Le Mont Nemrod

Le Mont Nemrod - 03-2012 - MAJ 15-03-2015

commagene04b.jpg

Ce site se trouve en Turquie du sud et n'est donc pas celui criminellement et anti-culturellement détruit en 2015 par les faux islamistes (mais vrais satanistes) de l'EI dans le nord de l'Irak...

Quelques recherches sur ce lieu sacré qu'est le Mont Nemrod m'amènent à promouvoir à l'avance le futur livre de Antoine Gigal et à vous proposer en quelque sorte un extrait de cette quête sur l'Elixir de Vie prometteuse, le site de l'auteure est à visiter bien sûr, voir le lien en bas de l'extrait :

La quête très spéciale du Mont Nemrod par Antoine Gigal.

 mont-nemrod-02.jpg
"Comme vous le savez peut être depuis un certain temps maintenant, j'écris un livre sur l'Elixir de Vie, et cette très longue quête me conduit également hors d'Egypte et dans différents endroits des plus inattendu de cette planète. Cette recherche en fait, devient pour moi de plus en plus, une véritable et incroyable révélation me conduisant à l’essence même des buts de l’Humanité mais c’est une autre histoire...

Donc, dans le cadre de cette recherche je suis allé visiter le mont Nemrod (ou Nimrod, Nimrud) dans le Sud Est de la Turquie il y a plus d'un an maintenant. Le Mont Nemrod est un site incroyable et il nous raconte un rêve devenu réalité, édifié par le roi Antiochus 1er dans son petit royaume au milieu des montagnes Taurus.

mont-nemrod-08.jpg

Plan du tertre au dessus du Mont Nemrod, on voit les rangées de statues

L’ancien nom de ce petit royaume enclavé est : « Commagène » parce que l’Anatolie a été appelée ainsi sous les Grecs et les Romains, mais il a d'abord été mentionné dans les textes assyriens comme Kummuhu : un nom Hitite.

Il est devenu une province assyrienne en 708 avant JC. puis province de l'empire perse, puis Alexandre le Grand le conquiert au 4ème siècle avant JC. Enfin en 62 avant JC., Antiochus Ier devint roi de Commagène et développe enfin un royaume indépendant. Ce rêve est un site construit en haut d'une haute montagne pour une nouvelle religion de l'harmonie, du bonheur et du salut, là où ont été érigées d'énormes et impressionnantes statues de pierre représentant des Dieux de la Grèce et de la Perse...

ce site été entièrement conçu comme le site sacré de repos pour les Dieux et a été recouvert avec des divinités de pierre géantes. Le plus intéressant est que ce lieu magique est lié à des histoires anciennes de géants, et certainement à une quête secrète pour l'immortalité dont je vais vous faire part. 

commagene13b.jpg

En visitant le Mont Nemrut j’ai senti quelque chose de vraiment fort et étrange. J'ai vu des centaines de sites étonnants à travers le monde, mais je n'ai jamais senti cela de cette façon. Comme quelque chose de magnétique, presque violent. En escaladant le sommet de cette très haute montagne (2150 m au-dessus du niveau des mers) et en restant sur les terrasses, ma colonne vertébrale s’est redressée, comme si quelque chose me tirait par le haut. Je n'ai jamais senti une telle énergie... Et je crois vraiment qu’une puissante énergie provient de sous la montagne, mais peut-être seulement à des moments astronomiques spécifiques.

mont-nemrod-06.jpg

Lorsque vous arrivez au mont Nemrod, vous êtes face à une acropole, un sommet de citadelle, un sanctuaire rupestre, un «Hiérothésion» c’est à dire un lieu de repos sacré pour les dieux, recouvert de pierre géantes de divinités.

Le roi Antiochus I a choisi la montagne la plus spectaculaire de son royaume pour le construire. Il a écrit:

«J'ai construit cet endroit pour ma mémoire et à la gloire des dieux». Il a écrit aussi que ce lieu recevrait son corps, mais sa chambre funéraire n'a pas encore été trouvée. Les fouilles ont révélé que le tumulus de 50m de haut a été ajouté au sommet du mont rocheux et il n'y a pas de sépulture à l’intérieur... 

170px-mithra-antiochus.jpg

bas-reliefs de statue avec Antiochius et Mithra

Ce qui est fascinant, c'est que les rois de Commagène ont tenté d'établir des liens solides entre leur dynastie et le culte indo-iranien du Dieu qui voit tout, celui de la vérité et du soleil: l'indo-iranien Mithra.

L’étymologie du nom: « Mithra » vient de l’indo Iranien et signifie: «l'alliance, pacte» et en sanskrit: «l'amitié, l'amour». Je pense que cet endroit parle beaucoup plus de l'amour que de la gloire et qu’il cache un secret précieux... Nous sommes très loin d'un comportement mégalomane auquel on veut vous faire croire. Selon les inscriptions et les archives, Antiochos I qui a construit le complexe sur le mont Nemrod semble avoir été une personne très généreuse et spirituelle ainsi que véritablement aimée...

commagene10.jpg

Sous le tumulus de la partie supérieure de la montagne vous pouvez voir, couvrant une vaste zone, trois terrasses avec des statues gigantesques, principalement à l'Est et d'autres à l'Ouest et au Nord. Les statues en calcaire colossales mesurent environ 9 mètres de haut et sont en position assise et ont le style Persan et le style Grec mélangé. On peut voir le roi Antiochus I en compagnie de dieux différents: avec la déesse de la prospérité: Commagène, avec sa couronne de fruits, avec Apollon, Zeus et Héraclès. Vous pouvez voir aussi un sanctuaire et un autel du feu sous la forme d'une pyramide en escalier et un lion très intéressant décoré sur sa poitrine de 19 étoiles et un croissant de lune, et c'est, selon les chercheurs turcs, le plus ancien horoscope du monde car il évoquée les positions des étoiles le jour réel de la mise en place du sanctuaire, le 7 Juillet 62 Avant JC.

mont-nemrod-04.jpg

Or ce que j'ai découvert lors de mes longues recherches, c'est que le roi Antiochus Ier qui a construit les monuments gigantesques sur le mont Nemrod était lié par son savoir à l'Egypte Antique. Car Il a fait une réforme spéciale du calendrier dans son royaume. Il a lié l'année "Commagenes", qui avait déjà été basée sur les mouvements de la Lune, au cycle égyptien basé sur l’étoile Sopdet, le lever héliaque de Sirius qui a lieu le 19 Juillet, selon le calendrier actuel. Il était complètement initié donc à l'hermétisme égyptien. Mais aussi, je découvrit qu’Antiochus Ier était un descendant par sa mère d'Alexandre le Grand. Alexandre le Grand (336-323) avait annexé le territoire de Commagène au quatrième siècle après avoir vaincu les Perses, puis était venu en Egypte se faire couronner pharaon et poursuivre sa quête.

mont-nemrod-05.jpg

Alexandre le Grand

On dit qu'il était totalement obsédé par sa recherche de l'élixir de longue vie et que l'unique but qu'il avait à la conquête de nombreux territoires était à cet effet...
Alexandre avait été élevé avec l'histoire racontée par sa mère disant qu'il était un descendant et peut être même le fils du dieu Jupiter.

La lignée royale des dieux dans le passé était un élément importante pour l'assurance de l'immortalité... Donc, Antiochus Ier faisant partie de cette lignée pouvait être le dépositaire privilégié de nombreux anciens secrets...

mont-nemrod-03.jpg

Le lion horoscope

Ensuite, j'ai trouvé que si ce Mont porte le nom de Nemrod, c’est certainement pas un hasard. Il est nommé d'après le Nemrod biblique légendaire et la Bible nous indique quelque chose de très intéressant à propos de ce nom. Nemrod était l’arrière petit fils de Noé et le 1er Roi du 1er Empire né après le déluge universel. Il était connu pour être un grand combattant et rebel au Dieu de l'Ancien Testament. Certains disent qu'il avait construit la Tour de Babel pour venger ses ancêtres de ce Dieu cruel qui avait ordonné le déluge et non pas par une mégalomanie égotique... La tour devait être suffisamment élevée pour que l'eau n'atteignent pas, ne noient plus les populations de nouveau...

mont-nemrod-07.jpg

Nemrod a été dépeint comme un géant exactement comme les statues des géants construites sur le Mt Nemrut. Nemrod et Antiochus I de Comagene et son sanctuaire gigantesque sur la montagne anatolienne, sont non seulement des leviers pour essayer de s'élever au-dessus de leur condition, mais aussi certainement bien plus encore... !

Avec la présence dans le passé d'Alexandre le Grand et d’Anthiochus sur le site du mont Nemrut et avec la référence à Nemrod, tous connus pour leur quête de l'éternité, ce haut lieu révélera ses secrets sur l'immortalité dans le futur, je n’en doute pas. N’oublions pas que nous n'avons jamais trouvé le tombeau d'Antiochos Ier, ni celui d'Alexandre le grand, ni de Nemrod..."

Texte © AntoineGigal -2011-2012 (extraits)

http://www.gigalresearch.com/quete-mont-nemrod.php

commagene14b.jpg

pièces de monnaies trouvées sur place

A lire aussi : http://antikforever.com :  Le Roi Antiochos I est célèbre pour la construction de l'impressionnant sanctuaire religieux du mont Nimrod (ou Nemrod ou Nemrut Dağı). Le site de son enterrement se situe au sommet et fait parti du patrimoine mondial depuis 1987. C'est un énorme complexe qui se compose d'un sanctuaire avec des statues géantes du Roi entouré de Dieux. L'emplacement de la tombe d'Antiochos I n'a pas encore été localisée, mais des recherches récentes ont révélé que près du mausolée se trouvent des cavités qui pourraient contenir la tombe du Roi

Yves Herbo, S,F,H, - 03-2012, 03-2015

Yves Herbo sur Google+

moyen-orient archéologie prehistoire interviews échange lire video mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau