Les piles électriques antiques

Les piles électriques antiques

pilebagdad.gif

Batterie-pile - de 2500 av JC à 230 ap JC (estimations)-Bagdad

L'archéologue autrichien, le Dr Wilhelm König, s'est penché sur un "objet cultuel" délaissé dans des caves du musée de Bagdad dès 1938.

Il s'agit d'un petit vase en terre cuite de 15 centimètres de hauteur sur environ 7,5 centimètres de diamètre. Emergeant du bouchon bitumineux, une tige en fer est insérée à l'intérieur d'un cylindre en cuivre et isolée de celui-ci à sa base par un tampon en bitume ; le cylindre de cuivre étant soudé avec un capuchon par un alliage plomb/étain.

Plusieurs de ces piles ont été trouvées dans les ruines de Khujut Rabu, ville Parthe, aux alentours de Bagdad. Les Parthes, farouches guerriers, ont dominé la région entre 250 av. J.C. et 230 ap. J.CDix autres piles furent découvertes plus tard à Ctesiphon. On ne peut que supposer que ces guerriers se sont procurés ces piles par des pillages de temples ou cités antiques...

Le cuivre porte une patine bleue caractéristique de la galvanoplastie à l'argent. On pense qu'elles sont beaucoup plus anciennes car on a retrouvé également des vases en cuivre plaqués argent dans un site Sumérien vieux d'au moins 2500 ans av. J.C.

Différents spécialistes ont reconstruit la pile en utilisant du jus de raisin comme électrolyte et ont effectivement obtenu un courant électrique, suivant les expérimentateurs, entre 0,5 et 1,5 volts.

1 : Tige en fer.
2 : Bouchon en asphalte.
3 : Vase en terre cuite.
4 : Electrolyte.
5 : Cylindre de cuivre.
6 : Tampon isolant en asphalte.
7 : Capuchon en cuivre.
8 : Fil de masse.

piledesc.gif

On sait que la chimie, les poudres et sels (particules d'or et d'argent) étaient déjà connus des anciens égyptiens et grecs, tout au moins par leurs savants-prêtres (Imothep comme étant l'un des plus célèbres). On peut donc supposer entre autres qu'il y a plusieurs milliers d'années, les inventeurs ou tout au moins les utilisateurs se sont servis de ces piles pour "arnaquer" leurs contemporains en leur vendant du cuivre au prix de l'argent ou de l'or. On imagine alors fort bien pourquoi cette découverte est restée secrète... Il se pourrait aussi que plusieurs objets en "argent" ou "or" dans des musées soient en fait du cuivre recouvert d'une couche d'argent... ou d'or, car le plaquage à l'or est similaire...

vase-entemena-louvre-cuivre-argent.jpgVase dédié par Entemena, roi de Lagash, au dieu Ningirsu. Argent et cuivre, 2400 av. J.-C. Découvert à Tello, ancienne cité de Girsu. (Wikipedia)

Les sumériens étaient des métallurgistes remarquables malgré le manque de minerais sur leur terre. L'essor de la métallurgie date tout particulièrement du DA III - ou Dynastique Archaïque III - sous la période du Bronze Ancien [-3100 à -1200 av. J.-C.]

En effet, ils devaient faire provenir les métaux de loin – cela traduisant des échanges commerciaux développés – pour pouvoir le travailler. Ils faisaient importer le cuivre – dont ils faisaient grand usage – principalement du Golf d’Oman, cette importation étant facilitée par l’accès direct à la mer par le Tigre. On a en fait découvert récemment la cité non sumérienne d'Aratta (Site de Jiroft, une ville citée dans les mythes sumériens comme étant une antique cité d'un peuple rival aux premiers sumériens), et qui était le premier fournisseur en métaux précieux (et autres) des sumériens... et ensuite, on a découvert le royaume d'Harappa (Pakistan-Hindus), qui indique également un degré de civilisation étonnant et une ancienneté à priori plus ancienne encore que Sumer et Aratta (Aratta se trouvant en Iran, entre Harappa et Sumer) !

Pile de bagdad

Les techniques et avancées métallurgiques des sumériens n’eurent pas d’équivalences dans le reste du Proche-Orient ancien, en effet, au milieu du Troisième millénaire les artisans sumériens connaissaient la plupart des techniques et savaient savamment calculer les alliages.

Il est d'ailleurs particulièrement incompréhensible qu'un groupe d'hommes habitant une région dépourvue de minerais soit précisément l'inventeur de la métallurgie et même d'autres techniques : les Sumériens sont apparus subitement vers 8000 Av JC dans cette région, et il est manifeste qu'ils connaissaient déjà ces alliages auparavant, là d'où ils venaient (Mu, Atlantide, autre...) ou qu'effectivement, un contact "étranger" (les Annunakis décris dans les textes sumériens ?) leur ait amené ces techniques...

Mais cette connaissance d'une forme de l'électricité et de son utilisation à des fins technologiques ne semblent pas s'être arrêté là... de plus en plus d'archéologues et d'égyptologues honnêtes, non assujettis aux dogmes francs-maçonniques qui ont façonnés l'Histoires des 19ème et 20ème siècles, pensent que les anciens égyptiens et les dynasties jusqu'aux Ramsès, savaient non seulement plaquer l'argent et l'or sur le cuivre ou l'étain à l'aide de piles-amphores et des sels d'or probablement inventés vers 4000 ans Av JC, mais avaient aussi développé, pour l'élite des prêtres et des rois, l'utilisation de la lumière électrique et des ampoules. Plusieurs peintures et textes semblent décrire ces objets fragiles et si certains artefacts ont été trouvés, ils ont été probablement détruits ou cachés, comme tant d'autres qui ne correspondaient pas aux dogmes (et sentiment de supériorité) de la civilisation "des blancs" des 18ème siècle à nos jours...

Denderah ampoule

Yves Herbo, Sciences, F, Histoires, 01-2012, 03-2015

Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire économie argent

Commentaires (3)

debregeas
  • 1. debregeas | 02/10/2016

Merci beaucoup pour votre réponse,je vais continuer à chercher :)

yvesh

Les caractères visibles sur ces pièces pourraient être allemands : le B stylisé bien visible y ressemble en tout cas ! il pourrait s'agir tout aussi bien de pièces d'un vieux tracteur, d'un vieux convecteur à charbon ou même... d'un avion allemand tombé dans ce champ il y a longtemps ! En tout cas, ces lettres me semblent bien stylisées pour du simple matériel électrique...

denis

Bonjour,j'ai trouvé dans nos terres ces objets (voir sur le site Lefouilleur)qui ont été identifiés comme des piles anciennes,mais je n'arrive pas à trouver l'équivalent sur Internet.
Elles étaient à environ 30 cm de profondeur dans un pré qui était, il y a au moins 60 ans, une ancienne terre travaillé,j'y ai aussi trouvé des fers à bœufs.

Est-ce vraiment d'anciennes piles?
Merci de votre aide si vous le pouvez :)

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau