Naxos en Grèce et la sculpture dans les temps archaïques

Naxos en Grèce et la sculpture dans les temps archaïques

Kouros naxos

La grande sculpture affiche sur Naxos pour la première fois tous les éléments du monumental nés en Grèce durant les temps archaïques. Ce fait, couplé avec le développement de figurines sculptées au cours du 3ème millénaire avant JC, a amené à croire que c'est dans l'île de Naxos qu'est " née " la sculpture. L'abondance de marbre sur l'île sans aucun doute a contribué à cette évolution. L'emeri, un produit exclusif de Naxos, a été utilisé pour des projets de ponçage final. (YH : Cette gigantesque sculpture était-elle sœur du fameux Colosse de Rhodes ?)

Les artisans de Naxos à l'apparence si riche ont cherché à se consacrer aux grands dieux et ont certainement fait de très coûteux projets. Des enregistrements antiques sont rapportés par les familles pionnières du marbre de Naxos, comme la famille de Vyzi, dont la signature existe sur les carreaux de marbre de l'Acropole.
Décisive a été la contribution de Naxos dans la création de la forme monumentale de l'architecture grecque et en particulier le marbre ionique. Dans le sanctuaire de Irion nous pouvons suivre, étape par étape, dans la même zone, une couche après l'autre, le chemin d'une chambre d'un temple (environ 800 Avant JC) de bois et de briques, jusqu'au Temple Hekatompedon archaïque, ionique, comportant un sanctuaire (espace pour le culte sacramentel), un porche de marbre (colonnade monumentale de l'entrée), un autel en marbre et des colonnades de marbre internes.

Grece naxos kouros

A Giroula Sagkri, dans le temple de marbre d'Apollon et de Déméter se trouve le Temple archaïque de Telestirio, probablement consacré à des rituels. C'est le seul exemple bien préservé d'un Telestirio. Il appartient à Lygdami Era (environ 530 Avant JC), tyran de Naxos, comme le grand temple d'Apollon sur l'îlot des Palais dans le port de Chora.

Templedimitrios2

Il y a, cependant, l'agitation politique. A l'occasion de l'infraction de nobles Telestagora sur d'autres semblables, éclatent des émeutes qui sont exploitées par un autre noble, Ligdamis, qui impose la tyrannie et l'emporte avec l'aide de son ami Pisistrate aux environs de 540 Avant JC. Après avoir renversé le tyran de Lacédémone (524 BC) et après une brève oligarchie, la démocratie de Naxos a repoussé vers 506 avant JC, le siège de quatre mois du tyran de Milet, Aristagoras.

Portara 3

Portara est l'énorme porte de marbre d'un temple Ekatompedou commencé au 6e siècle Avant JC, probablement en l'honneur du dieu Apollon sur l'île de Naxos, sur un ilôt en face de l'île. Selon la légende, sur cet îlot, Thésée abandonna Ariane, et c'est d'ici que Dionysos fut enlevé avec son entourage. L'îlôt n'a pas été associé à Naxos jusqu'en 1919, année ou a été construit le pont qui le relie avec le reste de l'île.

La construction du temple a commencé sous le tyran Ligdamis qui aspirait à créer un temple ressemblant au temple du Zeus Olympien à Athènes. Le Temple a été fondé vers 530 avant JC comme une construction extrêmement ambitieuse, mais qui ne sera pas terminée finalement. En 524 avant JC, avec la perte du pouvoir de Ligdamis par les Spartiates, les projets sont arrêtés et le Temple reste inachevé. Une raison possible pour laquelle on n'a jamais achevé la construction de ce temple est peut-être la guerre qui a éclaté entre Samos et Naxos. Beaucoup plus tard, une église chrétienne a été construite sur les ruines du temple antique tandis que pendant la période vénitienne, de nombreuses parties du Temple ont été utilisées pour construire le château de Naxos.

Αναρτήθηκε από Ευαγγελία Αξαοπούλου : Publié par Evangelia Axaopoulou

" Le " Portara » est construit à partir de 4 blocs ; chacun a une longueur de plus de 6 mètres et poids 20 tonnes ".

YH : On comprend pourquoi il n'y a que cette porte monumentale qui reste en place...

Yves Herbo Traductions, Sciences-F-Histoires, 26-02-2014

Yves Herbo sur Google+

archéologie auteur mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau