Mexique, Pérou, des découvertes majeures

Mexique, Pérou, des découvertes majeures

Chiapas mexique pyramide75mini

Des chercheurs déterrent une immense pyramide au Mexique, plus grande que la pyramide du Soleil de Teotihuacan. Des premières fouilles avaient été réalisées en 2010 mais la structure avait été apparemment sous-estimée.

La Pyramide, à 75 mètres de hauteur, a été explorée par des spécialistes de l'Institut national d'anthropologie et d'histoire (INAH) dans la région Acropolis de Tonina, Chiapas, et est estimée ancienne d'environ 1700 années à 700 années pour ses derniers ajouts (Mayas).

Chiapas mexique pyramide75m1INAH

Emiliano Gallaga, directeur de la zone archéologique, a expliqué que le travail a été fait dans les deux dernières années, et au moyen d'une simulation en «trois dimensions, les chercheurs ont vérifié que dans la partie nord du site, se trouve l'une des plus grande construction en Mésoamérique, de taille comparable seulement aux grandes villes mayas comme Tikal et El Mirador au Guatemala.

Une autre des caractéristiques qui rend cette structure pré-hispanique "unique" se démarque par ses sept plates-formes qui s'étagent et étaient des espaces spécifiques destinés à soutenir des palais, des temples, des logements et des unités administratives. C'est une structure unique de par ses diverses fonctions spécifiques au sein de la structure sociale, politique, économique et religieuse, qui ne se retrouve dans aucun autre site archéologique du monde maya a indiqué les chercheurs de l'INAH.

" C'est une grande surprise de voir que la pyramide a été construite presque entièrement par les architectes pré-hispaniques et est donc plus artificielle que naturelle ". Cet aveu est donné car les chercheurs avaient d'abord cru que toute la structure était une colline naturelle, mais la preuve récente a révélé que la structure a été presque entièrement construite par les anciens habitants.

Chiapas mexique pyramide75m2INAH

Les archéologues ont ajouté que la pyramide est plus grande que ce qu'ils avaient prévu. La structure est reliée par des routes situées sur le dessus des élévations environnantes.

Gallaga a ajouté que, après tout ces informations, nous pouvons confirmer que cette pyramide dépasse en hauteur la pyramide du Soleil de Teotihuacan qui mesure 65 mètres. Les chercheurs de l'INAH ont déterminé que le centre-ville avait une continuité architecturale entre 10 et 12 hectares, ce qui est le double de ce que l'on pensait et correspondait à la façade sud d'Acropolis, l'une des régions mayas les plus importantes connues par les chercheurs.

Sources : INAHhttp://www.m-x.com.mx/2015-06-14/el-inah-descubre-una-piramide-en-tonina-chiapas-es-mas-alta-que-la-del-sol-en-teotihuacan/http://www.ancient-code.com/researchers-confirm-the-largest-pyramid-in-mexico-has-been-found/​

 

Un circuit guidé fait découvrir des tombes incas sous des cascades près de Chachapoyas

 

Ces voyageurs explorent davantage la région intéressante autour de Chachapoyas, au nord du Pérou et de l'Est aux environs de Cajamarca. Le parcours, qui se concentrait sur les orchidées en premier lieu, relie les forêts humides entre Moyabamba à Chachapoyas, et à travers la vallée Maranon vers Cajamarca.

Map chachapoyas perou

Le nom de la ville est dérivé de la civilisation Chachapoyas, qui a été détruite par les Incas seulement quelques décennies avant de rencontrer eux aussi leur destin entre les mains de l'Espagnol. La plus grande attraction locale est l'immense colonie fortifiée de Kuelap, qui est décrite en détail par les guides. Ce circuit, cependant, se concentre sur certains des points interessants les moins connus dans la région. Le circuit a été fait par un associé de Trek! Perú, Angel Antezana.

La paisible ville de Chachapoyas a ses attraits, mais les visiteurs sont généralement attirés par l'immense campagne autour d'elle, la vie sauvage extraordinaire et par le nombre important de sites archéologiques largement inexplorés dans la région. Chachapoyas est la capitale de la province Amazonas. C'est principalement un centre agricole et son industrie touristique en est à ses balbutiements. Il y a un certain nombre d'hôtels suffisant, cependant, et elle a bien développé ses communications de base. Elle est perchée à 2300m sur le bassin versant au-dessus de la source de l'important Rio Utcubamba.

ChachapoyasChachapoyas

La ville a été fondée en 1536 et a grandi lentement jusqu'à 16.000 habitants maintenant ou plus. Beaucoup de maisons de l'époque coloniale survivent encore dans les rues menant à la Plaza de Armas, dont certaines peuvent être visitées. Elle abrite également un musée, dans lequel les éléments de la culture Chachapoyas sont préservés.

Chachapoyas cascade1chutes de Gojta

Une série de cascades remarquables peut être atteinte en partant de Chachapoyas. Celles à Gojta chutent de 771m, ce qui en fait les troisième plus élevées dans le monde, après la chute de l'Ange du Venezuela et celle de la Tugela en Afrique du Sud. Les chutes sont trouvées dans une vallée remplie de forêts denses, à proximité de la propriété et le site de Cocachimba. Les 22 chutes d'eau distinctes ne peuvent être atteintes qu'à pied, par l'intermédiaire d'un complexe de sentiers qui longent la rivière, plongent dans la forêt et qui émergent à nouveau en pleine terre. Il n'y a aucun signe que ce soit, et un guide local est essentiel. Leurs services vous coûtera environ 10 $ US pour un groupe de taille modeste. On peut voyager à dos de mulet, ce qui prend environ 40 minutes pour atteindre les chutes, ou à pied, ce qui est susceptible de prendre au moins deux fois plus de temps. Il est sage de prévoir trois heures pour un retour à pied.

Chachapoyas cascade2

La région est très riche en cascades. Le village de Luya possède les chutes de Wanglik, qui sont présentés ci-dessus. Il y a des ruines attribuées à l'Inca, construites en pisé et situées dans des niches de la falaise. Un exemple est présenté ci-dessus, et un autre de la même construction est montré ci-dessous. Les murs courbes avaient certainement des toits de chaume, car c'est une conception que les populations locales utilisent encore pour des structures mineures (dépendances). Ce site a été probablement utilisé par les éleveurs pendant la saison humide.

Chachapoyas cascade3

La petite colonie de San Carlos (13 km par la route San Ruiz) est le début de trois heures de marche à travers la campagne humide intéressante et beaucoup qui mène aux chutes de Shinata. L'image (ci-dessous) montre ce que sont les profondeurs de la saison sèche, mais elles sont dit être extraordinaires après les grandes pluies. On peut voir l'ampleur des chutes (pendant la saison des pluies) grâce aux zones de roches balayées de toute végétation:

Chachapoyas cascade4

Une grande partie du paysage local est sculpté à partir des dépôts de calcaire de mille mètres d'épaisseur. Ces falaises sont criblées de systèmes de grottes non identifiées et inexplorées. Un tel système, qui est facilement accessible, se trouve à Lamud, et est appelé La Caverna de Quiocta. Cette caverne a une entrée de cinq mètres et se prolonge au moins sur un demi-kilomètre à flanc de colline. Elle a des formations de calcaires exceptionnelles, et l'image montre les stalactites et d'autres formes qui peuvent être vues à l'intérieur d'elle. Il y a aussi des tombes incas. Lamud est à 37 km de Chachapoyas, au nord de la ville. (Voir la carte ci-dessus.) Cela peut être atteint par les transports publics en 2 heures environ. Les grottes peuvent être atteintes en marchant pendant environ 90 minutes de Lamud, ou en prenant un taxi local pour le voyage de vingt minutes puis en marchant pendant un bref passage jusqu'à l'entrée de la grotte. L'image ci-dessous montre un montage des exemples de ces formations y existant :

Chachapoyas cavernes

Au sud, le site de Leymebamba lui-même a un certain nombre de petits sites peu connus. Il est intéressant pour ses peintures rupestres. Ces grottes contiennent des tombes, qui datent de la période inca. Tandis que les peintures n'ont pas été étudiées formellement, il est généralement admis qu'elles datent de beaucoup plus tôt. D'autres caractéristiques intéressantes sont un peu plus loin de Chachapoyas. Cochabamba est une autre ancienne colonie, rénovée sous l'Inca Tupac Yupanqui vers environ 1475. Elle se trouve sur la route qui mène de Chachapoyas vers Cajamarca. Le point intéressant est Pusac, à 224 km de Chachapoyas :

Pusac1Pusac2

Le paysage est très beau, riche en papillons et orchidées. Les populations locales voient peu d'étrangers, et - ce qui est typique du nord du Pérou - elles sont généralement ouvertes et accueillantes. La ruine est très typique d'une construction provinciale Inca. Les grands blocs de façade sont joints irrégulièrement mais précis. Les portes rétrécissent vers le haut pour un linteau plat et massif. On ne sait rien à propos de ce site, qui n'a jamais été fouillé ou bien daté. Il pourrait bien avoir été une aire de repos de passage sur l'un des nombreux chemins qui relient l'ensemble de l'empire Inca.

Ceux qui sont intéressés par l'archéologie sont invités à noter que les grandes universités péruviennes sont extrêmement désireuses de travailler avec des promoteurs/sponsors afin de procéder aux vérifications. Nous pouvons faciliter ou organiser une telle collaboration si cela peut vous intéresser.

Tombes karajia1

La même région contient l'endroit parsemé de tombes extraordinaires de Karajía, qui ont été découvertes dans la dernière décennie. Elles datent de la culture Chachapoyas, qui a duré de 1100 à 1300 AD. Les morts ont été placés dans - ou plus correctement, construit sur -, des cercueils verticaux de 3m de hauteur d'argilo-bambou qui sont placés dans des niches, des grottes ou des rebords peu profonds qui donnent sur la rivière Utcubamba, les lacs et autres sites de la beauté naturelle de la région. Ces sépultures sont réunies dans des groupes de quatre à huit, reflétant peut-être des familles. Les cercueils ont une apparence presque de caractéristiques africaines, et ont été décorés avec de la chaux blanche, de l'ocre rouge et du charbon. Ils sont connues localement comme des Purunmachos, du quechua pour ancien (purun) et Espagnol pour homme (macho), ancien homme.

Tombes karajia2

http://www.all-peru.info/english/treks/extras/travel05.html

Autres articles proches ou même région : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/la-terre-des-incas-et-ses-montagnes-sculptees.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/sur-les-traces-de-la-ville-perdue-des-incas.html

J'avais déjà parlé d'autres sépultures Chachapoyas découvertes dans cet article : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/decouvertes-dans-les-andes-et-en-amazonie.html

 

Yves Herbo Traductions, Sciences, F, Histoires, 16-07-2015

Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire échange auteur lire mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau