L'imagerie satellite découvre un ancien complexe sumérien

L'imagerie par satellites découvre un ancien complexe sumérien

sumer.jpg

Un groupe d'archéologues britanniques effectue des fouilles près du village de Tel Khyber (sud de l'Irak), situé à côté des ruines de l'ancienne cité d'Ur, qui, selon la Bible, était le berceau du patriarche Abraham. Ils ont trouvé un vaste complexe de bâtiments qui datent de l'époque de la chute de la troisième dynastie sumérienne (environ deux mille ans avant JC).
L'endroit actuellement en cours de fouille a environ la taille d'un terrain de football. La possibilité de réaliser cette étude n'a pas souvent été accessible en raison des conflits militaires, dit le site InfoCatólica. Pour la recherche, les archéologues de l'Université de Manchester a commencé après qu'une structure inhabituelle ait été détecté par les satellites.

Ancien complexe est un rectangle avec des côtés de 50 m et 80 m Sa grande cour, le site de ce qui est aujourd'hui un désert.

Le professeur Stuart Campbell, de l'Université de Manchester croit que l'ancien complexe pourrait avoir eu une vocation administrative et commerciale pour la ville d'Ur et faire partie d'une série de structures de ce type, qui étaient contrôlées par Ur. La structure de la disposition des bâtiments autour d'une grande cour, selon les archéologues, se retrouve également à Ur, qui est à 20 km du complexe.

sitefouille-ur.jpg

Le site des fouilles

Les archéologues ont déjà réussi à trouver quelques articles intéressants. L'un d'eux - une tablette de pierre de 9 centimètres avec une figurine humaine dans une longue robe. Les scientifiques suggèrent que cela pourrait être une image du prêtre. En dehors des objets qui s'y trouvent, le site est censé mettre en lumière les conditions économiques et environnementales de la région a cette époque, et contenir des restes de plantes et d'animaux.

L'une des anciennes cités-États sumériennes du sud de la Mésopotamie - Ur a été érigée entre 5000 et 4000 ans avant JC. Dans le sud de Babylone, dans le sud de la moderne Tell el-Mukayyar en Irak, sur la rive ouest du cours inférieur de la rivière Euphrate. Ur a atteint son apogée environ 3000 ans avant JC. C'était une ville peuplée de riches temples, palais, places et bâtiments publics. Les femmes et les hommes aimaient à se parer de bijoux. Le plus ancien instrument de musique à corde découvert à ce jour a été trouvé ici. 

2013-04-04t14-00-54.jpg

tablette de pierre de 9 centimètres avec une figurine humaine dans une longue robe

" C'est une découverte qui coupe le souffle", a déclaré le responsable de l'équipe de fouilles, Stuart Campbell de l'université de Manchester, qui a explique que la taille de la construction est exceptionnelle - environ 80 mètres de chaque coté. Il a déclaré que des batiments aussi anciens et de cette taille sont rares. Le batiment, qui est compose de plusieurs pièces construites autour d'une cour centrale, se trouve a cote de Ziggurat, temple consacre au dieu de la Lune Nanna (ou Sin), qui a été partiellement restauré.

zig2.jpg

Ziggurat, temple consacre au dieu de la Lune Nanna (ou Sin)

" Il semblerait que c'était une sorte de batiment public, il est possible que c'était une administration ou qu'il avait un rapport avec la religion ou les marchandises qui arrivaient a Our", a déclaré Campbell. L'enceinte a été découverte à environ 20 kilomètres d'Our, la dernière capitale des dynasties sumeriennes...

Les fouilles ont commencé le mois dernier. L'équipe, composée de six britanniques, a travaillé avec quatre archéologues irakiens à Tel Khyber, à environ 320 kilomètres au sud de Bagdad. 
  
Des décennies de combats et de violences ont éloigné d'Irak les expéditions d'archéologies internationales, et d'importants sites attendent les fouilles et les recherches. 12,000 sites archéologiques d'Irak ne sont pas conservés comme ils le devraient. 

ziggurat-2013-04-04.jpg

Site de fouille

L'équipe de Campbell est la première équipe britannique a réaliser des fouilles dans le sud de l'Irak depuis les années 80. " Cela a été une opportunité de revenir dans une région chère a nos coeurs depuis longtemps ", a déclaré Campbell. Le projet actuel montre que des efforts en commun peuvent nous permettre de réussir a faire notre travail dans les régions d'Irak qui sont relativement stables ".

Sources : http://www.bogoslov.ru/text/3219760/index.html + http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-4364276,00.html

Traductions Yves Herbo pour Sciences, Fictions, Histoires-04-2013

Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire politique économie alien environnement mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau