L'Atlantide de Platon : débuts de preuves par des géologues japonais

L'Atlantide de Platon : débuts de preuves par des géologues japonais

l-atlantide-bresilienne-retrouvee.jpg

Lundi 6 mai 2013, une équipe de géologues a avancé qu’elle avait retrouvé l’Atlantide brésilienne. Du granite a été pêché dans l’océan Atlantique et cette roche est considérée comme étant continentale. Lundi dernier, au Brésil, les géologues ont relancé le mythe de l’Atlantide en affirmant avoir retrouvé une partie du continent submergé.

En effet, c’est à plus de 1 500 km de Rio de Janeiro, dans les profondeurs de l’océan Atlantique que du granite a été retrouvé. D’après ces scientifiques, le granite est une roche que l’on ne trouve que sur les continents. Le granite retrouvé en océan pourrait donc être une partie de l’Atlantide brésilienne. Ces scientifiques sont sur le point de percer le mystère de l’Atlantide.

D’ailleurs, Roberto Ventura Santos, le directeur de géologie de ressources minérales du Service géologique du Brésil, a expliqué au site G1 Globo que c’est au moment où les géologues effectuaient une analyse du sol océanique, dans la région de Rio Grande Rise, qu’ils sont tombés sur ces roches. L’Atlantide, c’est la partie qui aurait été submergée lors de la séparation entre l’Afrique et l’Amérique du Sud pour donner lieu à l’océan Atlantique. Ces géologues affirment donc n’avoir jamais été aussi proches de dévoiler ce mystère. D’autres recherches et analyses doivent encore être effectuées avant que leur hypothèse ne soit confirmée mais ils se montrent très confiants.

“ Cela peut être l’Atlantide du Brésil. Nous en sommes presque sûrs mais nous devons renforcer notre hypothèse. Nous aurons la reconnaissance (scientifique) finale cette année quand nous aurons fait des forages dans la région pour trouver plus d’échantillons de ces roches”, prévient Roberto Ventura Santos. Le Brésil et le Japon s’associent dans cette quête de l’Atlantide. Cette découverte apporterait de nouvelles informations sur la séparation des continents (Afrique/AmériqueSud), un événement vieux de cent millions d’années. “ A partir d’une analyse, on a commencé à voir que la région pouvait être un morceau du continent qui est resté perdu dans la mer pendant des millions d’années ”, a expliqué Roberto Ventura Santos à l’AFP.

http://www.cagou.com/blog/international/des-geologues-decouvre-latlantide-bresilienne/

atlantis-rio-granit.jpg

A large mass of granite has been found on the seabed off the coast of Rio de Janeiro, suggesting a continent may have existed in the Atlantic Ocean, the Japan Agency for Marine-Earth Science and Technology and the Brazilian government announced.
A Brazilian official said the discovery of the granite — which normally forms only on dry land — is strong evidence that a continent used to exist in the area where the legendary island of Atlantis, mentioned in antiquity by Plato in his philosophical dialogues, was supposedly located.

According to legend, the island, host to a highly developed civilization, sunk into the sea around 12,000 years ago. No trace of it has ever been found.

The finding was made using a Shinkai 6500 manned submersible operated by the Japanese agency. The seabed where the granite mass was discovered is estimated to have sunk into the sea several tens of million years ago. No man-made structures have been found there.

It is the first time such research using a manned submersible has been conducted in the South Atlantic. In late April, the agency used the device to explore the Rio Grande Rise, a seabed more than 1,000 km southeast of Rio de Janeiro. At a depth of 910 meters, it found a rock cliff around 10 meters in height and breadth.

After analyzing video data, the agency concluded it was granite. Also discovered in the area around it was a large volume of quartz sand — which is also not formed in the sea. The bedrock is believed to consist mainly of basalt rock.

The rise itself stretches around 1,000 km at the widest point, and is considered part of the continent left behind when South America and Africa split apart more than 100 million years ago. The agency said it assumes the area was above sea level until about 50 million years ago but became submerged over a period spanning several million years, based on fossils found in the nearby seabed and other data.

According to the agency, the Rio Grande Rise is the only plausible area that could possibly have been dry land in the past.

Despite the latest discovery, however, experts remained cautious about jumping to conclusions about Atlantis.

Shinichi Kawakami, a professor at Gifu University versed in planetary sciences, said the granite could have been a part of a big continent before it separated into what is now Africa and South America.

"South America and Africa used to be a huge, unified continent. The area in question may have been left in water as the continent was separated in line with the movements of plates," he said.

Kawakami said researchers must look further into the composition of the granite and see if it matches the granite now found in Africa or South America.

"The concept of Atlantis came way before geology of the modern age was established. We should not jump to the Atlantis (conclusion) right away," he said.

Blog : http://patrynworldlatestnews.blogspot...

rio-granit-atlantide.jpg

" Une grande masse de granit a été trouvée sur le fond de la mer près de la côte de Rio de Janeiro, qui suggére qu'un continent peut avoir existé dans l'Océan Atlantique ", ont annoncé la Japan Agency for Marine-Earth Science and Technology et le gouvernement brésilien.
Un fonctionnaire brésilien a dit que la découverte du granit — qui se forme normalement seulement sur la terre sèche — est la forte évidence qu'un continent a existé dans la région où l'île légendaire d'Atlantis, mentionnée dans l'antiquité par Platon dans ses dialogues philosophiques, et qu'il a été par supposition trouvé.

Selon la légende, l'île, hôte d'une civilisation hautement développée, a coulé dans la mer il y a environ 12,000 ans. Aucune trace de cela n'avait jamais été trouvée.

La conclusion a été rendue en utilisant un submersible Shinkai 6500 aménagé et téléguidé par l'agence japonaise. On estime que le fond de la mer où la masse de granit a été découverte a coulé dans la mer il y a plusieurs dizaines de millions d'années. Aucune structure artificielle n'a été trouvée là.

C'est la première fois qu'une telle recherche en utilisant un submersible téléguidé a été accomplie dans l'Atlantique Sud. Vers la fin d'avril, l'agence a utilisé l'engin pour explorer la Rio Grande Rise, un fond de mer de plus de 1,000 kms au sud-est de Rio de Janeiro. À une profondeur de 910 mètres, il a été trouvé une falaise de roche d'environ 10 mètres de hauteur et de largeur.

Après avoir analysé les données vidéos, l'agence a conclu que c'était du granit. Egalement découvert dans la région autour de cela était un grand volume de sable de quartz — qui n'est pas aussi formé dans la mer. On croit que le fondement se compose surtout de roche basaltique.

L'élévation (Rise) elle-même s'étale sur environ 1,000 kms au plus large point et est considérée comme une partie du continent, distancée quand l'Amérique du Sud et l'Afrique se déchiraient à part il y a plus de 100 millions d'années. L'agence a dit qu'elle supposait que la région était au-dessus du niveau marin jusqu'à il y a environ 50 millions d'années, mais est devenue submergée au cours d'une période qui s'étend sur des millions d'années, basée sur les fossiles trouvés dans le fond de la mer proche et d'autres données.

Selon l'agence, la Rio Grande Rise est la seule région plausible qui pourrait peut-être avoir été une terre sèche dans le passé.

Malgré la dernière découverte, pourtant, les experts sont restés prudents au sujet du saut vers les conclusions sur l'Atlantide.

Shinichi Kawakami, un professeur à l'Université Gifu versée dans les sciences planétaires, a dit que le granit pourrait avoir été une partie d'un grand continent avant qu'il s'est séparé dans ce qui est maintenant l'Afrique et l'Amérique du Sud.

"L'Amérique du Sud et l'Afrique ont eu l'habitude d'être un continent énorme, unifié. La zone en question peut avoir été isolée dans l'eau lorsque le continent a été séparé, conformément aux mouvements des plaques tectoniques " a-t-il dit.

Kawakami a dit que les chercheurs doivent regarder plus loin dans la composition du granit et voir s'il correspond au granit maintenant trouvé en Afrique ou en Amérique du Sud.

" Le concept de l'Atlantide est venu avant que la géologie de l'âge moderne n'ait été établie. Nous ne devrions pas sauter sur la conclusion de l'Atlantide tout de suite," a-t-il dit.

http://patrynworldlatestnews.blogspot.fr/2013/05/japan-submarine-discovers-signs-of.html


Source : JapanTimes

MAJ : visualisation de l'endroit en question sur Google Earth : bien loin des "colonnes de Gibraltar" mais Platon ne connaissais pas l'immensité de l'océan... :

atlantide1.jpgatlantide2.jpgatlantide3.jpgatlantide5.jpgatlantide4.jpg

Traduction Yves Herbo-SFH-05-2013

Yves Herbo sur Google+

mystère environnement archéologie prehistoire volcanisme séisme

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau