l’Homme de Néandertal s’ornait de plumes sombres

l’Homme de Néandertal s’ornait de plumes sombres

neandertalien-spy.jpg

L'Homme de Spy, néandertalien

De méticuleuses analyses d’ossements montrent que l’Homme de Néandertal pourrait avoir récolté des plumes d’oiseaux pour en faire des ornements personnels. Ce geste impliquerait un certain sens de la symbolique et donc l’existence de bonnes capacités cognitives.

Une nouvelle preuve démontrant l’existence de grandes capacités cognitives chez l’Homme de Néandertal vient d’être révélée. Homo neanderthalensis aurait apprécié récolter des plumes d’oiseaux pour s’en servir d’ornements, ce qui souligne l’existence d’une symbolique dans sa culture. Ce résultat vient d’être publié dans la revue Plos One par Clive Finlayson du Gibraltar Museum.

Grâce à la compilation de données récoltées sur 1.699 sites archéologiques eurasiens, un lien fort a été établi entre la présence d'Homo neanderthalensis et la découverte de nombreux restes d’oiseaux, principalement des corvidés et des rapaces. Notre lointain cousin semblait donc avoir une préférence pour les volatiles au plumage sombre ou noir tels les corbeaux, les corneilles, les pies, les milans ou les faucons crécerelles.

Ces oiseaux ont-ils bien été capturés pour leurs plumes et non pour leur chair ? Très certainement. Les premiers indices le suggérant ont été découverts dans deux grottes situées à Gibraltar (Gorham et Vanguard). Durant des analyses de restes d’oiseaux, des traces laissées par des objets tranchants ont été trouvées sur des os d’ailes, des membres pourtant pauvres en viande. Par ailleurs, les marques ont été observées aux extrémités des structures alaires, là où se fixent les rémiges primaires, c’est-à-dire les plus longues plumes. Partant de cette découverte, des empreintes similaires ont été recherchées, et trouvées, dans d’autres sites habités par l’Homme de Néandertal. Les chercheurs ne voient pas à quoi pouvait servir la récolte de ces plumes en dehors du contexte symbolique.

corbeau-ailes-deployees-laures73-flickr-02.jpg

Pourquoi les corvidés ? Leur chair est immangeable sans une très longue cuisson. De plus, ces oiseaux intelligents, qui, par exemple, savent utiliser des outils, ont été peu chassés dans le passé. Réponse : Néandertal s'en servait pour fabriquer des ornements (Yh : pourquoi seulement des ornements ? voir des costumes en plumes comme les Aztèques !). © Laures73, Flickr, CC by-nc-sa 2.0

Par Quentin Mauguit, Futura-Sciences

Yves Herbo : plusieurs scientifiques et la génétique du néandertalien semble prouver que notre lointain cousin était assez dépourvu de poils et même de couleur de peau assez pâle... ces plumes sombres pourraient être plus que de simples ornements symboliques, mais bien une façon de se protéger (y compris des rayonnements solaires plus importants avant la dernière glaciation), d'être plus discret. Les capacités cognitives du néandertalien sont en tout cas de plus en plus prouvées (y compris des bateaux/canoe et la navigation), la question pour certains archéologues serait aussi de reconsidérer probablement certains artéfacts attribués à l'Homme Moderne qui seraient en fait d'origine néandertalienne (et peut-être d'ailleurs réutilisés aussi par l'Homme Moderne, y compris des outils voir des constructions/habitats... ).

SFH 09-2012
Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire environnement mystère

Commentaires (1)

lunette	vintage
  • 1. lunette vintage (site web) | 21/09/2012

Bonjour, j`ai vraiment aimé votre post. Je ne suis pas forte dans , avez-vous d`autres billets sur le même sujet ?
Continuez comme ça, c`est toujours agréable de lire votre blog !

Catherine.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau