La mystérieuse couronne de 6000 ans du Désert de Judée

La mystérieuse couronne de 6000 ans du Désert de Judée

6000 years old crown dead sea

Photo descriptive: La plus ancienne couronne dans le monde, trouvée dans le Nahal Mishmar Hoard. Source de la photo.

C'est la plus vieille couronne découverte au monde à ce jour et elle conserve toujours ses secrets. Découverte en compagnie de 400 autres objets dans une grotte en plein désert de Judée en 1961, la couronne et plusieurs de ces artefacts ont été sortis des coffres cette année 2014 pour être montrés au public, à l'Institut  pour l'étude de l'Ancien Monde de l'Université de New York dans le cadre d'une exposition sur les " Maîtres du Feu : Art du Cuivre d'Israël ".

La datation de l'ancienne couronne de l'âge du cuivre est de entre 4000 et 3500 avant JC, et elle est juste l'un des 400 objets qui ont été récupérés dans une grotte dans le désert de Judée, près de la mer Morte, il y a plus d'un demi-siècle et qui fait partie du trésor nommé Nahal Mishar Hoard. La couronne a la forme d'un anneau épais et montre des vautours et des portes en saillie partant du haut. On pense qu'elle a joué un rôle dans les cérémonies funéraires pour les personnes d'importance à l'époque. L'Université de New York écrit: « Un objet d'une énorme puissance et de prestige, noircie, la couronne de cuivre imparfaitement forgée du Nahal Mishmar Hoard accueille le visiteur à l'exposition " Maîtres du Feu ". Les protubérances énigmatiques de vautours sur sa jante avec des façades avec des ouvertures carrées, et sa forme cylindrique, suggèrent des liens vers les pratiques funéraires de l'époque ".

Tresorjudee 1961a

Le trésor dans la grotte en 1961

Le Nahal Mishmar Hoard a été trouvé par l'archéologue Pessah Bar-Adon, caché dans une crevasse naturelle et enveloppé dans une natte de paille, dans une grotte sur le côté nord de Nahal Mishmar, qui est devenu connu comme la «Grotte aux trésors». Les 442 objets précieux en cuivre, bronze, ivoire et pierres comprennent 240 "têtes de massue", 100 sceptres, 5 couronnes, des cornes à poudre, des outils et des armes.

Nahal mishmar hoard items

Certains des éléments de la Nahal Mishmar Hoard. Source de la photo.

La datation au carbone 14 de la natte de roseau dans lequel les objets ont été enveloppés suggère qu'elle remonte au moins à 3.500 ans avant JC. C'est dans cette période que l'utilisation du cuivre s'est répandue dans tout le Levant, attestant les parallèles entre les évolutions technologiques considérables et les grandes avancées sociales dans la région. Certains de ces objets sont uniques et comme rien n'avait jamais été vu nulle part ailleurs. Les boutons ronds sont généralement dits des "têtes de massue", mais il n'existe aucune preuve que l'un d'eux ait été utilisé en combat (on peut douter de leur appellation actuelle). Les objets restants sont encore plus rares et uniques dans le style, tels que le sceptre de bronze décrit ci-dessous.

Bronze sceptre nahal mishmar hoard

Sceptre de Bronze du Nahal Mishmar Hoard. Exposée au Musée Hecht à Haïfa. Source de la photo

Les objets du trésor de Nahal Mishmar semblent avoir été cachés à la hâte, conduisant à des suggestions comme quoi les objets étaient les trésors sacrés appartenant au Temple abandonné chalcolithique de Ein Gedi, éloigné d'environ douze kilomètres, et qu'il peut avoir été caché dans la grotte pendant un temps d'urgence.

Chalcolithic temple above modern kibbutz ein gedi

Le Temple du Chalcolithique  qui surplombe le moderne kibboutz Ein Gedi. Crédit photo: Wikipedia

En gedi chalcolithic temple

Daniel Maître, professeur d'archéologie au Wheaton College et un membre de l'équipe de conservation, a déclaré: " Ce qui est fascinant à propos de cette période, est que c'est celle d'un éclatement de l'innovation qui a défini les technologies de l'ancien monde pour des milliers d'années." Jennifer Chi, directrice d'Expositions et conservateur en chef, a ajouté: " Pour l'œil moderne, il est étonnant de voir comment ces groupes de personnes, qui maîtrisaient déjà tellement de nouveaux systèmes sociaux et des technologies, avait encore la possibilité de créer des objets artistique d'intérêt durable. " Le but et l'origine du trésor reste un mystère.

Tresorjudee 1961bTresorjudee 1961dCrownnahalmishar

Sources : http://www.ancient-origins.net/news-history-archaeology/6000-year-old-crown-found-dead-sea-cave-revealed-001436

By April Holloway Related Links The Nahal Mishmar Treasure – The Metropolitan Museum of Art The Chalcolithic hoard from Nahal Mishmar, Israel, in context – by PRS Moorey Essays in Ancient Civilization Presented to Helene J. Kantor – by Albert Leonard & Bruce Beyer Williams Source: Ancient Origins

L'exposition présente également des objets de la Grotte Peqi'in, un autre site de découvertes importantes.
Les découvertes les plus importantes comprennent huit ossuaires, ou des conteneurs de sépulture, pour des restes humains. Certains ont été conçus pour ressembler à des visages ou des figures humaines et sont tous décorés avec des rayures rouges ou en zigzag. Ces ossuaires ont contenu les os de plus d'une personne - la grande majorité étaient des hommes. Ceux qui ont eu leurs os stockés auraient occupé des postes d'importance au sein de la société.

Tresorjudee 1961e

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2576962/Worlds-oldest-crown-6-000-years-old-remote-cave-near-Dead-Sea-goes-display-time.html

" Une analyse technique a révélé que les objets sont fabriqués à partir de cuivre enrichi d'antimoine-arsenic, du cuivre pur ou du nickel-cuivre-arsenic. L'origine des minerais reste largement problématique, cependant, les cuivres élevés en nickel sont signalés comme étant trouvés dans des objets de Ur (Sumerien), ce qui conduit à des spéculations sur le plateau iranien comme étant une origine. "

Treasure of nahal mishmar 5

http://bharatkalyan97.blogspot.fr/2014/01/meluhha-metallurgical-roots-and-spread.html

Yves Herbo Traductions, Sciences, F, Histoires, 30-06-2014

Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire échange auteur lire mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau