Leonard de Vinci aurait décodé les signes mégalithiques

Leonard de Vinci aurait décodé les signes mégalithiques

Imagelivrekhyung

Cela semble une affirmation énorme, mais c'est le très sérieux Dr. Derek Cunningham qui en a d'ailleurs fait tout un livre qui le démontre dans une étude étonnante qui vous laisse dans vos pensées vagabondes pour un moment car finalement, ça expliquerait tant de choses... c'est dans son livre de 2013 "Khyung The Stone Age Astronaut : A Journey to Atlantis, the Pyramids, and Stonehenge with Leonardo da Vinci" que cela se passe. Je résume ici ses propres explications.

" Tout le monde le sait, les étoiles aides à la navigation. Mais et si les civilisations anciennes étaient allées plus loin, et avaient créé une carte de la Terre en utilisant les étoiles ? Dans ce livre, les constellations du pôle nord, connues dans la culture tibétaine comme " Khyoung l'Oiseau qui voyage à travers l'espace ", sont utilisées pour résoudre les mystères antiques variés du monde, des pyramides en Egypte à la Révélation ou Réinitialisation de la "fin du monde" Maya en passant par les mystérieux cercles de pierres de Stonehenge. La découverte la plus impressionnante réalisée dans ce livre n'est cependant pas le décodage des Pyramides, ce n'est pas l'histoire de l'Atlantide, mais quelque chose de beaucoup plus important. C'est le décodage réussi de l'art archéologique antique ; l'art qui à travers les âges a conservé la première écriture jamais réalisée par l'homme.

En décodant cette écriture archaïque ancienne de 400 000 ans, les incroyables secrets du passé vraiment ancien sont révélés. C'est un livre qui regarde le monde avec des yeux entièrement nouveaux et, par l'analyse minutieuse du dossier archéologique, réécrit complètement notre compréhension de l'univers de l'âge de pierre.

Ce livre est l'ultime guide d'étude pour les historiens du monde. Enfin, dans un seul livre, la transition de 400 000 ans à partir de l'âge de pierre jusqu'au monde moderne est résolu, et le mystère de la façon dont une simple idée, il y a 400.000 années, continue encore en ce jour à affecter le monde dans lequel nous vivons est découvert. "

De l'Auteur - Derek Cunningham :

"Peu de gens considèrent Leonardo comme étant un historien. Sa liste de talents comprend l'ingénierie, la médecine, l'astronomie, et l'art. Mais il y a un problème et c'est, où est-ce que Leonardo a pu obtenir le temps et plus encore surtout, de l'argent pour expérimenter ?

Une nouvelle étude peut avoir la réponse, Leonard de Vinci étudiait l'âge de pierre.

Dans de nombreux sites très anciens existent de nombreuses lignes droites énigmatiques. Elles sont établies sur les os, les pendentifs, les chaussées de la pyramide, et les travaux de terrassement autour de Stonehenge. Les archéologues modernes sont déconcertés, mais une fois de plus, Leonard de Vinci semble avoir été en avance sur le jeu.

Leonard de Vinci, dans son étude du texte de l'Expert en Siège, le Romain Vitruve, la dernière personne à avoir eu un accès direct à la Grande Bibliothèque d'Alexandrie, semble être tombé sur un document qui expliquait la signification de ces lignes étranges de l'âge de pierre. Elles sont de la proto-écriture, et il les a encodé directement dans ses propres tableaux, le plus célèbre étant La Cène. L'angle des regards et les index, tous s'alignent au centre de la tête de Jésus pour y "écrire" des données astronomiques comme des valeurs d'alignement. Curieusement, les valeurs astronomiques encodées ont les mêmes valeurs astronomiques données par les chaussées en face de la Grande Pyramide, et d'autres anciens sites archéologiques, et il y a une raison spécifique pour cela.

De vinci la ceneLa célèbre fresque de Leonard de Vinci, la Cene (1494-1497)

Le Dr Derek Cunningham a découvert que lorsque deux valeurs spécifiques de la Lune sont multipliées ensemble, le résultat est la période de temps exacte entre les solstices. Ces deux valeurs sont codées dans la mise en forme (l'architecture) de Stonehenge. Le travail du Dr Derek Cunningham montre que cette proto-écriture était mondiale, et très ancienne puisqu'elle remonte à un étonnant 400.000 années. Ce travail à lui seul change totalement notre compréhension du passé antique, car la proto-écriture vue dans l'œuvre de Léonard de Vinci est basée sur une découverte encore plus importante, et c'est l'art manuel utilisé par les ancêtres de l'homme de Neandertal (400.000 ans, ce sont des proto-Néandertal ou des Antecessors - ou cette race inconnue avec laquelle ils se sont croisés, comme l'homme moderne d'ailleurs, Ndt), qui emploi les mêmes données utilisées dans Stonehenge. La disposition de Stonehenge, qui implique d'autres terrassements à proximité, évolue jusqu'à créer une carte astronomique qui dessine une carte de la Grande-Bretagne, et que la carte à son tour évolue jusqu'à dessiner une carte complète de la Terre.

En utilisant l'image-miroir des étoiles, les anciens ont créé une carte de la Terre, une carte qui a maintenant été utilisée pour localiser en prévision des sites archéologiques inconnus, et explique l'emplacement de nombreux sites bien connus. Les peintures de Leonard de Vinci semblent avoir été parmi les dernières peintures employées à jamais avec la proto-écriture archaïque ... "

Voici des exemples tirés du livre et donnés par le Dr Cunningham :

Cycle1 yearzero

Cycle2 year8556 11500yearsagoCycle2 year8556 14260yearsCycle3 8556years 17113 current

Est-ce que les anciens murs de pierre de Sacsayhuamán au Pérou contiennent une communication cachée ?

Saksaywaman peru

Gisant dans la périphérie nord de la ville de Cusco au Pérou, se trouve le complexe muré remarquable de Sacsayhuamán, qui aurait été construit par l'Inca. Le site est célèbre pour ses remarquables grands murs de pierres sèches avec des rochers soigneusement découpés pour s'adapter étroitement ensemble sans mortier, affichant une précision de montage qui est inégalée dans les Amériques. Ceci, combiné avec la variété des formes de verrouillage, et la façon dont les murs penchent vers l'intérieur a intrigué les scientifiques depuis des décennies. Mais il y a une autre énigme cachée dans les pierres de Sacsayhuamán - les angles des pierres, selon le chercheur Dr Derek Cunningham, correspondent aux alignements astronomiques.

Le Dr Cunningham, auteur de «400 000 ans de sciences de l'âge de pierre», a mis en avant une théorie que les civilisations anciennes ont élaboré un écrit à partir d'une forme géométrique très archaïque qui est basée sur l'étude du mouvement de la lune et du soleil. Selon son hypothèse, les valeurs astronomiques considérées comme essentielles à la prédiction des éclipses, sont converties en valeurs angulaires. Au total, il y a environ 9 valeurs standards que le Dr Cunningham a identifiées dans un grand nombre de dessins anciens, avec un petit nombre de valeurs secondaires qui sont parfois vu dans l'art régional. Quelques exemples, comprennent le losange de Stonehenge, le rocher de l'Araignée de l'oasis de Kharga, et les statues religieuses de Chypre.

Maintenant, il a découvert que les mêmes valeurs sont présentes dans la construction du mur de pierre Sacsayhuamán.

La plus importante de ces valeurs astronomiques est le mois sidéral, qui est établi dans ces textes astronomiques anciens comme une valeur angulaire à soit 13,66 ou 27,32 degrés pour représenter les valeurs de demi et plein mois. Lorsque la valeur sidérale du mois est connue, c'est alors une question simple pour les astronomes de calculer que la terre se déplace d'environ 1 degré par jour autour du soleil, et par des observations plus minutieuses, de déduire qu'il y a une saison à éclipse tous les 6,511 mois draconiques, c'est une période de temps équivalente à six lunaisons. D'autres paramètres importants pour prédire les éclipses sont l'angle de 5,1 degré d'inclinaison de l'orbite de la lune, et le cycle lunaire de nutation de 9,3 / 18,6 années. Enfin, une valeur de 11 degrés se trouve sur de nombreux anciens artefacts de l'âge de pierre, ce qui correspond à la différence de 11 jours entre l'année lunaire et la solaire.

Saksaywaman wall astronomical values1Disposition des pierres dans un mur à Sacsayhuamán. Des valeurs astronomiques peuvent être trouvées sous la forme d'un tableau angulaire, un décalage soit au-dessus ou en dessous de l'horizontale ou à la droite ou à gauche de la verticale. Crédit photo: Derek Cunningham

Les valeurs astronomiques sont également représentées dans le tracé des parois en vue de dessus.

Saksaywaman astronomical values2

Saksaywaman satellite photograph and alignment anglesDes valeurs astronomiques peuvent être observées dans la mise en forme principale de Sacsayhuamán. Crédit photo: Derek Cunningham

Bien que la théorie ne soit développée que récemment, à ce jour de nombreux sites montrent maintenant une capacité saisissante à s'aligner sur les mêmes valeurs angulaires exactes. Cela comprend les chaussées situées devant les grandes pyramides de Gizeh, ainsi que les lignes qui composent le corps du Géant d'Atacama. Comme le note le Dr Cunningham, il est impossible de vérifier encore si la théorie est correcte, parce que de nombreuses images d'objets importants sont déformées (retaillées) lors du téléchargement sur l'Internet, et les images des satellites ne peuvent pas remplacer les études de sol directes, mais jusqu'à présent, les résultats sont incroyablement cohérents et peuvent même être vus dans les artefacts datant de plusieurs dizaines de milliers d'années.

Atacama giant alignment ot astronomical valuesGéant d'Atacama au Chili

« Le potentiel de l'idée d'expliquer certaines choses sur tant de sites, des pyramides d'Egypte au Géant d'Atacama au Chili est évidemment très controversé, et il devrait l'être," a déclaré le Dr Cunningham dans un article sur Popular Archaeology. " Mais si elle est correcte, cela pourrait réécrire certains aspects de notre compréhension non seulement de l'âge de pierre, mais aussi l'histoire du monde. Si, d'autre part, des chercheurs prouvent que la théorie astronomique est fausse spécifiquement, alors nous pouvons aller de l'avant, sachant qu'elle a été suffisamment testée. Ce qui est le plus intrigant est qu'une nouvelle fenêtre complète peut avoir été ouverte dans le passé ".

Référence : http://www.ancient-origins.net/news-history-archaeology/do-ancient-stone-walls-saksaywaman-peru-contain-hidden-communication-001536#sthash.D3NprmlN.dpuf -- Article de April Holloway traduit par Yves Herbo

YH : traduit par intérêt général pour les recherches diverses sur le monde préhistorique... on note que dans son livre, l'auteur affirme également par exemple que le Golfe du Tonkin (au large du Vietnam donc) correspond en beaucoup de points à l'Atlantide de Platon avec une ancienne île centrale engloutie aussi précisément large que décrite et le fait que l'eau n'y existe que depuis 11.500 ans environ et qu'il y existe une large faille tectonique en ligne droite, visible sur une mer peu profonde...

Yves Herbo traductions, Sciences, F, Histoires, 31-12-2014

Yves Herbo sur Google+

paranormal essai écrivain livre auteur astronomie lire échange prehistoire archéologie mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau