Le mystérieux cratère Patomsky en Russie

Le mystérieux cratère Patomsky en Russie : météore, volcan ou OVNI ?

patomskijkrater-thumb.jpg

Il s'agit d'une structure géologique unique sur la Terre, situé dans un lointain secteur montagneux recouvert par des broussailles denses de la Sibérie Orientale. Le nom de cette structure géologique est Patomsky Cratère, qui a été découvert lors de levés géologiques de routine en 1949 par le géologue russe VV KolpakovPatomsky cratère est situé à environ 200 km au nord-est du lac Baïkal. Lac qui est dans la partie orientale de la région  d'IrkoutskDepuis sa découverte, trois expéditions géologiques en 2005 - 2008  ont été envoyées à la découverte de la nature du cratère. Comme seul un hélicoptère est le transport possible pour cette expédition, les équipements géophysiques ont été très limités. La quatrième expédition menée en août 2010 a emmené 7 ensembles d'équipement AMT (électromagnétique), assez pour fournir en temps bref un profil AMT, qui traverse le cratère Patomsky dans la direction orthogonale à la structure des roches du Protérozoïque qui contiennent le cratère. Des tests d'inversion 2-D des courbes de TE et TM aussi bien que les données du materiau ont été faits. Les données AMT montrent qu'un corps à l'intérieur du Cratère possède une haute résistivité à plusieurs centaines de mètres de profondeur. Ce corps s'est encastré dans les roches hôtes métamorphes du Protérozoïque. Le matériel et les réels vecteurs d'induction de données ont été très utiles pour déterminer la structure 3-D compliquée de la zone...

Source : http://www.earthdoc.org/detail.php?pubid=50703

potam-01.jpg

Le Cratère Patomsky

Il a été découvert en Sibérie en 1949 par le géologue Vladimir Kolpakov et reste toujours parmi les formations naturelles les plus mystérieuses dans le monde. On ne sait pas comment il se leva, et monté au-dessus de la surface environnante, et étrange est le fait que, avec ce mystère exclusif de plus de cinquante ans, personne ne s'y est intéressé. Seul, en 1971, le cratère a été photographié d'un hélicoptère. De hauteur, le tout ressemble à un cratère lunaire.

La structure se trouve sur la frontière d'Irkoutsk et de la région de Yakoutsk, à environ 200 km des lieux habités (dans le centre de la zone aurifère près de la ville Bodajbo). Pour l'intérêt - il se trouve à environ 700 km à l'est du point d'explosion de la météorite locale présumée de Tunguzska.

Au-dessus de la taïga verte vive s'élève une sorte de montagne grise formée d'un cône tronqué irrégulier, avec des droites, comme s'il était coupé en haut. Il domine toute la zone et est visible de partout. Rien de semblable n'existe dans le monde. Le cratèret se distingue au-dessus du terrain environnant, qui descend considérablement. Les dimensions du cratère sont impressionnantes. La hauteur est de 70 mètres et le diamètre extérieur d'environ 180 m, le diamètre de la plate-forme supérieure du cône tronqué de 86 mètres. Le poids approximatif de la structure est estimé à un million de tonnes. Dans le cratère se développe quelques 200 arbres à feuilles caduques centenaires. L'enquête de dendrologie effectuée (voir la figure dans la video) a apporté des résultats plus que déroutant. L'âge des arbres qui poussent dans le cratère devrait être d'environ 200-250 ans. Dans le même temps, cependant, on a trouvé un très fort champ magnétique autour du cratère qui stimule significativement la croissance des arbres, donc la limite a été réduite plus tard à un âge de 150 ans au maximum.

patomskijkrater2.jpg

Il existe plusieurs hypothèses sur son origine. Le première dit que c'est le résultat de processus volcaniques, mais il n'y a nulle part les restes de lave, ou de phénomènes post-volcaniques, et ​​d'ailleurs, toute la zone de vastes rochers est entièrement stable et d'origine sédimentaire. La possibilité d'une origine volcanique, bien sûr, serait peut-être le cas réel, s'il il y avait une perforation ou une fissure dans ce secteur stable et ouvrant ainsi la voie à des facteurs volcaniques. La deuxième version permet un impact de grande météorite, mais la forme du cratère sur la Terre est très inhabituelle, et est seulement semblable à des cratères sur d'autres planètes ou la Lune par exemple.

Des scientifiques de l'Académie russe ont exploré systématiquement le cratère depuis 2006. Ces dernières années, et ces derniers mois, ont travaillé ici 70 scientifiques provenant de six instituts de l'Académie russe des sciences. Les scientifiques occidentaux ne sont pas encore venus ici, aucun. Les résultats de l'enquête sont choquants. Il a été constaté que dans les profondeurs du cratère, à une profondeur d'environ 100 à 150 mètres, il y a une forte anomalie magnétique. Qui serait créé par un gros objet ferromagnétiques ?

Il y a ensuite d'autres mesures de champs magnétiques à l'aide de magnétomètres à protons qui ont constaté que, dans la profondeur sous le cratère, existe un objet tridimensionnel en forme d'un ellipsoïde. Sa partie supérieure est à une profondeur d'environ 100 m au-dessous du cratère sommital, mais sa profondeur varie de 600 à 700 mètres de profondeur ! Il n'est pas en fer, mais de certains autres métaux magnétiques ou en alliage contenant du titane (Ti). La présence d'un corps mystérieux magnétique a été prouvé hors de tout doute raisonnable ! Les scientifiques ont commencé à développer des modèles mathématiques qui révèlent l'apparition du cratère. Les questions étaient nombreuses, les réponses sont rares.

D'où vient cet objet ? Entré par l'espace extraterrestre extérieur et enterré a une très grande profondeur par une météorite ? De plus, il n'y a même pas de version souterraine visible du cratère : pas de sortie de gaz et magma des profondeurs...

Certaines mesures avec d'autres magnétomètres ont indiqué que l'objet mystérieux a très probablement une forme cylindrique avec une longueur de 616 mètres et un diamètre d'environ 3 mètres. Igor Jermolajev de l'Institut de Mécanique MGUZ a ensuite essayé de simuler l'impact d'un corps cylindrique avec des mêmes proportions de matières. Les résultats scientifiques l'ont décontenancé. Quand un tel projectile à grande vitesse s'est écrasé dans l'épaisse couche de sable ou de pierres concassées, la simulation a en fait créé un corps étonnamment similaire au cratère Patomsky. Il y avait aussi généralement une forme de pic central. L'hypothèse est confirmée par de nombreux participants qui ont rapporté leurs précédentes expéditions : il n'y a pas eu d'explosion. La forme du cratère est créée uniquement par une pénétration extrêmement rapide d'un objet cohérent extrêmement dur dans la roche...

La video entière en VO mais surtout de belles images et un rappel de Tunguska vers la fin.

Une théorie suggère également que le cratère Patomský pourrait être l'endroit où la météorite est tombée parce qu'il se situe à 700 km de Tunguska et dans la direction du vol estimé. Lorsque la vitesse estimée est à 70 km/seconde, le cratère Patomský est situé à seulement 10 à 15 secondes de vol de l'explosion de Tunguska. Mais c'est un trop vieux cratère qui a été trouvé avec l'âge des arbres. L'âge du cratère a été initialement estimé à plusieurs centaines d'années (mais actuellement d'environ 150 ans) et sa structure est encore "vivante", il y a une évolution spontanée de la hauteur des parties individuelles du cratère, dont la colline centrale.

Les travaux exploratoires sur le cratère Patomsky et ses environs, jusqu'à présent, n'ont pas été achevés, et les scientifiques d'un grand nombre d'institutions scientifiques russes se sont engagés à examiner de près le corps très lourd et dit métallique, qui a récemment creusé profondément la taïga locale. Le fait est que cela pourrait être n'importe quelle manifestation de géologies volcaniques, mais la plupart des russes tiennent compte de la composition géologique locale et admettront seulement  cette possibilité comme un dernier recours... Nous devrons donc évidemment attendre un certain temps le résultat final du travail d'enquête : volcanisme rare, météore métallique intact, OVNI accidenté ?

sources: http://www.hofmann.estranky.cz/fotoalbum/geologie-/impaktni-kratery/patom-krater-3.html

http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/20202-etrange-cratere-en-russie/

patomcrateregg.jpg kimberlite-pipe.gif 

Une possibilité envisagée : un météore métallique s'enfonce profondément et créé un trou vers le magma qui remonte vers le haut...

MAJ 05-2015 : Un autre cratère est apparu subitement en Sibérie, mais celui-ci est plus "classique", sauf qu'il s'agit d'un gros trou très profond apparemment : une poche de gaz (méthane) ayant explosé dans le sous-sol pourrait peut-être expliquer le phénomène, mais n'oublions pas que des trous (donc des "cratères" se forment un peu partout dans le monde, là où du sable ou du sel, de la terre fragilisée, se dissolvent suite à des chocs, de l'eau, des glissements de terrains... ou le permafrost qui fond et le méthane qui s'échappe, accélérant le réchauffement climatique... :

http://www.washingtonpost.com/news/morning-mix/wp/2014/08/05/scientists-may-have-cracked-the-giant-siberian-crater-mystery-and-the-news-isnt-good/

Mais a-t-on avancé du côté du cratère Patomsky, objet de cet article, depuis janvier 2012 ? On peut trouver quelques données datées d'août 2014, dont voici la traduction, mais rien de très nouveau en fait... :

" Un géologue tombe mort à la vue du cratère

Une expédition au Cratère Patomsky en 2005 a été conduite par un géologue expérimenté, Eugeny Vorobiev. Le 1er Août, il a atterri dans la ville de Badaybo, le point vers le cratère le plus proche accessible aux aéronefs. De Bodaybo, la route va seulement jusqu'à 200 km : pour le reste du chemin, il faut des bottes de randonnée et des bateaux sont nécessaires...

Alors qu'ils approchaient du cratère, l'expédition a été frappé par la tragédie. Alors qu'il lui restait seulement un court chemin à parcourir, son leader, Vorobiev, est soudainement tombé au sol. Ses collègues se sont précipités pour l'aider, mais il était trop tard - Vorobiev était mort. Au retour à Irkoutsk, les médecins ont diagnostiqué la cause comme une crise cardiaque, mais son décès a continué l'association au paranormal du cratère, mentionné par les peuples autochtones comme "maudit", et mortel.

Quelle sont les théories sur son origine ?

L'étrange formation du cratère a mené à des spéculations assez sauvages. Si il a été causé par une météorite, ou tout autre objet aéroporté s'écrasant, il semblerait qu'il y aurait eu besoin de deux d'entre eux, un impact sur l'un après l'autre.
Les arbres autour du cratère montrent des signes d'une flambée massive de rayonnement (radiation) à l'époque de la formation du cratère, et présentent des caractéristiques similaires à celle du feuillage autour de Tchernobyl.
La réflexion récente suggère que le cratère est en quelque sorte d'origine volcanique, avec une éruption de gaz responsables de la formation inhabituelle. Toutefois, cela n'explique pas les niveaux élevés de radiations.
Au moins un scientifique a mis en avant la théorie d'un OVNI écrasé (ou même deux, étant donné que l'un a repris les indications d'un autre), alimenté par une certaine forme de combustible nucléaire.
Le seul fait, cependant, est que soixante ans après sa découverte, le cratère demeure un mystère non résolu.

http://www.reddit.com/r/UnresolvedMysteries/comments/2f4n6p/the_patomskiy_crater_the_local_indigenous_people/

http://siberiantimes.com/science/casestudy/features/a-volcano-or-a-ufo-what-created-this-mysterious-siberian-crater/

YH : il est curieux qu'aucun russe n'ait émis l'idée de la chute accidentelle et méconnue d'un missile nucléaire de l'ancien régime (pas de 600 m mais ayant provoqué un éboulement souterrain d'autant), ou même d'un ancien silo ayant subi une fuite radioactive... on note dans les commentaires que certains pensent à un "cryovolcan" (volcan de glace ancien, ou de fluides gazeux), ou encore de "réacteur nucléaire naturel", comme au Gabon...

Autre liens mais plus proche du cercle arctique : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/sciences/fontaines-de-methane-dans-l-ocean-arctique.html

Yves Herbo Traductions, S.F.H, 01-2012, updated 05-2015

Yves Herbo sur Google+

archéologie ovni ufo alien nucléaire volcanisme astronomie auteur lire échange environnement mystère video

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau