kingman, un géologue marin professionnel. Il comprend également son analyse du rapport récemment publié sur l'échantillon qui a été testé en Israël et pensé pour être de l'anomalie.

" ... Que serait-il réellement ? - Il s'agit probablement d'un sol relique submergé, appelé paléosol. C'est le "fossile " partiellement conservé des restes d'un paysage "perdu" en contrebas. Ce paysage perdu était bien au-dessus du niveau de la mer, il y a entre -15,000 à -30,000 ans, et voir peut-être un paysage idyllique avec un littoral jusqu'à environ 9000 Avant le Présent ; Je dois souligner que ce n'est pas parce que quelque chose se forme naturellement, que cela signifie qu'il est sans importance ou moins intéressant pour la science. Dans ce cas, il pourrait s'avérer très important. Pourquoi ? La mer Baltique a une tendance propre à préserver les choses qui se désintègrent normalement assez rapidement sur terre ou sous l'eau. Ce site pourrait très bien se révéler être un trésor mésolithique dont nous aurons l'information qu'une fois bien compris, étudié et fouillé. Un autre site de paysage perdu (également dans la mer Baltique du Sud) a été mis sous analyses par un institut de recherche à l'Université MARIS Södertörn. Le site Verkeån, où sont les vestiges d'une rivière en contrebas, a produit de nombreuses découvertes d'un grand intérêt, notamment un piège à poissons en pierre qui date d'au moins 9000 ans, la plus ancienne construction de piège à poissons jamais trouvée. D'autres sites avec paléosols dans la Baltique ont des formes tout aussi énigmatiques qui regorgent d'exemples de trous profonds, avec des angles parfaits, et de roches dures en grès ou de sculptures abstraites d'argile mêlé de roche dure conçues par l'eau et le temps. Certains de ces sites ont même des forêts englouties, composés par des souches d'arbres.

Sa réponse au récent rapport de laboratoire scientifique :

... Il me semble que l'analyse SEM élémentaire est très favorable à l'interprétation d'un paléosol comme ci-dessus. Bref, en supposant que j'ai compris le rapport correctement, les échantillons provenant des «fissures» sont légèrement à modérément diagénétiquement modifiés, d'argile durci. L'échantillon de pierre est aussi prévu, du basalte volcanique glaciaire. Est-ce l'accord général maintenant au sein de l'équipe ou sont-ils encore sur une autre ligne de pensée ? Diagenesis signifie simplement post-sédimentaire modifié, que ce soit physiquement ou chimiquement (modifié après les dépôts de sédiments donc). Fondamentalement, le processus de transformation de l'argile (dans ce cas) en pierre. La plupart des paléosols sont de la "presque pierre". Certaines sont fragiles et fissiles, d'autres, vous pouvez faire rebondir un marteau dessus. Les Argiles indurées sont des argiles durcies. Cela se produit lorsque vous exposez les argiles au soleil, la modifiez chimiquement d'une certaine façon, créant la dissolution des minéraux, l'oxydation, ou tout ou partie de ce qui précède. " (YH : on note l'apparence d'un échauffement assez fort de certaines roches rapportée par les plongeurs : une forte chaleur fait partie des modifications chimiques expliquées...).

A la suite de la toute dernière vidéo mise en ligne par Dennis Asberg et quelques nouvelles images, j'ai eu l'oeil et l'instinct attiré par une suite d'images réelles filmées par le ROV, sur le chemin menant vers l'anomalie 2 lors de la dernière expédition. La vidéo montre que le ROV se dirige vers le Nord et est à environ 81 mètres de profondeur. Je pense vraiment avoir trouvé quelque chose de pas ordinaire, et qui ressemble a première vue à deux roues parfaitement parallèles, situées à l'avant d'un objet rectangulaire, enfoncé dans la vase, et qui ressemble soit à un véhicule (camion ?) ou au haut du cockpit d'un grand avion ! Cliquez sur les photos pour agrandir. Qu'en pensez-vous ? :

balticnewphoto6-1.jpgbalticnewphoto6a.jpgbalticnewphoto6b.jpgbalticnewphoto6c.jpgbalticnewphoto6b1.jpg

Notons aussi cette surprenante succession de roches presqu'entièrement rondes :

balticnewphoto4.jpgbalticnewphoto4a.jpgbalticnewphoto4b.jpg

Si vous entendez de la musique à l'ouverture de cette page, il s'agit du diaporama automatique vers le bas de la page : vous pouvez y désactiver le son s'il vous gêne...

MAJ recherches au 1er juin 2014 : Diverses recherches ont eu lieu depuis début 2014, en voici un résumé et quelques images/extraits :

les images multifaisceaux du fond m'ont à nouveau attiré l'oeil, au point d'en examiner les détails. On reconnaît par endroits la ligne de paysage que nous avions réussi à tracer, Marc-Philippe Evrard et moi-même (voir ici), mais il y a tout de même beaucoup de formes et choses visibles sur ce fond marin, entre 85 mètres de profondeur pour le plus élevé à plus de 100 mètres pour le bleu.

Voyons d'abord l'image normale capturée : tout est déjà bien visible :

Ano1 documentaire3 1

Je pense que ceux qui ont l'habitude de chercher des ruines englouties ou des traces de naufrages ont déjà repéré les nombreuses anomalies constituées par ce paysage sous-marin. Pour aider, j'ai tracé ce que j'y vois, beaucoup de symétries de choses semblables à des ruines de bâtiments, de bunkers ou hangars. J'y ai ajouté pour le fun une théorie faisant passer un appareillage (par accident - catastrophe - bombardement ?) dans le cañion et s'enfonçant dans le trou pour ressortir plus loin (on dirait presque un train !) et éventuellement une grande antenne écroulée pour l'anomalie 2... mais ces deux points sont très imaginatifs bien sûr, disons juste que ça "colle" à l'ensemble perçu... et vous, tout ceci ne vous interpelle pas ? :

Ano1 docu baseoumine

Ano1 documentaire2 1Extraitsbeneath5

Voici peut-être une très bonne raison pour laquelle la Marine suédoise s'intéresse finalement aux anomalies... à la vue détaillée de ces scans multifaisceaux, nulle doute pour ma part qu'il s'agisse maintenant de constructions. Il y a d'ailleurs toutes les traces d'un effondrement de l'ensemble du paysage en haut de l'image. Mais la profondeur rendait très improbable ce type de constructions, et les estimations faisant de cet endroit éventuellement un endroit sec ou à l'air libre remontent à 14.000 ans minimum, mais plus probablement 120 à 140.000 ans... Alors ? peut-on imaginer ici les traces de l'apogée d'une civilisation engloutie lors de l'avant-dernière glaciation ? Ou encore, plus proches, une mine-forteresse érigée par les premiers sapiens ou même des hominidés, rasée et engloutie lors de la dernière glaciation ? Des scandinaves ou autres ont-ils tenté de créer une mine sur la Baltique, lors de la Petite Période Glaciaire au Moyen-Age, qui semblait vouloir durer éternellement à l'époque ? Le tout se serait effondré sous l'eau lors du réchauffement, quelques dizaines d'années plus tard ? Peut-être plus récemment encore... on sait que les Russes ou les nazis ont construit des bases dans la région, celle des nazis a été rasée, mais peut-être que des éléments sous-terrains se sont retrouvés tout en bas ? Une exploitation minière ou pétrolière secrète qui a mal tourné ?... les hypothèses sont tout aussi multiples pour l'instant... et je signale que je n'ai pas cité les aliens, mais ils restent aussi une possibilité ! Prenez votre temps et zoomez pour bien voir... Je n'ai pas touché du tout à l'original à part mes petits traits de crayons rapides... Votre avis ?

Pour suivre toute l'histoire, c'est ici : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/actualite/sortie-complete-des-3-volumes-anomalies-dans-la-baltique.html ou ici : http://www.sciences-fictions-histoires.com/pages/ecrits/les-anomalies-de-la-mer-baltique.html

Pourquoi une mine préhistorique ? Et bien, pourquoi pas, en effet, même si c'est peu probable, on sait au moins que cela existe (quelques exemples)... :

http://traces.univ-tlse2.fr/accueil-traces/equipes-et-poles-de-recherche/equipe-prbm-prehistoire-recente-du-bassin-mediterraneen/mines-et-metallurgie-prehistoriques-du-midi-de-la-france-55385.kjsp?RH=neolithique_traces

" Au cours de nos campagnes de prospection, nous avons recensé une vingtaine de vestiges d'ouvrages tous liés à l'extraction préhistorique de minerai de cuivre constitué en général de malachite, azurite et surtout de tétraédrite. L'exploration souterraine de la mine de Bouco-Payrol a été poursuivie et une chronologie précise a pu être établie. En particulier, des traces de travaux préhistoriques ont été repérées à une profondeur de 90m grâce à la présence de plusieurs marteaux en pierre. Dans un rayon de 200m autour du sommet de la montagne d'Ouyre (communes de Camarès et de Brusque), une douzaine de vestiges, tranchées et haldes, a été découverte (B.Léchelon, 1993). Chaque chantier est marqué au sol par une forte densité d'outils en pierre dont la présence confirme l'exploitation ancienne du gisement. "

http://traces.univ-tlse2.fr/accueil-traces/equipes-et-poles-de-recherche/pole-metal-histoire-et-archeologie-du-metal/les-mines-de-cuivre-prehistoriques-de-l-est-de-la-montagne-noire-aveyron-herault-etat-de-la-recherche-61371.kjsp

Document de travail sur l'Ambre et l'anomalie de Mr Eric Geirnaert, spécialiste :

http://ambre.jaune.free.fr/Anomalie_en_mer_baltique.pdf

L'équipe Ocean X devient partenaire avec le groupe de chercheurs Genesis Quest :

https://www.facebook.com/GenesisQuest

Le tout dernier travail de Marc-Philippe Evrard sur la ligne :

http://clvr.eu/t0q

Suite Page 2 des Recherches sur les Anomalies de la Baltique. Yves Herbo, S,F,H, 01-06-2014

Yves Herbo sur Google+

ufo ovni alien MHD mystère environnement interviews archéologie prehistoire politique climat volcanisme monnaie banque auteur arctique

Commentaires (6)

FaughtFD

just stopping by to say hey

yvesh

Par contre j'ai vu que votre site parlait de HAARP récemment et c'est aussi très intéressant...

yvesh

J'avoue avoir déjà entendu parler de cette maladie du morgellon, mais l'avoir laissé de côté comme la majorité des gens quand on parle de maladies exotiques, tout comme pour une maladie tropicale lointaine, on ne se sent pas concerné instinctivement... c'est de la mauvaise information bien sûr qui mène à ça... je vais donc aller voir votre blog dès que possible et nous en parlerons certainement. http://morgellon.over-blog.com

Cordialement

weemaels

Ola,
Merci pour cette analyse . Il s'agira donc de rester attentif.
Question ET , je ne vois pas comment on peut encore nier un tel phénomène ! Il y a maintenant tant et tant d'indices et même de "preuves"si l'on considére que les éléments archéologiques ne puissent pas être des "fakes".
Moi, je me bat toujours pour que le morgellon soit reconnu , étudié, car il y a plus de possibilités que cette maladie ai un lien avec des ET que le contraire.
Bien à vous

yvesh

Merci beaucoup Jean-Yves, les encouragements font toujours plaisir

jean-yves galipeau
  • 6. jean-yves galipeau | 04/10/2012

tout simplement bravo pour le document, ton travail est extraordinaire. je minteresse depuis le tout debut.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau